Forum
LaVieImmo.com

Forum Achat-Vente

Nouveau sujet

Quel beau métier !

0 Reco 19/11/2017 à 08:05 par marc19

mmobilier : à Paris, les frais d'agence varient du simple au triple

Par Hugo Baudino | 17/11/2017, 9:04 | 590 mots

C'est dans le 12e arrondissement de Paris que les frais d'agence sont les moins chers.
C'est dans le 12e arrondissement de Paris que les frais d'agence sont les moins chers. (Crédits : Regis Duvignau)
Les honoraires prélevés par une agence immobilière sur les ventes qu'elles réalisent représentent en moyenne 5,4% du prix du bien à Paris, en se basant sur un appartement vendu à 450.000 euros. Ce pourcentage cache en réalité des écarts très importants.
De 3 à 8% du prix de vente. Les honoraires d'agence immobilière à Paris varient énormément d'une agence à l'autre, selon une étude menée par la plateforme de gestion locative HomePilot. Sur les 253 agences Test ées, le tarif moyen prélevé sur la vente d'un bien immobilier s'élève à 24.390 euros (5,4%), en se basant sur un appartement parisien valorisé à 450.000 euros. Ce chiffre cache donc des disparités importante : le prix minimum constaté est de 13.500 euros, soit 3% du prix de vente, et le prix maximum grimpe à 36.000 euros (8% du prix de vente), "à services équivalents", précise HomePilot dans son communiqué.

L'arrondissement le moins cher en matière de frais d'agences immobilière peut surprendre : c'est dans le 12e que sont constatés les tarifs les plus bas, avec un coût moyen de 21.845 euros. Un peu moins de surprise pour le plus cher des arrondissements car c'est le 3e arrondissement qui décroche la palme avec un coût moyen de 27.188 euros. Et les écarts peuvent être considérables à l'intérieur même d'un arrondissement. Ainsi, dans le 4ème arrondissement, les écarts de tarif, toujours pour l'appartement de 450.000 euros, vont jusqu'à 22.500 euros, soit 5% du prix du bien.

Les agences indépendantes moins chères que les réseaux
Et si vous souhaitez vendre bientôt votre bien immobilier parisien, sachez que les agences indépendantes sont en moyenne moins chère que les agences membres d'un réseau. La différence de prix s'élève en moyenne à 3.156 euros. Selon Gille Bourcy, fondateur de HomePilot, cet écart est "surprenant" car "on pourrait s'attendre à ce qu'un réseau national, du fait de sa taille, puisse proposer des tarifs plus compétitifs à ses clients". Et au sein même d'un réseau national, les différences de coût peuvent atteindre 6.000 euros.

L'étude de HomePilot se penche aussi sur les coûts de la gestion, par une agence immobilière, d'un logement mis en location. En prenant pour exemple un appartement dont le loyer charges comprises s'élève à 1.500 euros par mois, la gestion locative coûte en moyenne 7,4% du loyer. Là encore, les disparités sont importantes en fonction des agences et le coût de la gestion peut aller d'un 5 à 12%. Si on y ajoute le coût de la garantie des loyers impayés (2,5% du loyer TTC en moyenne), "la gestion d'un appartement avec un loyer de 1.500€, coûte au propriétaire bailleur parisien en moyenne 2.207€ TTC par an, soit 12,3% du loyer charges comprises", résume HomePilot. Cela équivaut environ à un mois et demi de loyer.

| Lire aussi Propriétaire : comment louer son bien sans passer par une agence immobilière

Des honoraires pas encore assez clairement indiqués
Le manque de transparence dans l'affichage des honoraires est également pointé du doigt par l'étude. Depuis le 1er avril 2017, les agences immobilières sont soumises à de nouvelles obligations quant à leurs publications d'annonces. Ces dernières doivent mentionner avec clarté à qui reviendra la charge des honoraires de l'agent immobilier, ainsi que leur montant. Le prix de vente du bien comprendra donc obligatoirement la part des honoraires du professionnel à la charge de l'acquéreur, exprimé à la fois en honoraires inclus et exclus - dans une taille de caractères supérieure pour le premier. Pourtant, "59% des agences étudiées n'affichent pas clairement leurs honoraires sur leur site internet" et ne respectent donc pas la réglementation. Preuve que le travail en matière de clarté de l'information immobilière est encore conséquent.

| Lire aussi Clarification des annonces immobilières : la Fnaim n'apprécie pas

HUGO BAUDI


0 Reco 19/11/2017 à 08:32 par MisterHadley

Tu vas t'attirer les foudres de la Brigitte, mon bon Marcuccio..!

=)

0 Reco 19/11/2017 à 11:06 par marc19

Je n'y suis pour rien , pas moi qui le dit ........

A PARIS comme ailleurs, c'est du grand n'importe quoi , on s'affranchit de la loi mais peut-être bien qu'il ont honte d'afficher des coms prohibitives à dizaines de milliers d'euros.............surtout avec un acquéreur débusqué sur LEBONCOIN sans bouger, ou presque, le cul de sa chaise.

La transparence , c'est pour les autres .

0 Reco 19/11/2017 à 11:25 par MisterHadley

C'est sur..!

Surtout qu'avec beaucoup plus de transparence, on pourrait alors se rincer l'œil plus facilement...

=)

Mais tu vois, mon bon Marcuccio, perso, j'en suis arrivé à un stade où tout ça, maintenant, je m'en contrefous comme de l'an 40...

Place aux djeuns..!

Et à eux de faire le ménage..!

Je termine le gros dossier du moment, le reste, hein, franchement...

Faut savoir s'arrêter, et surtout, retourner aux vraies valeurs...

Une vie simple, saine et équilibré... Zen...

Et que des gens qui le sont aussi, SURTOUT, parce que les boulets..!

Alors, oui, mon bon Marcuccio, ce milieu est pourri jusqu'à l'os...

Mais la société elle-même est assez sévèrement corrompue dans pas mal de ses aspects...

L'essentiel est de ne pas l'être soi-même, et de se casser vite fait avant de l'être éventuellement un jour...

Prends ton très gros bas d'laine, mon bon Marcuccio, et va te la couler douce..!

Et laisses donc les vaniteux se bouffer entre eux...

Message edité 19/11/2017 à 11:27


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...