Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?
Forum
LaVieImmo.com

Forum Achat-Vente

Nouveau sujet

Une grande première pour la FNAIM

0 Reco 12/11/2008 à 16:50 par Ancien28656

http://www.diagnostic-expertise.com/estimation/actualite-estimation-immobilier-prix-en-baisse-pour-la-fnaim-1598.php

Parallèlement au retournement du marché, la FNAIM continue de retourner sa veste...
Plus question désormais de se planquer derrière une hausse annuelle des prix, va falloir regarder la crise dans les yeux maintenant...


0 Reco 12/11/2008 à 18:02 par marc19

normal et logique, ce qui est devenu inéluctable ne peut plus s'atténuer, encore moins se cacher. On peut comprendre l'attitude de la FNAIM au début qui n'avait pas intérêt à alimenter la rumeur baissière.Chacun d'entre nous défend ses intérêts, et eux aussi ...... rien d'original .

0 Reco 12/11/2008 à 19:17 par MisterHadley

Si les chiffres devaient se voir ensuite définitivement confirmés, "perdre" -0.7% en moyenne nationale sur douze mois glissant, de novembre 2007 à octobre 2008... WHAOOOOO...! Quel "effondrement" des prix de l'immobilier...!!! Surtout dans le contexte économique actuelle où, rien que pour la seule journée d'aujourd'hui, le CAC40 a perdu -3.07%...

0 Reco 12/11/2008 à 22:43 par Ancien26304

Article intéressant dans les échos : Selon l'économiste Jacques Friggit, les prix pourraient baisser de 40% dans l'ancien...

http://www.lesechos.fr/patrimoine/immobilier/300306579-immobilier---les-prix-pourraient-baisser-de-40--dans-l-ancien.htm

0 Reco 12/11/2008 à 23:13 par MisterHadley

Ce qui est sûr, c'est que le CAC40 était, le 12 novembre 2007, à 5523.63 points, et qu'il a cloturé aujourd'hui, 12 novembre 2008, à 3233.96 points... Ce qui nous donne une perte de -41.45% sur un an tout pile...

Bonne nuit... ;)

0 Reco 13/11/2008 à 01:49 par Ancien26390

salut

c beaucoup plus important que ça car avant les prix ne se négociaient quasi pas
aujourd'hui beaucoup donc c du -15/20 % facile

la récession en cours est nescessaire, prévu, voulu et économiquement normale, saine, inévitable ...
tout comme la baisse de la bourse d'ailleurs

qu'est ce que t'en penses hadley

0 Reco 13/11/2008 à 09:56 par Ancien19988

Soyons sérieux, les chiffres de la FNAIM n'ont aucune légitimité. Il est évident que la baisse a atteint sur 2008 au minimum -20%. De toute facon en ce moment impossible d'estimer un bien il n'y a plus de crédit donc plus de marché...
En province et en grande couronne parisienne les vendeurs se battent pour trouver des acheteurs, les prix s'effondrent...

0 Reco 13/11/2008 à 09:58 par Ancien25109

a écrit : Si les chiffres devaient se voir ensuite définitivement confirmés, "perdre" -0.7% en moyenne nationale sur douze mois glissant, de novembre 2007 à octobre 2008... WHAOOOOO...! Quel "effondrement" des prix de l'immobilier...!!! Surtout dans le contexte économique actuelle où, rien que pour la seule journée d'aujourd'hui, le CAC40 a perdu -3.07%...Mouarf!

Misterhadley, je sais que vos intérêts financiers se trouvent dans l'immobilier, mais ne vous faîtes pas plus bête que vous ne l'êtes. D'ailleurs vous ne l'êtes pas, vous défendez juste vos intérêts....

La bourse est un marché parfaitement liquide qui va très vite contrairement au marché immobilier. Mais ça, vous le savez aussi bien que moi....En bourse, quand la demande s'effondre, la sanction est immédiate pour la valeur de l'action puisqu'il suffit d'appuyer sur un bouton ; en immobilier le bien reste à la vente et les stocks explosent, comme c'est le cas actuellement. Les prix suivent ensuite la même trajectoire.

Et, ne pas contester le retournement du marché immo, c'est vraiment fort de nos jours, même pour une personne aussi intéressée que vous. M'enfin, des discours comme le vôtre y a bien que des "pros" (vendeurs plutôt) de l'immo qui osent nous le servir

Message edité 13/11/2008 à 10:49
0 Reco 13/11/2008 à 10:10 par Ancien25109

a écrit : Soyons sérieux, les chiffres de la FNAIM n'ont aucune légitimité. Il est évident que la baisse a atteint sur 2008 au minimum -20%. De toute facon en ce moment impossible d'estimer un bien il n'y a plus de crédit donc plus de marché...
En province et en grande couronne parisienne les vendeurs se battent pour trouver des acheteurs, les prix s'effondrent...
De toute façon, il est impossible de connaître les prix du marché immobilier à l'instant t. Ce qui est sûr, c'est que le volume de transactions est un chute libre et que ceux qui maintiennent des prix bullesque ne vendent plus. La fête est finie...

0 Reco 13/11/2008 à 11:13 par Ancien26390

bah mi j'suis daccord
rien à ajouter sur l'instant

0 Reco 13/11/2008 à 12:33 par MisterHadley

a écrit : Mouarf!

Misterhadley, je sais que vos intérêts financiers se trouvent dans l'immobilier, mais ne vous faîtes pas plus bête que vous ne l'êtes. D'ailleurs vous ne l'êtes pas, vous défendez juste vos intérêts....

La bourse est un marché parfaitement liquide qui va très vite contrairement au marché immobilier. Mais ça, vous le savez aussi bien que moi....En bourse, quand la demande s'effondre, la sanction est immédiate pour la valeur de l'action puisqu'il suffit d'appuyer sur un bouton ; en immobilier le bien reste à la vente et les stocks explosent, comme c'est le cas actuellement. Les prix suivent ensuite la même trajectoire.

Et, ne pas contester le retournement du marché immo, c'est vraiment fort de nos jours, même pour une personne aussi intéressée que vous. M'enfin, des discours comme le vôtre y a bien que des "pros" (vendeurs plutôt) de l'immo qui osent nous le servir
Alors comme ça, tu saurais donc mieux que moi où se trouve "mes intérêts financiers", hein... Bah dis donc...

Pour revenir sur les chiffres, soit gentil de ne pas faire comme si tu n'avais pas bien lu ce que j'ai écrit, mon grand... je compare sur la même période deux marchés distincts, et c'est tout.

Quand je lis les messages de tes potes autoproclamés "références" et qui certifiait en novembre 2007 que le marché de l'immobilier s'effondrait déjà, et qu'il valait mieux "attendre un an, voir deux, avant d'acheter", c'est drôle mais je ne lis pas tes exclamations ni tes "mouarf"... Pourquoi..?

Les chiffres sur ces périodes considérées sont pourtant définitifs et démontrent que "les références" se sont méchamment plantées... Et c'est curieux que les éternels empêcheurs de tourner en rond qui se reconnaissent "oublient" complaisamment leur "certitudes" passées...

Hein, copro60..? ;)

Ah, au fait... Tu n'auras surement pas manqué la réalité des vrais chiffres de l'immobilier en Grande-Bretagne, copro60... N'est-ce pas..?

Nan parce qu'en terme de prix, sur les douze derniers mois, bah... On est quand même extrêmement loin des -40%, -50% que le "winner" nous certifie comme une réalité pour le marché Français, quoi... Et comme la situation est pire là-bas qu'ici...

Tout est dit, mon grand, effectivement... ;)


0 Reco 13/11/2008 à 12:54 par Ancien26390

bah ouais
j'en dis des bêtises ah ah

au fait je voulais savoir si on pouvait toujours acheter sur 40 ans à + de 33 % ?

0 Reco 13/11/2008 à 12:59 par MisterHadley

Si tu l'avoues enfin toi-même, ne viens pas ensuite faire ton offusqué quand personne n'ose même te dire que ce que tu affirmes est stupide, winner...

