Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?
Forum
LaVieImmo.com

Forum Café

Nouveau sujet

commission Agence immobilière

1 Reco 14/10/2009 à 18:01 par marc19

Pour un vrai service aux acquéreurs, commencez, Messieurs les A I. à harmoniser le montant de vos commissions qui, même si elles sont affichées dans vos agences, sont dans 90 % des cas disproportionnées avec le réel service rendu . Certains l'ont bien compris et commencent à facturer bien en dessous des 6, 7, voir 10 % de la vente.
2 % maxi et suppression du mandat exclusif qui n'apporte rien si ce n'est de "coincer" le vendeur pendant au moins 3 mois.
Dans ces conditions, vous risquez effectivement récupérer les ventes qui vous échappent de P à P .
Le reste, c'est du vent .

2 Reco 15/10/2009 à 12:04 par pongolo

au moins ça a le mérite d'être un pub non déguisée ....

0 Reco 16/10/2009 à 11:15 par MisterHadley

En plus, ce "service" sera bien évidemment répercuté dans le pourcentage que l'agence prendra sur la transaction... ce qui alourdira donc les frais au final...

Sans compter le fait que les agences qui sont déjà en réseaux ne vont pas forcément s'en rajouter un de plus que le leur, pour refiler quoi que ce soit à une agence qui ne leur serait déjà pas affiliée initialement...

Peut-être est-ce là encore un de ces exemples de supposés petits malins qui s'imaginaient avoir trouvé la poule aux oeufs d'or en proposant un de ces trucs "à forte valeur ajoutée" qui n'en est pas vraiment, tout en grévant un peu plus le porte monnaie de l'utilisateur final, le tout, biensur, sans trop se mouiller avec le risque de plantage qu'une agence, ou un réseaux d'agence, supportera seul, tout en versant son obole à cet énième intermédiaire alors qu'une agence en est déjà un dont on peut se passer...

En bref, ça ne résoud absolument rien, sinon d'avoir un très bel auto-collant sur la vitrine en plus des autres... ;)

Message edité 16/10/2009 à 11:16
0 Reco 20/10/2009 à 16:59 par marc19

a écrit : En tout cas, c'est pas comme ça que Dealeg va recuperer d'autres agences...
J'étais sceptique sur l'interet de leur service, avec un message pareil, leur commercial sera bien reçu la prochaine fois qu'il me démarche...

Et pour répondre à Marc19, 2% c'est faisable sur un bien à 1 000 000€, impossible sur un bien à 100 000€.
Le mandat exclusif, n'est pas forcement une mauvaise chose, si l'AI le prend au bon prix, il fera beaucoup plus de pub et demarches que si le bien est dans 5 agences (ou aucun n'osera engager des frais de pub, par crainte qu'un conccurent vende l'affaire).
Bon, je rentre de la pêche des Landes en parfait retraité et quoi, je vois que 2 % de com, c'est possible mais sur mini 1.000.000 d'euros!!!!!!!!!!!! et mettre la clé sous la porte, c'est possible aussi , incroyable !!!!!!!!!!

1 Reco 21/10/2009 à 11:41 par marc19

a écrit : bah il faut m'expliquer alors comment fait un AI pour ne pas mettre la clefs sous la porte avec 2% sur 100K€?? (après avoir déduit TVA, Charges soc., frais de pub et deplacement...). Perso, pour 2000TTC, je prefere ne pas vendre l'affaire.Cher tomitoma, vous avez l'air de faire la fine bouche sur 2000 euros sous prétexte de frais divers et lorsque un de vos collègues vend une affaire sur laquelle vous vous êtes investi ( car vous ne détenez pas quand même 100 % de mandats exclusifs), vous faites quoi, vous vous asseyez sur vos frais et passez à autre chose. On ne peut pas être gagnant à tous les coups.
Et dans une Agence, il y a des frais compréssibles mais la profession a pris de mauvaises habitudes ces dernières années en matières de locaux, de véhicules, de personnel etc ......
Dans certains pays européens, les coms sont en moyenne de 3, voir 2 %, en France aussi, des réseaux commencent à s'apercevoir que l'on attrappe pas les mouches avec du vinaigre, les 10000, 20000 et plus de com avec parfois trés peu de travail éffectif, c'est fini, il vous faudra tôt ou tard l'admettre ou disparaître .

0 Reco 23/10/2009 à 07:41 par marc19

Vous devez alors faire partie des exceptions car même les notaires (passage obligé) avouent un baisse de leur activité en 2009, certaines études licencient . Il serait intéressant de connaître votre fameuse politique commerciale qui vous permet d'être à contre-courant .
Toujours est-il que les excés passés de votre profession (montant de commissions injustifiées, frénésie d'ouvertures d'agences car argent facile etc....) font que votre image est singulièrement ternie. Preuve en est le nombre de vendeurs ( 50 %, ce qui est énorme) qui traitent en direct et parmi eux se comptent de véritables réfractaires avec les mentions " AGENCES S' ABSTENIR", vous expliquez cà comment ?????

0 Reco 23/10/2009 à 09:22 par MisterHadley

Je crois qu'il est important qu'il y ait d'excellentes agences immobilières, avec des gens qui y sont réellement investis...

Par contre, le temps du tout et n'importe quoi est terminé, les agences quasi fictives vont devoir faire autres choses...

Le pouvoir au bon peuple..! ;)

Exemple, si une agence se goinfre bien trop et sans rien foutre pour tenter éventuellement de le justifier, tant pis pour elle... le candidat acquéreur n'aura qu'à la doubler, un peu dans l'esprit "tel est pris qui croyait prendre..."

Quelqu'un nous dit ici que pour 2000 €, ce n'est pas la peine de se bouger...

Bah heureusement que ce n'est pas moi le "client"...

Admettons que cette même personne ait en porte-feuille un très bel appartement à plus d'un million d'euros, et s'en mette quelque chose comme 5 à 8 % de commission dessus...

50000 à 80000 euros vite "gagnés", en quelque sorte, eut égard au smic horaire de quelques millions de gens dans ce pays, dont énormément d'entre eux simplement à mi-temps...

Rien que la commission permettrait déjà, dans certains coins, de s'acheter un studio...

Alors, à ce prix-là, les visites pourrait s'effectuer en limousine avec chauffeur, non..? ;)

Parce que si ce n'est donc pas justifié, et que l'agence passera évidemment cette transcation en priorité face à la majorité du reste en vente, surtout si pour 2000 €, ce ne serait donc pas intéressant, il ne faut avoir aucun scrupule à doubler l'agence...

C'est du biz, et le plus fort l'emporte, donc, aucune pitié... ;)

Le cas fut évoqué sur un autre sujet il y a quelques jours...

Quelqu'un visite, signe le bon de visite, fait une offre...

L'offre est rejetée, mais la "visiteuse" en fait une seconde directement au proprio...

