Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?
Forum
LaVieImmo.com

Forum Café

Nouveau sujet

baisse definitive? (suite)

0 Reco 06/02/2009 à 11:37 par mohenjo

Et si l'immobilier c'était tout simplement... FINI?

Il y a 5 ans on disait "l'immobilier ca ne baissera jamais" , "lapierre c'est ce qu'il y a de plus sûr", les "gens auront toujours besoin de se loger",.... donc ça conservera toujours sa valeur...

Il y a quelques décennies ont disait: "La terre est éternelle", "la terre est nourricière, et les hommes auront toujours besoin de se nourrir"....Et puis un jour une nouvelle loi est sortie, hyper protectrice pour les locataires de la terre , et très désavantageuse pour les propriétaires, si bien que la terre agricole ne vaut aujourd'hui quasiment plus rien (sauf exceptions, vignes, maraichage, ...),

Vous l'avez observé, il commence à se produire la même chose pour l'immobilier:
-locataires de plus en plus protégés,
-nouvelles lois limitant les cautions,
-bientôt loyers plafonnés?
-taxation des logements vides?

J'ai peur que bientôt l'immobilier soit surtout une charge, qu'il serve plus comme assiette de calcul de la taxe,

Il nous faut chercher d'urgence un nouveau refuge de valeur, on court à la catastrophe, tout simplement...

0 Reco 06/02/2009 à 12:43 par pongolo

2 solutions :

1) l'or qui devrait s'envoler (et son petit frère l'argent qui le suit fidelement) comme en 1980 quand le dollar va se peter la gueule et l'inflation monter en fleche quand les US devront fabriquer des billets

et si ca marche pas :

2) le pastis pour oublier ta fortune envolée

0 Reco 06/02/2009 à 12:52 par mohenjo

Ecoute, ca va t'étonner, mais perdre son argent , c'est pas si grave.

Bizarrement, quand on perd son fric:
-on perd sa femme, et les emmerdes qui vont avec,
-on retrouve ses anciens potes, qui n'ont jamais été riches,
-on se réabonne à la bibliothèque municipale, et on lit des bons bouquins...

0 Reco 06/02/2009 à 18:53 par marc19

a écrit : Et si l'immobilier c'était tout simplement... FINI?

Il y a 5 ans on disait "l'immobilier ca ne baissera jamais" , "lapierre c'est ce qu'il y a de plus sûr", les "gens auront toujours besoin de se loger",.... donc ça conservera toujours sa valeur...

Il y a quelques décennies ont disait: "La terre est éternelle", "la terre est nourricière, et les hommes auront toujours besoin de se nourrir"....Et puis un jour une nouvelle loi est sortie, hyper protectrice pour les locataires de la terre , et très désavantageuse pour les propriétaires, si bien que la terre agricole ne vaut aujourd'hui quasiment plus rien (sauf exceptions, vignes, maraichage, ...),

Vous l'avez observé, il commence à se produire la même chose pour l'immobilier:
-locataires de plus en plus protégés,
-nouvelles lois limitant les cautions,
-bientôt loyers plafonnés?
-taxation des logements vides?

J'ai peur que bientôt l'immobilier soit surtout une charge, qu'il serve plus comme assiette de calcul de la taxe,

Il nous faut chercher d'urgence un nouveau refuge de valeur, on court à la catastrophe, tout simplement...
Avec une moyenne autour 5000 euros l'hectare sur le territoire, de 3000 en plein causse du LOT jusqu'à plus 10000 dans les plaines de la BEAUCE, on ne peut pas dire que la terre en France ne vaut presque plus rien, on peut seulement dire qu'elle vaut que si elle est travaillée.
Les prix de la terre agricole ont ,sur le long terme, suivis le niveau de vie de l'exploitant, progression,certes
assez faible, mais constante. Je vous invite à visiter le site de la SAFER et vous allez vite constater le niveau de prix d'une propriété agicole en exploitation ........... mauvais exemple
Ce que vous observez dans l'immobilier me paraît plutôt être une bonne chose à moins que vous soyez du genre à toujours tirer la couverture de votre côté, moi, cà me gêne pas..........
Vous pouvez toujours comme dit PONGOLO, achetez de l'or, c'est sa marotte ............

0 Reco 06/02/2009 à 23:26 par kris78

pauvre pongolo il ne sait pas de koi il parle
une petite bierre Mr Or ?
ahahahah
mdr

0 Reco 07/02/2009 à 00:50 par pongolo

rira bien qui rira le dernier. Marotte ou pas et sans jouer les cassandre, ma ferme conviction c'est que dans les 3-4 ans à venir on va assister à :