Bon, bah je vais pas déranger plus longtemps, hein... J'ai deux trois trucs à faire et toi, tu as des portes ouvertes à enfoncer... ;)

Ciao ciao...

0 Reco 13/11/2008 à 15:19 par Ancien25109

"Quand je lis les messages de tes potes autoproclamés "références" et qui certifiait en novembre 2007 que le marché de l'immobilier s'effondrait déjà,"

Mais c'est le cas cher Hadley, le marché immo s'est retourné depuis 1 an déjà, il n'y a qu'à regarder le volume des transactions et les délais de vente pour s'en aperçevoir. Et Il mettra des années à s'effondrait, comme à chaque fois....

Pour rappel, les biens qui ne se vendent pas ne rentrent pas dans les statistiques.

Toi tu compares la bourses et le marché immo, t'as vraiment honte de rien, c'est de la malhonnêté intellectuellle propre ce milieu. Mais à dire vrai, je m'en fous, la machine est lançée. Plus besoin de démonter ce genre d'arguments made in pro de l'immo, le retournement d'opinion est acquis...

Message edité 13/11/2008 à 15:21
0 Reco 13/11/2008 à 16:20 par MisterHadley

a écrit : "Quand je lis les messages de tes potes autoproclamés "références" et qui certifiait en novembre 2007 que le marché de l'immobilier s'effondrait déjà,"

Mais c'est le cas cher Hadley, le marché immo s'est retourné depuis 1 an déjà, il n'y a qu'à regarder le volume des transactions et les délais de vente pour s'en aperçevoir. Et Il mettra des années à s'effondrait, comme à chaque fois....

Pour rappel, les biens qui ne se vendent pas ne rentrent pas dans les statistiques.

Toi tu compares la bourses et le marché immo, t'as vraiment honte de rien, c'est de la malhonnêté intellectuellle propre ce milieu. Mais à dire vrai, je m'en fous, la machine est lançée. Plus besoin de démonter ce genre d'arguments made in pro de l'immo, le retournement d'opinion est acquis...
C'est vrai que "l'opinion" bénéficie de sacrés champions du monde, là, c'est sûr... :)))

Exemple... Et exemple TRES TRES simple...

J'ai 10m²... Et je ne sais pas pourquoi mais j'ai envie de les vendre sans tenir compte de leur valeur vénale...

Je me dis que ces 10m² sont tellement plus mieux que les 10m² de la concurrence qu'ils méritent un prix lui aussi plus mieux...

Je décide donc de vendre ces 10m² à 300000€, c'est idiot mais ça me fait plaisir...

Leur valeur vénale est en fait en réalité à 30000€.

Evidemment, à 300000€, curieusement, personne n'achète, ni même ne vient les voir...

Au bout d'un moment, je ne sais pas, un éclair de lucidité qui sait, je me dis : tiens, finalement, je devrais peut-être les vendre à un prix moins grotesque, même si le grotesque est toujours très tendance dans la tête de certains qui se reconnaissent... ;)

Je me dis alors que je vais en baisser le prix, et les vendre à leur vraie valeur, soit 30000€...

Et là, très étrangement, figures-toi que des gens viennent les voir, dis-donc..!

Et vla ti pas qu'en plus de les voir, bah y en à même un parmi ces gens qui me fait une offre..!

Sauf qu'elle ne correspond pas forcément à ce que je voulais mais comme je suis pris soudainement de bon sens, je me dis que je vais malgré tout réfléchir, un tiens vaux mieux que deux tu l'auras, après tout...

Et vla ti pas que l'offre qui m'est faite pour mes 10m² est à 29000€, dis donc..!

Tu sais ce que c'est, j'aurais dit non, biensur, mais bobonne ayant mis le holà, j'ai donc contresigné cette offre à 29000€.

Moralité: Ton résonnement, copro60, ferait qu'il faudrait, d'après toi, y voir et constater un "effondrement" des prix de l'immobilier étant donné mon prix de départ illusoire de 300000€ et le prix où finalement, la transaction s'est réellement faite, à savoir 29000€...

Sur lequel, bien évidemment, le "winner" s'empresserait d'annoncer fièrement une chute des prix de -90.33%, histoire de faire le beau virtuel... ;)

Sauf que la réalité est tout autre, la baisse réelle des prix serait matérialisée par la seule différence entre la valeur vénale et le prix réelle sur lequel s'est réellement effectuée la transaction, soit 30000€ - 29000€ qui nous donne en pécunier -1000€ "d'effondrement" sur le prix global de la vente, -100€ "deffondrement" du prix au m² et en pourcentage "d'effondrement" -3.33%...

Voila, voila...

En vous r'merçiant... ;)

0 Reco 13/11/2008 à 16:26 par MisterHadley

Ah j'oubliais... Même Pernault a repris les chiffres de la FNAIM dans son JT de 13H aujourd'hui, et annoncé aux quelques millions de téléspectateurs qui le regardent fidèlement chaque jour que, pour la première fois en douze ans, les prix de l'immobilier, d'après la FNAIM, venait de baisser sur douze mois glissant de -0.7%...

Alors, zallez avoir du boulot pour "l'opinion", comme tu dis copro60... ;)

Message edité 13/11/2008 à 16:26
0 Reco 13/11/2008 à 18:35 par Ancien13800

Commençons dans l’ordre ;

1 La « moyenne «annuelle » Fnaim n’est pas annuelle.
http://www.fnaim.fr/upload/files/pdf/IMPA_2008-10.pdf
Regarde en bas de page 2 (la partie Notes) et regarde la note 2
« le pourcentage de variation annuelle mesure l’évolution intervenue entre la moyenne des 12 derniers prisx mensuels et la moyenne des prix mensuels des 12 mois précédents.

Cette méthode donne une inertie ENORME.. ; (en fait c’est une moyenne sur deux ans).
Ce que dit aujourd’hui la FNaim est que la moyenne des 12 mois en cours (octobre 08 à octobre 07) est inférieure de 0,7% à celle des 12 mois precedents (d’octobre 07 à octobre 06)

Donc elle introduit un GROS lissage, une baisse a ce jour de l’indice signifie qu’il s’est retourné depuis un bon moment, j’ai envie de dire un an.
On ne peut donc pas considerer qu’il donne les chiffres de cette année, plutot ceux des mois precedents

2 De plus cet indice inclut des prix de présentations, en clair c’est un indice fait par la federation des Agents immobilliers et il défend les intérets des Agents Immobiliers. Jusqu’ici c’était « l’immobilier monte toujours dépêchez vous d’acheter que nous AI puissions nous goinfrer »
Je crois autant à la sincérité de cet indice qu’a une étude fait par un fabriquant de cigarette expliquant que le tabac est sans danger… Quand il désavantage les AI c’est qu’il n’est plus possible de tricher

3 la variation sur le denier trimestre devient très amusante :
-4,3 % en un trimestre… cela fait combien en annuel ? Presque 17% ?
Tiens au fait, combien j’annonçais moi en janvier 2008 sur ce site ? de 10 à 15% de baisse par an ? On y viens

4 Les transactions s’effondrent (tiens comme 91 … -40% à Paris en 4 ans)
« Ces baisses de prix s'accompagnent d'un effondrement des transactions dans l'ancien, dont le nombre devrait être en 2008 inférieur de 30 % à celui de 2007, selon la Fnaim. »
http://www.lemonde.fr/economie/article/2008/11/12/pour-la-premiere-fois-depuis-1996-le-prix-des-logements-anciens-baisse_1117906_3234.html

Baisse des transactions, hausse des stocks, plus de crédit…

5 Au sein de la FNAIM on trouve un conflit ; Pallincourt (president historique, « tout va bien ») et Buzy-Cazeaux (« disons vite la vérité, que le marché parte officiellement en baisse et qu’on refasse des transactions pour éviter que la moitié des AI ne mettent la clef sous la porte »)
Il dit quoi Buzy-cazeaux ?
« "La chute va s'accentuer. L'année 2008 va se terminer avec une baisse des prix comprise entre 5 % et 8 % par rapport à 2007", pronostique Henry Buzy-Cazeaux, délégué général de la Fnaim. »
http://www.lemonde.fr/economie/article/2008/11/12/pour-la-premiere-fois-depuis-1996-le-prix-des-logements-anciens-baisse_1117906_3234.html

7/8% sur 2007 cela commence à se sentir… et 2009 ? et 2010 ? et 2011 ?

