Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?
Forum
LaVieImmo.com

Forum Café

Nouveau sujet

BNP -30 à -40%

0 Reco 17/11/2008 à 15:08 par JackPalmer

le lien vers l'analyse de la BNP du marché immobilier:

http://www.bulle-immobiliere.org/forum/viewtopic.php?f=3&t=47866

C'est en premire page :a écrit : Focus 2:
une baisse des prix réels comprise entre 30 et 40% nous semble probable, à l'issue d'un ajustement qui s'étalerait sur plusieurs années
je finirai à la BNP moi =)

jack

PS:
la messe est dite : Rest In Peace "l'immobilier ça baisse jamais"

0 Reco 17/11/2008 à 15:59 par jeanmarcwinner

pas mal ce ti document
c'est marie qui va être content

0 Reco 17/11/2008 à 20:36 par Bernie

[citer]
je finirai à la BNP moi =)

jack

Je ne te le souhaite pas jack!

Mais alors, de quoi allons-nous discuter maintenant?

0 Reco 17/11/2008 à 21:50 par jeanmarcwinner

de l'évolution de la crise car à l'affiche la baisse des prix n'est pas encore totale

car si l'on prend se loger.com par exemple, on voit bien que les prix affichés (même s'ils se négocient ) n'ont pas encore baissé comme ce devrait être le cas courant 2009 et après ....

même si l'on voit cela=

http://www.braderie-immobilier.com/

0 Reco 18/11/2008 à 10:46 par JackPalmer

a écrit : [citer]
je finirai à la BNP moi =)

jack

Je ne te le souhaite pas jack!

Mais alors, de quoi allons-nous discuter maintenant?
Salut Bernie :)

Quand je dis à la BNP c’est dans la partie « études strategiques », l’activité banque ne me plairait pas… et vu la gamelle des banques en ce moment cela ne me semble pas etre un endroit tres sécurisant… les plans de licenciement se multiplient dans ce secteur

C’est une boutade, cela me plairait beaucoup mais je n’ai ni le niveau ni la formation pour cela, mes connaissances financières et économiques sont trop empiriques, j’ai taper juste sur l’immobilier, je ne sais pas si je saurais faire de même sur d’autres dossiers.

---

Ceci dit sur le fond je te rejoint largement bernie, la baisse est publique, entérinée, pliée…le cycle est commencé, il n’y a pas grand-chose d’autres à faire que de le laisser passer. Je post nettement moins ici car je considère que la baisse est devenue tellement évidente, les transactions ont tellement baissés qu’informer via le net ne sert plus à grand-chose, les médias classiques ont pris le relais.

Je continue sur bulle immo.org ma chronique elle me sert de température du marché… et la fièvre bauisse violement ! Franchement la messe est dite

De quoi allons nous parler ? Il ne reste plus grand-chose à mon avis que le rythme de baisse :
_ Quand cela va-t-il s’arrêter (l’étude BNP indique une fin de cycle en 2014, quand est ce que le « gros » de la baisse sera passé, ?
_ Conséquence immédiate, a quel moment acheter (et comment se rendre compte que la plus grosse partie de la baisse est finie ou presque…), deux ans, trois ans ?
_ Quel sera la baisse en « local »? Quand on dis -30/-40 c’est global, certains endroits perdront 20% d’autres 50…

jack

0 Reco 18/11/2008 à 10:52 par JackPalmer

a écrit : de l'évolution de la crise car à l'affiche la baisse des prix n'est pas encore totale

car si l'on prend se loger.com par exemple, on voit bien que les prix affichés (même s'ils se négocient ) n'ont pas encore baissé comme ce devrait être le cas courant 2009 et après ....

même si l'on voit cela=

http://www.braderie-immobilier.com/
Salut,

pas si sur que ça. Quand on suis les prix affichés ils peuvent violement diminués, et surtout les acheteurs potentiels peuvent s'en rendre compte! (et donc attendre encore plus longtemps...)

ma chronique remoise se base massivement sur les prix affichés et je mesure de gros écarts;

la plupart des acheteurs font de même (de façon mois systématique, ordonnée et publique), mais ils font la même chose : ils surveillent les prix dans un secteur, et quand ils constatent que des biens de qualité ne sont pas vendus après 9 mois ou un an , avec des baisses de prix de 20/25% ils ne se pressent plus et attendent soit les soldes soit un peu pour voir ce qui se passe.
Naturellement ils reste toujours des gens préssés (il y a toujours des transactions) ou satisfait du bien qui coorespond à leurs critères.

