Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?
Forum
LaVieImmo.com

Forum Achat-Vente

Nouveau sujet

Dessous de table : comment gérer ça ?

2 Reco 29/03/2013 à 15:32 par ivoyuri

Je me demande comment gérer la situation...

Un agent immo demande un dessous de table pour effectuer la transaction.
Vous vous en doutez cela n'apparaîtra en rien dans l'acte de vente. Pour faire simple ça ira dans sa poche. Mais bon pas vraiment le choix pour obtenir le bien... =/

Le prix auquel nous avons convenu est de 340.000 euros. Il souhaite 20.000 en liquide.
Peut-être même présente t-il au vendeur un prix de vente de 320.000 comprenant ses propres frais (12000?) et que celui-ci a accepté. En fait, il va se ferait 32.000 de com... :[

Histoire de compliquer la chose, j'ai tenté de connaître le nom du vendeur afin de savoir quel prix avait été initialement prévu entre l'AI et lui, mais manque de pot c'est un notaire derrière tout ça. De plus celui-ci aurait l'habitude de bosser avec l'agence. En bref on peut supposer qu'ils sont de mèche dans l'histoire... Toute cette transaction se ferait dans le flou le plus total. -_-

C'est beau ça tout de même, non?


2 Reco 29/03/2013 à 16:59 par chass-appart

Fuyez à toutes jambes.
Quel est votre intéret : réduire vos frais de noatire
En contre partie vous prenez des risques :
- le fisc
- la taxation des plus values (si vous êtes amené à vendre, ce qui sera pris en compte, c'est le prix officiel)

Dans tous les cas prenez votre notaire

En outre : vous connaitrez le nom de vendeur, le prix net vendeur, qui servira de base pour le calcul des frais de notaire, le jour de la signature duu compromis

Que les 20 000€ aillent dans la poche du vendeur ou de l'AI ne change rien à l'affaire. C'est illégal.

Qu'est-ce que cela cache ? Ces 20 000€ servent-ils à camouffler qq chose de pas net. On peut tout imaginer : diagnostics immobiliers "bidons", Mandat de vente pas signé par un des co-vendeurs, travaux faits sans autorisation, si c'est une maison : bornage du terrain fataisiste ((les 20 000e servant à faire taire celui qui pourait contester), ...

Pour un petit gain aujourd'hui ( 1 400€) vous risquez de gros soucis demain.

3 Reco 30/03/2013 à 07:36 par marc19

ivoyuria écrit : Je me demande comment gérer la situation...

Un agent immo demande un dessous de table pour effectuer la transaction.
Vous vous en doutez cela n'apparaîtra en rien dans l'acte de vente. Pour faire simple ça ira dans sa poche. Mais bon pas vraiment le choix pour obtenir le bien... =/

Le prix auquel nous avons convenu est de 340.000 euros. Il souhaite 20.000 en liquide.
Peut-être même présente t-il au vendeur un prix de vente de 320.000 comprenant ses propres frais (12000?) et que celui-ci a accepté. En fait, il va se ferait 32.000 de com... :[

Histoire de compliquer la chose, j'ai tenté de connaître le nom du vendeur afin de savoir quel prix avait été initialement prévu entre l'AI et lui, mais manque de pot c'est un notaire derrière tout ça. De plus celui-ci aurait l'habitude de bosser avec l'agence. En bref on peut supposer qu'ils sont de mèche dans l'histoire... Toute cette transaction se ferait dans le flou le plus total. -_-

C'est beau ça tout de même, non?
Excellent ce post ! pour l'image déjà bien ternie de la profession . ^^

1 Reco 30/03/2013 à 07:46 par marc19

En tant que professionnel "patenté", un AI n'a pas à demander un dessous de table .
Il fut un temps , pratiquement révolu , où c'était monnaie courante mais sans intermédiaire, tout au plus avec un notaire conciliant .
" L'échange" de liquidité se passait dans le bureau du notaire, le jour de la signature de l'acte , le notaire , informé de la chose, sortait du bureau prétextant une quelconque raison durant 5 mn, de manière à ne pas être présent lors de la transaction mais sans être dupe .
D'où l'expression " hors la vue du notaire " qui , par la même, ne pouvait être impliqué de quelque manière que ce soit ..................

1 Reco 30/03/2013 à 07:53 par MisterHadley

Bah c'est très simple:

Tu fais tout kesk'on t'dit...

... mais tu viens avec un Huissier, ou un OPJ...

Ha ha ha ha ha..!!!

;)

2 Reco 31/03/2013 à 18:36 par Ocean85

bonjour

evitez, et fuyez ce genre de proposition.
N oubliez pas qu'en tant que vendeur vous etes TENU (obligé) de vendre votre bien une fois le compromis signé.
Si votre acheteur vous promet une somme en liquide qui n'est pas precisée dans l'acte, le jour de la vente RIEN n obligera l'acheteur de vous les payer.
Il devrait payer uniquement ce qui est précisé dans l'acte.

Mon beau pere a ete confronté a ce genre de probleme, et l'acheteur ne lui a jamais donné l'argent, et je ne vous raconte pas les problemes que cela a engendré dans son couple et sa famille. Il en a ete malade !!

0 Reco 31/03/2013 à 18:38 par MisterHadley

Ocean85, c'est l'acquéreur potentiel, là, qui se plaind d'une demande de bakchich... ;)

1 Reco 31/03/2013 à 18:54 par viroflay

MisterHadleya écrit : Ocean85, c'est l'acquéreur potentiel, là, qui se plaind d'une demande de bakchich... ;);)

0 Reco 02/04/2013 à 18:12 par marcus3600

je suis encore d'accord avec Hadley....

tu te pointes avec un officier de police judiciaire...
tu le demandes par écrit....

tu fais virer le mec.....

voir tu fais la vente, et tu ne payes pas!
je ne suis pas sûr que le mec vienne réclamer son backchich....

3 Reco 02/04/2013 à 19:23 par tortue

ivoyuria écrit : Je me demande comment gérer la situation...C'est à dire ?
Vous envisagez d'acheter quand même l'appartement ?