7) si les prix baissaient d’a peine 0,7% sur un an, tu crois vraiment que cela expliquerait les fermetures d’agences ?

8) le marché est entre les mains des banques…(via lecrédit)
est là c’est plié definitivement

9) La pshyc=jhologie des acheteurs :
Tout le monde a compris que ça baisse, et vu la recession –je sais je me repete- en cours acheter n’est plus envisageable (relisez le point 4 sur les transactions)

10) N’oublions pas l’essentiel : il y a un an la baisse de l’immo était impossible…
La Fnaim a toujours minimisé la baisse, c’est encore le cas aujourd’hui. Minimiser un problème est un classique.

Et aujourd’hui elle lache un -4% trimestriel.. ;

Les cycles sont longs, cela prendra du temps mais on fera largement de 30 à 50% de baisse en national. Vu la magnifique recession qui démarre il faudra à mon avis 3 ans.

Conclusion:
ben voila on y est, n'oubliez pas le pop-corn, rester au chaud et sortez votre chequier dans 3 ans, vous allez voir ça va etre fun.... sauf pour ceux bien sur qui on cru aux sirenes de l'immo...

Pour ceux que cela intéresse je continue ma chronique Remoise, vous y trouverez en hebdomadaire un echantillonage de baisses par catégorie. bien entendu c'est partout pareil.
http://www.bulle-immobiliere.org/forum/viewtopic.php?f=26&t=38184

Jack

0 Reco 13/11/2008 à 18:39 par Ancien28396

bah ouais
j'en dis des bêtises ah ah

0 Reco 13/11/2008 à 18:51 par MisterHadley

a écrit : Si les chiffres devaient se voir ensuite définitivement confirmés, "perdre" -0.7% en moyenne nationale sur douze mois glissant, de novembre 2007 à octobre 2008... WHAOOOOO...! Quel "effondrement" des prix de l'immobilier...!!! Surtout dans le contexte économique actuelle où, rien que pour la seule journée d'aujourd'hui, le CAC40 a perdu -3.07%...Et si tu prends la peine de ne pas zapper ce qui apparemment te déranges, jacko, bah tu auras donc bien lu ce que je marquais, à savoir "si les chiffres devaient se voir confirmés..."

En attendant, les chiffres DEFINITIFS te contredisent...

Tu vas donc prétendre aussi comme copro60 que "les statistiques sont fausses"..?

Je parle des transactions REELLEMENT effectuées... Et pas de vagues projections irréelles quand tout les acteurs concernés par la conjoncture économique s'accorde à dire que nul ne peut prétendre à l'heure actuelle au moindre pronostic...

Sauf les champions du monde habituels... ;)

0 Reco 13/11/2008 à 19:00 par MisterHadley

N'oublies pas ce brillant "post" sur la page "eurobien par omnium finance" que j'ai remis au gout du jour, soit un an après cette belle conclusion qui fut alors, il y a un an, la tienne...

Et si on la suit, comme tes bons "conseils", il faudrait donc investir aujourd'hui, voir tout au long de l'année 2009, dans l'immobilier... ;)

Un de mes bons amis, à la même époque, me disait ceci: admettre ses erreurs est une preuve d'intelligence... ;)

0 Reco 13/11/2008 à 19:07 par Ancien13800

a écrit : jacko, bah tu auras donc bien lu ce que je marquais, à savoir "si les chiffres devaient se voir confirmés..."

En attendant, les chiffres DEFINITIFS te contredisent...

Tu vas donc prétendre aussi comme copro60 que "les statistiques sont fausses"..?

Je parle des transactions REELLEMENT effectuées... Et pas de vagues projections irréelles quand tout les acteurs concernés par la conjoncture économique s'accorde à dire que nul ne peut prétendre à l'heure actuelle au moindre pronostic...

Sauf les champions du monde habituels... ;)
Hadley,

je ne pretends rien sur les stats fausses: je lis tout simplement la definition donnée par la FNAIM...
Ils defendent leurs interet, je fais exactement pareil dans mon metier
As tu au moins lu la definition?
est ce que tu comprends que cet indicateur sert une profession?

Oublie tu qu'il ya un an c'était IMPOSSIBLE? "l'immobilier baisser? vous voulez rire mon bon monsieur"

"Je parle des transactions REELLEMENT effectuées... "
Celles qui restent?
Tu as lu ? -30% de transactions (en plus c'est le gentil monsieur de la Fnaim qui le dis, tu ne vas quand meme pas me dire qu'il surestime?)
je te redonne le lien sur le krash de 92 (tu sais ça c'est REELEMENT produit)?

3 en parlant de réel, c'est incroyable la quantité, la vitesse et le nombre des baisses que je mesure chez moi.
c'est dingue le nombre de biens à vendre, depuis 6 mois, un an, de biens qui ont perdu 15,20,30%;

Tiens, je te donne un "extrait" du 6 novembre
---

http://www.bulle-immobiliere.org/forum/viewtopic.php?f=26&t=23816&p=650542#p650542

Un point hebdo par échantillonnage comme d’habitude.

1 Le haut de gamme
2 10 mn de Reims
3 Le District (anecdote inside)
4 Reims
5 Biens morts (petitcailloux) :
6 Volumétrie

1 Le haut de gamme

Mise en vente le 18 juillet à 840 000 euros
Passe le 18 octobre à 640 000
http://www.immostreet.com/308350/377500 ... tm?lang=fr
baisse de 200 000 euros en 3 mois
(640 000 euros à Fismes … 30 mn de Reims… ce prix n’est pas bullesque il est grotesque)

2 A 10 mn de reims

Mise en vente le 26 septembre à 358 700
Passe le 17 octobre à 318000
Baisse de 40 700 euros en 3 semaines
http://www.immostreet.com/238048/301492 ... =1&lang=fr

Mise en vente le 17 mai à 415 000
Passe le 17 octobre à 394 000
Baisse de 21 000 euros en 5 mois
http://www.immostreet.com/296507/35985563/detail.htm?

Mise en vente le 11 septembre à 288 000
Passe le 19 octobre à 272 000
Baisse de 16 000 euros en un mois et demi
http://www.immostreet.com/210434/388727 ... tm?lang=fr

3 District

A, titre d’anecdote voici un exemple typique :
Refus de crédit, crédit relais, village saturé (cf ma dernière chronique avec le zoom sur le village des « Mesneux ») bien en vente depuis très longtemps…le tout dans un contexte de récession et d’absence de crédit. Pourtant cette maison est récente, fort sympathique –j’ai visité- et proche de la ville, imaginer le reste !

Mise en vente début 2008 à 340/350.
Sortie de la mise en vente au printemps
Retour 3 mois après (refus de crédit)
Remise en vente en directe par le propriétaire à 320 durant l’été

Mise en vente en agence à 317
http://www.seloger.com/detail.htm?ci=51 ... pg=2#photo

passe dans une autre agence à 307 le 17 octobre
http://www.immostreet.com/182537/397683 ... =1&lang=fr

Dernier détail : Le vendeur a déjà racheté, il est en crédit relais...
Au bilan déjà 33 000 euros de moins sur le prix affiché après environ 8 mois de vente...