Mais vu la hausse du stock et la baisse des transaction (-30% en 2007) il est clair que la grande majorité à compris que le cycle de baisse avait démarré.

Jack

0 Reco 20/11/2008 à 15:03 par JackPalmer

Si peu de retour?

Je suis étonné qu'il y ai plus de réponses à un post sur la foret par rapport à une analyse de ce niveau venant de la BNP...

Pourtant c'est du lourd :/ -30 à -40% non?

Jack

0 Reco 20/11/2008 à 16:07 par marc19

Certains AI, à mon avis les meilleurs, commencent à refuser purement et simplement des biens à la vente lorsque les exigences des vendeurs ne tiennent pas compte de la réalité du marché. La pression, tant des acheteurs que des professionnels, devient énorme. Il n'y a plus d'alternative, si l'on veut vraiment vendre , soit par souhait ou contrainte, il faut baisser.......... et encore, le peu d'acheteurs solvables sont capables de faire des offres totalement déraisonnables. La suite risque d'être sanglante .

0 Reco 22/11/2008 à 15:03 par JackPalmer

a écrit : Certains AI, à mon avis les meilleurs, commencent à refuser purement et simplement des biens à la vente lorsque les exigences des vendeurs ne tiennent pas compte de la réalité du marché. La pression, tant des acheteurs que des professionnels, devient énorme. Il n'y a plus d'alternative, si l'on veut vraiment vendre , soit par souhait ou contrainte, il faut baisser.......... et encore, le peu d'acheteurs solvables sont capables de faire des offres totalement déraisonnables. La suite risque d'être sanglante .Bien d'accord

0 Reco 22/11/2008 à 15:16 par jeanmarcwinner

//www.lavieimmo.com/actualite-immobilier-La_baisse_des_transactions_inquiete_les_agences_immobilieres-00002257.html

c'est le moins que l'on puisse dire

0 Reco 04/12/2008 à 09:32 par JackPalmer

up

0 Reco 12/01/2009 à 11:34 par JackPalmer

up

0 Reco 20/04/2009 à 11:20 par JackPalmer

On va refaire un up sur cette news.

Cela servira ... il n'y a pas que la Fnaim qui annonce du -20/-40% en comparanat pouvoir d'achat et prix de l'immo...

0 Reco 20/04/2009 à 12:05 par Jeremy

Oui, c'est gentil de faire remonter une info que tout le monde connaît,
Un scénario de baisse qui rejoint le scénario le plus pessimiste de la FNAIM
Scénarios qui n'ont d'ailleurs pas été jugé réalistes par l'ensemble de la presse
Mais c'est de bonne guerre vous ne faites ressortir que ce qui va dans votre sens

0 Reco 20/04/2009 à 12:07 par Jeremy

Je cite "une baisse qui nous semble probable"
Mais quel est la probabilité la est la question...

0 Reco 20/04/2009 à 12:19 par Jeremy

Gagner au loto est "probable" fois sur 15 millions
Vos probabilités ne présagent en rien d'une baisse certaine de 40%

0 Reco 20/04/2009 à 15:29 par jeanmarcwinner

a écrit : Gagner au loto est "probable" fois sur 15 millions
Vos probabilités ne présagent en rien d'une baisse certaine de 40%
Bah non, mais c plus facile de parler de ce qui est déjà établit formellement que de se projeter ...

