Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?
Forum
LaVieImmo.com

Forum

Nouveau sujet

alfortville

0 Reco 06/08/2007 à 09:46 par bonobob

ils sont tous fous.

Avec ma femme nous avons décidé de chercher un appartement 3p avec un petit jardin dans la commune d'alfortville (94) on s'est dit que vu la réputation de la ville et surtout vu la ville on pourrait s'offrir ce petit bout de bonheur,et pourquoi pas dans du neuf, tant qu'à faire avec un budget estimé à 220000 euros cela doit pouvoir se faire, mais non queunéni.

en fait cet espoir est né l'an passé, en Septembre 2006, lorsque nous avons vu des constructions Nexity
et autres où il y avait un 75 m2 avec terrasse de 30m2 et parking pour 220.000 euros, puis le rêve un 3p de 60m2 avec 80m2 de terrasse et jardin le tout pour 203.000 euros.
Etant déjà propriétaire d'un 2p dans le 12° nous nous sommes dit que l'on avait plus qu'a revendre pour concrétiser ce rêve. Et là oh surprise, après avoir galéré pour obtenir notre premier prêt immo (je précise que nous travaillons tous les 2) il y a 3 ans on nous dit que là ils nous est impossible de prétendre acheter autre chose car nous n'avons pas assez remboursé de capital. Alors au départ tu ne peux pas acheter car tu n'as pas d'apport grâce à une revente potentielle, et là tu ne peux pas car tu n'as pas assez remboursé.

Bref, le comique ne se situe pas là, déçu de ne pouvoir me positionner sur ce 3p avec jardin, qui sera construit dans 3 ans, je suis ce dossier et m'aperçoit en octobre 2006 qu'il est vendu.
Vendu à une agence immobilière qui plus de 7 mois plus tard (après les élections bien sûr) le remet en vente, au prix de (tenez vous bien) 287.500 euros alors que les fondations n'ont même pas été creusées.

hier je reçois le coup de téléphone d'un nouveau promoteur que j'ai contacté par mail pour connaître ses prix, ce dernier m'a proposé de me positionner sur un 3p de 63 m2 avec 12m2 de jardin pour la maudique somme de 287000 euro balles. Après lui avoir posé plusieurs questions il m'a gentillement raccroché au nez, je crois que le fait de lui demander où se situait la construction dans alfortville ne lui a pas plu, allez comprendre aussi il me répond au bord de la seine, ben oui je le crois alfortville est construit tout au long de la seine, mais entre le Nord et le sud il y a une sacrée différence. Bref il m'a pris pour un pigeon.

Autre fait, nous contactons en juillet 2007 une agence immobilière pour visiter, toujours dans cette même ville, un 3p de 63 m2 avec un jardin de 100m2 pour 247.000 euros.
Cette annonce stipule que cet appartement est une petite copropriété, une ancienne maison en fait scindée en deux lots vendus séparemment avec des aménagements particuliers.
L'appartement du haut est livré avec le parking et celui du bas avec le jardin.
Là on se dit super ça doit être sympa à voir et qui sait sur un malentendu ça peut le faire.
Nous nous rendons donc à l'agence et là oh surprise: l'appartement fait bien parti d'une ancienne maison mais il y a quelques problèmes.
1/ le jardin n'est pas attenant à l'appartement, il faut passer par la partie commune à savoir le garage du voisin pour y accéder.
2/ le jardin ressemble à .... euh ... comment dire... Beyrouth.
3/ nous entrons dans l'appartement et là c'est le drame tout est à refaire, électricité, peintures, boiseries, revêtement du sol ,les fenêtres ne pouvaient pas s'ouvrir et pour une des chambre la fenêtre donnait sur lintérieur de garage du voisin.
Là dessus j'annonce à la dame de l'agence que c'est honteux de proposer un truc pareil à la vente et surtout à ce prix, mais la blague ne s'arrête pas là c'est lorsqu'elle nous annonce que elle même elle ne l'acheterais pas qui nous a mis sur le c...

Le prix d'alfortville serait donc passé de 3000 euros le m2 à 5000 euros en 7 mois.
Désolé d'avoir été si long, mais j'ai besoin de vider mon sac.

:[

0 Reco 06/08/2007 à 12:57 par Phyllis24

t'embarques pas dans ces galeres, tu sais jamais a quoi va ressembler le resultat final

le neuf cela coute cher et cela se devalorise rapidement

0 Reco 06/08/2007 à 14:01 par bonobob

merci,
il est vrai qu'il ne faut pas acheter à tout prix mais l'accession à un achat immo devient plus que ubuesque.
Gagner 4200 euros dans le foyer n'est même plus une garantie suffisante pour les banques, c'est du n'importe quoi, dans mon quartier paris 12 il y en a un qui vend son studio 7433 euros le m2 mais on va où là?

