Forum
LaVieImmo.com

Forum Achat-Vente

Nouveau sujet

quel somme emprunter ?

0 Reco 12/05/2010 à 12:34 par ludomaya

Là, je vais me fier aux cadors de ce forum.
Je viens de signer le compromis d'un studio, acheté 47000 euros (soit environ 51000 FNI), loué depuis deux mois 320 euros HC (27 euros par mois comprenant le chauffage, l'eau chaude et le nettoyage des parties communes. Je sais c'est difficile à concevoir mais c'est bien la réalité). La taxe foncière est d'un montant inférieur à 200 euros.
Quel est le meilleur plan ? Mettre un petit apport, un plus gros ou rien du tout ?
Est-ce plus intéressant, généralement, de penser à autofinancer totalement (au risque de grimper à 20 ans la durée de remboursement ) ?
Je sais que ce n'est pas le meilleur des placements possibles, niveau rentabilité, mais le produit est dans un quartier historique et ne se dévaluera pas (sauf baisse sensible du marché).
En investissant plus, je pourrai, dans un premier temps, déduire davantage d'intérêts. Quel est votre avis ? Merci


0 Reco 12/05/2010 à 12:35 par ludomaya

En gros, pour un ivestissement de 50 000 euros, le remboursement est de 500 euros sur 10 ans, de 372 euros sur 15 ans et de 310 euros sur 20 ans.

0 Reco 12/05/2010 à 12:51 par MisterHadley

Ton objectif, c'est quoi, en fait..?

Ta situation, c'est quoi..?

0 Reco 12/05/2010 à 12:59 par ludomaya

Ma situation ? Disons que j'ai un petit peu d'argent de côté, mais pas assez pour financer totalement ce produit.
L'objectif était d'investir dans le centre-ville, de se créer un petit patrimoine sans avoir à trop piocher dans les réserves. Et si je peux recommencer, je n'hésiterai pas. Surtout si je trouve d'autres produits intéressants.

2 Reco 12/05/2010 à 13:06 par MisterHadley

Dans ce cas, restes dans le très classique à l'efficacité éprouvée, style "à l'ancienne" :

Crées une SCI avant d'acquérir quoi que ce soit avec pas grand chose de capital si tu ne peux aller très loin avec ce que tu as à gauche...

Le chiffre est à ta discrétion, vu que tu es un grand cachotier sur ton bas de laine réel... ;)

Une fois créée intelligement, et en plus du capital à la création, tu peux toujours verser un peu plus ensuite en "compte courant d'associé", histoire de "prêter" le relicat manquant éventuellement pour l'apport de ta première acquisition faite par emprunt...

Mises sur du long terme, vu la compétitivité des taux actuels, ce serait dommage de s'en priver...

Une fois faite l'acquisition, la machine est lancée, à toi de mettre les limites que tu voudras aux objectifs qui seront les tiens.

Simple, quoi.

;)

0 Reco 12/05/2010 à 13:12 par ludomaya

On a 20 000 euros de côté, pas plus.
Tu me dis que c'est simple mais la création de la SCI, je ne connais pas. Et d'ailleurs, je ne sais pas ce qu'elle m'apportera. Peux-tu m'éclairer ?

1 Reco 12/05/2010 à 13:13 par MisterHadley

J'oubliais...

Le plus important au départ, sera surement de longuement réfléchir au capital de la SCI, justement :

Le mettre à trois francs six sous n'est pas forcément une bonne chose, d'ailleurs...

L'avantage d'une SCI, c'est, entres autres choses, que tu peux mettre un capital supérieur à tes disponibilités réelles de départ, mais avec précautions, le but étant que les "dividendes" annuels que tu percevras ensuite annuellement serviront à verser ce que tu auras donc "virtuellement" apporter au capital initial, mais encore une fois, prudence...

Ne pas faire le cake là-dessus est important, sinon..! ;)

L'idéal, vu l'investissement de départ, serait que tu évalues le capital plus ou moins à la même somme que l'investissement matérialisé par ce studio...

Donc, réflection impérative pour trouver la meilleure combinaison possible entre tout un tas de facteurs à prendre en considération pour l'évaluation du capital initial à la création...

Voila, en gros.

D'autres auront peut-être des avis différents...

0 Reco 12/05/2010 à 13:18 par MisterHadley

ludomayaa écrit : On a 20 000 euros de côté, pas plus.
Tu me dis que c'est simple mais la création de la SCI, je ne connais pas. Et d'ailleurs, je ne sais pas ce qu'elle m'apportera. Peux-tu m'éclairer ?
Il y a d'excellents ouvrages en librairie qui traitent de façon exhaustive du sujet "SCI", va donc faire chauffer ta CB dans l'une d'elle, style FNAC ou autres, plutôt que des sites internets...

