Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?
Forum
LaVieImmo.com

Forum Café

Nouveau sujet

Attention Réméré = Danger !!!!!

9 Reco 26/05/2010 à 00:01 par remerait

Ayant effectué une vente à Réméré i en Juin 2007 pour un bien évalué à 400000€ mais décoté à 300000€ pour les besoins de l'opération, nous nous retrouvons mon épouse (62 ans) et moi même (56 ans) dans l'incapacité quasiment structurelle d'obtenir un financement pour le rachat de notre maison avec des indemnités d'occupation de 2480 € mensuels payés régulièrement depuis presque 3 ans. Les investisseurs nous ont déjjà fait savoir qu'ils viendront bientôt chercher les clefs. la fin du mois. Plusieurs questions fondamentales se posent donc :
1- Pourquoi avoir mis en place un Réméré lorsque l'on savait que la phase de rachat ne serait pas possible. N'y a -t-il pas là une forme nouvelle d'escroquerie ?
2- Pourquoi il n'y a pas d'harmonisation de la durée du Réméré ? Je lis partout qu'elle est de 5 ans alors que le nôtre était initialement de 18 mois et renouvelé à 3 ans ?
3 - Pourquoi voit-on de plus en plus d'acteurs proposant des opérations de Réméré alors que la phase de rachat pour certaines personnes comme nous sont fichés ad vitam et ternam auprès d'organismes comme Crédit Logement, à l'origine de la nécessité de passer par une opération de réméré pour s'en sortir?
Si d'autres personnes comme nous sont dans une telle situation, merci de vous faire connaître car dans notre cas, cela ressemble à une énorme escroquerie sans nom que nous souhaitons faire éclater au grand jour.

11 Reco 07/07/2010 à 21:15 par arauch

Bonjour

Je ne comprends pas pourquoi vous dites etre encore fichés et vous n'arrivez pas à avoir de crédit alors qu'avec le réméré le notaire solde les créanciers et les fichages et que cela vous permet de souscrire à nouveau un crédit pour le rachat
de votre bien ?
Qu'en est-il ? Avez vous obtenu un crédit ?
Merci
A RUSCH

8 Reco 17/07/2010 à 20:17 par remerait

Pas fiché officiellement (aucune inscription à la Banque de France) mais comme il y avait eu un contentieux avec l Crédit Logement (que j'ai entièrement remboursé mais qui est incontournable pour tous les crédits immobiliers de la terre France), cela fait la 3ème fois que le refus de cette vénérable institution de cautionner mon prêt entraîne (selon mes interlocuteurs des banques consultées) celui du prêt immobilier. J'ai actuellement un sursis de 3 semaines pour obtenir ce crédit et en cas d'échec, le proprio /investisseur va me foutre dehors en se frottant les mains pour la merveilleuse affaire ainsi réalisée.

3 Reco 17/07/2010 à 20:57 par MisterHadley

Ca me fait penser à ces "spécialistes" qui pensaient avoir inventé la poudre, et accessoirement aussi l'eau tiède, et qui ont spéculé à la baisse sur l'immobilier...

... et qui se retrouvent maintenant coincés et pris à la gorge de leur propre spéculation... =)

Genre j'achète au moment où il était supposément le moment de vendre à cause du fameux "krach" qui n'a jamais eu lieu... en achetant soit en acceptant un risque de financement trop élevé au départ mais que l'on pensait bêtement compenser ensuite avec le famaux "krach"...

Soit en tentant un truc un peu comme ce "réméré", c'est à dire accepter de sous évaluer en toute connaissance de cause en 2007, pour racheter ensuite en 2010, voir 2011, quand il était supposé que les prix de l'immobilier se serait alors effondrés...

Sauf que ça n'a pas été le cas, et c'est même l'inverse...

Donc, au lieu de racheter sa propre maison à bien meilleur prix trois quatre ans après l'avoir vendu "sous cotée", on pensait faire ainsi une excellente affaire en la rachetant après le "krach" pour des nèfles...

... mais comme c'est l'inverse qui s'est en fait produit, maintenant, il s'agit de racheter comme prévu, sauf que les prix, bah... ce ne sont pas les prix dérisoires que l'on pensaient alors avoir au moment de la vente...