Projection qui est basé sur le fait que le marché immo est grippé depuis un bon bout de temps, que les transactions ont baissés de moitié
que les agences immo ont fermé en masse
Alors une baisse de cycle logique et indéniable ne s'arrête pas par la gràce de dieu ou de jérémy ah ah

Etant donné que cette bulle ou krach, comme vous voulez est une ou un des plus graves ! car additionné à une crise économique et financière
en plus d'une France en "crise", licenciement, chomage, pouvoir d'achat en berne, taxe etc ...

Avez vous souvent déjà des patrons séquestrés ?
Un ministre a parlé de risque de révolte sur une radio très connue ...

Bah, vi, jérémy, comme quoi un " statut " peut vite changer .....

0 Reco 20/04/2009 à 15:45 par Jeremy

Tiens M. Winner c'est un réel plaisir de vous retrouver ;-)
Je ne conteste pas la crise ni les séquestrations et je mesure bien la douleur d'un changement de statut croyez moi. Mais puisque vous me comparez à dieu et que celà me convient tout à fait, je ne vais pas poursuivre plus loin sur cette file. Il serait dommage que nous en venions à des noms d'oiseau (comme ce WE entre deux protagonistes de ce forum )
Allez un petit lien tout de même
http://www.orange.fr/bin/frame.cgi?u=http%3A//immobilier.orange.fr/Dossiers/enfin-la-verite-sur-la-realite-du-marche-immobilier_Univ-116.html

0 Reco 20/04/2009 à 17:46 par jeanmarcwinner

Pas d'inquiétude pour les noms d'oiseaux
j'ai de tps en tps des allusions ironiques mais ça n'est pas de la méchanceté, ça fait partie du style, à défaut de "statut " ah ah

j'ai bien compris votre opinion, le tout est de se dire "est ce le moment d'acheter dans un contexte si "explosif" et est ce que mon achat est judicieux
en écartant toute idée de plue-value voir pire (si obligation de revendre comme j'en connais d'ailleurs ...)

Bah mi, j'dis on est allé pour vous montrer la voie "de dieu" ah ah

:)

0 Reco 20/04/2009 à 18:20 par jeanmarcwinner

http://www.capital.fr/carriere/actualites/l-ofce-prevoit-la-destruction-de-800.000-emplois-en-2009-et-2010-371946

perte de "statut" temporaire

0 Reco 22/04/2009 à 10:33 par copro60

a écrit : Gagner au loto est "probable" fois sur 15 millions
Vos probabilités ne présagent en rien d'une baisse certaine de 40%
Il n'y a rien de certain, ça peut faire plus pourquoi pas? ^^
Qui peut le plus peut le moins comme on dit...

Des banques qui anticipent une forte chute des prix de l'immo, voilà qui ne va pas les inciter à prêter à n'importe qui à des taux très faible, comme c'était le cas il y a encore 2 ans...

0 Reco 22/04/2009 à 11:05 par JackPalmer

a écrit : Oui, c'est gentil de faire remonter une info que tout le monde connaît,
Un scénario de baisse qui rejoint le scénario le plus pessimiste de la FNAIM
Scénarios qui n'ont d'ailleurs pas été jugé réalistes par l'ensemble de la presse
Mais c'est de bonne guerre vous ne faites ressortir que ce qui va dans votre sens
"elle n'est pas jugée realiste par l'ensemble de la presse", ah bon? la presse a commentée cette news?

Ce qui est interessant est que cette analyse vient d'un banquier : hors les banquiers ont entre leurs mains le SANG ddu marché immobilier : le crédit.

A votre avis, sur quelle base la BNP accorde elle aujourd'hui des prets si elle considère que le marché va perdre entre 30 et 40% dans les prochaines années?

Jack

0 Reco 22/04/2009 à 11:45 par MisterHadley

Peut-etre qu'elle se dit finalement que les chiffres de l'immobilier ne sont finalement pas si mauvais qu'il n'y parait dans le discours volontairement alarmiste de certains...