Mise en vente le 7 mai à 374 500
Passe le 19 octobre à 331 700
http://www.avendrealouer.fr/Annonces-im ... lertMail;1
baisse de 33 000 euros en 5 mois

4 Reims

Mise en vente le 26 avril à 306 000
Passe le 20 mai à 290 200
Passe le 21 octobre à 274 400
Baisse de 32 000 euros en 6 mois et toujours pas vendue…
http://www.seloger.com/22196/35515565/detail.htm?ali=1

Mise en vente le 20 juin à 263 000
Passe le 21 octobre à 241 400
http://www.seloger.com/272329/37073563/detail.htm?ali=1
Baisse de 22 000 euros en 4 mois

Mise en vente le 21 octobre à 238 000
Passe le 31 octobre à 213 000
Baisse de 25 000 euros en 10 jours
http://www.seloger.com/324928/39797301/detail.htm?ali=1
Ps : et il me semble bien avoir deja vu cette maison a un prix bien supérieur…

Mise en vente le 11 septembre à 392 000
Passe le 25 octobre à 341 000
Baisse de 52 000 euros en un mois et demihttp://www.immostreet.com/308348/38858887/detail.htm?lang=fr

------------

Je profite de ce post pour vous donner un extrait de la liste des biens morts extraite du site petitscailloux (que je salue au passage )... D'autres moyens de suivi donnent la meme tendance.

http://www.cailloux point com/Deads.aspx

Code postal Mise en vente Montant Variation %
51420 27/06/2007 462000 € -26,67%

51290 26/03/2007 133000 € -26,52%

51110 16/04/2007 400000 € -24,47%

51490 29/05/2007 201000 € -24,44%

51170 11/07/2007 283500 € -23,38%

51140 16/04/2007 302000 € -23,35%

51170 16/09/2007 199000 € -23,17%

51260 04/05/2007 144000 € -22,16%

51490 29/05/2007 208600 € -21,28%

51160 01/09/2007 260000 € -21,21%

51420 01/09/2007 296800 € -20,22%

51170 10/05/2006 241500 € -20,06%

51390 01/09/2007 300000 € -19,57%

51100 27/06/2007 134000 € -19,20%

6 Volumetrie

Il y a a ce jour 1 872 annonces de biens à vendre sur seloger.
Le dernier comptage donnait 1 911 annonces au 23 septembre nous sommes donc a peu près constant ou en legere dimininution,
Ceci dit j’ai la sensation que de nombreux biens sont retirés d’agence par les vendeurs qui essaient de les vendrent en direct.

Le marché reste à mon sens toujours bloqué

_________________


0 Reco 13/11/2008 à 19:09 par Ancien13800

Un complement Hadley,

quand tu verras la FNAIM annoncer -20% c'est qu'on sera en réel à -30%

A titre perso je les sens bien chnager leur indices en 2009 "pour plus de transparence" au moment où pallincourt nous quittera pour "raison de santé" ou "convenance personnelle" ou "départ en retraite"..; toute technique évitant à la FNAIm de dire qu'il est viré

jack

0 Reco 13/11/2008 à 19:17 par MisterHadley

Nan mais jacko, ne le prend pas mal, hein, mais je viens de te répéter que j'ai bien précisé "si les chiffres devaient se voir CONFIRMES"... Tu le fais exprès, c'est ça, hein..? ;)

Et quand je te dis CONFIRME, ce n'est ni par la FNAIM, ni par de vagues sites immobiliers qui, comme tu l'as très bien expliqué avec toi, DEFENDENT LEURS INTERETS...

Non, moi tu vois, je suis old school, je me base sur les chiffres des notaires de cette période là, tu sais, cette période où les prix ne se sont pas effondré..? ;)

Au fait, un commentaire pour ta conclusion d'il y a un an quand toi tu affirmais que le marché s'effondrait en novembre 2007 et qu'il fallait donc attendre un an, c'est à dire maintenant, pour investir, voir attendre deux ans, soit novembre 2009..?

0 Reco 13/11/2008 à 19:18 par Ancien13800

a écrit : N'oublies pas ce brillant "post" sur la page "eurobien par omnium finance" que j'ai remis au gout du jour, soit un an après cette belle conclusion qui fut alors, il y a un an, la tienne...

Et si on la suit, comme tes bons "conseils", il faudrait donc investir aujourd'hui, voir tout au long de l'année 2009, dans l'immobilier... ;)

Un de mes bons amis, à la même époque, me disait ceci: admettre ses erreurs est une preuve d'intelligence... ;)
Donne moi le lien stp (+ la date, bref de quoi me reperer), je verrai s'il est nécessaire que j'admette une erreur

0 Reco 13/11/2008 à 19:22 par MisterHadley

je viens de relancer une fois encore la page... Eurobien par omnium finance...

0 Reco 13/11/2008 à 19:23 par Ancien13800

a écrit : Nan mais jacko, ne le prend pas mal, hein, mais je viens de te répéter que j'ai bien précisé "si les chiffres devaient se voir CONFIRMES"... Tu le fais exprès, c'est ça, hein..? ;)

Et quand je te dis CONFIRME, ce n'est ni par la FNAIM, ni par de vagues sites immobiliers qui, comme tu l'as très bien expliqué avec toi, DEFENDENT LEURS INTERETS...

Non, moi tu vois, je suis old school, je me base sur les chiffres des notaires de cette période là, tu sais, cette période où les prix ne se sont pas effondré..? ;)

Au fait, un commentaire pour ta conclusion d'il y a un an quand toi tu affirmais que le marché s'effondrait en novembre 2007 et qu'il fallait donc attendre un an, c'est à dire maintenant, pour investir, voir attendre deux ans, soit novembre 2009..?
Hadley,

le marché s'eefonde depuis l'été 2007, si tu regarde l'indice FNAIM tu va d'ailleurs voir que la baissse à commencé depuis un bon moment.

Mes previsions?

je me cite le 12 janvier 2008 lors de mon bilan 2007 (fin de mon post)

http://www.bulle-immobiliere.org/forum/viewtopic.php?f=26&t=34767
"5 et demain en local ?

"l n’y a pas de raison pour que le moteur de la baisse (écart entre prix et pouvoir d’achat) cale. De plus les banques n’ont pas fini d’être frileuse, d’autant que le gros de la crise des subprimes et prévu pour 2008 ; En clair, nous ne sommes qu’au début de la baisse.

La baisse va donc se maintenir grosso-modo a ce rythme et devenir de plus en plus publique. Je dirai même évidente. D’une situation ultra-haussière nous allons passer en quelques mois a une situation « évidemment baissière »… et si vous n’avez pas compris et y laisser vos économies, ceux qui vous ont dit d’investir ne vous aiderons pas à payer vos remboursement.

Mon pronostique :
-30 à –40% d’ici 3 à 4 ans (soit en gros –10% par an) si nous restons dans cette situation.
En cas de récession (un chance sur deux… et je suis gentil) et/ou de mouvement militaire (iran entre autre)… je ne répond de rien ou plutôt si : accélération de la baisse.

La baisse ne s’arrêtera que lorsque pouvoir d’achat et immobilier seront cohérents.

Nous referons le point au alentours du 10 juin 2008 (date anniversaire du TGV est), après le gâteau et les bougies."

C'est dingue, mais j'ai la nette senasation d'avoir tapé juste...

Jack

0 Reco 13/11/2008 à 19:26 par MisterHadley

Taper juste, hein... Si tu l'dis... Mais pour le 18 novembre 2007 que tu zappes toujours, tu as tapé juste aussi..? :p

0 Reco 13/11/2008 à 19:29 par MisterHadley

Et si on reprend les chiffres des notaires sur les périodes que tu cites, "en te citant", tu maintiens donc que tu as "tapé juste"..?

Bah dis donc... ;)

0 Reco 13/11/2008 à 19:29 par Ancien13800

Ok j'ai retrouvé :
//www.lavieimmo.com/index.php?p=viewtopic&id=1032&page=1

je me cite :
« Bonjour,

Je crois que vous tenez vous même la réponse: si vous pouvez acheter
en direct le bien à 107 au lieu de 150 la question ne se pose même
pas.

D'autant que les temoignages d'arnarque -terme utilisé par les
acheteurs de de robien eux même- abondent sur ces sociétés.

http://forum.actufinance.fr/plac...