Les bouquins sont beaucoup plus précis et fiables, plus chers, biensur, mais tu ne le regretteras vraiment pas ensuite.

En résumé, une SCI bien pensée ne transformera jamais le plomb en or...

... mais sécurisera ta vie toute entière si tu sais l'utiliser... ;)

Message edité 12/05/2010 à 13:21
0 Reco 12/05/2010 à 13:30 par ludomaya

Merci...
Mais quel est le vrai intérêt ?
Là, sans SCI, j'achète un produit, je le loue. Les loyers remboursent tout ou partie du capital emprunté.
Qu'est-ce que va m'apporter cette SCI ?

0 Reco 12/05/2010 à 13:35 par MisterHadley

ludomayaa écrit : Merci...
Mais quel est le vrai intérêt ?
Là, sans SCI, j'achète un produit, je le loue. Les loyers remboursent tout ou partie du capital emprunté.
Qu'est-ce que va m'apporter cette SCI ?
Réduire l'ensemble des risques, directs ou indirects, liés à une acquisition immobilière, et, plus généralement, à la notion de "patrimoine", ensuite...

Et accessoirement, une bien plus grande stabilité financière et juridique de ta life elle-même... ;)

Message edité 12/05/2010 à 13:37
2 Reco 12/05/2010 à 13:46 par MisterHadley

Une SCI peut s'envisager pour à peu près tout type de configuration : c'est un outil "démocratique" qui peut être utiliser par les "riches" comme les "pauvres", de la studette en RP jusqu'à l'empire immobilier...

Une SCI peut permettre également de rayer purement et simplement le régime de la copropriété de la liste des trucs "pas indispensables mais dont tout le monde pense que si parce tout est fait pour que l'on y croit" qui ruinent toujours un peu plus au fil du temps les fonds privés, mais aussi publics, et la grosse note à payer pour des millions de (co)propriétaires actuels, ce qui augmenterait donc en s'en passant si possible aussi leur "pouvoir d'achat" en évitant de payer beaucoup trop chères des "prestations" de syndics qu'ils pourraient ainsi ne payer qu'à leur prix réel, sans les contraintes ni la lourdeur du régime de la copropriété... ni toutes les combines outrancières qui ont toujours actuellement de beaux jours devant elles...

Etc, etc, etc...

Tout le monde peut donc y trouver ses propres intérêts, sans que ces intérêts ne soient le mêmes pour tous, une SCI est un outil à la souplesse d'adaptation des plus intéressantes pour tout à chacun...

;)

Message edité 12/05/2010 à 13:51

0 Reco 12/05/2010 à 13:46 par ludomaya

merci, je vais essayer de me rencarder... même si, dans l'absolu, je ne comprends pas l'idée de me sécuriser. A moins que si la SCI connait des problèmes, rien ne puisse réellement m'affecter...
En revanche, j'imagine que pour les revenus fonciers à déclarer, c'est la même chose, non ?

0 Reco 12/05/2010 à 13:48 par ludomaya

je savais que j'aurais dû suivre un peu plus attentivement mes cours de droit à l'époque...

0 Reco 12/05/2010 à 13:54 par MisterHadley

ludomayaa écrit : merci, je vais essayer de me rencarder... même si, dans l'absolu, je ne comprends pas l'idée de me sécuriser. A moins que si la SCI connait des problèmes, rien ne puisse réellement m'affecter...
En revanche, j'imagine que pour les revenus fonciers à déclarer, c'est la même chose, non ?
Il sera bien plus vraisemblable que ce soit justement toi qui faillira avant que ce ne soit ta SCI... ;)

Le maillon faible de l'histoire ne sera pas la SCI, mais justement toi, d'où l'intérêt d'avoir une SCI pour se protéger au maximum des risques que le maillon faible aura, quoi qu'il advienne, à supporter au cours de sa life... ;)

Stabilité financière et juridique... ;)

Et à l'heure actuelle où seulement une infime partie du très réel problème du financement des vieux jours du bon peuple ne commence à être dans la lumière médiatique, c'est encore plus d'actualité que jamais, et le deviendra encore et toujours définitivement bien plus encore à l'avenir...

Et avec du "à l'ancienne" aussi vieux que le Code Civil, en plus...