Peut-etre qu'elle se dit que d'autres secteurs d'activités ne font pas mieux alors qu'ils sont censés etre "porteurs", "novateurs", alors qu'il n'y a à la clé que du vent...

http://www.lesechos.fr/info/hightec/300344648-yahoo-va-supprimer-5-de-ses-effectifs-mondiaux.htm

http://www.lesechos.fr/info/analyses/4854668-le-net-sans-le-reve.htm

Peut-etre qu'elle se dit, tout comme les acquéreurs qui explosent les scores d'audiences des sites d'annonces et arpentent les bureaux de ventes ou autres, que sa véritable clientèle sur le long terme est plus importante, étant donné que c'est cette clientèle là qui la fait vivre, que de pseudos "premier je ne sais quoi" qui au final nuisent aux intérêts de la banque et surtout à la clientèle...

Peut-etre que le retour à des vraies valeurs simples de la vie sont plus appréciées qu'il n'y parait comparées à des logiques de tout petits boursicoteurs de la pause café, loin de toute logique spéculative, surtout que la plupart des acquéreurs décident d'accéder à leur rêve pour longtemps, d'où l'impérative notion de fidélisation de la clientèle pour une banque...

Peut etre qu'elle se dit tout simplement un truc vieux comme le monde, comme " un tiens vaut mieux que deux tu l'auras "...

Peut-etre que les gens de cette banque n'ont pas l'envie de passer pour des clowns... surtout auprès de leur vraie clientèle qui, elle, achète réellement... ;)

Message edité 22/04/2009 à 11:47
0 Reco 22/04/2009 à 11:56 par marc19

a écrit : Il n'y a rien de certain, ça peut faire plus pourquoi pas? ^^
Qui peut le plus peut le moins comme on dit...

Des banques qui anticipent une forte chute des prix de l'immo, voilà qui ne va pas les inciter à prêter à n'importe qui à des taux très faible, comme c'était le cas il y a encore 2 ans...
sauf sur les constructions neuves qui ne subiront pas de baisse car , que je sache, le prix du parpaing n'est pas orienté à la baisse, ni une tuile, etc..... le prix moyen d'une maison hors foncier plain pied se situe autour de 1100, 1200 euros du m2, on ne pourra pas revenir à 800 .

0 Reco 22/04/2009 à 12:00 par JackPalmer

Je ne comprend pas ta reponse Hadley.

les liens que tu donnes sont liés au net;, quel rapport?

0 Reco 22/04/2009 à 12:03 par JackPalmer

a écrit : sauf sur les constructions neuves qui ne subiront pas de baisse car , que je sache, le prix du parpaing n'est pas orienté à la baisse, ni une tuile, etc..... le prix moyen d'une maison hors foncier plain pied se situe autour de 1100, 1200 euros du m2, on ne pourra pas revenir à 800 .detrompes toi marc:

http://www.insee.fr/fr/indicateurs/indic_conj/donnees/icc.pdf

en pratique il baisse :

2008 T1 : 1497
2008 T2 : 1562
2008 T3 : 1594
2008 T4 : 1523

au T4 2008, l’indice est devenu inférieur à celui du T2 2008… le cout de la construction du logement baisse, lentement c'est sur. Et il ne partira pas vers les abimes (la moitié étant lié aux salaires)., mais tout de même.

en pratique : la baisse sur le neuf, se fait sur deux autres paramètres:
_ le foncier
_ la tresorerie des contructeurs...

Message edité 22/04/2009 à 12:03
0 Reco 22/04/2009 à 12:16 par MisterHadley

a écrit : Je ne comprend pas ta reponse Hadley.

les liens que tu donnes sont liés au net;, quel rapport?
Lis la totalité du deuxième lien, jacko, c'est assez claire...

Cette analyse sur la "net économie" ressemble de beaucoup avec ce que toi, et d'autres, annoncent pour l'immobilier... La trame est identique...

les annonceurs qui ont le pouvoir dans le net sont les acquéreurs de l'immobilier, par exemple...