... et racheter sa propre baraque au prix fort bien plus chère que prévu, bah du coup, les financements sont pas forcément simples à obtenir vu les prix du moment...

Cette histoire me fait donc penser à cette monumentale erreur... =)

Genre: " je vends quelque chose qui vaut 400000€, mais en acceptant de le laisser à 300000€...

Pas pour les beaux zoeils de l'acquéreur, puisque je ne lui vends pas encore définitivement, j'ai une option pour racheter ma propre baraque dans trois quatre ans, et si possible au même prix...

Donc, en la sous estimant dès le départ, je m'évite limite frauduleusement une éventuelle plus value, et comme ça, en plus, d'ici trois quatre ans, après le "krach", l'acquéreur sera déjà bien heureux si je lui reprend en levant mon option de rachat...

Et comme je suis vachement super finot, ptete même ben que quand le krach aura fait s'effondrer les prix, je pourrais même encore sous-évaluer tout ça, histoire de racheter ma propre baraque pour trois francs six sous...

Qu'est-ce que je suis super malin, hein..!

Et en plus, j'aurais un taux de crédit vachement plus intéressant, sur une somme vachement moins élevée, forcément... whaoo..

Je suis vraiment super malin, là...

Sauf qu'au final, bah y a pas eu d'krach immobilier, les prix ne se sont pas effondrés du tout, ils ont même grave repris dans certains coins, encore pire qu'avant...

Du coup, j'suis grave coincé, là, parce que va falloir que je rachète ma baraque, mais pas du tout comme prévu..!

Et si le prix est donc plus élevé, bah les emprunts, même avec des taux préférentiels, faut quand même les obtenir, et comme je m'imaginais bêtement que c'était du tout cuit, j'ai passé ces trois quatre ans à vendre la peau d'l'ours avant d'l'avoir tué, quoi, donc, trop chaud bouillant maintenant avec les banques...

Donc, commment qu'est-ce que j'vais faire pour ne pas perdre ma baraque, moi qui suit pourtant super vachement malin... c'est tout foutu, là..! "

Enfin... Bref... ;)

Message edité 17/07/2010 à 21:05
1 Reco 19/07/2010 à 12:42 par fighter-KO

En même temps, on le savait depuis le début que c'était une co***rie ce réméré...

Dommage que ça finisse par faire autant de "dégâts"...

Message edité 19/07/2010 à 12:42
2 Reco 19/07/2010 à 17:24 par Bernie

Une forme de spéculation sur sa propre maison.

Qu'est-ce qu'il y a comme spéculateurs malchanceux en ce moment avec les "mesurettes" qui baissent et les taux qui vont bientôt remonter........

3 Reco 19/07/2010 à 19:37 par MisterHadley

Sans compter tous ces braves gens qui auront évidemment profités fort heureusement de la période des "bonnes affaires" de l'hiver dernier, associé aux excellents taux bancaires d'alors...

Comme quoi, il y a une justice, finalement, hein... ;)

3 Reco 24/07/2010 à 12:02 par remerait

Vous n'avez rien compris mais cela n'est pas étonnant! J'étais à 100 000 lieues de vouloir spéculer. Cueilli par le chomage avec le fisc au cul , tous mes créanciers qui me tombaiet dessus et l'interdiiction bancaire, il ne me restait à l'époque que cette solution. Donc merci pour les donneurs de leçons qui voient systématiquement le mal partout. Je me suis hyper fait spolier en voulant tout simplement m'en sortir. Où suis-je ici, ? Dans un nid de vipère ?

0 Reco 24/07/2010 à 12:41 par Bernie

remeraita écrit : Vous n'avez rien compris mais cela n'est pas étonnant! J'étais à 100 000 lieues de vouloir spéculer. Cueilli par le chomage avec le fisc au cul , tous mes créanciers qui me tombaiet dessus et l'interdiiction bancaire, il ne me restait à l'époque que cette solution. Donc merci pour les donneurs de leçons qui voient systématiquement le mal partout. Je me suis hyper fait spolier en voulant tout simplement m'en sortir. Où suis-je ici, ? Dans un nid de vipère ?Il aurait peut-être mieux fallu, dans ce cas, vendre direct la batisse à son prix estimé afin de contenter ses créanciers et recommencer sur une page nettoyée dans une autre batisse.......