Deux remarques perso si vous voulez faire du de robien:
_ acheter près de chez vous : vous connaitrer le marché et saurez
ainsi si le loyer escompté est réel ou non
_ surveiller la construction ou soyez tres attentif lors de l'achat
(lisez en dessous vous aller comprendre)
http://www.bulle-immobiliere.org...
_ le marché s'effondre attendez un ou deux ans, vous acheterez le
même appart à 70 au lieu de 107 »

----

En gros je lui dis d’attendre pour acheter à 70 au lieu de 150 (soit du moitié prix) et c’est ujne mauvaise idée ?
Ok j’aurais du lui dire « attendez 3 ou 4 ans » et mett’re un lien vers ma file
Arrete de faire l'andouille tu as tres bien compris le messager : achetez si vous voulez mais informer vous et attendez vous paierez bien moins cher

Mais on y est :
Le monde
http://www.bulle-immobiliere.org/forum/viewtopic.php?f=4&t=47726
A villefranche le neuf
« Une juriste de l'équipe de l'Association départementale d'information sur le logement (ADIL) avoue être restée "bouche bée" quand elle a appris qu'un appartement neuf, jusque-là estimé à 160 000, voire 170 000 euros, allait être mis en vente à 130 000 euros. »

jack

0 Reco 13/11/2008 à 19:35 par MisterHadley

Ce n'est pas ce que tu as dit, jacko, navré...

Le message original se trouve sur la première des pages "eurobien par omnium finance", c'est pas compliqué, c'est le deuxième message...

Maintenant, libre à toi de faire comme si tu ne l'avais pas dit, hein...

0 Reco 13/11/2008 à 19:49 par MisterHadley

[citer]Ok j'ai retrouvé :
//www.lavieimmo.com/index.php?p=viewtopic&id=1032&page=1

je me cite :
« Bonjour,

Je crois que vous tenez vous même la réponse: si vous pouvez acheter
en direct le bien à 107 au lieu de 150 la question ne se pose même
pas.

D'autant que les temoignages d'arnarque -terme utilisé par les
acheteurs de de robien eux même- abondent sur ces sociétés.

http://forum.actufinance.fr/plac...

Deux remarques perso si vous voulez faire du de robien:
_ acheter près de chez vous : vous connaitrer le marché et saurez
ainsi si le loyer escompté est réel ou non
_ surveiller la construction ou soyez tres attentif lors de l'achat
(lisez en dessous vous aller comprendre)
http://www.bulle-immobiliere.org...
_ le marché s'effondre attendez un ou deux ans, vous acheterez le
même appart à 70 au lieu de 107 »

----

En gros je lui dis d’attendre pour acheter à 70 au lieu de 150 (soit du moitié prix) et c’est ujne mauvaise idée ?
Ok j’aurais du lui dire « attendez 3 ou 4 ans » et mett’re un lien vers ma file
Arrete de faire l'andouille tu as tres bien compris le messager : achetez si vous voulez mais informer vous et attendez vous paierez bien moins cher

Mais on y est :
Le monde
http://www.bulle-immobiliere.org/forum/viewtopic.php?f=4&t=47726
A villefranche le neuf
« Une juriste de l'équipe de l'Association départementale d'information sur le logement (ADIL) avoue être restée "bouche bée" quand elle a appris qu'un appartement neuf, jusque-là estimé à 160 000, voire 170 000 euros, allait être mis en vente à 130 000 euros. »

Quand on affirme, en se basant sur je ne sais quoi, qu'à la date du 18 novembre 2007, le marché immobilier s'effondre et qu'il vaut mieux attendre un an ou deux avant d'acheter... bah ça nous met donc bien maintenant, ( un an après ) jusqu'à novembre 2009 (deux ans après ), n'est ce pas..?

Attendre un an, ou deux, pour acheter... Mais à un prix qui n'existe toujours pas aujourd'hui, surtout que c'est aujourd'hui une période défavorable pour investir...

Et tu accrédites tout ça en citant en référence ton eternel site, et que tu cites à nouveau maintenant, comme à l'époque quoi, pour "authentifier" ce que tu affirmes...

Sauf que maintenant que les chiffres bien réels d'il y a un an sont connus et certains, ainsi que ceux des vrais prix d'il y a un an, tu trouves donc que tu auras "tapé juste"..?

Et si tu penses toujours donc n'avoir pas fait d'erreur il y a un an, tu penses donc pouvoir être en mesure de continuer sur cette belle lancée qui est la tienne..?


0 Reco 13/11/2008 à 19:58 par MisterHadley

a écrit : C'est vrai que "l'opinion" bénéficie de sacrés champions du monde, là, c'est sûr... :)))

Exemple... Et exemple TRES TRES simple...

J'ai 10m²... Et je ne sais pas pourquoi mais j'ai envie de les vendre sans tenir compte de leur valeur vénale...

Je me dis que ces 10m² sont tellement plus mieux que les 10m² de la concurrence qu'ils méritent un prix lui aussi plus mieux...

Je décide donc de vendre ces 10m² à 300000€, c'est idiot mais ça me fait plaisir...

Leur valeur vénale est en fait en réalité à 30000€.

Evidemment, à 300000€, curieusement, personne n'achète, ni même ne vient les voir...

Au bout d'un moment, je ne sais pas, un éclair de lucidité qui sait, je me dis : tiens, finalement, je devrais peut-être les vendre à un prix moins grotesque, même si le grotesque est toujours très tendance dans la tête de certains qui se reconnaissent... ;)

Je me dis alors que je vais en baisser le prix, et les vendre à leur vraie valeur, soit 30000€...

Et là, très étrangement, figures-toi que des gens viennent les voir, dis-donc..!

Et vla ti pas qu'en plus de les voir, bah y en à même un parmi ces gens qui me fait une offre..!

Sauf qu'elle ne correspond pas forcément à ce que je voulais mais comme je suis pris soudainement de bon sens, je me dis que je vais malgré tout réfléchir, un tiens vaux mieux que deux tu l'auras, après tout...

Et vla ti pas que l'offre qui m'est faite pour mes 10m² est à 29000€, dis donc..!

Tu sais ce que c'est, j'aurais dit non, biensur, mais bobonne ayant mis le holà, j'ai donc contresigné cette offre à 29000€.

Moralité: Ton résonnement, copro60, ferait qu'il faudrait, d'après toi, y voir et constater un "effondrement" des prix de l'immobilier étant donné mon prix de départ illusoire de 300000€ et le prix où finalement, la transaction s'est réellement faite, à savoir 29000€...

Sur lequel, bien évidemment, le "winner" s'empresserait d'annoncer fièrement une chute des prix de -90.33%, histoire de faire le beau virtuel... ;)

Sauf que la réalité est tout autre, la baisse réelle des prix serait matérialisée par la seule différence entre la valeur vénale et le prix réelle sur lequel s'est réellement effectuée la transaction, soit 30000€ - 29000€ qui nous donne en pécunier -1000€ "d'effondrement" sur le prix global de la vente, -100€ "deffondrement" du prix au m² et en pourcentage "d'effondrement" -3.33%...

Voila, voila...

En vous r'merçiant... ;)
Je remet vite fait cet exemple que tu as peut-être "oublié" de prendre en considération... ;)

C'est important de bien comprendre le mécanisme du prix de mise sur le marché, qui se voit ensuite grave baissé, et qui fait affirmer à ceux qui ne veulent volontairement pas comprendre que ce n'est pas là dessus qu'il faut se baser pour définir le vrai pourcentage de baisse des prix...

Après, chacun fait ce qu'il veut, biensur... ;)

Bon... A+...

0 Reco 13/11/2008 à 21:09 par Ancien13800

Continue Hadley,

Epluches bien tous les posts, tu trouveras automatiquement dans le lot des imprecisions, des erreurs

Concentre toi dessus, ne regarde pas le restant : il contient ce que tu ne veux pas lire

Sinon tu en reviendrais au fond :
_ depuis un an et demi sur ce forum j'annonce un Krash, et je maintient plus que jamais cette analyse
_ depuis un an et demi je post regulierement avec un lien systematique sur les sources, pendant ce temps tu nous raconte ta vie.

libre a toi de ne pas y croire, la réalité me semble tout autre : je la vois dans mon suivi, dans mes visites, dans mes conversations, dans la presse, dans la com des lobby

L'immo c'est plié, si tu ne veux pas le voir tant pis pour toi

Jack

0 Reco 13/11/2008 à 21:22 par MisterHadley

J'aurais bien du mal à raconter ma life depuis un an et demi en étant arrivé sur ces pages le 13 juin 2008, mais bon, si tu l'dis, c'est comme le reste hein, forcément vrai, quoi...