Et le retour aux vraies valeurs simples de la vie va faire que les banques miseront sur le "à l'ancienne" pour justement avoir quelque chose de tangibles en contre-partie des financements...

Et quoi de mieux que l'immobilier, plus que vachement tangibles et qui est toujours très apprécié des acheteurs, pour éviter à une banque de financer du vent et engager une relation commerciale à long terme avec une clientèle qui la fait vivre...

Etant donné que les chiffres des prix ne sont pas si mauvais, et que la demande est toujours là, que les taux sont plutot favorables, les aides de l'Etat aussi, les banques vont reprendre de plus en plus positions, tout comme la clientèle qu'elles veulent reconquérir, économiquement et "médiatiquement", dans l'immobilier...

La comparaison avec la net économie est que le net, tout comme le reste de l'économie, s'en prend plein la face, et vu qu'en plus, la net economie ne produit rien, ne fabrique rien, comparé à un secteur "à l'ancienne" mais toujours plébicité par les "consommateurs", c'est une belle parallèle entre ce qui a vraiment de l'avenir économiquement parlant, et ce qui n'en aura pas autant qu'escompté...

Du tangible... Du "à l'ancienne"...

Et si les banques doivent s'engager comme elles sont tenues de le faire, une autre raison de plus pour elles, donc, de financer les acquéreurs qui souhaiteraient acquérir de l'immobilier...

Des vraies valeurs simples de la vie, quoi... ;)

Message edité 22/04/2009 à 12:17
0 Reco 22/04/2009 à 12:28 par copro60

a écrit : sauf sur les constructions neuves qui ne subiront pas de baisse car , que je sache, le prix du parpaing n'est pas orienté à la baisse, ni une tuile, etc..... le prix moyen d'une maison hors foncier plain pied se situe autour de 1100, 1200 euros du m2, on ne pourra pas revenir à 800 .On en reparle dans quelque temps du prix du parpaing vu l'état de la demande mondiale en matériaux

Par contre le foncier, on peut parler de sa baisse tout de suite...

0 Reco 22/04/2009 à 13:35 par marc19

a écrit : On en reparle dans quelque temps du prix du parpaing vu l'état de la demande mondiale en matériaux

Par contre le foncier, on peut parler de sa baisse tout de suite...
J'ai bien précisé hors foncier, il n'y a pas que le parpaing , les coûts salariaux. La trés faible baisse sera prise sur la marge des constructeurs, au moins dans un premier temps pour faire repartir la machine et en rapport avec la hausse de ces dernières années sans commune mesure avec le bâti existant + 140 comme chacun sait .
Dans les régions où le foncier est relativement accessible en prix, on a tout intérêt à faire bâtir .

0 Reco 22/04/2009 à 13:38 par pongolo

bin le foncier du coté de chez marc19 a de bonnes chances de baisser significativement. Par contre chez nous, du coté de Montpellier la terre est et restera chère.

0 Reco 22/04/2009 à 13:49 par marc19

Tout à fait mon cousin .

0 Reco 22/04/2009 à 13:51 par JackPalmer

a écrit : Lis la totalité du deuxième lien, jacko, c'est assez claire...

Cette analyse sur la "net économie" ressemble de beaucoup avec ce que toi, et d'autres, annoncent pour l'immobilier... La trame est identique...

les annonceurs qui ont le pouvoir dans le net sont les acquéreurs de l'immobilier, par exemple...

Et le retour aux vraies valeurs simples de la vie va faire que les banques miseront sur le "à l'ancienne" pour justement avoir quelque chose de tangibles en contre-partie des financements...

Et quoi de mieux que l'immobilier, plus que vachement tangibles et qui est toujours très apprécié des acheteurs, pour éviter à une banque de financer du vent et engager une relation commerciale à long terme avec une clientèle qui la fait vivre...