- éclatement de la bulle obligataire vu l'énormité du marché de la dette (n'achetez pas des produits liés aux US T. bonds !!)
- effondrement du dollar
- inflation de 10-15% aux US et quelques 5% dans la zone euro, ca arrange bien les US car ca leur permet de résorber une grosse partie de leur dette détenue par les chinois, japonais, etc ..
- envolée de l'or valeur refuge jusqu'a 2000 US ou plus
- continuation de la baisse de l'immo, avec peut etre une pause temporaire en 2010, jusqu'en 2012 à 2015 sl

la plus grande erreur et l'origine de tous les maux c'est quand en 1971 le dollar a fini d'etre indexé sur l'or, permettant ainsi aux US d'imprimer du papier à leur guise et de dicter le tempo et leurs conditions aux autres en tant que monnaie de réserve dominante

1 Reco 07/02/2009 à 13:21 par mohenjo


Avec une moyenne autour 5000 euros l'hectare sur le territoire, de 3000 en plein causse du LOT jusqu'à plus 10000 dans les plaines de la BEAUCE, on ne peut pas dire que la terre en France ne vaut presque plus rien, on peut seulement dire qu'elle vaut que si elle est travaillée.
Les prix de la terre agricole ont ,sur le long terme, suivis le niveau de vie de l'exploitant, progression,certes
assez faible, mais constante. Je vous invite à visiter le site de la SAFER et vous allez vite constater le niveau de prix d'une propriété agicole en exploitation ........... mauvais exemple
Ce que vous observez dans l'immobilier me paraît plutôt être une bonne chose à moins que vous soyez du genre à toujours tirer la couverture de votre côté, moi, cà me gêne pas..........
Vous pouvez toujours comme dit PONGOLO, achetez de l'or, c'est sa marotte ............[/citer]

Vous dîtes: "la terre agricole ne vaut que si elle est travaillée"

Moi je dis: "la terre agricole ne vaut quasiment rien pour le propriétaire, si elle est travaillée par quelqu'un d'autre":

je m'explique:
-baux très avantageux pour les occupants,
-fermages fixés par des organismes consulaires,
-quasi impossibilité de voir ses terrains convertis en constructibles, si les "comissions de structure" sont défavorables
-...

les vrais maîtres de la terre agricole sont les agriculteurs , même s'ils ne sont que locataires.

Quand on est propriétaire de terre agricole sans être soi-même exploitant, on est comme une poule devant une guitare. Ca ne rapporte quasiment rien, on n'en est pas maître, et parfois même ça coute de l'argent...

Et tout ca à cause d'une seule loi....

0 Reco 07/02/2009 à 14:01 par pongolo

ma famille a une vigne ayant un bon age et rendement mais se trouvant à coté de l'autoroute. Dans le cadre de l'élargissement de l'autoroute, nous venons de nous faire exproprier. Devines combien l'état nous en donne ?

10 euros / m2 ? non
5 euros ? non
2 euros ? non
1 euro ? oui

du vol légalisé en quelque sorte. alors la valeur des terres .....

0 Reco 07/02/2009 à 17:56 par marc19

a écrit : ma famille a une vigne ayant un bon age et rendement mais se trouvant à coté de l'autoroute. Dans le cadre de l'élargissement de l'autoroute, nous venons de nous faire exproprier. Devines combien l'état nous en donne ?

10 euros / m2 ? non
5 euros ? non
2 euros ? non
1 euro ? oui

du vol légalisé en quelque sorte. alors la valeur des terres .....
Les expropriations n'ont pas valeur d'exemple, nous savons tous que l'état indemnise trés peu mais sans vouloir faire offense, il s'agissait probablement tout au plus d'une bonne piquette, alors .............. dans l'entre deux mers, ce fut certainement une autre affaire ...... et un autre prix .

0 Reco 07/02/2009 à 20:14 par marc19

10000 euros l'hectare, c'est au contraire grassement payé...............on est pas dans du terrain à bâtir je suppose .

0 Reco 08/02/2009 à 00:35 par pongolo

a écrit : Les expropriations n'ont pas valeur d'exemple, nous savons tous que l'état indemnise trés peu mais sans vouloir faire offense, il s'agissait probablement tout au plus d'une bonne piquette, alors .............. dans l'entre deux mers, ce fut certainement une autre affaire ...... et un autre prix .C'est pas un vin médaillé ni une piquette non plus. Mais ca a un prix :

- la terre
- les plants
- tous les investissements faits en tracteur, engrais, etc ..

mais encore ca ce n'est rien. il y a surtout le dur labeur et la sueur de mon père pendant 50 ans pour faire venir les fruits de la terre. il parait qu'il faut valoriser le travail, c'est sur qu'a 1 euro / m2 le boulot est valorisé ... une honte et un scandale public je te dis et je te parle pas des bénéfices des sociétés autoroutières proches du pouvoir et de leur contribution au CO2 ... indécent

Le bonheur est dans le pré, voila

0 Reco 08/02/2009 à 18:25 par mohenjo

a écrit : 10000 euros l'hectare, c'est au contraire grassement payé...............on est pas dans du terrain à bâtir je suppose .Qu'est ce qui fait la valeur d'une terre à bâtir (qui multiplie son prix par 100 ou 200 par rapport à la terre agricole)?

C'est tout bonnement et tout simplement un tampon administratif que les collectivités locales décident ou non de coller sur un morceau de papier...