Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?
Forum
LaVieImmo.com

Forum Achat-Vente

Nouveau sujet

désordre et explication partiellement compréhensible

0 Reco 24/01/2013 à 16:30 par quentinbigo

Aujourd'hui, l'immobilier est en berne. Nombre de ventes à la baisse, bientôt la crise et l'inflation immobilière ?

Contrairement à des pays comme le Maroc, nous pouvons investir et acheter de l'immobilier en France, tout en pouvant le revendre sans aucun souci.

La crise et le contexte actuel de l'économie, de la politique, des logements sociaux à la hausse, poussent cependant les investisseurs à éviter la France.

Cependant, à l'inverse de l'Espagne, la France n'a pas trop construit. Nous ne sommes ni en pénuries, ni en excès. Pour ce qui est des grandes villes (Lille, Lyon, Bordeaux, etc), les bien inférieurs à 350 000 euros trouvent encore facilement preneurs, au-delà, cela devient plus complexe. D'où l'apparition, dans les beaux quartiers, de difficultés à vendre des biens de prestige (sauf à Paris).

CEPENDANT; certains quartiers valent encore le coup d'être observés, pris en compte dans un "plan" d'investissement logement.
Paris reste une valeur sûre; bien que certaines banlieues risquent tôt ou tard de voir leurs prix baisser, et ce, d'ici 1 an ou deux avec la crise, la baisse des salaires, et donc des crédits.

A Lille, la capitale de Flandres connaît un renouveau, et pourtant, elle va connaître quelques baisses consécutives. Il faut alors se pencher sur des valeurs refuges, je pense à certaines villes ou certains quartiers; même si, depuis quelques années, j'observe une volonté politique de répartir les classes populaires dans les quartiers aisés, afin d'avoir une certaine mixité sociale. Les 2 grands boulevards (Lille-Roubaix et Lille-Tourcoing) ont toujours été prisés; même si depuis un moment, les familles aisées se tournent de plus en plus vers la campagne, pour son confort, et surtout sa tranquillité (Bondues, Verlinghem, Gruson, Mérignies). Il faut donc investir là où l'immobilier n'est pas encore cher, dans des villes ou villages proches de grandes villes; même si la tendance actuelle est plutôt au ralentissement dans le secteur de la construction ou au contraire, investir dans des quartiers huppés, qui auront tendance à disparaitre au profit de plus petites maisons, avec de petits terrains.

Où investir à Lille ? (même si la tendance politique française est de faire payer ceux qui investissent et possèdent des biens)
Si vous avez un petit budget : investissez donc à Wazemmes, quartier populaire, à deux pas du centre de Lille. Les prix restent encore peu élevés, et pourtant, la rue Gambetta est une véritable pépite d'or où l'on peut faire des affaires !
Si vous avez un gros budget et si vous avez des enfants : investissez alors à Bondues, une des villes les moins endettées de France, bénéficiant de cet aspect de "petite ville" à la proximité avec Lille-Roubaix-Tourcoing. Golf, tennis, Club Hippiques, Bondues à tout de la ville la plus huppée dans la métropole Lilloise. C'est une ville qui sait allier quartiers huppés, logements sociaux obligatoire (loi SRU) et qualité de vie.

Quentin Bigo


0 Reco 25/01/2013 à 10:40 par immofaim

http://www.capital.fr/immobilier/zoom-sur-une-ville-et-sa-region/au-d essus-de-200.000-euros-les-ventes-se-rarefient-sur-le-marche-im mobilier-lillois-768298