Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?
Forum
LaVieImmo.com

Forum Achat-Vente

Nouveau sujet

Agents Immobilier: le début de la fin

1 Reco 23/02/2010 à 19:25 par Batman

Attention les gars! Il semble enfin que j'ai trouvé un vrai forum intéressant qui m'a l'air bien foutu. Donc on va lancer des sujets un peu épineux dans ce milieu de l'immobilier qu'on aime tant.. ;) .

Le premier donc: vous n'êtes pas sans savoir que deux facteurs font bien mal à cette magnifique profession des agents immobiliers:
- l'arrivée des PA sur internet et du monstre SeLoger;
- la crise.

L'année dernière, plusieurs centaines d'agence ont fermé car les gars n'y arrivent plus. Pour moi ça purge le marché d'incompétents qui n'avaient rien à faire là. On sait bien que cette profession est trop souvent un refuge pour désoeuvrés et/ou fils à papa incapables de faire autre chose. (Je sais de quoi je parle, je suis moi même agent.)

Je voudrais juste revenir sur le premier point: le numérique. Il n'y a jamais eu autant de projets pour zapper la profession.
Je vous le dis, c'est le début de la fin. Et ne resteront que les gros, franchisés ou ayant construit une vraie marque.


0 Reco 25/02/2010 à 13:22 par mrzem

Peut être as-tu raison ?

c'est surtout, à mon sens, que la profession n'a pas fait sa révolution numérique et le paye très cher car d'autres s'en son charger à leur place.

les fils à papa, c'est pas ceux qui durent en géréral, même les gros indépendants ont morflé. Pour les groupes, c'est plus facile, ils appartiennent à des banques ...

on peut même se poser la question d'une théorie du complot si on se fait un petit speed parano.

Message edité 26/02/2010 à 15:10
0 Reco 02/03/2010 à 19:25 par Batman

Pas tout à fait vrai que les gros appartiennent à des banques. Regardes SeLoger, ils sont indépendants ... Mais bon...
Je dis juste qu'il va y avaoir beaucoup de petites agences qui ne vont pas survivre. Je ne sais pas si un toulousain peut nous le confirmer mais en 2009, près de 20% des agences ont fermé là-bas.
Y-a-t-il toulousain dans la salle?

2 Reco 03/03/2010 à 07:47 par marc19

Juste retour des choses, ils se sont goinfrés pendant prés de 10 ans, la profession doit s'assainir, se réformer dans tous les domaines et prendre en compte l'Internet.
Le particulier doit s'éduquer et réaliser qu'il peut trés facilement se passer de cet intermédiaire, dons tirer les prix à la baisse.

3 Reco 04/03/2010 à 10:08 par tomitoma

Au risque de te decevoir marc, bon après tu me dira, c'est vrai que je preche pour ma paroisse... Le métier d'agent immo est bien ancien, et je pense qu'a l'avenir les ventes seront de plus en plus techniques, et les particuliers auront de plus en plus de mal à vendre entre eux (ya qu'a voir le post de nanie2000 d'il y a quelques jours...). Après, ils manquent d'objectivité, avec ce qu'on appele "le facteur de convenance personnel" et sont donc incapable d'estimer leur propre bien, qu'ils considerent toujours mieux que celui du voisin, donc prix incohérent et mise en vente raté (et vu que tu es aguerri, tu sais bien ce qu'il ce passe quand un bien traine trop longtemps en annonce). Ensuite, ce ne sont pas des commerciaux (pour la plupart, hein), balade toi sur les sites de vente pap, les photos y sont toujours intéréssantes, ils affichent leur grande fierté (cuisine ikea flambant neuve; wc avec les petits galets au sol... j'en ai un sur ma pige qui à mis 2 photos: une du beau mur peint en gris du salon, et une de son éclairage encastré au plafond, genre ça donne envie d'acheter parce qu'il y a de belles lumieres...).
Après, je suis tout à fait d'accord avec toi quand tu dit que la profession doit s'assainir... mais des canards boiteux, il y en a pas que dans l'immo, mais dans tous les secteurs (tiens je viens de voir sur le canard local, un gendarme en garde à vue pour avoir incendié quelques locaux et véhicules, a priori, c'est ce que le canard dit, de meche avec les commerçants, pour toucher les assurances...).

0 Reco 04/03/2010 à 12:10 par marc19

Je trouvais que tu mettais bien du temps à répondre te sachant impliquer dans cette belle profession.
Je te rassure, je n'ai aucun grief contre le métier en général mais il faut convenir que votre image de marque en a pris un sacré coup et il y a des raisons à cela .
La première des raisons est l'incompétence, pas forcément technique, mais relationnelle.
La deuxième est le niveau de rémunération, commissions prohibitives sans rapport avec les prestations fournies , dans la majorité des cas. Ce que j'appelle l'argent facile, sans doute la donne a changé .
Bon, vous aurez toujours ceux qui préfèrent payer et ne pas s'enquiquiner la vie.
Pour ma part, je dis qu'être curieux en s'informant (les moyens sont nombreux, Internet, notaires ....), on peut aisément vous zapper (sans méchanceté ) et économiser les 7 ou 8 % que certains pratiquent encore .
Cà vaut quand même le coup de se bouger , non .!
Je dois reconnaître quand même un avantage indéniable à traiter avec un intermédiaire, fusse t'il A I , et trés bon, c'est la possibilité de mener à bien une négociation du prix........à la baisse surtout si l'on a affaire avec un vendeur borné. Bien souvent, une négo directe entre acquéreur et vendeur tourne court irrémédiablement .
Bah! si pour toi , cà roule .......... tant mieux .