Comme quoi, hein... ;)

Message edité 12/05/2010 à 13:58
1 Reco 12/05/2010 à 14:49 par marc19

ludomayaa écrit : Là, je vais me fier aux cadors de ce forum.
Je viens de signer le compromis d'un studio, acheté 47000 euros (soit environ 51000 FNI), loué depuis deux mois 320 euros HC (27 euros par mois comprenant le chauffage, l'eau chaude et le nettoyage des parties communes. Je sais c'est difficile à concevoir mais c'est bien la réalité). La taxe foncière est d'un montant inférieur à 200 euros.
Quel est le meilleur plan ? Mettre un petit apport, un plus gros ou rien du tout ?
Est-ce plus intéressant, généralement, de penser à autofinancer totalement (au risque de grimper à 20 ans la durée de remboursement ) ?
Je sais que ce n'est pas le meilleur des placements possibles, niveau rentabilité, mais le produit est dans un quartier historique et ne se dévaluera pas (sauf baisse sensible du marché).
En investissant plus, je pourrai, dans un premier temps, déduire davantage d'intérêts. Quel est votre avis ? Merci
La rentabilité me semble , en ce moment, bonne, entre 6 et 7 % brut indépendamment des aléas du locatif notamment les vacances (pour les impayés, la GRL fait le reste pour 2 % du montant du loyer ).
En ce qui concerne le choix d'y mettre plus ou moins de billes, je suis plutôt partisan d'en mettre le maximum possible pour se mettre à l'abri d'imprévus .
La moitié me semble le bon choix .
Sur ce style d'achat (petit investissement), je vois pas l'intérêt de "s'emmerder" avec une compta de SCI, achetez en nom propre, ce n'est que mon avis ......

0 Reco 12/05/2010 à 14:52 par marc19

L'énorme avantage actuel de la SCI (niche fiscale à disparaître), s'est le successoral , pour le reste ......................

0 Reco 12/05/2010 à 14:59 par MisterHadley

marc19a écrit : L'énorme avantage actuel de la SCI (niche fiscale à disparaître), s'est le successoral , pour le reste ......................C'est faux.

0 Reco 12/05/2010 à 15:12 par fighter-KO

Oui mais c'est en partie vrai

1 Reco 12/05/2010 à 15:47 par MisterHadley

Non seulement c'est complètement faux, mais en plus, prétendre que la "comptabilité" d'une SCI serait un obstacle par rapport à une acquisition en "nom propre" est une immense anerie, vu qu'une SCI est CIVILE, elle n'est donc pas soumise aux règles comptables commerciales, ce qui implique que la "comptabilité" n'est ni plus ni moins compliqué que celle impérativement à tenir en "nom propre", sauf qu'en "nom propre", le risque est, là encore, plus élevé également qu'en SCI.

Je rajouterais de plus qu'une SCI n'est pas une niche fiscale, bien au contraire, ses "avantages fiscaux" sont de droit commun, donc, pas de bol, là, c'est aussi un de ses atouts, en plus des autres : sa stabilité financière et juridique...

;)

0 Reco 12/05/2010 à 17:50 par marc19

MisterHadleya écrit : Non seulement c'est complètement faux, mais en plus, prétendre que la "comptabilité" d'une SCI serait un obstacle par rapport à une acquisition en "nom propre" est une immense anerie, vu qu'une SCI est CIVILE, elle n'est donc pas soumise aux règles comptables commerciales, ce qui implique que la "comptabilité" n'est ni plus ni moins compliqué que celle impérativement à tenir en "nom propre", sauf qu'en "nom propre", le risque est, là encore, plus élevé également qu'en SCI.

Je rajouterais de plus qu'une SCI n'est pas une niche fiscale, bien au contraire, ses "avantages fiscaux" sont de droit commun, donc, pas de bol, là, c'est aussi un de ses atouts, en plus des autres : sa stabilité financière et juridique...

;)
Comme d'hab, M. HADLEY, vous déformez les propos, je n'ai pas dit que la comptabilité d'une SCI soit un obstacle, je dis que l'on est tenu à une comptabilité suivie, un bilan , il faut un minimum de connaissances comptables, ce qui n'est pas le cas de tout le monde, moi le premier .
Il ne faut pas aussi oublier de prendre en compte les frais de constitution qui ne sont pas négligeable, de 1000 à 2000 euros .
Si l'expression "niche fiscale" te défrise, soit, il n'empêche que de nombreuses SCI sont créees pour transmettre un patrimoine hors DS .
Que tu sois un aficionados de la SCI n'oblige en rien à t'imiter .

0 Reco 12/05/2010 à 18:33 par Bernie

SCI, sans discussion.....

Je suis en plein dedans en ce moment. Pas pour un lopin de 205m² à coté de mon terrain mais pour procurer une retraite complémentaire couplée à une sécurisation perso de l'avenir de mes fils.