0 Reco 06/08/2007 à 14:23 par bonobob

et puis je veux bien que les prix du neuf soient débiles mais dans l'ancien pourri ils font de même.

0 Reco 06/08/2007 à 14:41 par cocoyalex

C'est vrai que c'est n'importe quoi:

Nous après 17 ans de location dans un 76m2 du 19éme, on vient de recevoir le congé pour vente du proprio au prix de.... 450 000€....d'accord l'appart est bien exposé et sur le canal mais tout là dedans est des années 70, les murs en carton, mal isolé enfn bref pas mal de travaux et beaucoup de charges de copro, il faut dire qu'il y a quelques années notre coin était considéré comme la cour des miracles, les rues sont sales, on est entourés de cités HLM avec des bandes et des trafics, toutes les écoles sont en ZEP, on s'est même fait cambriolés la nuit pendant que l'on dormait par les fenêtres(5éme et.....) et bien maintenant les AI font visiter le quartier comme si on était dans le 16éme, toute la journée c'est des gens l'air ébahi qui se promènent le nez en l'air à la recherche de biens à acheter....Le gardien m'a dit que le même appart. que le notre au 3éme était en vente a 570 000€... et il y a des visites.....Je suis la première a espérer que cette folie collective s'arrête, mais quand? et en attendant, nous et nos trois enfants on va se retrouver SDF et pourtant avec un salaire de cadre, on croyait bien être à l'abri.....

0 Reco 07/08/2007 à 14:06 par goldal

a écrit : merci,
Gagner 4200 euros dans le foyer n'est même plus une garantie suffisante pour les banques, c'est du n'importe quoi
c'est carrément grave, parce que ça veut dire que les couches modestes sont paupérisées à outrance

0 Reco 07/08/2007 à 14:35 par luile

ahurissant !!!

aujourd'hui espérer un héritage pour devenir proprio sinon, se lever de bonne heure ou déménager dans un petit village à 100km de la première grande ville des environs... c un peu fort mais on en est pas loin.

Moi, j'ai décidé de ne pas acheter après une très longue réflexion, me faire entub... non merci !!!
c'est un risque car si les prix continu de grimper je m'écarte complètement de l'achat (sauf si je gagne au loto en tre temps...) mais bon la faut pas pousser, j'achète et je rembourse ... et...et... et plus rien car mon salaire va y passer !!!!

Bon courage à vous bonobob, il doit exister encore de bonnes affaires pour ceux qui tienne bon...

0 Reco 08/08/2007 à 08:49 par bonobob

Merci à vous,
je vous avoue que nous en étions en train de nous demander si tout le monde était devenu fou, si nous étions les seuls à trouver que tout est devenu de la dinguologie avec, depuis l'euro, des prix qui explosent dans tous les compartiments.
Ah mais non je suis bête moi, l'INSEE, diligentée par le gouvernement, nous affirme que non c'est pas vrai les prix n'ont pas augmentés de 50% depuis 2001, parce que dans les produits de consommations courants on compte les ordinateurs et les voitures dont les prix ont baissés.
Tient d'ailleurs ce matin je vais aller m'acheter une SMART pour le petit déj'.

Sinon, oui c'est vrai on gagne 4200 euros par mois à deux et on ne peut pas avoir un 3P avec un petit jardin aux abords de Paris, on ne demande pas la mer à boire non plus.
Enfin, un de mes collègues au boulot m'avait fait cette remarque en début d'année dernière lorsque l'on parlait du prix de la vie "nous sommes la première génération depuis l'après guerre a gagner moins que nos parents". Parole de prof d'histoire.
Et pendant ce temps là, nos ministres nous disent "faites un effort pour la nation" pendant que eux s'octroient 70% d'augmentation en 2002 et un dédommagement financier dû à leurs anciennes fonctions au sein de la république qui passe de quelques mois à 5 ans, ceci nous le devons à JL Debré.

Je m'écarte du sujet immobilier mais tout est lié.
Et attendez la TVA sociale à la rentrée.

0 Reco 08/08/2007 à 08:51 par bonobob

a écrit : c'est carrément grave, parce que ça veut dire que les couches modestes sont paupérisées à outranceMieux j'ai entendu parler de classe moyenne pauvre lors d'un débat télé suite aux enjeux électoraux et la victoire de Sarkozy. La machine est lancée.

0 Reco 08/08/2007 à 20:33 par bonobob

Bon alors on attend quoi?