2 Reco 04/03/2010 à 12:55 par MrFeelGood

Bonjour je souhaitais réagir au premier post de Batman, étant agent immo je ne comprends pas que tu puisses dire que seloger met à mal la profession, en effet c'est un site réservé au professionnels de l'immobilier, il n'y a donc aucune annonce de particulier oÔ. Il s'agit avant tout d'un site qui permet justement aux professionnels de communiquer sur internet.

En ce qui concerne les PA elles ont toujours été la, ça ne change fondamentalement pas les choses. En France env 50% du marché passe par les professionnels même si la part de marché des transactions entre particuliers baisse un peu ces derniers temps.

La crise, bien évidemment qu'elle va avoir un effet sur le nombre d'agences, mais comme tu l'avais fait remarqué bcp d'agents présents sur le marché n'avaient pas ou plus vraiment raison de continuer à pratiquer compte tenu de leurs méthodes.

Maintenant en tant qu'agent immo comment peux tu dire que le virage du numérique n'a pas été prix ? Comment fais tu pour communiquer aujourd'hui au sujet de tes annonces de ventes ? Tu les publies sur internet je pense, et certainement sur seloger, peut être utilises tu aussi des réseaux sociaux tels que FB et Twitter, tu relances tes clients aussi par mail !!! Ainsi même si certaines agences n'ont pas pris ce chemin, ne pas avoir de site sur internet est inconcevable dans notre métier. Pas loin de 90% des appels reçus par les agences ont comme source internet.

Et pour finir, bien sur que bcp de personnes ont envie de vendre par elles mêmes et tant mieux, maintenant si on regarde du coté des acheteurs, ceux ci sont de plus en plus nombreux à solliciter les agences, par manque de temps souvent, et parce que une fois leur budget déterminé il n'y a pas de raison à ne pas faire appel à une agence. La vieille rancœur qui pousse les gens à croire que dans le PAP les prix sont moins chers qu'en agence a la vie dure, pourtant j'invite tous les curieux à regarder et constater que ces écarts de prix aujourd'hui sont insignifiants. Combien de fois j'ai vu des clients passer à l'agence pour faire une estimation de leur appartement, et une fois qu'ils ont obtenu le prix, tu vois l'annonce ressurgir sur le PAP avec le prix de l'estimation plus la comm et plus 10%, sans avoir compris comment le prix avait été déterminé. Et ce sont ces mêmes clients, lorsque tu les recontacte 2 ou 3 mois après car tu vois tjrs leur appartement en vente, qui t'envoies balader en te disant que ton estimation n'était pas bonne, que si ils n'arrivent pas à vendre c'est que le marché est difficile, sans jamais se remettre en question.

C'est comme lorsque je lis des articles qui insistent sur le fait que le dérèglement du marché est du aux agents immobilier qui font augmenter le prix, depuis quand obligeons nous les acquéreurs à acheter à un prix trop important ? Je n'arrive jamais en leur mettant un couteau sous la gorge pour leur dire d'acheter héhé !!!

Enfin voila, ceci n'est que mon point de vue, je suis aussi agent immo depuis 8 ans sur Paris, je connais notre mauvaise réputation car j'en entend parler régulièrement par des clients, ca ne m'empêche pas de bien faire mon travail et de continuer à bien gagner ma vie malgré une période assez difficile. La seule chose qui fait que tu continues généralement ds ce métier c'est le bouche à oreille pratiqué par les clients que tu as servi et qui te recommandent à des amis ou à des relations.

Cordialement

0 Reco 04/03/2010 à 16:37 par tomitoma

marc19a écrit : Je trouvais que tu mettais bien du temps à répondre te sachant impliquer dans cette belle profession.
Je te rassure, je n'ai aucun grief contre le métier en général mais il faut convenir que votre image de marque en a pris un sacré coup et il y a des raisons à cela .
La première des raisons est l'incompétence, pas forcément technique, mais relationnelle.
La deuxième est le niveau de rémunération, commissions prohibitives sans rapport avec les prestations fournies , dans la majorité des cas. Ce que j'appelle l'argent facile, sans doute la donne a changé .
Bon, vous aurez toujours ceux qui préfèrent payer et ne pas s'enquiquiner la vie.
Pour ma part, je dis qu'être curieux en s'informant (les moyens sont nombreux, Internet, notaires ....), on peut aisément vous zapper (sans méchanceté ) et économiser les 7 ou 8 % que certains pratiquent encore .
Cà vaut quand même le coup de se bouger , non .!
Je dois reconnaître quand même un avantage indéniable à traiter avec un intermédiaire, fusse t'il A I , et trés bon, c'est la possibilité de mener à bien une négociation du prix........à la baisse surtout si l'on a affaire avec un vendeur borné. Bien souvent, une négo directe entre acquéreur et vendeur tourne court irrémédiablement .
Bah! si pour toi , cà roule .......... tant mieux .
Yes marco, pour reprendre sommairement tes 2 points:
Je pense que ce manque de compétence est bien souvent dû au turn over impressionant de négociateur, notamment dans les réseaux de franchises (tx de commission tellement bas, que la plupart du temps, ils perdent de l'argent pour travailler) et le manque de formation.
Pour la commission, il ne me semble pas qu'une com de l'ordre de 5% soit prohibitive, il faut garder à l'esprit qu'il y a pas mal de monde qui croque dessus (TVA, charges en tout genre, imposition), les frais de pubs, qui eux ce gavent aussi sur le dos des AI (1000€ la page dans un catalogue spécialisé, pour pas citer de nom, vous en avez tous vu sur des presentoirs devant les boulangeries ou autres), et surtout, le fait qu'on ne soit payé qu'au resultat. Parce qu'une vente conclu doit couvrir les frais de x affaires non conclus.