Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?
Forum
LaVieImmo.com

Forum Achat-Vente

Nouveau sujet

défaut découvert apres deces vendeur

0 Reco 30/06/2016 à 09:25 par rayR18

Bonjour,
mon père possédait un bien immobilier .Il a vendu ce bien lorsqu'il était en maison de retraite.
Peu de temps après son décès , l'acheteur nous a contacté qu'il y a un problème au niveau du parquet d'une chambre.Une partie est pourrie,il etait dissimulé sous la moquette.Nous avons par la suite contacte le notaire en charge de la vente qui a proposé un arrangement a l'amiable.la moitié des frais du changement du parquet sera a notre charge .
pas plus tard qu'hier , nous avons recu une lettre recommandée de l'acquéreur qui nous met en demeure de prendre en charge les travaux nécessaires de la remise en état de sa maison.
Que faire face à la demande de l'acheteur ? sommes- nous responsables de cette maison?
merci


0 Reco 07/07/2016 à 08:41 par fred77

y a une nuance entre vice caché, un vice de construction et le vieillissement des materiaux ...donc faut prouver que le vendeur etait de mauvaise foi

0 Reco 07/07/2016 à 17:30 par Ancien212400

Ne payez rien. L'achat se fait en l'état. Point.

Ces acheteurs ne manquant pas de toupet !

1 Reco 08/07/2016 à 11:16 par vdrole

l’acheteur doit prouver que le vice était caché à la vente, que votre pere ne l’a pas informé, mais qu’en revanche, il avait connaissance de ce vice, dans ce cas il peut, engager votre responsabilité

0 Reco 11/07/2016 à 11:04 par Ancien188222

L'acheteur aura besoin l'avis d'un expert afin de donner un avis technique précis et impartial sur l’ancienneté d’un désordre, de laquelle ont peut déduire la mauvaise foi du vendeur.

1 Reco 11/07/2016 à 21:46 par Danielmmo

Le vendeur était votre père, dans ce cas l'acquéreur n'a aucune recours.
Ne pas perdre de temps à répondre à son courrier.

Le fait que le notaire vous propose de prendre en charge la moitié de la facture ce n'est pas votre problème mais celui du notaire qui ne doit pas être clair sur ce dossier.

L'acquéreur ne pourra se retourner contre le vendeur (qui est décédé), donc impossible et contre le notaire. Contre vous il ne peut rien faire.