Pays de Mer..

0 Reco 09/08/2007 à 09:47 par gaukerl

Bonjour Bonobob,
Je viens de lire les posts d'hier concernant votre projet sur Alfortville. C'est effarant de constater que l'on est pris entre le marteau et l'enclume.
Moi, depuis très longtemps je me méfie des agents immobiliers. Il y en a de sérieux, mais beaucoup ne sont là uniquement pour leur com. et sont prêts à nous vendre du "vent" pour très cher.
Quant à un achat immobilier dans l'immédiat, j'ose vous conseiller d'attendre: les banques sont très réticentes quant à l'octroi de nouveaux crédits (après en avoir valider à n'en plus finir) et il ne faut pas oublier que ces banques font un peu et beaucoup ce qu'elles veulent.
Personnellement, je recherche un investissement pour du locatif (ce n'est pas la 1ère acquisition) mais tout est très cher. J'attends donc patiemment. Ce que j'ai constaté depuis plus d'un an (dans le secteur de mes recherches) : toujours les mêmes biens à vendre et certains ont baissé leur prix de vente, mais pas suffisamment à mon goût c'est encore trop cher. Ne pas oublier que si les vendeurs sont "pris à la gorge" ils finiront bien par baisser leur prix encore plus. J'attends donc.
J'espère vous avoir donné quelques réconfort pour ne pas vous décourager.

0 Reco 09/08/2007 à 11:56 par bonobob

Merci,
rassurant de voir qu'on est pas seuls.

0 Reco 09/08/2007 à 16:53 par HouseMouse

a écrit : Bonjour Bonobob,
Ce que j'ai constaté depuis plus d'un an (dans le secteur de mes recherches) : toujours les mêmes biens à vendre et certains ont baissé leur prix de vente, mais pas suffisamment à mon goût c'est encore trop cher. Ne pas oublier que si les vendeurs sont "pris à la gorge" ils finiront bien par baisser leur prix encore plus.
J'espère vous avoir donné quelques réconfort pour ne pas vous décourager.
Je me joins à Gaukerl pour te dire de garder courage. Je constate quantité d'invendus dont les prix baissent timidement.

0 Reco 10/08/2007 à 15:26 par lokater

a écrit : Merci,
rassurant de voir qu'on est pas seuls.
nous sommes des millions à être dans la même situation en France et des centaines de millions dans le monde si cela peut te rassurer.

Et nous sommes aussi très très nombreux à lire et à attendre, alors patience

0 Reco 11/08/2007 à 19:40 par dejleg

a écrit : Ce que j'ai constaté depuis plus d'un an (dans le secteur de mes recherches) : toujours les mêmes biens à vendre et certains ont baissé leur prix de vente, mais pas suffisamment à mon goût c'est encore trop cher. Ne pas oublier que si les vendeurs sont "pris à la gorge" ils finiront bien par baisser leur prix encore plus.
J'espère vous avoir donné quelques réconfort pour ne pas vous décourager.
Oh la la les invedus parlons en !

Je ne vois que les mêmes apparts dans le circuits, bcp sont grands, et datent des années 60 ou 70. Pas encore des ruines, mais s'ils n'ont pas été refaits depuis leur livraison, ce qui est svt le cas, il faut oublier...

Il y a de nombreux retraités qui essaient de vendre auj. ces apprts, et croyez-moi, au prix fort. En général ils avaient acheté ces apparts sur plan qd ils étaient jeunes il y a 30 à 40 ans.

Ma soeur qui connaît bien l'immobilier pour y avoir travaillé à Nice 3 ans, a cahngé vite de métier !, dit que ces appartements sont de plus en plus nombreux sur le marché, et les maisons familiales sans cachet de cette période aussi, et qu'ils sont presqu'invendables dans certains cas.

0 Reco 14/08/2007 à 18:10 par Phyllis24

a écrit : Bonjour Bonobob,
Moi, depuis très longtemps je me méfie des agents immobiliers. Il y en a de sérieux, mais beaucoup ne sont là uniquement pour leur com. et sont prêts à nous vendre du "vent" pour très cher.
Surtout en ce moment, nous sommes entrés dans la phase la plus creuse, je m'explique.

Les prix sont stables et en baisse (dépend des régions), les gens sont attentites et le nombre de transactions baisse pas mal, de l'ordre de 40% selon mon notaire.

Il m'a dit, ils vont retravailler plus quand le marché va baisser de facon significative, mais en ce moment ils entrent dans les mois les plus durs où il va falloir SURVIVRE. Alors, il n'y a pas de déontologie qui tienne quand il faut faire bouillir la marmite.