La visiteuse se demande si elle pourra traiter directement avec le proprio si la seconde offre est acceptée, étant donné qu'elle a signé le bon de visite de l'agence qui n'a pas trop l'air de justifier sa commission dans tout ça...

Tout le monde lui dit qu'elle devra payer la commission d'agence si elle le fait...

Et bien, non, libre à elle de doubler l'agence, et en toute légalité, et sans que l'agence n'ait quoi que ce soit à dire là dessus, en plus...

A la visiteuse de savoir comment... ;)

Et aux agences immobilières de se montrer vraiment à la hauteur de leur profession... et pas simplement par l'ajout de nouveaux auto-collants aussi colorés qu'ils soient sur leurs vitrines, mais en se mouillant réellement pour leurs clients... sinon, la commission... NIET..! :p

1 Reco 23/10/2009 à 13:45 par MisterHadley

a écrit : Ce n'est pas vraiment l'avis de la Cour de Cassation, qui a même evolué recemment, car jusqu'à present, seul les propriétaires (mandants) était contraints aux dommages-interets, un arret l'a étendu aux acquereurs (sans mandat) sur le principe de la manoeuvre dolosive...Et que dis-tu de la déclaration de command, par exemple..? Hum..?

Touché, coulé..!

Emballez, c'est pesé... ;)

0 Reco 23/10/2009 à 20:14 par saintgermain

pas bête du tout cette déclaration de command
Merci misterhadley, fallait y penser

L’acquéreur réel d’un immeuble mis en vente ne souhaite pas toujours que le vendeur connaisse son identité au moment où la vente se réalise. Il se fait représenter par quelqu’un d’autre qui apparaît lors de la vente, mais qui s’efface ensuite dans le cadre d’une "déclaration de command" ou "déclaration d’ami". Cette procédure est assez habituelle en vente publique, mais peut aussi se rencontrer dans le cadre d’une vente de gré à gré. Une vente avec déclaration de command est une vente de gré à gré ou une vente publique où l’acquéreur apparent (le commandé) se réserve la possibilité de nommer une autre personne comme acquéreur réel (le command). La vente se fera donc entre le propriétaire vendeur et l’acheteur réel sans que les droits de mutation (taxe de publicité foncière) ne soient dus une seconde fois. Dans une vente amiable, une vente de gré à gré, la possibilité d’acquérir pour le compte d’autrui doit être expressément prévue dans l’avant-contrat de vente et/ou l’acte de vente signé entre le vendeur et l’acquéreur apparent. Sans une clause particulière, la déclaration de command n’est pas valable. Il n’y a pas de formule consacrée pour réserver la possibilité d’élire command. Il suffit que les termes utilisés soient suffisamment clairs. Une telle déclaration est bien sûr de nature à attirer l’attention du propriétaire sur la volonté de l’acquéreur de se substituer une autre personne. Dès la signature de l’acte de vente, l’acquéreur apparent et l’acquéreur réel doivent signer devant notaire un acte où l’acquéreur réel sera désigné. Cet acquéreur réel devra accepter toutes les conditions de la vente, en particulier celles relatives au prix ; seule l’identité de l’acquéreur pourra être modifiée.

0 Reco 24/10/2009 à 14:45 par itaac

Bonjour
Sans faire de polémique, (je dis ca vu la teneur des propos des differents sujets et vu que pour une fois on peut apprendre qqchose)j'aimerais savoir comment utilisez-vous votre déclaration dans le sens où, dans le ssp il est notifié que les parties ont conclu par l'intermédiaire d'une agence et que donc celle ci est nommée et que ces honoraires seront dus suivant mandat et facture.
Bref comment se déclarer command dans l'avant contrat sans notifier l'agence ou alors vous squizzer l'agence si vous changez l'acheteur ?
Merci

0 Reco 24/10/2009 à 15:53 par MisterHadley

a écrit : Bonjour
Sans faire de polémique, (je dis ca vu la teneur des propos des differents sujets et vu que pour une fois on peut apprendre qqchose)j'aimerais savoir comment utilisez-vous votre déclaration dans le sens où, dans le ssp il est notifié que les parties ont conclu par l'intermédiaire d'une agence et que donc celle ci est nommée et que ces honoraires seront dus suivant mandat et facture.
Bref comment se déclarer command dans l'avant contrat sans notifier l'agence ou alors vous squizzer l'agence si vous changez l'acheteur ?
Merci
Mais enfin, malheureux..!

Tu te rends compte que si je te réponds, TOUTES les agences auront ensuite une excellente raison de se stresser directe et d'avoir d'horribles sueurs froides à chaque fois qu'un(e) client(e) franchira le seuil de leur porte, style : " Encore un(e) pour qui on va devoir sortir le grand jeu et qui va peut-être ensuite, une fois qu'on aura fait tout le boulot, bien gentiment nous doubler sans que l'on puisse l'en empecher... Et en plus, va falloir lui cirer grave les pompes jusqu'à ce que l'on soit sûr que l'on touchera notre anciennement bien grasse commission si l'on parvient à répondre à ses attentes et il (ou elle) finisse par signer devant notaire... la journée va être longue... tsss... " ;)

Mais bon, puisque tu insistes si lourdement, hein...

Tu en prends donc la responsabilité... :p

En fait, c'est très simple...

Tu cherches quelque chose en cette période de bonnes affaires...

Tu vas donc très logiquement aller zieuter ça et là, puis tu passeras forcément devant une ou plusieurs agences immobilières, et leurs fabuleuses vitrines toutes pleines de beaux auto-collants pleins de belles couleurs pour faire plus mieux que mieux...

Et je t'y encourage vivement, d'ailleurs... le terrain, il n'y a que ça de vrai.

Donc, tu fais les vitrines...

Quelque chose te plait, tu rentres et tu fais comme d'habitude dans ce genre de cas...

Tu te renseignes et si ça t'interesse toujours, tu visites...

A ce moment-là, tu sauras donc si le mandat est exclusif ou simple...

Lorsque tu visites, tu sors ton oeil assassin des grands jours, et tu passes le bien objet de ta convoitise au crible le plus impitoyable, ce n'est pas parce que tu vas l'avoir à bon prix, que tu dois te permettre d'être négligeant malgré tout, donc, tu ne laisses absolument rien passer de tout ce qu'il faut faire, regarder, savoir, analyser, deviner, comprendre, etc, etc, lors de cette visite...

Ensuite, après être resté(e) impassible durant cette visite, tu vas donc faire zizir à l'agence en lui signant son bon de visite...

Tu restes toujours impassible, c'est toujours mieux si tu dois tailler le bout d'gras ensuite, avec l'agence ou le proprio, il faut l'être.

Puisque tu auras donc visité ce bien, tu sais donc précisément tout ce qu'il faut savoir, adresse, nom du proprio, etc, etc...

