Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?
Forum
LaVieImmo.com

Forum Achat-Vente

Nouveau sujet

Pb humidité post achat

1 Reco 21/07/2019 à 09:00 par Bulle16

Bonjour,
Nous venons d’acheter une maison ancienne, la vente a eu lieu la semaine dernière.
En commençant les travaux de rénovation, nous constatons plusieurs zones à problème liée à l'humidité.
- Les murs étaient recouverts de lambris, en enlevant le lambris les murs étaient moisis derrière
- De très anciens meubles étaient en place depuis plusieurs années, en les retirant, le plancher dessous était tout pourri à cause de l’humidite Ambiante
- un caisson dans la cuisine (banc fabriquer en caisson que nous avons démonté, il y avait une flaque d’eau et des paquets de gros sel placé la ! )
- des déshumidificateurs placé un peu partout dans les placards

Nous avons fait intervenir un expert contre problème humidité pour constat et le verdict est tombé : humidité par capillarité dans les murs du rez-de-chaussée.

Il est évidemment très compliqué de faire réparer ce genre de problème à moindre coût, le devis est énorme et toutes nos économies sont parties dans l’achat de la maison.
Nous avons une fille de 11 mois et un environnement humide est très dangereux pour elle.
À t on un recours quelqueConque ?
Comment procéder pour pouvoir espérer un dédommagement du vendeur ou une renonciation de là vente ?

Quelles sont les personnes à contacter et les démarches à suivre.
Merci pour votre aide, nous sommes un peu perdu.


0 Reco 21/07/2019 à 10:35 par marc19

Cest l'éternel risque de la maison "ancienne", elle a souvent de l'allure sauf que si on n'y prend pas garde on a très souvent de mauvaises surprises, en même temps, le prix peut être alléchant .

Vous avez manqué de prudence d'autant que vous auriez pu vous apercevoir avec des déshumidificateurs un peu partout que la maison était certainement humide .

Malheureusement, le diagnostic "humidité" n'existe pas ...........encore et vous avez acheté la maison " en l'état" sans recours contre le vendeur .

Il faudrait prouvé qu'il y a vice caché, ce qui , à priori n'est pas le cas .

Avez vous acheté via une Agence ou en direct ?

0 Reco 21/07/2019 à 18:12 par Danielmmo

Bonjour,

En plus de l'expert, demander un constat par huissier.

Concernant les recours c'est toujours compliqué, mais cela peut être payant à terme.

Il me semble qu'il y a une faute évidente du vendeur qui a volontairement oublié de vous informer sur ces problèmes qu'il ne pouvait ignorer.

Dans ce cas il ne s'agit pas d'un vice caché mais d'un dol, et cela peut conduire à l'annulation de la vente ou une prise ne charge des travaux par le vendeur.

Êtes vous passé par agence?
Avez-vous eu l'occasion de rencontrer les vendeurs?

0 Reco 24/07/2019 à 19:08 par jlkmi_

Ne peut on pas parler ici de vices cachés, dans la mesure ou il n'y a eu aucune infiltrations observées et ni mentionnées lors de la vente, ou bien je me trompe?

2 Reco 24/07/2019 à 20:11 par Danielmmo

jlkmi_a écrit : Ne peut on pas parler ici de vices cachés, dans la mesure ou il n'y a eu aucune infiltrations observées et ni mentionnées lors de la vente, ou bien je me trompe?Un vice caché est un défaut que le vendeur ignore, c'est la raison pour laquelle un vendeur professionnel est tenu de garantir les vices cachés et qu'il a une assurance de 10 ans.

Un particulier est exempté de cette garantie

Dans le cas ci-dessus le problème existait et le vendeur ne pouvait l'ignorer, il se devait donc d'avertir l'acquéreur. Le vendeur a donc omis volontairement d'informer l'acquéreur, il y a donc tromperie/dol et dans ce cas la sanction c'est nullité de la vente ou compensation financière.

0 Reco 26/07/2019 à 11:28 par emma88

Mais dans un cas pareil, n'est ce pas à l'assurance de prendre en charge les travaux ?ou je me trompe

0 Reco 29/07/2019 à 16:53 par draike

Si le sinistre est dû à un vice caché,l'assurance estimera que le préjudice que vous subissez doit être réparé par le vendeur.

0 Reco 02/08/2019 à 14:16 par sagesse

Bonjour, même cas que ma fille qui fait l'acquisition en l'état d'une ancienne maison. J'ai meme visité 4 fois cette maison, c'était en période sèche....On a rien vu, même l'agence nous a dit que la maison était rénovée. Ma fille y vit depuis le debut de cette année, presence de des remontées capillaires sur tous les murs porteurs !!!on a rien vu venir!Aucun recours on nous a dit qu'on avait acheté en l'état!donc attention à l'achat

0 Reco 12/08/2019 à 12:42 par rockefeller

Meme sivous n'avait pas été informé de l’existence de ces remontées capillaires, vous avez acheté en état, impossible d'assigner le vendeur et le notaire en annulation de la vente pour dol et en indemnisation de son préjudice.

0 Reco 28/10/2019 à 11:46 par immojuristes

Bonjour,

Vous pouvez rassembler des preuves démontrant qu'il existait des problèmes d'humidités qui datent d'avant l'achat du bien.

Dans le contrat de vente il existe une clause qui protège le vendeur des vices cachés et que le bien est vendu dans l'état où il se trouve. Le vendeur peut ne pas être au courant de certains problèmes.

Faites appel a des professionnels pour constituer la preuve que l'humidité était présente et qu'elle ne pouvait pas être ignorée de son vendeur.

Dans ce cas vous pouvez alors demander un dédommagement.

Si il est prouvé que le vice à été dissimulé vous pouvez aussi demander à restituer le bien et à être remboursé.

Il est conseillé d'envoyer une mise en demeure par courrier recommandé constatant les faits, si il n'y a pas de réponse faites appel à un avocat spécialisé.

Bien à vous,

Immobilière France Juristes
https://immobiliere-france-juristes.com