Etant donné que les chiffres des prix ne sont pas si mauvais, et que la demande est toujours là, que les taux sont plutot favorables, les aides de l'Etat aussi, les banques vont reprendre de plus en plus positions, tout comme la clientèle qu'elles veulent reconquérir, économiquement et "médiatiquement", dans l'immobilier...

La comparaison avec la net économie est que le net, tout comme le reste de l'économie, s'en prend plein la face, et vu qu'en plus, la net economie ne produit rien, ne fabrique rien, comparé à un secteur "à l'ancienne" mais toujours plébicité par les "consommateurs", c'est une belle parallèle entre ce qui a vraiment de l'avenir économiquement parlant, et ce qui n'en aura pas autant qu'escompté...

Du tangible... Du "à l'ancienne"...

Et si les banques doivent s'engager comme elles sont tenues de le faire, une autre raison de plus pour elles, donc, de financer les acquéreurs qui souhaiteraient acquérir de l'immobilier...

Des vraies valeurs simples de la vie, quoi... ;)
ok merci pour la precision.

je suis d'accord sur le recentrage vers de "vraires valeurs", le net ne produisant rien en lui meme (et ne servant in fine qu'a distribuer des produits)

sur le fond nous devrons effectivement partir suèr un recentrage sur des activités primaires ou secondaires... Ceci dit il n'est pas demarré et sera tres long.

En attendant je ne vois pas vraiment en quoi cela va servir les acquéreurs d'un bien immo :
_ la période d'adaptation pour passer vers des activités "à l'ancienne" sera automatiquement longue, les salariés virés des secterus des services ne vont pas retrouvcer rapidement un job
_ les salires dans ce type d'activités sont automatiquement plus bas... les possibilités d'emprunt suivent méccaniquement
_ l'experience passée ou actuelle prouvant que l'immobilier n'etant pas forcement "crise-proof" : USA, UK, Espagne, France... Les banques risquent d'etre tres prudente

Jack

Message edité 22/04/2009 à 13:53
0 Reco 22/04/2009 à 14:50 par MisterHadley

Marco faisait l'autre jour une réflexion vachement pertinente sur le fait que les gens en ont marre des "intermédiaires"...

Il y en a dont on peut difficilement se passer, mais les autres, effectivement, à quoi servent-ils sinon à grever inutilement les couts pour le "consommateur"..?

Bah pour les banques, l'immobilier, et la clientèle, c'est un peu la même chose, en fait...

Le retour à du "à l'ancienne" s'impose de fait sur l'immobilier, mais aussi sur le reste...

Je m'explique :

Les sub primes US qui ont foutu tout le monde en l'air, qu'est ce que c'est..?

De l'immobilier..? De l'argent..?

Ou plutot une énième combine d'intermédiaires en "ingenierie financière" qui a "inventé" ce type de montage "sophistiqué" censé etre le Graal pour tout le monde..?

Combien de braves gens, avec d'honnetes revenus, ont poussé la porte de leur banque avec l'intention d'acheter leur maison, et au final, se sont retrouvés avec un "sub prime" alors qu'un emprunt classique, "à l'ancienne" aurait suffit, et surtout aurait surtout suffit à satisfaire la demande du client acquéreur, sans le mettre tout droit dans la daube, et in fine, la banque avec..?

Voila l'essentiel...

Une banque se doit de tirer les enseignements de :

- Les trucs compliqués, fait et/ou imaginé par des "spécialistes" en je ne sais quoi, "novateurs", "porteurs", etc, etc...

- De la demande toujours présentes et légitimes de la clientèle, en lui proposant ce qu'elle veut, et pas en lui fourguant des trucs "sophistiqués" plus mieux que mieux...

Une banque " à l'ancienne", quoi...

Et même si cela en prend un tout petit peu le chemin avec un retour au ratio trop vite oublié du taux d'endettement à 30% des revenus d'un emprunteur, il ne faudrait pas trop vite retomber dans cette course stupide et destructrice avec des trucs emboitant l'pas sur tel ou tel dispositif fiscal, tel ou tel statut de je ne sais quoi qui serait alors plus mieux que mieux si on emprunte avec tel "produit" financier que tel autre...