Tu fais donc en sorte de savoir TOUT ce qu'il faut savoir sur TOUT et TOUT LE MONDE en rapport avec le bien que tu veux acheter...

Comme tu sais si le mandat est exclusif ou non, tu peux aller ensuite plus ou moins vite à ta convenance...

Si tu es sans aucune pitié, tu sais donc que si le mandat était initialement exclusif, après trois mois depuis sa signature, il ne le sera plus vraiment, donc, en déduisant ce qu'il reste de temps depuis la signature du mandat et le moment où tu auras visité, ce qu'il reste de temps te servira à assurer financièrement ton acquisition puisque tu vas faire une offre en "direct propriétaire" malgré l'agence... ;)

Le principe est ultra simple : ce n'est pas toi qui va acheter mais un tiers... ;)

Le tiers, avec toute l'analyse de "l'affaire" que tu auras faite (visite, prix de l'offre que tu penses faire, etc, etc...) va donc utiliser tout ça pour contacter le propriétaire du bien que tu convoites, et gentiment lui faire une offre... l'agence, même avec l'exclusivité, ne l'aura donc plus (elle n'avait qu'à se mouiller bien plus pour vendre dans les trois mois de l'exclusivité, tant pis pour elle...) et ne pourra pas s'y opposer, puisque l'exclusivité se transformera donc en mandat simple, NON EXCLUSIF... ;)

Le tiers n'ayant, lui, JAMAIS SIGNE de bon de visite, l'agence n'aura donc que ses yeux pour pleurer.

Le tiers fait donc l'offre correspondante à se que tu auras décider d'après ton analyse de "l'affaire"...

Le proprio accepte l'offre...

Signature du compromis de vente entre le tiers et le proprio, avec déclaration de command indiquée, même si sur le compromis, on pourrait éventuellement s'en passer...

Les financement sont obtenus, la signature chez le notaire se concrétise...

Lorsque le tiers signera l'acte de vente définitif avec le proprio chez le notaire sous la forme authentique, là, sera impérativement stipulée sur celui-ci la déclaration de command...

Une fois l'acte signé, le proprio ayant eu son gros chèque, le tiers étant le nouveau proprio, tout le monde se barre, la transaction est faite...

Seul le tiers, le "commandé" reste...

C'est là que toi, tu interviens... toujours devant ce même notaire...

L'agence n'étant plus qu'un vague souvenir, elle n'a surtout plus RIEN A DIRE, ceci est une AUTRE TRANSACTION pour laquelle elle n'a RIEN A Y FAIRE, n'étant aucunement partie à celle-ci.

Le tiers va donc te "revendre" immédiatement, par un second acte authentique de vente, le bien que tu as convoité, AU MEME PRIX... ;)

Les droits ne seront pas à acquitter en double, les deux transactions étant en quelque sorte "complémentaires" l'une avec l'autre... surtout qu'elles se suivent et sont faites l'une après l'autre.

Et tu auras donc au final, et en toute légalité, "doublé" l'agence, que ça lui plaise ou non, c'est ainsi.

Voila, voila... ;)

Message edité 24/10/2009 à 16:02
0 Reco 24/10/2009 à 16:13 par MisterHadley

Ce qui implique donc que toute personne désirant acquérir un bien immobilier, se doit de faire son, ou ses analyses, des biens pour lesquels il (ou elle) souhaiterait se porter acquéreur (ou euz... ) en NET VENDEUR et non uniquement en FAI...

D'où l'importance pour les agences immobilières de respecter scrupuleusement la législation en vigueur en affichant bien l'intégralité de leurs tarifs et autres pourcentages en vitrine, et ce de façon très claire et limpide, afin que tout candidat à l'accession, ou à la location aussi, puisse savoir combien l'agence va prendre sur tel ou tel bien pour telle et telle prestation.

Et d'où le vif intérêt que les agences immobilières auraient dans les meilleurs délais à revoir très sérieusement la pertinence de leurs pourcentages, prestations et autres "services", si elles ne veulent pas se retrouver directe sur le carreau, agences indépendantes tout comme les réseaux d'agences, cela va sans dire...

Seule une agence à la hauteur de ce qu'elle se doit d'être envers sa clientèle pourra prétendre justifier sa rémunération au regard du travail réellement effectué pour sa clientèle...

Les autres devront se trouver une autre "profession" pour s'en mettre plein les fouilles sur le dos du bon peuple sans rien faire de concret, sinon passer mollement quelques pauv'annonces sur le net...

C'est un peu light pour prétendre ensuite à du 5 à 8 %...

;)

Message edité 24/10/2009 à 16:15
0 Reco 24/10/2009 à 16:14 par marc19

voilà, voilà, entre prendre ses rêves pour la réalité des faits, il y a un pas que tu franchi allègrement comme d'hab à grand renfort de détails. Ton scénario est idéal mais cela fait beaucoup de conditions à réunir , non ?
déjà, si le vendeur, comme la plupart d'ailleurs, mal informé, laisse passer la date pour résilier son mandat au terme des 3 mois, c'est renouvelé auto pour 3 mois de plus .
Deuzio, savoir tout sur tout le monde, il faut peut-être engagé un détective privé , non ?
Bref, les ficelles sont bien fragiles pour arriver à ses fins, enfin, je trouve .

0 Reco 24/10/2009 à 16:21 par MisterHadley

a écrit : voilà, voilà, entre prendre ses rêves pour la réalité des faits, il y a un pas que tu franchi allègrement comme d'hab à grand renfort de détails. Ton scénario est idéal mais cela fait beaucoup de conditions à réunir , non ?
déjà, si le vendeur, comme la plupart d'ailleurs, mal informé, laisse passer la date pour résilier son mandat au terme des 3 mois, c'est renouvelé auto pour 3 mois de plus .
Deuzio, savoir tout sur tout le monde, il faut peut-être engagé un détective privé , non ?
Bref, les ficelles sont bien fragiles pour arriver à ses fins, enfin, je trouve .
Pas l'exclusivité.

Aucune condition particulière, dès lors que l'on sait ce que l'on a à faire.

Evidemment que des dents grincent déjà, puisque tout le biz des agences immobilières est directement remis en question, sauf que ce n'est pas un rêve, mais simplement l'application d'une méthode légale qui ne date pourtant pas d'hier.

Et je comprend tout à fait que celles et ceux qui se sucraient complaisemment sur les miettes laissées par les agences grincent doublement des dents... ;)

Et pour un marchand de biens, ça fait partie du B-A-BA tout comme un tas d'autres "trucs"...

L'immobilier ne s'improvise pas, c'est un métier.

Il ne suffit pas d'avoir deux trois pauv'loyers qui tournent pour prétendre ensuite tout savoir.

C'est un métier.