Message edité 24/07/2010 à 13:03
0 Reco 24/07/2010 à 12:56 par MisterHadley

remeraita écrit : Vous n'avez rien compris mais cela n'est pas étonnant! J'étais à 100 000 lieues de vouloir spéculer. Cueilli par le chomage avec le fisc au cul , tous mes créanciers qui me tombaiet dessus et l'interdiiction bancaire, il ne me restait à l'époque que cette solution. Donc merci pour les donneurs de leçons qui voient systématiquement le mal partout. Je me suis hyper fait spolier en voulant tout simplement m'en sortir. Où suis-je ici, ? Dans un nid de vipère ?Et c'est seulement à quelques semaines de ta "spoliation" pour laquelle personne ne t'aura obligé à signer au départ, que tu te réveilles, toi qui a tout compris..?

Hum..?

Tu as choisi toi-même cette solution...

Tu as choisi toi-même de sous-estimer ta baraque...

Tu as bien encaissé la thune ensuite, n'est-ce pas..?

Et depuis tout ce temps, tu auras donc attendu la dernière minute pour te soucier de ce que tu connaissais depuis le départ avant même de signer, donc...

C'est évident... ;)

Message edité 24/07/2010 à 12:58
1 Reco 24/07/2010 à 13:05 par Bernie

MisterHadleya écrit : Et c'est seulement à quelques semaines de ta "spoliation" pour laquelle personne ne t'aura obligé à signer au départ, que tu te réveilles, toi qui a tout compris..?

Hum..?

Tu as choisi toi-même cette solution...

Tu as choisi toi-même de sous-estimer ta baraque...

Tu as bien encaissé la thune ensuite, n'est-ce pas..?

Et depuis tout ce temps, tu auras donc attendu la dernière minute pour te soucier de ce que tu connaissais depuis le départ avant même de signer, donc...

C'est évident... ;)
Les petites lettres du contrat ont été oubliées à la lecture par l'image du rectangle comportant les zéros......

1 Reco 24/07/2010 à 13:09 par MisterHadley

Bah pour toi, je ne sais pas, hein, mais personnellement, à 300000€, pas question d'un chèque, va falloir faire péter un virement bancaire qui sera alors authentifié en temps réel...

Surtout si y a donc des vipères dans l'coin... ;)

1 Reco 24/07/2010 à 13:14 par Bernie

J'étais dans le virtuel. Comme le vendeur d'ailleurs.......

1 Reco 24/07/2010 à 13:17 par MisterHadley

C'est pas constructif, là, la bernie...

Le monsieur te demande une solution miracle pour le sortir de sa daube, gratuitement, et tout d'suite...

Alors vas-y..! ;)

0 Reco 24/07/2010 à 13:23 par Bernie

MisterHadleya écrit : C'est pas constructif, là, la bernie...

Le monsieur te demande une solution miracle pour le sortir de sa daube, gratuitement, et tout d'suite...

Alors vas-y..! ;)
C'est la faute au chômage qui a entraîné le fisc et ensuite tous les créanciers dans son sillage. Qu'il demande donc la solution à pôle-emploi......

On est quand-même un peu en droit de se demander si le monsieur a totalement su géré son budget avant de sombrer.....

0 Reco 24/07/2010 à 13:30 par MisterHadley

2480€ multipliés par 36 mois, ça nous donne 89280€ de "loyers", n'est-ce pas...

Otés de 300000€, il nous est donc resté 210720€ de marge sur l'opération...

Alors, sur ce pognon là, combien reste t-il, déjà...

Nan parce que là, on ne nous dit rien des trucs un minimum important, dans l'histoire... ;)

2 Reco 24/07/2010 à 14:10 par Bernie

Il me semble que le réméré est surtout utilisé en cas de surendettement, non?

1 Reco 24/07/2010 à 14:14 par MisterHadley

Bah d'où la question de savoir déjà combien il reste de pognon sur le résultat initial de l'opération...

Nan parce que lorsque l'on accepte de sous évaluer de 25% le prix de la transaction, on est supposé pas être si pris que ça à la gorge, sinon, on ne s'asseyerait déjà pas sur 100000€, j'imagine...

Non..? ;)

Message edité 24/07/2010 à 14:16
0 Reco 24/07/2010 à 14:18 par Bernie

MisterHadleya écrit : 2480€ multipliés par 36 mois, ça nous donne 89280€ de "loyers", n'est-ce pas...