Une banque se doit de proposer ce qu'attend sa clientèle, l'emprunt de X somme, sur X durée, à X intérêts.

Un emprunt " à l'ancienne" aussi, quoi... ;)

0 Reco 22/04/2009 à 15:21 par JackPalmer

a écrit : Marco faisait l'autre jour une réflexion vachement pertinente sur le fait que les gens en ont marre des "intermédiaires"...

Il y en a dont on peut difficilement se passer, mais les autres, effectivement, à quoi servent-ils sinon à grever inutilement les couts pour le "consommateur"..?

Bah pour les banques, l'immobilier, et la clientèle, c'est un peu la même chose, en fait...

Le retour à du "à l'ancienne" s'impose de fait sur l'immobilier, mais aussi sur le reste...

Je m'explique :

Les sub primes US qui ont foutu tout le monde en l'air, qu'est ce que c'est..?

De l'immobilier..? De l'argent..?

Ou plutot une énième combine d'intermédiaires en "ingenierie financière" qui a "inventé" ce type de montage "sophistiqué" censé etre le Graal pour tout le monde..?
...

Voila l'essentiel...

Une banque se doit de tirer les enseignements de :

- Les trucs compliqués, fait et/ou imaginé par des "spécialistes" en je ne sais quoi, "novateurs", "porteurs", etc, etc...

- De la demande toujours présentes et légitimes de la clientèle, en lui proposant ce qu'elle veut, et pas en lui fourguant des trucs "sophistiqués" plus mieux que mieux...

Une banque " à l'ancienne", quoi...

Et même si cela en prend un tout petit peu le chemin avec un retour au ratio trop vite oublié du taux d'endettement à 30% des revenus d'un emprunteur, il ne faudrait pas trop vite retomber dans cette course stupide et destructrice avec des trucs emboitant l'pas sur tel ou tel dispositif fiscal, tel ou tel statut de je ne sais quoi qui serait alors plus mieux que mieux si on emprunte avec tel "produit" financier que tel autre...

Une banque se doit de proposer ce qu'attend sa clientèle, l'emprunt de X somme, sur X durée, à X intérêts.

Un emprunt " à l'ancienne" aussi, quoi... ;)
c'est plus clair comme ça. et effectivement je suis d'accord on va revenir "a l'ancienne" ou vers le bon sens

Une remarque cependant:
"Combien de braves gens, avec d'honnetes revenus, ont poussé la porte de leur banque avec l'intention d'acheter leur maison, et au final, se sont retrouvés avec un "sub prime" alors qu'un emprunt classique, "à l'ancienne" aurait suffit, et surtout aurait surtout suffit à satisfaire la demande du client acquéreur, sans le mettre tout droit dans la daube, et in fine, la banque avec..?"

Dans un bon système "à l'ancienne" on explique aussi à cette personne qu'elle ne peut pas emprunter, ou en tous cas pas ce montant, ou alors elle tropuve avant un job "fixe"

Jack

Message edité 22/04/2009 à 15:41
0 Reco 22/04/2009 à 15:43 par MisterHadley

J'ai bien précisé "avec un honnête salaire", jacko...

De plus, combien pouvaient se financer sagement, mais alléchés par ces "produits novateurs, porteurs", etc, etc, se sont gentiment laisser convaincre que, avec tel "produit" on peut acheter sagement "à l'ancienne" X m² alors qu'avec tel autre "produit", on peut acheter, moins sagement mais à peine moins, X m² + quelques uns de plus..? Hum..? ;)

Quand on part sur une acquisition, on la réfléchit, on la prévoit, on l'envisage et on en rêve éventuellement... Surtout vinner, d'ailleurs... hi hi hi hi hi..! ;)

Donc, la clientèle ne l'improvise pas à l'arrache comme ça, en se levant un matin...