Et je ne me base que sur les chiffres des notaires, jacko... les seuls interlocuteurs inévitables pour ABSOLUMENT TOUTES transactions immobilières effectués en France...

Ils sont les seuls à pouvoir certifier la réalité des prix sur ces périodes.

Et si tu dis que depuis 18 mois, nous sommes en plein "krach" immobilier, et que tu le maintiens, et ce malgrés les chiffres des notaires sur les mêmes 18 mois passés, bah que veux-tu que je te dise...

C'est ta vision des choses, hein...

Ceci dit, ces conversations que tu dis avoir et qui te confortent dans ce "krach" immobilier dans lequel nous serions d'après toi depuis 18 mois, tu ne les aurais pas avec "winner" par hasard..?

Et copro60 qui parle de "malhonnêteté intellectuelle"... Au secours...

Bon, bah continue tes trucs de suivi, en attendant, si sa seigneurie autoproclamée le permet, je vais regarder la suite de cet excellente émission de France 2, là...

Ciao ciao, jacko... ;)

0 Reco 13/11/2008 à 21:39 par Ancien8235

Bon, bah continue tes trucs de suivi, en attendant, si sa seigneurie autoproclamée le permet, je vais regarder la suite de cet excellente émission de France 2, là...

Ciao ciao, jacko... ;)
[/citer]

Emission de france 2 que je regarde également, mais que je ne qualifierai pas d'excellente, avec Christine Lagarde...On voit ce que l'interventionnisme de l'état à fait aux Etats Unis (voir file comprendre pour anticiper) et malgré celà nous faisons la meme chose en France....

0 Reco 13/11/2008 à 21:50 par Ancien8235

[Et si tu dis que depuis 18 mois, nous sommes en plein "krach" immobilier, et que tu le maintiens, et ce malgrés les chiffres des notaires sur les mêmes 18 mois passés, bah que veux-tu que je te dise...
C'est ta vision des choses, hein... CITER

FNAIM, notaires, agences indépendantes, médias? Les données relatives au prix de la pierre et au montant des transactions immobilières en France abondent. Pour autant, cette apparente profusion de statistiques est un leurre : la plupart des chiffres qui sont communiqués par les professionnels du secteur ne reflètent pas la réalité.
La FNAIM
Principal acteur du marché immobilier dans l'Hexagone, la FNAIM est régulièrement présentée par la presse comme LA référence incontournable en matière d'information immobilière. Cet état de fait procède d'une double manipulation :
D'une part, la FNAIM n'est en rien un observatoire scientifique, neutre et indépendant. Elle est avant tout le porte voix d'une profession, celle d'agent immobilier, dont les intérêts mercantiles surpassent largement la propension philanthropique à l'information impartiale.
D'autre part, la FNAIM utilise une méthode de calcul particulièrement fallacieuse pour obtenir les résultats qu'elle met en exergue. Ces données sont calculées sur des périodes « glissantes » de façon à atténuer des évolutions qui pourraient paraître trop brutales sur une année civile. En d'autres termes, les évolutions du marché sont modérées par ce mode de calcul qui tend à « lisser » les chiffres.
Les notaires
Autre source récurrente dans le secteur, les notaires offrent des informations sensiblement plus crédibles ? rappelons qu'ils sont en première ligne pour enregistrer les prix réels des transactions abouties ? mais qui présentent le lourd inconvénient d'être publiées avec plusieurs mois de décalage. Or, en période de fièvre immobilière, quelques mois d'écart peuvent hélas suffirent à donner une vision tronquée du marché.
Agences indépendantes
Quelques établissements et réseaux immobiliers diffusent également leurs propres chiffres. Leur principale faiblesse repose dans la grande diversité et la relative opacité des méthodes de calcul mises en oeuvre. La plupart de ces acteurs ne communiquent en effet pas la méthodologie qu'ils ont appliquée ou alors d'une façon sibylline qui les discrédite. Ces données ne reposent par ailleurs pas toujours sur un échantillon suffisamment important pour être représentatif. Leur fiabilité est par conséquent plus qu'aléatoire.
Les médias
Last but not least, les médias constituent bien entendu des diffuseurs incontournables d'information sur les prix de l'immobilier. Des dossiers et reportages entièrement dédiés à la question font partie des « marronniers » qui assurent chaque année leurs meilleures ventes. Là encore, ces chiffres sont plus que discutables pour la simple et bonne raison qu'ils ne font que reprendre les sources précédemment citées ! Ainsi, les données communiquées par la FNAIM sont elles reproduites avec une sacralité quasi évangélique (sans qu'à aucun moment une réflexion sur leur mode de calcul ne soit esquissée), les chiffres annoncés par les notaires sont ils présentés comme up dated et ceux des agences indépendantes comme des analyses d'experts.

Il semblerait que Jack, ne soit pas le seul de cet avis... C'est curieux....

0 Reco 13/11/2008 à 23:07 par Ancien26390

citation
Si tu l'avoues enfin toi-même, ne viens pas ensuite faire ton
offusqué quand personne n'ose même te dire que ce que tu affirmes
est stupide, winner...

c'était de l'ironie ! ( le ah ah te donnais un signe )

si ton esprit n'est pas plus ouvert que cela, laisse le fermé, il est très bien comme cela

moi j'ai rien à défendre et même si j'avais à le faire la malhonnêteté ne fait pas partie de ma personnalité ...

a +

0 Reco 14/11/2008 à 00:11 par MisterHadley

a écrit : [Et si tu dis que depuis 18 mois, nous sommes en plein "krach" immobilier, et que tu le maintiens, et ce malgrés les chiffres des notaires sur les mêmes 18 mois passés, bah que veux-tu que je te dise...
C'est ta vision des choses, hein... CITER

FNAIM, notaires, agences indépendantes, médias? Les données relatives au prix de la pierre et au montant des transactions immobilières en France abondent. Pour autant, cette apparente profusion de statistiques est un leurre : la plupart des chiffres qui sont communiqués par les professionnels du secteur ne reflètent pas la réalité.
La FNAIM
Principal acteur du marché immobilier dans l'Hexagone, la FNAIM est régulièrement présentée par la presse comme LA référence incontournable en matière d'information immobilière. Cet état de fait procède d'une double manipulation :
D'une part, la FNAIM n'est en rien un observatoire scientifique, neutre et indépendant. Elle est avant tout le porte voix d'une profession, celle d'agent immobilier, dont les intérêts mercantiles surpassent largement la propension philanthropique à l'information impartiale.
D'autre part, la FNAIM utilise une méthode de calcul particulièrement fallacieuse pour obtenir les résultats qu'elle met en exergue. Ces données sont calculées sur des périodes « glissantes » de façon à atténuer des évolutions qui pourraient paraître trop brutales sur une année civile. En d'autres termes, les évolutions du marché sont modérées par ce mode de calcul qui tend à « lisser » les chiffres.
Les notaires
Autre source récurrente dans le secteur, les notaires offrent des informations sensiblement plus crédibles ? rappelons qu'ils sont en première ligne pour enregistrer les prix réels des transactions abouties ? mais qui présentent le lourd inconvénient d'être publiées avec plusieurs mois de décalage. Or, en période de fièvre immobilière, quelques mois d'écart peuvent hélas suffirent à donner une vision tronquée du marché.
Agences indépendantes
Quelques établissements et réseaux immobiliers diffusent également leurs propres chiffres. Leur principale faiblesse repose dans la grande diversité et la relative opacité des méthodes de calcul mises en oeuvre. La plupart de ces acteurs ne communiquent en effet pas la méthodologie qu'ils ont appliquée ou alors d'une façon sibylline qui les discrédite. Ces données ne reposent par ailleurs pas toujours sur un échantillon suffisamment important pour être représentatif. Leur fiabilité est par conséquent plus qu'aléatoire.
Les médias
Last but not least, les médias constituent bien entendu des diffuseurs incontournables d'information sur les prix de l'immobilier. Des dossiers et reportages entièrement dédiés à la question font partie des « marronniers » qui assurent chaque année leurs meilleures ventes. Là encore, ces chiffres sont plus que discutables pour la simple et bonne raison qu'ils ne font que reprendre les sources précédemment citées ! Ainsi, les données communiquées par la FNAIM sont elles reproduites avec une sacralité quasi évangélique (sans qu'à aucun moment une réflexion sur leur mode de calcul ne soit esquissée), les chiffres annoncés par les notaires sont ils présentés comme up dated et ceux des agences indépendantes comme des analyses d'experts.