Otés de 300000€, il nous est donc resté 210720€ de marge sur l'opération...

Alors, sur ce pognon là, combien reste t-il, déjà...

Nan parce que là, on ne nous dit rien des trucs un minimum important, dans l'histoire... ;)
Résumons: le monsieur a reçu 300 000€ pour sa batisse qui en valait 400 000. Sur cette somme il a remboursé en 3 ans 89 280€. Il lui reste donc la différence et les frais annexes à financer pour racheter sa batisse à "l'investisseur".

Un calcul sur simulateur de ce site nous donne:
à capacité de 2480€/mois de remboursement, ce monsieur peut emprunter:
sur 10 ans: 248 434€
sur 15 ans: 342 190€

Sauf qu'il n'obtient pas cette somme de(s) la banque(s). Où est le loup?

Message edité 24/07/2010 à 14:19
0 Reco 24/07/2010 à 14:27 par MisterHadley

Donc, jusque là, ça semble surtout être une tentative de récupération in extremis d'une opération de spéculation à la baisse qui aura donc lamentablement foirée, sous réserve d'explication plus convainquante...

Enfin, moi j'dis ça comme ça, quoi, hein... ;)

0 Reco 24/07/2010 à 14:33 par Bernie

MisterHadleya écrit : Donc, jusque là, ça semble surtout être une tentative de récupération in extremis d'une opération de spéculation à la baisse qui aura donc lamentablement foirée, sous réserve d'explication plus convainquante...

Enfin, moi j'dis ça comme ça, quoi, hein... ;)
Je crois que tu as vu juste.

0 Reco 24/07/2010 à 14:41 par MisterHadley

Mais enfin, sachons voir la beauté en chacun d'entre nous, la bernie, ne soyons pas si pessimistes en la nature humaine, voyons..! Surtout, toi, d'ailleurs... ;)

Le monsieur ne va surement pas manquer de s'expliquer plus clairement afin d'apporter les détails manquants et ainsi légitimer le fait qu'il te demande une solution, gratuite, et immédiate, pour le sortir de l'embarras dans lequel il se sera mis...

N'est-ce pas..?

;)

0 Reco 24/07/2010 à 14:45 par Bernie

MisterHadleya écrit : Mais enfin, sachons voir la beauté en chacun d'entre nous, la bernie, ne soyons pas si pessimistes en la nature humaine, voyons..! Surtout, toi, d'ailleurs... ;)

Le monsieur ne va surement pas manquer de s'expliquer plus clairement afin d'apporter les détails manquants et ainsi légitimer le fait qu'il te demande une solution, gratuite, et immédiate, pour le sortir de l'embarras dans lequel il se sera mis...

N'est-ce pas..?

;)
En fait, peut-être pas tant que cela spéculateur, le monsieur, ni même un loup:
Votre texte à lier....

Sur ce lien il existe bel et bien une mise en garde........

1 Reco 24/07/2010 à 14:48 par Bernie

On y lit que le bien est vendu entre 50 et 70% de sa valeur. Ce qui correspond au cas de notre interlocuteur.
Et:
"Certaines banques ne seront pas très rassurées de financer un locataire (candidat au rachat) qui présente un compromis de vente faisant état d'une clause de réméré (qui prouve l'existence d'un passé bancaire tourmenté).

Enfin, il faut savoir que la plus part des banques ont un fichier interne qui peut recouper les informations venant de leurs filiales donc si vous avez eu un contentieux avec la banque X qui est filiale de la banque Y, il est probable que ces deux banques refusent de vous financer à nouveau même si votre dossier est devenus sain grâce au remboursement de tous vos prêts."

Il pourrait bien avoir raison notre ami en affirmant que la banque fait obstacle.......

Message edité 24/07/2010 à 14:49
2 Reco 24/07/2010 à 14:54 par MisterHadley

Ah mais je m'inscris en faux, la bernie, justement en m'appuyant donc sur le texte de ton lien...

A la question posée suivante : peut on racheter un réméré dès la première année..?

Réponse est donnée que : absolument, l'objectif étant de racheter au plus vite...