Donc... ;)

Message edité 24/10/2009 à 16:26
0 Reco 24/10/2009 à 16:24 par MisterHadley

Savoir tout sur tout le monde en rapport avec le bien immobilier est la base de n'importe quelle transaction...

Sinon, rien ne dit que tu achèteras pas la baraque d'un gars qui te fourgueras en réalité celle de son voisin..!

C'est une des premières bases indispensables.

Et l'Administration est là pour y répondre, comme le cadastre, la Conservation des Hypothèques, etc, etc...

Le syndic de l'immeuble également, le Tribunal de Commerce en cas de SCI, etc, etc...

Si déjà c'est un problème alors que cela ne prend que trois fois rien de temps, autant rester à sa place, alors... et laisser faire les autres... ;)

0 Reco 24/10/2009 à 20:11 par itaac

c'est bien de cette façon que je voyais la chose mais à la fois, si je fais visiter le bien par un tiers-ami qui signe le bon et que j'appelle le proprio en direct je n'ai pas besoin de cette démarche non ? ou j'oublie quelque chose.
mais dans le cas ou je visite un bien qui me plairait, je ne manquerais pas de me souvenir de la démarche et d'en parler à un ami pour la procédure ;)
Ce titre de forum porte bien son nom ^^

Quant à la qualité des agents immobiliers, je vais pas rentrer dans le débat sinon il va me falloir plusieurs pages.Mais comment peuvent ils justifier l'augmentation de leurs commissions de + 100% en 5ans en nous disant seulement que les annonces ou l'essence coute plus cher. Même sur les forums, ils nous prennent pour des c...

0 Reco 24/10/2009 à 20:19 par itaac

je me permet une autre question : quelle difference avec la clause de substitution. Remarquez si ca devient trop juridique, vous embetez pas mais j'y vois comme une légère similitude.

0 Reco 24/10/2009 à 21:17 par MisterHadley

Tu visites un appart que tu as choisi chez une agence...

A l'ère du tout numérique, tu as surement un de ces portables qui filment, ou tu as peut-être une de ces caméras FullHD miniatures qui permettent de filmer beaucoup, beaucoup de choses... ;)

Donc, c'est toi qui transite par une agence.

C'est toi qui signe un bon de visite.

C'est toujours toi qui ne peut donc t'engager en direct propriétaire alors que tu as visité avec l'agence.

Le proprio, une fois l'exclusivité passée, et même si le mandat est ensuite tacitement reconduit, peut passer par qui il veut... surtout que si il a filé une exclusivité à son agence et que celle-ci n'a pas été foutu d'accomplir ce pour quoi le proprio lui avait donc filé une exclusivité, à savoir vendre son appart...

Donc, le tiers n'a pas besoin de visiter quoi que ce soit.

Il pourrait tout à fait le faire malgré tout, passé le délai de l'exclusivité, puisque le proprio n'est plus tenu de ne passer que par son agence "exclusive"...

Le tiers saura exactement quoi acheter, et à combien, puisqu'il n'est là que pour te "revendre" ensuite le bien que tu as sélectionné, et au même prix.

Ce qui implique donc que lorsque la transaction se fera, l'agence n'aura rien à dire, puisque c'est le tiers qui va la faire avec le proprio dégagé de son exclusivité, pas toi.

Pour l'agence, ça s'arrête là.

Quant à la déclaration de command, portée sur le compromis de vente, le tiers et le proprio contractualiseront cet avant-contrat sur un "modèle" autre que ceux utilisé et/ou fournis par l'agence...

D'ailleurs, c'est toi qui le préparera sur mesure avec ta déclaration de command en réservant aussi la possibilité au proprio d'y insérer d'éventuelles conditions qui lui seraient personnelles si cela devait être nécessaire dans le cadre de la transaction que vous allez effectuer...

Je ne sais pas ce que tu appelles "clause de substitution" exactement, étant donné que c'est plutôt flou et sujet à interprétation...

Telle quelle, elle pourrait simplement n'emporter que la faculté à l'acquéreur de se voir substitué dans la transaction par n'importe quel autre acquéreur, mais sans toutefois garantir que toutes les conditions initiales demeurent identiques pour les parties...

La déclaration de command est directe et sans bavure, au final, seul le nom de l'acquéreur change, le prix, ainsi que toutes les conditions sont obligatoirement identiques.

Donc, en gros, pour résumer, ça revient à aller faire son marché chez les agences, en utilisant leurs logistiques, leurs moyens, etc, etc... et ensuite, une fois le bon choix effectué, au revoir et merci... ;)

D'où la nécessité pour ces messieurs dames de montrer un tant soit peu d'humilité et de ne surtout pas s'imaginer ni indispensables, ni surtout intouchables... :p

Dans n'importe quel secteur d'activité économique, tout peut aller très vite...

Une entité blindée à coup de milliard d'euros peut se retrouver totalement nettoyée en six à douze mois et ne plus valoir tripette...

Alors une agence immobilière, ainsi qu'un réseau d'agences dans la foulée... ;)

Pourtant, à lire les tendances des "acteurs" de l'immobilier, les leçons ne sont toujours pas (volontairement..?) tirées... et c'est vraiment dommage.

Le pouvoir au bon peuple..!

Ou alors, des visites en limousine... ;)

Message edité 24/10/2009 à 21:24
0 Reco 25/10/2009 à 10:24 par MisterHadley

Pour revenir au principe de la déclaration de command, voici un autre exemple, expliqué vite fait parmi d'autres, sur un forum immobilier...

Voici le lien direct de la discussion :

http://www.arkadia.com/fra/forums/f20/discussion12642/

Et en plus de voir que je ne suis heureusement pas le seul à connaitre ce principe, c'est vrai que lire un forum immobilier bien tenu et où les animateurs ne sont pas de parfaits crétins qui s'imaginent des "vraies" vies purement fantasmées sur celles des autres, et respectent de surcroit les intervenants sans enfreindre eux-mêmes les "règles" de "bonne conduite" et autres de leur conditions d'utilisation, ça change un peu d'ici...

ah ah ...

:p

0 Reco 25/10/2009 à 11:55 par marc19

Je persiste à dire que lors d'une vente classique (hors vente aux enchères), vous avez à peu prés 1 chance sur 100 de trouver un vendeur qui accepte de céder son bien sans connaître le réel acheteur, donc, ce procédé, même s'il est légal, ne peut que trés rarement être utilisé. C'est un montage alambiqué qui, comme le souligne l'intervenant du forum, mais la puce à l'oreille sur une pratique pour faire diversion, cela s'apparente à une tromperie organisée.

0 Reco 25/10/2009 à 14:57 par MisterHadley

C'est toi qui le dit, et toi seul.

Le vendeur sait à qui il vend, c'est à dire à un tiers.

Ce tiers est son acquéreur.

C'est aussi simple que ça.