Message edité 13/05/2010 à 13:11

0 Reco 12/05/2010 à 18:45 par marc19

Sous quelle forme ....cette retraite complémentaire ??

0 Reco 12/05/2010 à 18:50 par Bernie

Ma maison + celle que j'envisage de faire bâtir.

Quand je serai sur un nuage avec mes ailes dans le dos, ils pourront les louer. Cela leur procurera un revenu foncier en plus de leur retraite. Sous forme de SCI. Personne ne pourra y toucher, même pas leurs tendres :)

Message edité 12/05/2010 à 19:13
0 Reco 12/05/2010 à 18:54 par Bernie

1° Constitution SCI en faisant très attention aux détails, afin de préserver leurs parts et mes intérêts. Donation périodique sans me démunir.

2° Achat terrain+construction et location en Scellier par la SCI.

Le temps fera le reste......(Je crains déjà la réaction de MH :) )

Message edité 12/05/2010 à 19:14
0 Reco 12/05/2010 à 20:07 par MisterHadley

marc19a écrit : Comme d'hab, M. HADLEY, vous déformez les propos, je n'ai pas dit que la comptabilité d'une SCI soit un obstacle, je dis que l'on est tenu à une comptabilité suivie, un bilan , il faut un minimum de connaissances comptables, ce qui n'est pas le cas de tout le monde, moi le premier .
Il ne faut pas aussi oublier de prendre en compte les frais de constitution qui ne sont pas négligeable, de 1000 à 2000 euros .
Si l'expression "niche fiscale" te défrise, soit, il n'empêche que de nombreuses SCI sont créees pour transmettre un patrimoine hors DS .
Que tu sois un aficionados de la SCI n'oblige en rien à t'imiter .
Quand on est "bailleur", et en "nom propre", on est tenu à la même comptabilité qu'une SCI, donc, on a pas à "s'emmerder" avec, comme tu prétends.

Et que tu n'en tiennes pas, pourquoi pas, c'est ton choix, sauf que tu ne peux donc sans elle, en "nom propre", justifier en rien des régularisations de charges envers tes locataires, ni surtout, justifier quoi que ce soit envers le Fisc, ce qui est encore plus problématique.

Donc, un "bailleur" ne peut pas ignorer ce "détail" comptable, donc ton argument sur la comptabilité défavorable en SCI par rapport à celle d'un bailleur sans SCI ne tient pas une seule seconde, navré.

;)

Message edité 12/05/2010 à 20:20
0 Reco 12/05/2010 à 20:09 par marc19

Reste à prouver que l'orsque tu partiras sur ton petit nuage, l'intérêt de ta descendance sera de louer, il n'y aura peut-être plus de locataire dans quelques décennies ou les conditions seront devenues totalement contraignantes.
Peut- être préfèreront -ils un capital qui permettra de mettre en oeuvre tel ou tel projet .
Perso, je préfère le basique, un testament qui dicte mes volontés dans le cadre de la légalité, en respectant la réserve, ils payeront l'impôt et il en restera encore un beau Paquet , ils en feront ce qu'il voudront. Les montages alambiqués, j'ai toujours pu m'en passer et cà prend le chou ..........

0 Reco 12/05/2010 à 20:16 par MisterHadley

Sécuriser toute sa life par une bien meilleure stabilisation financière et juridique offerte par une SCI bien pensée permet un tas de combinaisons plus qu'avantageuses, y compris pour les enfants :

Tu peux, par exemple, ne leur faire qu'une donation d'usufruit temporaire des biens loués par la SCI pendant la durée de leurs études sans prendre le moindre risque, puisque l'usufruit des loyers correspondant à tes parts n'est que temporaire, ce qui leur permet, par exemple, de percevoir les revenus liés à l'usufruit de ces parts, afin de financer leurs études, de garantir un prêt étudiant, ou autres dépenses de djeuns, sans te démunir, puisque tu en conserves la nue-propriété pendant qu'ils en ont l'usufruit, ce qui te permet aussi d'alléger un chouia ta note fiscale pendant cette période.

A terme, l'usufruit, une fois le temps de la donation arrivé à terme de ces parts, revient naturellement sans autre forme directement dans tes mains en pleine propriété comme avant...

Etc, etc, etc...

PS pour marc : Les frais de constitution d'une SCI ne sont pas obligatoirement si élevés, donc 1000 à 2000€, pourquoi pas, voir même bien plus, mais cela peut aussi être bien moins, donc...

Sur ces bonnes paroles, hein... ;)

Message edité 12/05/2010 à 20:23
0 Reco 12/05/2010 à 20:18 par marc19

MisterHadleya écrit : Quand on est "bailleur", et en "nom propre", on est tenu à la même contabilité qu'une SCI, donc, on a pas à "s'emmerder" avec, comme tu prétends.