Il semblerait que Jack, ne soit pas le seul de cet avis... C'est curieux....
Ah ça, je crois bien toute personne qui lit sa seigneurie aura bien évidemment compris son animosité récurente contre ces messieurs de la FNAIM...

Pour les sources des chiffres, c'est justement pour ça que je ne me base personnellement que sur les chiffres des notaires en précisant bien les périodes de références... Prenez donc la peine de les consulter pour ceux des douzes mois ci après cités, chiffres maintenant avérés avec le retard que vous avez raison de souligner... Prenons donc les dix huit derniers mois, et arrêtons nous il y a six mois pour que personne ne puisse contester quoi que ce soit... Consultez donc les chiffres de juillet 2007 à juillet 2008, période d'un an comprise dans les 18 mois de "krach" avérés de sa seigneurie... Et si vous pouviez me montrer dans cette période de "krach", où est justement cet "effondrement" des prix, vous seriez bien urbaine... ;)

Maintenant pour la réalité de terrain, je veux bien croire que chez jacko les prix baissent, sauf que cela ne démontre strictement rien, puisque chez moi, bah ça n'est toujours pas le cas, et je ne fais pas, moi, le fiéro en affirmant la réalité qui m'entoure comme parole d'évangile, justement dans soucis d'objectivité...

Je pourrais moi aussi faire péter quelques dizaines d'euros dans l'acquisition d'un soft des plus simples afin de monter en moins de vingt minutes un site internet, lui donner un nom boursoufflé d'arrogance, et ensuite dire tout et n'importe quoi sur différents forum censés être de discussions et dès que je serais pris en défaut sur mes bonnes paroles, me dépêcher de citer en "référence" ce site fait à l'arrache pour supposément accréditer mes bétises... Sauf que, justement, ça ne fait pas partie des habitudes de la maison... ;)

Alors... Voila, quoi... Ceci dit, chacun voit midi à sa porte, hein...

Bonne nuit... ;)

Message edité 14/11/2008 à 00:13
0 Reco 14/11/2008 à 00:19 par MisterHadley

a écrit : citation
Si tu l'avoues enfin toi-même, ne viens pas ensuite faire ton
offusqué quand personne n'ose même te dire que ce que tu affirmes
est stupide, winner...

c'était de l'ironie ! ( le ah ah te donnais un signe )

si ton esprit n'est pas plus ouvert que cela, laisse le fermé, il est très bien comme cela

moi j'ai rien à défendre et même si j'avais à le faire la malhonnêteté ne fait pas partie de ma personnalité ...

a +
Bah, de quoi te plains-tu, winner... Ya rien de déshonorant à ce que tu enfonces des portes ouvertes, hein..!

Et puis, l'avantage, c'est qu'au moins, tu ne risques pas de te luxer l'épaule... ;)

Bonne nuit...

0 Reco 14/11/2008 à 09:33 par Ancien13800

Hadley,

Si j'ai bien compris tu attend les chiffres des notaires pour etre convaincu;

Ok, admettons. Sabsyl (dans l'immobileir si je ne me trompe, t'as donné son avis sur ces indicateurs)

Quelques remlarques supplémentaires:
_ Ces chiffres sont fournis avec pluisuers mois de retard par rapport à l'activité (de 3 à 6 mois par rapport à l'activité), as tu bien noté la gamelle des chiffres de la fnaim sur le dernier trimestre? tu ne l'auras pas dans les chiffres des notaires avant debut 2009
_ ils sont soumis au bon vouloir des notaires en terme de saisie, il n'y a pas d'obligation systématique. j'essairai de te retrouver le lien sur la qualité des infos dans le sud est extrait du conf de notaire, c'est édifiant!
_ On en connait pas la voulumétrie. Dans un contexte de baisse des transactions de 30% d'une année sur l'autre la valeur de l'indice est tres relative.

Si tu veux l'avis des notaires, il y a ici l'avis des notaiores de province (qui gerent au bas mot 75% des transactions)
http://www.immonot.com/tendance-marche-immobilier-notaire.html

"cette enquête a été rédigée le 6 septembre 2008, elle porte sur les mois de juillet-août.

Tendance concernant les prix
Les mois passent et les espoirs de hausse s’amenuisent de jour en jour. Les trois quart de nos correspondants sont maintenant persuadés que les prix vont baisser, le quart restant semblant considérer que la baisse ayant déjà eu lieu, ils vont se stabiliser. C’est en tout cas l’avis de Me Dhotel-Letoquart ( Pas de Calais) qui estime que : « La baisse est déjà intervenue au cours du premier trimestre, c'est maintenant stable par rapport au premier trimestre »."

J'en reste là en ce qui concerne cette discussion

Jack

0 Reco 14/11/2008 à 09:40 par Ancien25109

Hadley fait parti des gens dont il faut mettre le nez dedans pour qu'ils admettent que ça sent mauvais...

Hadley, tu bosses sur Paris întra non? Parce qu'en Province, tes potes vendeurs d'immo n'ont plus du tout le même discours et incitent les vendeurs à revoir leur prétention en admettant que le marché baisse...

C'est comme Krys78, le mec il admettra jamais qu'il s'est fait robienisé bien profond...

Message edité 14/11/2008 à 09:50

0 Reco 14/11/2008 à 10:14 par MisterHadley

a écrit : Hadley,

Si j'ai bien compris tu attend les chiffres des notaires pour etre convaincu;

Ok, admettons. Sabsyl (dans l'immobileir si je ne me trompe, t'as donné son avis sur ces indicateurs)

Quelques remlarques supplémentaires:
_ Ces chiffres sont fournis avec pluisuers mois de retard par rapport à l'activité (de 3 à 6 mois par rapport à l'activité), as tu bien noté la gamelle des chiffres de la fnaim sur le dernier trimestre? tu ne l'auras pas dans les chiffres des notaires avant debut 2009
_ ils sont soumis au bon vouloir des notaires en terme de saisie, il n'y a pas d'obligation systématique. j'essairai de te retrouver le lien sur la qualité des infos dans le sud est extrait du conf de notaire, c'est édifiant!
_ On en connait pas la voulumétrie. Dans un contexte de baisse des transactions de 30% d'une année sur l'autre la valeur de l'indice est tres relative.

Si tu veux l'avis des notaires, il y a ici l'avis des notaiores de province (qui gerent au bas mot 75% des transactions)
http://www.immonot.com/tendance-marche-immobilier-notaire.html

"cette enquête a été rédigée le 6 septembre 2008, elle porte sur les mois de juillet-août.

Tendance concernant les prix
Les mois passent et les espoirs de hausse s’amenuisent de jour en jour. Les trois quart de nos correspondants sont maintenant persuadés que les prix vont baisser, le quart restant semblant considérer que la baisse ayant déjà eu lieu, ils vont se stabiliser. C’est en tout cas l’avis de Me Dhotel-Letoquart ( Pas de Calais) qui estime que : « La baisse est déjà intervenue au cours du premier trimestre, c'est maintenant stable par rapport au premier trimestre »."

J'en reste là en ce qui concerne cette discussion

Jack
Hello, jacko...

Ce que tu dis est tout simplement merveilleux sauf que tu zappes toujours complaisamment les périodes citées qui comprennent donc, déjà, puisque nous sommes en novembre 2008, les retards avant publications des chiffres définitifs, à savoir de juillet 2007 à juillet 2008.

En plus, je te dis ça comme ça, hein, mais j'ai déjà en permanence la totalité des liens pour tous les trucs de notaires dans mes favoris, donc, t'es bien sympathique mais j'ai déjà eu à la source des notaires ce communiqué...

D'ailleurs, dans un soucis de transparence qui est évidemment le tiens, ça m'étonne que tu ne cites pas l'intégralité de ce communiqué...