Il pourrait demander à savoir ensuite qui serait l'acheteur final, sans toutefois l'exiger, et la réponse pourrait lui être donner, ou pas, puisque c'est ce qui fait toute la différence.

Un vendeur qui souhaite donc vendre son bien immobilier, et qui n'y est pas parvenu après l'avoir pourtant mis "en exclusivité" chez une agence qui n'aura pas été foutu de le vendre pendant cette "exclusivité", ne se fera pas prier de vendre au prix qu'il aura donc initialement convenu avec l'agence, pour lui, rien ne change, sauf que justement, il vendra.

Le vendeur souhaite vendre à 200000€ net vendeur, par exemple...

Son agence "exclusive" y rajoute sa "petite" commission en cas de vente, 5 à 8% en plus du net vendeur...

L'acquéreur, qui va donc acheter par l'intermédiaire de l'agence, excluvité ou non, payera donc le net vendeur qu'exige le proprio + la commission d'agence...

Soit 200000€ + 10000€ = 210000€ si la com est à 5%

Ou 200000€ + 16000€ = 216000€ si la com est à 8%

Avec une déclaration de command, et dans le même cas de figure, le proprio vendra, et vendra toujours au même prix net vendeur, soit 200000€...

Le tiers qui lui achètera son bien immobilier lui fera donc un gros chèque de 200000€ correspondant au net vendeur, et c'est tout... Pas de commission à rajouter puisque l'agence n'est plus dans la transaction.

Le tiers, une fois devenu propriétaire du bien immobilier acquis ainsi, le "revend" ensuite dans les mêmes conditions et prix, soit 200000€, et ce, sans qu'il y ait une double imposition sur la transaction, puisqu'elle se doit d'être faite au plus tard dans les 24h qui suivent la première.

Donc, l'agence est hors course, que ça lui plaise ou non.

Le proprio initiale qui lui avait filé un mandat exclusif fera ce qu'il voudra ensuite, passé l'exclusivité si celle-ci ne s'est pas bougé l'séant pour justifier sa commission "exclusive"...

Le proprio sait à qui il vend, c'est à dire au tiers, qui pour le proprio, est l'acquéreur qui va lui signer son gros chèque.

Le proprio ne perd strictement rien, ni même plus son temps bêtement...

Il vend au même prix que ce qu'il exigeait en passant par son agence "exclusive", soit au prix net vendeur hors commission d'agence...

Le tiers fait aussi l'économie de la commission d'agence, puisqu'il achète en direct propriétaire, sans intermédiaire... donc au lieu de payer entre 210 et 216000€, il payera 200000€...

... et "revendra" donc exactement au même prix à l'acquéreur final dans le cadre de sa déclaration de command, et sans double imposition puisque les deux transactions sont pendantes.

C'est limpide, net et sans bavure.

Et un vendeur ne refuse pas de vendre, ni surtout au prix qu'il a lui-même décider de proposer son bien, puisque c'est ce qu'il veut, justement...

Donc... voila, quoi. ;)

0 Reco 25/10/2009 à 15:05 par MisterHadley

Et pour conclure, j'ajouterai que ce principe de déclaration de command, utilisé dans les règles de l'art, est un très sérieux argument envers une agence et un propriétaire vendeur, surtout en cette période de bonnes affaires, pour avoir un très bel atout de négociation si ça devait gêner aux entournures et que ni l'agence ni le vendeur était prêt à débloquer ce trois fois rien qui pourrait pourtant générer la finalisation de la transaction si l'un et l'autre faisait un petit effort...

Et un argument autrement plus convaincant et efficace qu'un truc voué dès le départ à l'échec, du style " je vous propose -30% sans même savoir pourquoi, parce que j'ai décidé de me vinnériser... "

ah ah ... ;)

0 Reco 25/10/2009 à 16:50 par marc19

[citer]Et pour conclure, j'ajouterai que ce principe de déclaration de command, utilisé dans les règles de l'art, est un très sérieux argument envers une agence et un propriétaire vendeur, surtout en cette période de bonnes affaires, pour avoir un très bel atout de négociation si ça devait gêner aux entournures et que ni l'agence ni le vendeur était prêt à débloquer ce trois fois rien qui pourrait pourtant générer la finalisation de la transaction si l'un et l'autre faisait un petit effort...

Et un argument autrement plus convaincant et efficace qu'un truc voué dès le départ à l'échec, du style " je vous propose -30% sans même savoir pourquoi, parce que j'ai décidé de me vinnériser... "

ah ah ... ;)
[/citer)
Consultes plusieurs études notariales et si on veut bien te répondre, tu verras que ta formule est pratiquement inusitée pour des ventes de gré à gré. Maintenant, que tu la conseilles pour zapper une com., cela ne m'étonnes pas de toi .................

0 Reco 25/10/2009 à 20:44 par MisterHadley

Ne fais pas comme si tu me connaisais, ce n'est pas le cas.

Ensuite, commences par savoir de quoi il s'agit avant de sortir je ne sais quoi, comme si tu étais vachement au courant d'un tas de trucs que tu ignores.

Quant à "consulter" des études notariales, là, tu me fais vraiment rire...

Enfin, c'est la vie, hein...

ah ah ... :)))

0 Reco 25/10/2009 à 20:51 par MisterHadley

Ah, au fait...

Toi qui sait vachement mieux que les autres ce qui est "usité" ou ne l'est pas, et qui aurait donc l'immense privilège d'avoir des "réponses" que "des études notariales" accepteraient bien évidemment de te donner, ô toi, marc le bailleur virtuel...

... qui prétend que la déclaration de command est pratiquement "inusitée" dans les ventes de gré à gré...

Faudrait que tu consultes autres choses que le net pour t'imaginer donner le la avec ce que tu racontes, parce qu'apparemment, les "études notariales" que toi tu consultes donc auraient dû te préciser qu'une déclaration de command ne peut plus se faire que sur une vente de gré à gré, justement...

Mais on va faire comme si tu le savais, hein...

ah ah ... ;)

En attendant, le fait que ça te défrise ne change en rien une fois encore à la question...

Sur ces bonnes paroles...

... amuses-toi bien.

0 Reco 26/10/2009 à 00:47 par Jeremy

Cher Mister Hadley,

Je crois qu’avec votre méthode les AI ont de beaux jours devant eux et peuvent dormir tranquilles. Rien de plus simple en effet, pour économiser 10000 euros de frais d’agence, que de faire acheter le bien convoité par un tiers et le lui racheter ensuite… Ceci dit dans votre lumineux raisonnement je n’ai pas compris comment on évite de payer deux fois les frais de notaire…

Bien évidemment il y a plus simple, comme vous fort l’a fort justement suggéré M. Itaac, de faire visiter le bien par un tiers-ami qui signe le bon et d'appeler le proprio en direct ensuite.