Et que tu n'en tiennes pas, pourquoi pas, c'est ton choix, sauf que tu ne peux donc sans elle, en "nom propre", justifier en rien des régularisation de charges envers tes locataires, ni surtout, justifier quoi que ce soit envers le Fisc, ce qui est encore plus problématique.

Donc, un "bailleur" ne peut pas ignorer ce "détail" comptable, donc ton argument sur la comptabilité défavorable en SCI par rapport à celle d'un bailleur sans SCI ne tient pas une seule seconde, navré.

;)
Mais bien sûr, je balance mes factures , je ne rédige pas de baux ni d'état des lieux,les charges........quelles charges ?
Tu étais encore au Lycée que je gérais déjà, alors, hein, Monsieur le professeur .
La SCI n'est pas une fatalité, c'est tout .

0 Reco 12/05/2010 à 20:18 par Bernie

Sans parler du fait que s'ils veulent acquérir un jour un petit "home", avec une SCI la tâche leur sera beaucoup facilitée.

Ensuite transfert par donation, avantage fiscal pour leur porte-monnaie aussi.

Quant à la question des locataires éventuellement en voie d'extinction, c'est une forme de "spéculation" de ma part! ^^

0 Reco 12/05/2010 à 20:25 par Bernie

Dans mon cas perso et dans l'idée de faire un Scellier, le démembrement est impossible.

Donc pas d'usufruit, ni nue-propriété.

Mes fils sont grands et établis, chacun gagne sa "life", l'un bien "plus mieux" que l'autre. Question de choix de leur part.

Par le biais d'une SCI je préserve par la même occasion une certaine forme d'équité entre eux, de mon vivant.

En insérant dans les statuts une clause que les bien ne peuvent être vendus, sauf accord de l'un ou de l'autre à "l'autre".

Message edité 12/05/2010 à 20:29
0 Reco 12/05/2010 à 20:26 par MisterHadley

marc19a écrit : Mais bien sûr, je balance mes factures , je ne rédige pas de baux ni d'état des lieux,les charges........quelles charges ?
Tu étais encore au Lycée que je gérais déjà, alors, hein, Monsieur le professeur .
La SCI n'est pas une fatalité, c'est tout .
Donc tu t'emmerdes tout autant qu'avec une comptabilité de SCI, CQFD.

Une SCI est un choix que l'on ne peut s'autoriser d'écarter actuellement encore plus qu'avant.

Un choix éprouvé.

Et ce n'est pas parce que ce n'est pas le tiens et que tu ne sais pas l'utiliser que ce sera le cas de tous également.

^^


0 Reco 12/05/2010 à 20:30 par MisterHadley

Berniea écrit : Dans mon cas perso et dans l'idée de faire un Scellier, le démembrement est impossible.

Donc pas d'usufruit, ni nue-propriété.

Mes fils sont grands et établis, chacun gagne sa "life", l'un bien "plus mieux" que l'autre. Question de choix de leur part.

Par le biais d'une SCI je préserve par la même occasion une certaine forme d'équité etre eux, de mon vivant.

En insérant dans les statuts une clause que les bien ne peuvent être vendus, sauf accord de l'un ou de l'autre à "l'autre".
Tu fais ce que tu veux, biensur, mais personnellement, je ne suis pas fan du tout de tout ce qui est "défisc", surtout que le dispositif "Scellier" est une niche fiscal, là...

Et ça ne durera pas.

Une SCI bien pensée se suffit à elle-même avec les dispositifs de droit commun, c'est bien suffisant... et beaucoup plus sûr.

De plus, je ne pense pas aux gens outrageusement blindés de thunes comme toi, mais justement à toutes celles et ceux qui ne pensaient pas pouvoir opter sur ce choix éventuel, et/ou qu'ils ignorent encore beaucoup trop alors qu'il est depuis toujours à leur portée, et qui, eux, ont des enfants, des rêves à atteindre, et des enfants avec eux aussi des rêves à atteindre...

;)

Message edité 12/05/2010 à 20:37
0 Reco 12/05/2010 à 20:36 par Bernie

Ce qui m'a fait réfléchir à la question, c'était au moment où mon aîné envisageait d'acheter une partie de la maison de la grand-mère de son copain du lycée.

C'était bien Môssieu MH qui a fichtrement bien expliqué les choses.
Ma cervelle s'est mise à mouliner à partir de ce jour là.

Ensuite, documentation, documentation et documentation et bientôt consult chez le notaire afin de peaufiner la chose........ Ensuite.... conclusion.