Devrait-on considérer cette information comme tronquée, jacko..? Hum..?

J'ajouterai également que sa seigneurie ne peut ignorer de son immense savoir que le volume des ventes est une chose, les prix en sont une autre...

Et pour conclure comme sa seigneurie le souhaite ce qu'elle pense être une "conversation", bah à ton contraire, quand je discute et ai une conversation, je n'insulte pas mes interlocuteurs, j'ai tendance à croire que se serait très incorrecte, malpoli et plus que douteux si dès que l'un d'eux devait ne pas me servir la soupe, je l'insultais, je me dis bêtement que sa fait pas crédible et serait des plus grossiers...

Mais encore une fois, chacun voit midi à sa porte, jacko...

J'apprécierai cependant que tu n'oublies pas que je ne fais pas partie de tes larbins personnels...

En attendant que tu daignes lire les chiffres définitifs sur les périodes considérés, pour toi personnellement parce que moi, je m'en tape éperdument étant donné que je les ai déjà depuis leur sortie, bah je te souhaite un bon suivi de tes trucs et une excellente animosité envers tes amis ces messieurs de la FNAIM, qui visiblement, ont toute tes amitiés... ;)

Grand fou, va..! ;)

J'essayerai de voir si je pourrais pas solliciter d'une ou deux connaissances un autocollant "Avec le cube, c'est carré" pour que tu puisses le coller sur ton pare-brise arrière...

Ne me remercies pas, c'est tout naturel, jacko... ;)

Ciao ciao...

0 Reco 14/11/2008 à 10:22 par MisterHadley

a écrit : "Quand je lis les messages de tes potes autoproclamés "références" et qui certifiait en novembre 2007 que le marché de l'immobilier s'effondrait déjà,"

Mais c'est le cas cher Hadley, le marché immo s'est retourné depuis 1 an déjà, il n'y a qu'à regarder le volume des transactions et les délais de vente pour s'en aperçevoir. Et Il mettra des années à s'effondrait, comme à chaque fois....

Pour rappel, les biens qui ne se vendent pas ne rentrent pas dans les statistiques.

Toi tu compares la bourses et le marché immo, t'as vraiment honte de rien, c'est de la malhonnêté intellectuellle propre ce milieu. Mais à dire vrai, je m'en fous, la machine est lançée. Plus besoin de démonter ce genre d'arguments made in pro de l'immo, le retournement d'opinion est acquis...
Ce "rappel" en troisième paragraphe est tout simplement du pur bonheur...

Whaooo... Rappeler que ce qui n'est pas une vente ne fait pas partie des ventes, ça force l'admiration...

Nan, vraiment, hein...

Je ne me rend surement pas compte du grand privilège que j'ai de "discuter" avec toi, copro...

Espérons que "l'opinion" pour laquelle tu te soucis si vivement en ait conscience, elle... ;)

Ciao ciao...

0 Reco 14/11/2008 à 10:55 par Ancien13800

a écrit : Hadley fait parti des gens dont il faut mettre le nez dedans pour qu'ils admettent que ça sent mauvais...

Hadley, tu bosses sur Paris întra non? Parce qu'en Province, tes potes vendeurs d'immo n'ont plus du tout le même discours et incitent les vendeurs à revoir leur prétention en admettant que le marché baisse...

C'est comme Krys78, le mec il admettra jamais qu'il s'est fait robienisé bien profond...
laisse tomber, copro60

hadley n'est tout simplement pas d'accord, je pense que la réalité nous donne largement raison et que le futur nous la donnera encore plus. a chaque fois que je visite une maison en vente depuis un an avec deja du moins -20% c'est ce que je me dis

hadley n'évoluera pas, je pense que tu as bien résumé et ce quelques soient les arguments, au pire il utilisera comme d'hab des termes insultants ("sa seigneurerie", "jacko"... ) cela évitera de parler du fond, il déterrera des mails d'un an et cherchera les fautes d'ortographe

La fnaim admet une baisse de l'immo, la premiere depuis 16 ans, elle admet une perte sur le dernier trimestre de 4%, le delegué general de la Fnaim admet -30% de transactions en moins de 2007 à 2008...
Et ce en totale contradiction avec les previsions de ces organimes il y aencore 6 mois...
Et il ne se pose aucune question...

Bof, on déterrera ce post dans un an.

0 Reco 14/11/2008 à 11:10 par Ancien19988

Je vois que les "haussiers" (enfin les endettés qui ne retrouveront jamais leur prix d'achat de 2005) s'appuient sur les chiffres des notaires...
Rappelons que les chiffres des notaires ne valent pas grand chose non plus, leur rémunération dépendant du niveau et de la quantité des transactions effectuées, il y a donc conflit d'interet. En 1992 les notaires ne voyaient toujours pas la baisse.
Plus précisement, renseignez vous sur les modalités de constitution des bases de données des notaires (bases Bien et Perval), celles ci sont renseignées à la discrétion de l'étude notariale, ces bases ne sont pas exhaustives et les notaires y renseignent ce qu'ils ont envie avec pondération exotique (correction des variations saisonnières, moyennes glissante pondérée).
Donc les chiffres des notaires ne valent rien, sauf 5ans aprés leur parution où des réguls des exercices précédents sont effectuées (sans en avertir qui que ce soit et sans se justifier).
Notaires FNAIM même combat pour "l'atterrissage en douceur". Vous voulez des vrais chiffres, suivez les annonces seloger sur petitscailloux.com, la durée moyenne de présence d'un bien à la vente sur ce site est de 18mois!!! La baisse moyenne entre le prix de départ et le prix d'aujourd'hui y est de 20%...

0 Reco 14/11/2008 à 11:57 par Ancien25109

a écrit : Je ne me rend surement pas compte du grand privilège que j'ai de "discuter" avec toi, copro...Et moi avec un pro de l'immo qui a visiblement énormément de temps à consacrer au forum Lavieimmo au lieu d'être sur le terrain, puisque les affaires vont bien...
Ca sent quand même le trollage à plein nez un mec qui poste à n'importe quelle heure de la journée et qui dit bosser dans l'immo.

:-'(

Message edité 14/11/2008 à 12:05
0 Reco 14/11/2008 à 12:01 par Ancien25109

a écrit : hadley n'évoluera pas, je pense que tu as bien résumé et ce quelques soient les arguments, au pire il utilisera comme d'hab des termes insultants ("sa seigneurerie", "jacko"... ) cela évitera de parler du fond, il déterrera des mails d'un an et cherchera les fautes d'ortographeHadley joue son rôle de troll à la perfection, surtout qu'il maîtrise la langue le bougre! Mais il ne me fera pas croire qu'il est encore en activité ....

Message edité 14/11/2008 à 13:20
0 Reco 14/11/2008 à 13:34 par MisterHadley

A la différence des zhabitués, je ne vis pas du net, moi...

Et quant à croire ou pas croire, pour des "non professionnels" qui prétendent s'en taper, vous y mettez beaucoup de convictions, non..? Et toujours sur ce que tu crois ou non, tu fais ce que tu veux, mon grand, mais en te lisant, tu expliques déjà que tu ne crois déjà aucun chiffre d'aucun organisme, officiel ou non...

Zêtes à deux doigts de nous sortir une théorie du complot, là... Ha ha ha ha... ;)

Finalement, la bonne nouvelle dans tout ça, c'est que David Vincent n'aura pas été seul à les avoir vu...

Mais j'vous en prie, continuez... ;)

0 Reco 14/11/2008 à 14:01 par Ancien25109

a écrit : A la différence des zhabitués, je ne vis pas du net, moi...Compare le nombre de messages/jour que tu postes avec ceux des autres, tu verras que tu fais bel et bien partis des habitués de ce forum, quoique tu en dises....
Je ne pense pas que tes débats stériles avec Jeanmarcou à n'importe quelle heure du jour ou tes grandes phrases pleine de condescendance t'apportent des clients. Vraiment pas crédible le gazier, moi j'appelle ça un troll...

0 Reco 14/11/2008 à 14:11 par MisterHadley

Et comment te qualifierais-tu, 60..?