MON CONSEIL, pour obtenir le nom du proprio s’il n’habite plus là, comme l’AI aura soigneusement éliminé toute trace du nom du proprio (sinon qu’il change de métier). Noter le nom des voisins et revenir ensuite leur demander le nom du proprio ainsi que ses cordonnées, qu’ils ont forcément comme tout bon copropriétaire … Ca permet également de se renseigner sur la copropriété en général…

Vous devriez écrire pour Hollywoood M. Hadley

Bien cordialement

Jérémy d’Orange
Homme d’Affaires

0 Reco 26/10/2009 à 08:26 par marc19

Un autre moyen imparable d'obtenir le nom d'un proprio, faire parler l' AI sous la torture la tête coincée dans la portière ou encore cambrioler son bureau la nuit pour dérober les dossiers, autant faire du cinéma, faisons le bien .

0 Reco 26/10/2009 à 10:35 par MisterHadley

Alors, pour répondre aux deux avatars, c'est très simple... :

Puisque l'un de ces "personnages" est "homme d'affaires"...

... et l'autre censé être "propriétaire bailleur", accessoirement vachement balèse en planchers ourdis...

Comment fait-on pour pour ne pas payer deux fois et comment est-ce possible..?

Le législateur l'a décidé, puisque c'est la loi, tout bêtement.

Vous devriez la connaitre, "vous" passeriez bien moins pour des cakes.

Sur ce, bonne continuation... ah ah ...

:p

0 Reco 26/10/2009 à 10:43 par MisterHadley

Au fait, les loulou, pour avoir le nom du proprio vendeur du bien que vous visitez, il suffit simplement de savoir lire les documents que vous êtes en droit de consulter, comme la taxe foncière, par exemple, où le nom du contribuable figure donc...

Le cadastre, aussi...etc, etc...

Et à moins de ne pas savoir lire, ou que votre agence "exclusive" vous affirme sans preuve que la taxe est de tant, et que vous vous satisfassiez de simple oui-dire alors que vous êtes censé signer un très gros chèque, c'est que vous n'avez donc jamais traités la moindre transaction.

Alors, "homme d'affaires" et "propriétaire bailleur"... c'est fou ce que c'est crédible, là, c'est sûr...

;)

Message edité 26/10/2009 à 10:43
0 Reco 26/10/2009 à 11:05 par MisterHadley

a écrit : Tiré par les cheveux tout ça...
Un procédé, même légal, utilisé dans le seul but de nuire à autrui, ne l'est plus.
Dans ce cas, manoeuvre dolosive par excellence, et l'AI, au lieu de ce retourner contre le propriétaire mandant pour exiger des dommages-interets, pourra convoquer le tiers acquereur pour participer au frais, même en l'absence de relation contractuelle (de mandat acheteur quoi), et ce, avec ou sans bon de visite (notification au proprio plus utile).
Il n'en a aucun droit.

Et c'est tellement "dolosif" et "tiré par les cheveux" pour vous autres, que c'est pourtant réglementé, à tel point que ce n'est justement plus possible QUE pour les ventes de gré à gré, et plus pour les saisies immobilières, par exemple.

C'est ainsi.

Et ce n'est pas parce que vous ne connaissez pas que cela n'existe pas.

Ce n'est pas parce que vous ne savez pas le faire que c'est impossible.

Et il y a tout plein de choses comme ça en immobilier, d'où l'importance de savoir ce que l'on fait, cela ne s'improvise pas, c'est un vrai métier.

Et ce genre de truc ne peut évidemment pas se faire par un site internet "premier je ne sais quoi du net", donc je comprend bien pourquoi ces messieurs ne l'admettent pas, étant donner que si les agences revoyent sérieusement à la hausse la qualité de leur intermédiation, tout en abaissant honorablement leurs prétentions financières, ils pourront donc justement bien mieux se légitimer auprès de leurs clientèles puisqu'ils représentent une garantie pour elles...

alors qu'un tas de sites internet essayaient de leur grapiller des miettes en effectuant une intermédiation immobilière à peine déguisée, pour vendre je ne sais quelle prestation bidon, payé au forfait, et sans se déclarer comme intermédiaire immobilier pour échapper à la loi Hoguet...

Donc, si les AI revoyent leur copie, et elles vont le faire tôt ou tard, les piqueurs de miettes du net vont devoir changer d'crêmerie...

Serait-ce un élément de réponse aux très habituelles réactions de ces messieurs..? ah ah ...

A plus tard. :p

0 Reco 26/10/2009 à 11:53 par Jeremy

a écrit : Et il y a tout plein de choses comme ça en immobilier, d'où l'importance de savoir ce que l'on fait, cela ne s'improvise pas, c'est un vrai métier.Sauf que là cher Mister Hadley c'est vous qui passez pour le guignol... Moi je le sais depuis longtemps, mais pensez à tous ceux qui vous admirent et boivent vos paroles... Ils doivent bien rire aujourd'hui.
Votre scénario tiré par les cheveux comporte de nombreuses failles
Encore une fois expliquez moi comment on ne paie pas deux fois les frais de notaire... La loi ? Laquelle svp ?
Et puis, pour votre Gouverne, si vous demandez l'avis de TP du propriétaire, l'AI vous le donnera en ayant pris de soin d'en faire une copie avec le nom caché... (Sinon qu'il change de métier)
Je vois qu'il était grand temps que je revienne, les gens ont besoin de vrais conseils ici, pas de scénarios hollywoodiens...

0 Reco 26/10/2009 à 13:08 par MisterHadley

Personne ne "boit" mes paroles virtuellement...

Mais les Tribunaux s'enivrent de mes analyses juridiques, ce qui n'est déjà pas la même chose.

Ensuite, une "photocopie" tronquée est sans aucune valeur, n'importe quel abruti pourrait ainsi modifier la somme que l'avis comporte.

Seul l'original fait foi.

Alors, qui est le "guignol" dans tout ça, hum..?

Tsss... ah ah ... :))))

Et pour conclure, je citerai une parole d'une de nos plus grandes philosophes comtemporaines, parole te résumant parfaitement, parole fort à propos dite lors d'une émission de l'excellent Stéphane P. sur l'ex petite chaine qui monte...

"bouffon..!" Sophie Fergani, (c) 2009

ah ah ... :)))))

0 Reco 26/10/2009 à 13:09 par marc19

Idem pour les informations relatives au propriétaire d'un bien, le cadastre, lorsqu'il s'agit d'un particulier, ne communique plus si facilement les noms et adesses du dit bien, trop facile .........

0 Reco 26/10/2009 à 13:15 par MisterHadley

a écrit : Idem pour les informations relatives au propriétaire d'un bien, le cadastre, lorsqu'il s'agit d'un particulier, ne communique plus si facilement les noms et adesses du dit bien, trop facile .........C'est une fois de plus totalement faux.