Message edité 13/05/2010 à 13:12
0 Reco 12/05/2010 à 20:42 par Bernie

MisterHadleya écrit : Tu fais ce que tu veux, biensur, mais personnellement, je ne suis pas fan du tout de tout ce qui est "défisc", surtout que le dispositif "Scellier" est une niche fiscal, là...

Et ça ne durera pas.

Une SCI bien pensée se suffit à elle-même avec les dispositifs de droit commun, c'est bien suffisant... et beaucoup plus sûr.
Je ne suis pas blindée de thunes mais je sais gérer et faire des choix encadrés.

Le défisc n'est pas le point important. Mais financer une construction demande beaucoup plus de pépettes que je n'en ai.......

Ca ne durera certainement pas mais le peu que ça dure, j'en aurai profité afin de réduire un tout petit peu les impôts de l'aîné, célibataire, qui en paie beaucoup..........

Message edité 12/05/2010 à 20:43
0 Reco 12/05/2010 à 20:43 par MisterHadley

Et y a même d'excellents softs dédiés exclusivement à la gestion des SCI, pour les feignasses à qui ça prend le chou de lever ne serait-ce que le petit doigt... =)

Comme chez EBP, par exemple, où différentes versions sont envisageables suivant l'importance du nombre d'associés et/ou du nombre de biens détenus par la SCI...

Donc, que demande le peuple... ;)

A+

Message edité 12/05/2010 à 20:46
0 Reco 12/05/2010 à 20:48 par Bernie

J'avoue que quand le terrain à coté du mien, (le fameux lopin, hein?) était mis en vente par la mairie et que j'étais encore vierge de tout savoir concernant son historique, l'idée d'y bâtir m'a effleuré l'esprit.

Depuis que je sais que l'on ne peut pas vendre ce que l'on ne possède pas, l'idée appartient définitivement au passé.

0 Reco 13/05/2010 à 09:24 par ludomaya

MisterHadleya écrit : Et y a même d'excellents softs dédiés exclusivement à la gestion des SCI, pour les feignasses à qui ça prend le chou de lever ne serait-ce que le petit doigt... =)

Comme chez EBP, par exemple, où différentes versions sont envisageables suivant l'importance du nombre d'associés et/ou du nombre de biens détenus par la SCI...

Donc, que demande le peuple... ;)

A+
Que de mépris ! Ton univers est celui de l'immobilier. Sans doute as-tu d'autres passions, d'autres capacités (électronique, mécanique...). D'autres, comme moi, vont sur un forum immobilier, de façon à échanger, à obtenir des informations qui, après vérifications, peuvent s'avérer précieuses. Ce que tu as parfaitement faiut au début de cette discussion. Mais pourquoi vouloir rabaisser les gens qui connaissent moins bien le sujet que toi ?
Je vais rapidement chercher à trouver un bon bouquin qui me parle des règle sde la SCI, de ses avantages. Malheureusement, je ne suis pas sûr de trouver ce que je veux dans les bouquins. Et malheureusement (bis), je n'ai pas forcément les moyens de me payer un comptable qui m'indiquera, sans me tromper, la marche à suivre.

0 Reco 13/05/2010 à 09:42 par ludomaya

Aujourd'hui, quand je relis ce sujet, je vois que je ne suis pas beaucoup avancé.

Dois-je faire un prêt sur la totalité du prix d'achat ? Et qu'est-ce qu'une SCI va m'apporter ? A part protéger ma "life" (quel terme barbare) ?Qu'est-ce que cela signifie ? Que mes investissements immobiliers n'auront aucune incidence sur mes comptes persos en cas de souci ? Hormis une facilité au niveau de la succession, pour l'heure, je ne vois pas trop. Et à 32 ans, sans négliger l'aspect successoral, aujourd'hui, j'ai davantage envie de me créer un patrimoine que de le transmettre...

0 Reco 13/05/2010 à 11:21 par MisterHadley

ludomayaa écrit : Que de mépris ! Ton univers est celui de l'immobilier. Sans doute as-tu d'autres passions, d'autres capacités (électronique, mécanique...). D'autres, comme moi, vont sur un forum immobilier, de façon à échanger, à obtenir des informations qui, après vérifications, peuvent s'avérer précieuses. Ce que tu as parfaitement faiut au début de cette discussion. Mais pourquoi vouloir rabaisser les gens qui connaissent moins bien le sujet que toi ?
Je vais rapidement chercher à trouver un bon bouquin qui me parle des règle sde la SCI, de ses avantages. Malheureusement, je ne suis pas sûr de trouver ce que je veux dans les bouquins. Et malheureusement (bis), je n'ai pas forcément les moyens de me payer un comptable qui m'indiquera, sans me tromper, la marche à suivre.
1 - Ce n'est pas à toi que ça s'adressait

2 - Cesses donc de me "juger" de façon si partial, alors que ce je t'ai dit déjà sur cette page, aussi succinct en apparence que cela puisse te paraitre t'aura déjà fait économiser 300 billets que tu n'as donc pas payés.