Doit-on alors en déduire, d'après les griefs exposés de l'auteur "spolié" de ce sujet, qu'il s'agirait donc bien d'un spéculateur à la baisse qui aurait encore aimé rallongé un peu ce rémérer au cas où les prix ne s'effondreraient pas éventuellement malgré tout, même un pti peu, quoi..?

;)

Et les "risques" sont donc de plus très clairement exposés et limpides dès le départ...

Donc, pourquoi s'en plaindre in fine, à trois semaines de l'échéance, puisqu'on les aura choisi dès le départ...

La question reste donc en suspens... ;)

Message edité 24/07/2010 à 14:59
1 Reco 24/07/2010 à 14:58 par MisterHadley

Je me permettrai également de rajouter que la somme de 300000€ pour une baraque estimée à 400000€ est incohérente...

50% de 400000€ = 200000€...

Et 70% de 400000€ = 280000€...

D'où suspicion de truc pas catholique du tout, puisque en faisant ce réméré dans les règles, il y aurait donc eu là aussi moins de blèmes pour réemprunter ensuite...

;)

0 Reco 24/07/2010 à 15:14 par Bernie

MisterHadleya écrit : Je me permettrai également de rajouter que la somme de 300000€ pour une baraque estimée à 400000€ est incohérente...

50% de 400000€ = 200000€...

Et 70% de 400000€ = 280000€...

D'où suspicion de truc pas catholique du tout, puisque en faisant ce réméré dans les règles, il y aurait donc eu là aussi moins de blèmes pour réemprunter ensuite...

;)
280 000 n'est pas loin de 300 000. Si le monsieur a été victime d'un margoulin d'investisseur qui lui a raconté de très belles histoires que le monsieur a cru?
Sur le forum du lien précité, ces margoulins se sont collés comme le miel sur mes doigts boudinés......Zont pas tous philanthropes, n'est-ce pas?

1 Reco 24/07/2010 à 15:20 par MisterHadley

Berniea écrit : 280 000 n'est pas loin de 300 000. Si le monsieur a été victime d'un margoulin d'investisseur qui lui a raconté de très belles histoires que le monsieur a cru?
Sur le forum du lien précité, ces margoulins se sont collés comme le miel sur mes doigts boudinés......Zont pas tous philanthropes, n'est-ce pas?
200000€ aux taux actuels exceptionnels, ce n'est pas à négliger non plus, hein... ;)

Voila pourquoi, lorsque l'on "contracte", il y a toujours au moins deux parties à l'acte, l'acte contractualisant l'accord entre les parties...

Le monsieur est donc pleinement conscient de se qu'il a décidé de faire lui-même de sa propriété, n'est-ce pas..?

Et après trois années, encore une fois, pourquoi ne se réveiller que maintenant..?

Hum..?

Franchement pas clair, tout ça... ;)

Surtout si les "investisseurs", à la lecture des chiffres immobiliers qui viennent de tomber il y a peu, peuvent maintenant revendre cette baraque à 450000€, voir plus, qui sait...

C'est l'jeu, ma pauv'Lucette..! ;)

Même si effectivement, c'est assez curieux comme procédé, il aura été choisi par le "vendeur", et non l'inverse... faudrait pas l'oublier, quand même...

0 Reco 24/07/2010 à 15:26 par MisterHadley

Ni oublier que le "vendeur" aura donc touché plus que ce qu'il aurait dû avoir normalement... soit 300000€ au lieu d'une somme comprise entre 200000€ et 280000€ maximum...

Et là, ça ne l'a pas étouffé de prendre plus que prévu, j'imagine... ;)

Donc, si les prix s'étaient vraiment effondrés, il aurait touché plus au départ, et au final, se serait empressé de trouver normal de ne racheter qu'au prix "effondré" après trois ans, puisqu'il a en plus bénéficié d'un report de son option de rachat...

Sauf que les prix ne s'étant donc pas effondré, au contraire, maintenant, le "vendeur" s'estime "spolié"...

Tsss...

;)

0 Reco 24/07/2010 à 15:29 par Bernie

Le monsieur marque qu'il a démarché les banques. Cela prend un peu de temps.

Croyant que ce n'était qu'une affaire de quelques semaines, il s'y est pris un peu tardivement. Comme ça ne se passe pas du tout comme il le pensait, il vient chercher une solution auprès de ce forum.