Non seulement c'est courant, mais en plus il y a un Cerfa dédié, et une grille tarifaire qui va de paire suivant les renseignements demandés.

L'mprimé n°3242 résume parfaitement ce que vous affirmez être "un scénario hollywoodien"...

... et vous met une fois encore le nez dans votre c...

ah ah ... :))))

Message edité 26/10/2009 à 13:21
0 Reco 26/10/2009 à 14:28 par itaac

mon intérêt dans ma question sur la déclaration de command était plus pour appréhender cette notion juridique plutôt que de savoir l'utiliser pour squizzer un agent immobilier. Pour ma part, tout ce que je lis ici même si cela est trés bien décrit ne m'empechera jamais de rentrer plus au fond du sujet si cela deviendrait nécessaire( pour preuve je vous notifie de regarder l'art 686 du code générale des impots quant au paiement d'un seul droit de mutation et à la formalité pour valider ce "command") mais en aucun cas je ne prendrai tout pour argent comptant. Quant aux détails, je penserai qu'il serait plus légitime de voir cela avec un notaire ou un avocat.
Je pense que cette notion énoncée par Mrhadley tient énormément la route dans la façon décrite. Je ne comprends pas vos réactions.
Mais effectivement si cette tournure juridique n'a que pour but d'être utilisée pour squizzer quelqu'un, il est sûr qu'à terme, il y aura des ajustements
Vous attaquez mrhadley sur la facon d'obtenir des renseignements. Pourquoi ? parce que les agents immobiliers font de même et que vous voulez pas que tout le monde le sache ?
Il m'arrive de voir des maisons fermées. Et bien bizarrement, ma 1ere envie est de "taper" aux portes des maisons voisines. c'est fou ce que l'on apprend. Je vous parle même pas du petit vieux qui habite le quartier depuis toujours.
Ils seraient beaucoup plus constructifs d'exposer simplement nos arguments (surtout s'ils sont contraires) sans s'insulter et sans les dénigrer (surtout s'ils sont contraires) ;)

0 Reco 26/10/2009 à 17:25 par Bernie

a écrit : mon intérêt dans ma question sur la déclaration de command était plus pour appréhender cette notion juridique plutôt que de savoir l'utiliser pour squizzer un agent immobilier.Le fond de pensée en cas d'application de cette déclaration, n'est pas de courtcircuiter systématiquement l'AI.
Elle serait applicable envers un AI qui sollicite un mandat d'exclusivité du propriétaire vendeur à renfort de moultes arguments persuasifs de lui concéder cette faveur et laisserait ce mandat aux oubliettes. Le propriétaire resterait sur sa faim durant 3 longs mois..........

De ce fait c'est ce dernier qui serait victime d'une "manoeuvre dolosive", à ne pas se tromper de victime!!

Si l'AI négligeant et oublieux passe à coté de sa comm' au bout de 3 longs mois, ce ne serait que justice....

Quant à envoyer un ami effectuer une avant-visite d'un bien afin d'échapper à la comm' , cela ne me semble pas sérieux......

0 Reco 26/10/2009 à 17:53 par Bernie

Si l'AI a sollicité un mandat d'exclusivité, l'a obtenu de la part du propriétaire mais laisse ensuite ce dernier sans nouvelles.....

Il me semble que le mandat d'exclusivité engage l'agent mandaté à faire le maximum afin de trouver un acquéreur le plus rapidement possible. Il demande cette faveur s'il pense que le bien est valable, à un prix correcte. Il s'assure donc par ce biais d'emporter la vente et de toucher la comm' en se démenant.
Si ce même agent laisse dormir le mandat pendant 3 mois au fond de son tiroir sans s'en préoccuper outre mesure, le vendeur est coincé pendant 3 longs mois.....

Dans ce cas c'est le vendeur la victime de l'inaction de l'agent, me semble-t-il........

Si l'agent se démène au profit du vendeur mais n'a toujours trouvé personne au bout de 3
mois, l'histoire devient tout autre, bien évidemment.......

Message edité 26/10/2009 à 17:57
0 Reco 26/10/2009 à 18:00 par Bernie

La déclaration de command dans ce cas précis peut avoir l'effet d'une mesure de coercition de la part du vendeur envers un AI qui a promis de se donner à fond pour vendre le bien mais, en réalité, reste bien au chaud derrière son bureau de AI..

Le vendeur est dans l'idée que l'AI va lui trouver un acquéreur dans les 3 mois qui suivent la signature du mandat en exclusivité. C'est que cela doit arranger le vendeur. l'AI juge que c'est faisable, sinon il ne lui aurait pas demandé l'exclusivité......
Si ce dernier ne se donne pas à fond durant ce délai, il est normal que le vendeur lui sucre sa comm'.

Message edité 26/10/2009 à 18:04
0 Reco 26/10/2009 à 18:24 par Bernie

Autrement dit: faveur demandée (par l'AI) et accordée ( par le vendeur) en contrepartie d'une prestation finalement non réalisée par négligeance (de la part de l'AI).

Pas de prestation, pas de pépettes.... logique, non?

Message edité 26/10/2009 à 18:25
0 Reco 26/10/2009 à 18:43 par MisterHadley

Je verrai ça plutôt comme un très sérieux argument de négociation.

L'agence qui a un acquéreur potentiel, sinon plusieurs, se doit de faire son job d'intermédiation.

Et l'intermédiation ne consiste pas simplement qu'à mettre un vendeur en relation avec un potentiel acquéreur, un vendeur peut très bien le faire seul et gratuitement.

L'intermédiation fera aussi que le vendeur se verra proposer des acquéreurs potentiels un tant soit peu plus sérieux dans leur démarche de recherche et d'acquisition.

L'agence se doit également de servir de fusible entre le blocage du vendeur et le blocage de l'acquéreur potentiel, elle est là pour ça.

Si le fait que le vendeur, en baissant de 5 à 10000€, par exemple, le prix de vente auquel il tient peut lui faire vendre à coup sûr son bien immobilier et dans des conditions bien meilleures car vérifiée par l'agence, peut faire aboutir la transaction, c'est à l'agence de sortir le grand jeu et tout son savoir faire pour y parvenir...

Inversement, si le fait qu'un acquéreur potentiel s'imagine qu'il peut faire des propositions farfelues à -30% sans aucune raison, alors que s'il faisait au contraire une proposition réelle et conforme à la réelle valeur vénale du bien immobilier mis en vente, voir de la relever légèrement après en avoir fait une à -10% par principe alors qu'il ne faudrait pas grand chose là encore pour que la transaction se fasse, c'est encore à l'agence de mouiller sa chemise en argumentant de façon certaine et pertinente pourquoi l'acquéreur potentiel se doit de relever son offre...