Donc, lorsque l'on pousse la porte d'une banque, c'est pour un projet bien précis...

Alors, j'estime assez légitime qu'une banque puisse :

- Confirmer la pertinence du projet d'acquisition
- Te proposer ce que tu attends, et pas te dire éventuellement, une banque mais c'est aussi valable pour un courtier, qu'avec un chouia de plus, si tu empruntes avec tel "produit" plutot que tel autre, tu pourras voir un peu plus grand, foutant alors en l'air les mois de discussion avec bobonne afin de savoir avec précision quelle surface aurait la chambre du petit dernier que tu n'as pas encore fait d'ailleurs, attendant patiemment la crémaillère pour se vautrer dans la luxure la plus hot lorsque le temps serait à l'essayage de toutes les pièces de l'acquisition... ;)

Tiens, au fait... tout chaud tout frais d'aujourd'hui...

http://immobilier.nouvelobs.com/actualites/france/20090422.CHA3144/le_marche_lyonnais_resiste_a_la_crise_selon_le_cecim.html

0 Reco 22/04/2009 à 16:28 par Jeremy

a écrit : A votre avis, sur quelle base la BNP accorde elle aujourd'hui des prets si elle considère que le marché va perdre entre 30 et 40% dans les prochaines années?

Jack
C'est surtout le "semble probable" qui m'a beaucoup fait rire

Très bon article Mr Hardley sur Lyon, une ville que je connais bien

0 Reco 22/04/2009 à 16:59 par JackPalmer

a écrit : J'ai bien précisé "avec un honnête salaire", jacko...Autant pour moi je n'avais pas vu cela

0 Reco 22/04/2009 à 17:01 par JackPalmer

a écrit : C'est surtout le "semble probable" qui m'a beaucoup fait rireSi cela vous fait rire tant mieux. =)

C'est le language habituel : normal dans ce genre d'étude.

et au delà de l'aspect humoristique? Qu'en avez vous retenu sur le fond?

Jack

0 Reco 22/04/2009 à 20:51 par marc19

Le blème, MH, c'est qu'une banque "à l'ancienne" comme dans le temps disent les vieux, ça n'existe plus.
Une banque qui se mouille, une banque qui prête sur un projet , sur la valeur d'un homme déterminé à réussir . J'ai connu ce temps où il se "passait quelque chose entre le banquier et son client". Maintenant, on est reçu par des sous-fifres qui se donnent de l'importance . Ah, oui, si on pouvait y revenir à ce temps où le banquier était un partenaire, presque un ami.........non, je n'exagère pas .

0 Reco 22/04/2009 à 21:06 par MisterHadley

a écrit : Le blème, MH, c'est qu'une banque "à l'ancienne" comme dans le temps disent les vieux, ça n'existe plus.
Une banque qui se mouille, une banque qui prête sur un projet , sur la valeur d'un homme déterminé à réussir . J'ai connu ce temps où il se "passait quelque chose entre le banquier et son client". Maintenant, on est reçu par des sous-fifres qui se donnent de l'importance . Ah, oui, si on pouvait y revenir à ce temps où le banquier était un partenaire, presque un ami.........non, je n'exagère pas .
Ce n'est pas ça que j'appelle "à l'ancienne"...

Un acquéreur n'a pas besoin de se faire taper dans l'dos par un bedonant dégarni pour emprunter convenablement...

Même un sous fifre, dès lors qu'il fait son travail, ce sera déjà une bonne chose...

Les enseignements ne sont pas tirés comme ils devraient l'être, et pas forçément que chez les banques...

La news de ce jour paru sur ce site de la vie immo, à propos de solvimmo, en est un bel exemple...

Enfin, bref... Sur M6, là, il devrait y avoir justement un sujet sur "le malaise" des employés de banques...

0 Reco 22/04/2009 à 21:38 par marc19

Ah bon, expliques ta vision de ce que pourrait être des relations banque client "a l'ancienne ", déjà, quelle est ta notion d'ancienneté ?