Finalement, tout bien réfléchi, ce monsieur a peut-être péché par trop de naiveté.
Il y en a eu tant de ces messieurs en toute catégorie immobilière depuis que je suis sur ce forum..........

Message edité 24/07/2010 à 15:35
0 Reco 24/07/2010 à 15:32 par MisterHadley

remeraita écrit : Vous n'avez rien compris mais cela n'est pas étonnant! J'étais à 100 000 lieues de vouloir spéculer. Cueilli par le chomage avec le fisc au cul , tous mes créanciers qui me tombaiet dessus et l'interdiiction bancaire, il ne me restait à l'époque que cette solution. Donc merci pour les donneurs de leçons qui voient systématiquement le mal partout. Je me suis hyper fait spolier en voulant tout simplement m'en sortir. Où suis-je ici, ? Dans un nid de vipère ?L'auteur de ce message serait supposément un grand naïf qui s'y serait pris "un peu tardivement", au bout de trois ans..?

Je n'y crois absolument pas.

=)

0 Reco 24/07/2010 à 15:35 par Bernie

MisterHadleya écrit : Ni oublier que le "vendeur" aura donc touché plus que ce qu'il aurait dû avoir normalement... soit 300000€ au lieu d'une somme comprise entre 200000€ et 280000€ maximum...

Et là, ça ne l'a pas étouffé de prendre plus que prévu, j'imagine... ;)

Donc, si les prix s'étaient vraiment effondrés, il aurait touché plus au départ, et au final, se serait empressé de trouver normal de ne racheter qu'au prix "effondré" après trois ans, puisqu'il a en plus bénéficié d'un report de son option de rachat...

Sauf que les prix ne s'étant donc pas effondré, au contraire, maintenant, le "vendeur" s'estime "spolié"...

Tsss...

;)
Il me semble qu'en réméré le prix est fixé depuis le départ.
"Après étude, la société soumet au débiteur une proposition écrite et chiffrée qui comporte la durée du réméré (de 6 mois à 5 ans maximum), le montant mensuel de l'indemnité d'occupation (loyer), le prix fixé pour l’achat du bien (généralement de 50 à 70% de la valeur expertisée).

1 Reco 24/07/2010 à 15:37 par Bernie

C'est donc la société qui décide de tout et non pas celui qui se trouve dans l'brin.....

Dans ce contexte, c'est la société ou courtier qui a spéculé....... Celui dans l'brin a vu une solution à ses pb et a signé les yeux fermés....

Message edité 24/07/2010 à 15:38
1 Reco 24/07/2010 à 15:39 par Bernie

Intéressant:
Votre texte à lier...

Si les margoulins interviennent sur un forum pour proposer leurs "services" généralement c'est que l'affaire peut paraître juteuse.

Le margoulin à la fin du mois vient chercher les clés et le lendemain met le panneau à vendre 450 000€. Pas bête, hein?

Message edité 24/07/2010 à 15:41
1 Reco 24/07/2010 à 15:41 par MisterHadley

Berniea écrit : Il me semble qu'en réméré le prix est fixé depuis le départ.
"Après étude, la société soumet au débiteur une proposition écrite et chiffrée qui comporte la durée du réméré (de 6 mois à 5 ans maximum), le montant mensuel de l'indemnité d'occupation (loyer), le prix fixé pour l’achat du bien (généralement de 50 à 70% de la valeur expertisée).
Exactement, le monsieur a donc, comme il l'a bien précisé lui-même, bénéficié d'un prix supérieur à la normal, ainsi que d'un report de son option d'achat...

Donc, en cours de réméré, il aura déjà bénéficié d'une faveur qu'il ne lui était pas due...

Et maintenant, au terme de ce report, il trouve qu'il s'est fait "spolié"...

Ce qui ne tient pas la route un seul instant...

Et au même titre qu'il aura donc bénéficié d'un report de son option initiale, il ne se serait pas privé d'exiger une renégociation aussi sur le prix de l'option de rachat si les prix s'étaient effondrés...

D'où maintenat, le "réveil" supposément "tardif" et les accusations de "spoliations"...

... alors que les "investisseurs" auront respectés leurs engagements, en les surpassant, même...

A lui, maintenant, de respecter ses engagement également, à présent...

La vie, quoi... ;)

1 Reco 24/07/2010 à 15:44 par Bernie

MisterHadleya écrit : Exactement, le monsieur a donc, comme il l'a bien précisé lui-même, bénéficié d'un prix supérieur à la normal, ainsi que d'un report de son option d'achat...