Il ne suffit donc pas de se contenter d'engranger des mandats, exclusifs ou non, et de prétendre avoir fait son job ensuite quand le client s'en va voir ailleurs et que là, seulement, on se rappelle que l'on était censé se bouger les miches pour son client.

Quelqu'un qui affirme ne pas se bouger pour une commission potentielle à "seulement" 2000€ n'a rien compris à la vie.

Cela impliquerait alors que les gens modestes se déssaisissant d'une tout aussi modeste propriété n'aurait donc pas droit aux mêmes "prestations" et au même "professionnalisme" sous prétexte qu'ils ne rapporte pas une commission digne d'intérêt... beurk..!

Ce même genre de "professionnel" s'empressera par contre de sortir un mandat exclusif si demain, quelqu'un vient le voir en lui disant rechercher une agence capable de lui vendre les deux ou trois appartements parisiens qu'il vient de reconfigurer à la valeur d'un million d'euros l'unité, par exemple...

Alors, la déclaration de command se doit d'être envisagée de cette façon-là...

Va falloir se bouger les miches, et pour tout le monde, et en justifiant réellement le travail réellement fourni pour sa clientèle, et pas simplement en se contentant de passer mollement quelques annonces sur des sites internet et des gratuits locaux, va falloir faire bien mieux... sinon... ;)

Message edité 26/10/2009 à 18:45
0 Reco 26/10/2009 à 18:57 par Bernie

En conclusion et pour faire bref: tout travail mérite salaire.

La fénéantise et le mépris/dédain sont de vilains défauts.....

0 Reco 27/10/2009 à 00:03 par Jeremy

a écrit : Vous attaquez mrhadley sur la facon d'obtenir des renseignements. Pourquoi ? parce que les agents immobiliers font de même et que vous voulez pas que tout le monde le sache ?
Il m'arrive de voir des maisons fermées. Et bien bizarrement, ma 1ere envie est de "taper" aux portes des maisons voisines. c'est fou ce que l'on apprend. Je vous parle même pas du petit vieux qui habite le quartier depuis toujours.
Ils seraient beaucoup plus constructifs d'exposer simplement nos arguments (surtout s'ils sont contraires) sans s'insulter et sans les dénigrer (surtout s'ils sont contraires) ;)
Personne n'insulte personne ici que je sache guignol n'est pas une injure, c'est juste le premier mot qui m'est venu à la lecture des délires hadlésiens. Polichinelle eut aussi été de bon aloi...

Et si on parlait un peu du benêt qui achète l'appartement (le fameux ami tiers) il ne mérite pas une petite compensation celui là ? Car rappelons le, le parcours immobilier entre la 1ère viste et l'acte authentique est une véritable galère, alors faire tout ça pour rien... Une fiction quoi

0 Reco 27/10/2009 à 07:58 par MisterHadley

... comme ta vie imaginaire.

ah ah ... :)

0 Reco 27/10/2009 à 08:57 par marc19

a écrit : La déclaration de command dans ce cas précis peut avoir l'effet d'une mesure de coercition de la part du vendeur envers un AI qui a promis de se donner à fond pour vendre le bien mais, en réalité, reste bien au chaud derrière son bureau de AI..

Le vendeur est dans l'idée que l'AI va lui trouver un acquéreur dans les 3 mois qui suivent la signature du mandat en exclusivité. C'est que cela doit arranger le vendeur. l'AI juge que c'est faisable, sinon il ne lui aurait pas demandé l'exclusivité......
Si ce dernier ne se donne pas à fond durant ce délai, il est normal que le vendeur lui sucre sa comm'.
Le problème est de savoir à partir de quels critères ont peu affirmer qu'un AI s'est "donné à fond". Il n'a pas une garantie de résultat quelque soit le mandat signé, seulement une obligation de moyens pour parvenir à la réalisation d'une vente et encore, il n'est obligé à rien.
On peut raisonnablement penser que plusieurs visites (de l'ordre de 7 ou 8) en trois mois suffisent à prouver qu'il a bien pris en compte vos intérets .

0 Reco 27/10/2009 à 09:03 par MisterHadley

Excellent.

Nous arrivons donc au coeur du seul point interessant...

... à savoir : que doit proposer une agence immobilière à ses clients que les clients ne peuvent déjà pas faire de par eux-même...

Les visites, les annonces dans la presse ou sur le net, n'importe qui peut le faire et gratuitement...

Donc, la question reste ouverte... ;)

0 Reco 27/10/2009 à 09:37 par saintgermain

Bonjour
Personnellement, je tendrai à dire que l'on peut s'en passer sans aucune difficulté.
Les fois où je suis passé par leur intermédiaire, pour prospecter des biens supérieurs à 500 000€ , ils ne m'ont rien demandé sur ma solvabilité, mon apport personnel, mon financement etc !!! pas de filtrage et une mauvaise connaissance des biens à proposer (ils découvraient en même temps que moi la maison)
Les fois où j'étais coté vendeur, j'ai trouvé mes acquéreurs par PAP, et qui d'autre que moi était mieux placer pour donner des renseignements concernant mon bien.

Les seuls cas où j'aurai recours à leurs services sont :
l'impossibilité de se déplacer (bies à vendre éloignés)
impossible de connaîte les coordonnées du vendeur (car décès et recherche des héritiers)
ou pas le temps matériel de prospecter.

0 Reco 27/10/2009 à 12:10 par marc19

Ce que seul un AI, expérimenté et phychologue, pourra faire ( et c'est déjà beaucoup), éviter un blocage lors d'une négo, se garder toujours une porte de sortie, bref, amener petit à petit un vendeur ou un acquéreur à s'entendre sur un prix. Là réside essentiellement la valeur d'un AI . Dans bien des cas, cet AI hors du commun (il y en a si peu) se permettra même de vous faire récupérer sa com .

0 Reco 27/10/2009 à 12:21 par MisterHadley

En attendant, je suis allé poster le pavé RAR du jour et en sortant de la Poste, je suis passé devant ce qui était, il y a encore quelques jours, un magasin de djeuns qui fourguait des trucs de djeuns...

Et c'est une agence immobilière qui s'y installe apparemment, vu les trucs qui étaient en cours d'installation en vitrine, genre pour glisser les annonces dedans...

Une de plus... et dans le coin, ça va limite saturer, là...

0 Reco 31/03/2013 à 18:30 par MisterHadley

Des "coach" pour les vendeurs..!?

Et qui se font payer "à chaque prestation"..?

En bref, que le vendeur ait vendu ou non, ils prennent de la thune sur son dos, quoi...

En bref, un gars qui ne sert à rien, mais qui fait croire que si, et qui a encore, volontairement, le c.l entre deux chaises pour ne pas être soumis à la loi Hoguet...

Si ça continue, je vais carrément lancer des formations pour les acquéreurs, moi, quand je lis des trucs comme ça...

Une mine d'or, là...

;)

Message edité 31/03/2013 à 18:31