3 - Cesses donc de faire "comme si" il n'y avait donc aucun partisans du moindre effort, surtout lorsque l'un de ces spécimen l'avoue lui-même sur cette même page

4 - Saches donc avoir un tant soit peu d'auto dérision, voir, pourquoi pas, d'humour, parce que sinon, ta "life" doit être d'un ennui mortel

5 - Si tu as relu cette page sans trouver de "réponses" à tes questions initiales, dans ce cas, t'as un très gros blème de comprennette

6 - Si ça ne te plait pas, je cesse donc de perdre mon temps bénévolement avec ce genre de "sujet", et te laisse donc libre d'aller voir un notaire, ou un avocat spécialisé, qui t'expliquera les mêmes choses, celles-là même que tu feinds de "ne pas comprendre"

7 - Bonjour quand même, mal élevé...

=)

Message edité 13/05/2010 à 11:24
0 Reco 13/05/2010 à 11:37 par Bernie

ludomayaa écrit : Aujourd'hui, quand je relis ce sujet, je vois que je ne suis pas beaucoup avancé.

Dois-je faire un prêt sur la totalité du prix d'achat ? Et qu'est-ce qu'une SCI va m'apporter ? A part protéger ma "life" (quel terme barbare) ?Qu'est-ce que cela signifie ? Que mes investissements immobiliers n'auront aucune incidence sur mes comptes persos en cas de souci ? Hormis une facilité au niveau de la succession, pour l'heure, je ne vois pas trop. Et à 32 ans, sans négliger l'aspect successoral, aujourd'hui, j'ai davantage envie de me créer un patrimoine que de le transmettre...
Fais des recherches sur le net. Il y a foultitudes d'informations à ce sujet. Certains plus pédagogiques que d'autres et en terme pédagogique j'aurai pu marquer: vulgarisé.

Petit à petit tu te familiarises avec le sujet, autrement dit tu te l'appropries, ce qui te donnera envie d'en savoir davantage, ce qui t'amènera à acheter the book sur les SCI.

Ludo, sache que si l'on a été "illuminé" par une idée, on passe par des stades.
Réflexion
Murissement
Documentation
Re-réflexion
Décision.

Ces stades demandent du temps. Et c'est justement ce temps qui indiquera au final si le désir du projet est réel et fondé.
Considère ce temps comme une "barrière de sécurité".

Si on veut avoir une réponse tout de go, suite à une illumination, bien souvent cette illumination est bien plus à classer dans la catégorie "envie" ou pour certains "caprice" qu'un projet personnel sur plus ou moins long terme et viable.

Par ailleurs, demander des infos sur un forum, implique aussi d'être capable d'encaisser des remarques.
C'est comme ça aussi que l'on progresse et apprend.

J'en sais quelque chose........ :)

Message edité 13/05/2010 à 11:50
0 Reco 13/05/2010 à 11:47 par MisterHadley

... en vulgarisation..!? ;)

Dis donc, puisque t'es là, la bernie de l'Ascension, j'aimerais ton avis vulgarisé, si possible, mais vachement sérieux...


0 Reco 13/05/2010 à 11:52 par Bernie

MisterHadleya écrit : ... en vulgarisation..!? ;)

Dis donc, puisque t'es là, la bernie de l'Ascension, j'aimerais ton avis vulgarisé, si possible, mais vachement sérieux...
Vulgarisation: un peu comme la série le PC pour les nuls mais dans la catégorie, la SCI pour des nuls.....

Je m'apprête à te lire d'une façon on ne peut plus sérieuse MH. Z'y vâ!

Message edité 13/05/2010 à 11:56
0 Reco 13/05/2010 à 11:59 par MisterHadley

Berniea écrit : Vulgarisation: un peu comme la série le PC pour les nuls mais dans la catégorie, la SCI pour des nuls.....

Je m'apprête à te lire d'une façon on ne peut plus sérieuse MH. Z'y vâ!
Je recommande TRES VIVEMENT la collection Delmas pour le bouquin SCI... ;)

0 Reco 13/05/2010 à 12:05 par Bernie

MisterHadleya écrit : Je recommande TRES VIVEMENT la collection Delmas pour le bouquin SCI... ;)Merci bien pour l'info. :)

Tout ce qui peut m'apporter de renseignements complémentaires afin de m'éviter un plantos est le bienvenue.