Donc, en cours de réméré, il aura déjà bénéficié d'une faveur qu'il ne lui était pas due...

Et maintenant, au terme de ce report, il trouve qu'il s'est fait "spolié"...

Ce qui ne tient pas la route un seul instant...

Et au même titre qu'il aura donc bénéficié d'un report de son option initiale, il ne se serait pas privé d'exiger une renégociation aussi sur le prix de l'option de rachat si les prix s'étaient effondrés...

D'où maintenat, le "réveil" supposément "tardif" et les accusations de "spoliations"...

... alors que les "investisseurs" auront respectés leurs engagements, en les surpassant, même...

A lui, maintenant, de respecter ses engagement également, à présent...

La vie, quoi... ;)
Le monsieur a tenu aussi ses engagements tous les mois afin de pouvoir racheter sa batisse. Seul hic, les banques ne jouent pas le jeu! Si une banque avait accepté de lui prêter, j'chuis presque chûre que le monsieur ne serait pas venu sur ce forum.

Message edité 24/07/2010 à 15:45
0 Reco 24/07/2010 à 15:44 par MisterHadley

Les "yeux fermés", tu crois..?

Mais tu sembles oublier également les délais de réflexions, la bernie... ;)

Ainsi que les conseils du notaire ayant conclu ce réméré... ;)

Ca fait pas mal de garde-fou quand même, surtout lorsque l'on sait que ce n'est donc de plus pas la première fois que le "vendeur" effectue une transaction immobilière, et qu'il n'est pas seul, puisque marié, et que ce n'est pas un jeunot qui débute dans la vie...

Lorsque l'on s'engage, on s'engage...

CQFD.

;)

1 Reco 24/07/2010 à 15:46 par Bernie

MisterHadleya écrit : Les "yeux fermés", tu crois..?

Mais tu sembles oublier également les délais de réflexions, la bernie... ;)

Ainsi que les conseils du notaire ayant conclu ce réméré... ;)

Ca fait pas mal de garde-fou quand même, surtout lorsque l'on sait que ce n'est donc de plus pas la première fois que le "vendeur" effectue une transaction immobilière, et qu'il n'est pas seul, puisque marié, et que ce n'est pas un jeunot qui débute dans la vie...

Lorsque l'on s'engage, on s'engage...

CQFD.

;)
Mais il s'est engagé! C'est la banque qui ne s'engage pas! Et le monsieur n'a jamais pensé à cette éventualité, pensant que le fichage levé, tout irait bien. Surprise pour lui: que nenni!
Les margoulins en revanche, eux, ils savaient très bien, sinon, il n'y en aurait pas autant pour faire des propositions.

Message edité 24/07/2010 à 15:48
1 Reco 24/07/2010 à 15:47 par MisterHadley

Berniea écrit : Le monsieur a tenu aussi ses engagements tous les mois afin de pouvoir racheter sa batisse. Seul hic, les banques ne jouent pas le jeu! Si une banque avait accepté de lui prêter, j'chuis presque chûre que le monsieur ne serait pas venu sur ce forum.Et il le savait dès le départ...

A lui de respecter ses engagements, maintenant...

N'oublies pas la thune qu'il aura eu dès le départ également...

Plus que prévu, qu'il a touché... ;)

Hum..?

CQFD.

;)

0 Reco 24/07/2010 à 15:48 par MisterHadley

Berniea écrit : Mais il s'est engagé! c'est la banque qui ne s'engage pas!Mais ça n'a rien à voir, ça, la bernie..!

L'option de rachat n'est JUSTEMENT qu'une OPTION...

S'il ne peut racheter, il s'en va, comme il s'y est engagé... ;)

0 Reco 24/07/2010 à 15:51 par Bernie

MisterHadleya écrit : Mais ça n'a rien à voir, ça, la bernie..!

L'option de rachat n'est JUSTEMENT qu'une OPTION...

S'il ne peut racheter, il s'en va, comme il s'y est engagé... ;)
Je te suis sur ce raisonnement. Ok. La banque ne prête pas, donc il est dans l'impossibilité de racheter, donc il s'en va.
Et si la banque était complice avec l'investisseur??

1 Reco 24/07/2010 à 15:54 par MisterHadley

Berniea écrit : Je te suis sur ce raisonnement. Ok. La banque ne prête pas, donc il est dans l'impossibilité de racheter, donc il s'en va.
Et si la banque était complice avec l'investisseur??
Et si David Vincent les avait vraiment vu..?

=)

A lui de prouver ce type d'accusation extrêmement grave, particulièrement si elle sont intentionnellement fausses et mensongères...

Ca lui couterait énormément, ce genre de délire...

;)

1 Reco 24/07/2010 à 15:55 par Bernie

Je sais, ça ne change rien à l'affaire.

Conclusion: introduit dans le code civil napoléonnien le 16 mars 1804, le réméré est actuellement, en présence de la frilosité des banques à proscrire.........

Lui reste peut-être le médiateur........

0 Reco 24/07/2010 à 15:57 par Bernie

MisterHadleya écrit : Et si David Vincent les avait vraiment vu..?

=)

A lui de prouver ce type d'accusation extrêmement grave, particulièrement si elle sont intentionnellement fausses et mensongères...

Ca lui couterait énormément, ce genre de délire...

;)
Pourquoi délire? On voit bien pire en ce moment. Même que les acteurs politiques nient en bloc au lieu d'assumer leurs conneries. Ce qui sembleraient moins difficile à prouver que la complicité d'une banque en matière de réméré......

0 Reco 24/07/2010 à 15:59 par Bernie

Il y a donc bien un loup et sa belette mais pas forcément du coté où l'on ne le pense......

0 Reco 24/07/2010 à 15:59 par MisterHadley

Berniea écrit : Pourquoi délire? On voit bien pire en ce moment. Même que les acteurs politiques nient en bloc au lieu d'assumer leurs conneries. Ce qui sembleraient moins difficile à prouver que la complicité d'une banque en matière de réméré......Sauf que tu passerais pour la dernière des billes, puisque tu n'as aucune OBLIGATION de RACHETER...

Ni AUCUNE OBLIGATION de racheter par le concours d'une BANQUE...

;)

0 Reco 24/07/2010 à 16:00 par Bernie

MisterHadleya écrit : Sauf que tu passerais pour la dernière des billes, puisque tu n'as aucune OBLIGATION de RACHETER...

Ni AUCUNE OBLIGATION de racheter par le concours d'une BANQUE...

;)
J'assume coté billes, j'ai l'habitude...... :(

0 Reco 24/07/2010 à 16:02 par MisterHadley

Berniea écrit : Il y a donc bien un loup et sa belette mais pas forcément du coté où l'on ne le pense......Ca prouve surtout que l'immobilier est un domaine de professionnels où les particuliers qui s'imaginent s'en mettre plein les fouilles en se pensant malin et exécutant des pratiques réservés aux professionnels, mais sans en avoir ni les compétences, ni les moyens, le tout biensur sans se déclarer pour "optimiser" leurs "plus values" illégales, feraient mieux de se rendre à l'évidence, et de cesser de jouer au plus malin, justement, ils se feront tôt ou tard dévorer tout crus...

C'est ainsi, malheureusement...

;)

Message edité 24/07/2010 à 16:05
1 Reco 24/07/2010 à 16:02 par Bernie

J'espère pour lui qu'il lui reste quelques pépettes de cette transaction juteuse....

Je sens que je vais me reconvertir.......Lundi je vais voir ma banque....

0 Reco 24/07/2010 à 16:05 par Bernie

MisterHadleya écrit : Ca prouve surtout que l'immobilier est un domaine de professionnels où les particuliers qui s'imaginent s'en mettre plein les fouilles en se pensant malin et exécutant des pratiques réservés aux professionnels, mais s'en en avoir ni les compétences, ni les moyens, le tout biensur sans se déclarer pour "optimiser" leurs "plus values" illégales", feraient mieux de se rendre à l'évidence, et de cesser de jouer au plus malin, justement, ils se feront tôt ou tard dévorer tout crus...

C'est ainsi, mlheureusement...

;)
Bah, les surendettés font parfois les frais de ces professionnels......Le pb est là.
Z'avaient qu'à pas dépenser tu me diras......
Le malheur des uns etc. etc. Ainsi va le monde.....

Message edité 24/07/2010 à 16:06