0 Reco 13/05/2010 à 12:14 par Bernie

Je viens de le commander.... 38€ + 6€ frais d'envoi.

Ce sera au final moins cher qu'un plantos... ^^

Message edité 13/05/2010 à 12:15
0 Reco 13/05/2010 à 12:19 par MisterHadley

Berniea écrit : Vulgarisation: un peu comme la série le PC pour les nuls mais dans la catégorie, la SCI pour des nuls.....

Je m'apprête à te lire d'une façon on ne peut plus sérieuse MH. Z'y vâ!
Je dois malheureusement faire face à ce que je redoutais dans l'affaire que je traite et termine ces temps-ci, à savoir un problème "humain"... ;)

Disons que je suis arrivé à atteindre les objectifs que l'on m'avait fixé initialement, et qu'en les atteignant, j'ai de surcroit réussi ce que beaucoup d'autres n'ont pas imaginé pouvoir atteindre après s'y être éreinté direct...

Même les personnes pour qui j'aurais donc guéguerroyé n'y croyais pas... ;)

Le "problème" est donc le suivant :

J'ai justement atteind les objectifs, et comme personne ne s'y serait risqué quant aux probabilités de succès, les résultats vont occasionner pas mal de conséquences chez les personnes pour lesquelles j'aurais donc oeuvré...

Mais, ce qui m'a toujours paru comme une évidence dès le départ, à savoir que ces personnes n'étaient initialement pas prête pour ce genre de responsabilité, apparait encore et toujours être le cas aujourd'hui...

Sauf qu'à la différence du "début" de l'affaire où ces personnes avaient donc tout le loisir de s'y préparer, maintenant que les résultats vont tomber d'ici peu, ces personnes auraient dû l'être, et ne le sont justement pas.

Et c'est ça, le "problème" humain auquel je dois donc faire face maintenant : ces personnes ne "comprennent" pas et/ou ne veulent pas comprendre les responsabilités et les impératifs qu'elles devraient déjà avoir maintenant, et pour toujours ensuite, lorsque le "transfert" de responsabilité va s'opérér le moment venu...

Et malheureusement, si ces personnes se maintiennent dans cette "légèreté"' style politique de l'autruche, elles se feront avec certitude manger toutes crues très vite ensuite à la moindre occasion qu'elles auront ainsi elles-mêmes générées de par leur "légèreté"...

Donc, d'après toi, que faudrait-il envisager dans ce type de situation..?

Message edité 13/05/2010 à 12:26
0 Reco 13/05/2010 à 12:22 par MisterHadley

Berniea écrit : Je viens de le commander.... 38€ + 6€ frais d'envoi.

Ce sera au final moins cher qu'un plantos... ^^
Cette collection est une référence, un must...

Les bouquins sont en apparence un chouia complexes, mais en réalité, pas tant que ça, au contraire...

Ils sont régulièrement réactualisés, et ne sont pas écrits par des glands... ;)

A garder TOUJOURS précieusement, parmi d'autres ouvrages de référence, dans son office...

;)

Message edité 13/05/2010 à 12:23
0 Reco 13/05/2010 à 12:31 par Bernie

MisterHadleya écrit : Cette collection est une référence, un must...

Les bouquins sont en apparence un chouia complexes, mais en réalité, pas tant que ça, au contraire...

Ils sont régulièrement réactualisés, et ne sont pas écrits par des glands... ;)

A garder TOUJOURS précieusement, parmi d'autres ouvrages de référence, dans son office...

;)
Vu la complexité des bouquins sur Scannner et IRM, assez indigestes, celui sur la SCI sera rafraîchissant en comparaison..... =)

Je vais te répondre sur ton message précédent.

Message edité 13/05/2010 à 12:32
0 Reco 13/05/2010 à 12:36 par ludomaya

MH, mon boulot est de relire à longueur de journée des textes ou des articles qui ne veulent pas toujours dire grand-chose.
Mais là, quand je te lis, je me dis que j'ai encore beaucoup de progrès à faire... J'espère que tu es plus clair dans tes projets que dans ta prose.

0 Reco 13/05/2010 à 12:38 par MisterHadley

Berniea écrit : Vu la complexité des bouquins sur Scannner et IRM, assez indigestes, celui sur la SCI sera rafraîchissant en comparaison..... =)

Je vais te répondre sur ton message précédent.
Fais pas ta pince, hein, ce n'est pas que pour toi que je donne cette référence, mais pour toute personne qui déciderait de pousser plus avant l'éventuelle choix SCI pour stabiliser sa vie à l'avenir... ;)

Non mais, puis quoi encore..! =)