Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?
Forum
LaVieImmo.com

Forum Café

Nouveau sujet

Des squatter dans mon appartement SOS

3 Reco 15/10/2019 à 23:37 par Nina10

Bonsoir à tous,

J’écris ce message en état de choc par ce que je viens d’apprendre aujourd’hui.
Il y a à peu près 5 ans, mes parents ont acheté un appartement en région parisienne, pour nous (les enfants), afin d'être plus proche de nos lieux de travail/ études.
L’appartement a été entièrement rénové, mais aucun meuble n’a été encore installé.

Cependant, ce matin alors que mon père s’est rendu dans cet appartement afin de faire quelques vérification, il s’est rendu que la clé ne rentrait pas dans la serrure, pour au final découvrir que cette dernière a été changée.

Mon père a finalement appelé la police car il a découvert qu’il y avait à l’intérieur de l’appartement, 2 personnes qui y logeaient.

Une fois que les policiers sont arrivés sur les lieux, ils ont procédé à un contrôle d’identité des personnes présentent dans notre appartement, et ont découvert que ces dernières étaient clandestines.
En réalité il s’agirait d’une famille de 4 personnes venant de Côte d’Ivoire.
2 d’entre eux étaient allés « au travail », c’est pourquoi il y avait seulement 2 jeunes adultes présent sur les lieux.

L’un d’entre eux a affirmé qu’ils avaient déjà avancé 3000 € à quelqu’un habitant à Azerbaïdjan, qui serait la personne leur ayant «loué » notre appartement.
D’apres leurs dires, ils y logeraient depuis le mois d’avril.

De plus, mon père, qui avait souscrit à un abonnement chez EDF s’est rendu compte que ce dernier a été résilié sans son accord.
C’était en fait les clandestins qui l’avaient résilié à sa place (sûrement en se faisant passé pour lui) pour souscrire chez une autre société.

Enfin, mon père étant bouleversé par cette histoire, s’apprêtait à quitter les lieux avec les (VRAIES) clés en main, cependant la police lui a recommandé de les leur laisser car je cite : « cela pourrait se retourner contre vous ».

Je vous sollicite donc afin de vous demander si certains d’entre vous avez déjà vécu une situation similaire, et ce qui a votre sens semble être la meilleure solution face à une telle situation. J’accepte tous les conseils.

Bien entendu mon père compte aller au commissariat dès demain pour cette affaire, mais ne connaissant pas réellement ce domaine car c’est la première fois que cela nous arrive, je me suis dit que des conseils en plus n’étaient pas négligeables.

Voilà, et je m’excuse de la longueur du message !

Bonne soirée à toutes et à tous !

0 Reco 16/10/2019 à 13:40 par thomas45

Bonjour
je comprends tout a fait votre souci, cependant les squatteuses ont eux aussi des droits et vous ne pouvez pas l’expulser immédiatement pour reprendre votre logement.Vous allez devoir obligatoirement passer par une action en justice pour récupérer votre bien.

0 Reco 17/10/2019 à 19:21 par claraford

Bonsoir, on est tres embêté dans l'immeuble de ma fille, il y a des squatteurs dans le hall! Ils boivent, ils parlent fort, ils fument on ne sait pas quoi, ...elle se retrouve bloquée chez elle, et elle n'ose plus descendre...le syndic ne fait rien, le gardien a peur

0 Reco 18/10/2019 à 08:21 par MARAMA

bonjour
non ! il faut insister auprès du syndic.Il est chargé de gérer les parties communes après tout !!et les voisins ils disent quoi ?contacter les voisins pour l'accompagner,ainsi elle ne sera pas toute seule à affronter le syndic
bon courage

0 Reco 22/10/2019 à 12:59 par chass-appart

Les squatters sont-ils de l'immeuble ?
Si ils ne le sont pas, demandez au syndic :
- de changer le code s'il y en a un et d'en informer les résidents soit par un mail aux propriétaires soit par un papillon dans les boites aux lettres
- d'ajouter qq résolutions à la prochaine AG
* installation d'un spot qui éclaire l'entrée (pk ou piétons)
* de décider de demander à la police de faire une ronde régulièrement (leur donner le mode d'accès)
J'ai lu que les habitants d'un immeuble s'étaient concertés pour, à leur tour, occuper le hall de leur immeuble et pourrir la vie des dealers qui y campaient et avaient réussi à les faire disparaitre

A titre individuel, il fut peut-être faire installer une alarme ?

0 Reco 24/10/2019 à 11:47 par tigrion

........J'ai lu que les habitants d'un immeuble s'étaient concertés pour, à leur tour, occuper le hall de leur immeuble et pourrir la vie des dealers qui y campaient et avaient réussi à les faire disparaitre................
Comme quoi, on n'est jamais mieux servi que par soi-même :)

0 Reco 04/11/2019 à 06:53 par rockefeller

Même si c'est un infraction pénale le fait de squatter un logement, quelque part la loi protège encore les squatter!face à ce genre d e situation nombreuses procédures sont à suivre!!Face à des clandestins, vous auriez surement et rapidement gain de cause

3 Reco 06/11/2019 à 12:09 par lael

Le problème justement c'est que, bien au contraire, ce n'est malheureusement pas une infraction pénale de squatter car le délit d'"occupation d'un logement" n'existe pas.
C'est cependant une infraction pénale de rentrer par effraction chez quelqu'un mais encore faut-il pouvoir prouver qu'il y a eu effraction.

Du coup vous risquez la prison si vous rentrez dans VOTRE logement occupé par un squatteur mais lui ne risque pas grand chose à se maintenir dans le logement.
La serrure aura bien entendu été soigneusement remplacée pour effacer les traces d'effractions et ils s'empresseront de changer l'abonnement EDF pour s'en servir de justificatif de domicile.

En théorie la loi ELAN était censée faciliter les expulsions de squatteurs mais en pratique cela reste à la charge du propriétaire de prouver que c'est squatté.

Et dans le cas en question c'est presque impossible à prouver.

Un des seuls recours pour faciliter l'expulsion, si aucune effraction ne peut être constatée, c'est de faire témoigner d'autres occupants de l'immeuble comme quoi ils ont constaté une entrée par effraction afin de déclencher la procédure d'expulsion accélérée prévue par la loi ELAN.
Sans ça il y en a pour 2ans de procédure.

Message edité 06/11/2019 à 12:14
1 Reco 07/11/2019 à 13:51 par dinach

rockefellera écrit : Même si c'est un infraction pénale le fait de squatter un logement, quelque part la loi protège encore les squatter!face à ce genre d e situation nombreuses procédures sont à suivre!!Face à des clandestins, vous auriez surement et rapidement gain de causela loi protège des squatteurs et même sans papiers .....

0 Reco 08/11/2019 à 12:57 par dominiquecrepin

Bonjour
Je vous informe que vous n’avez que 24 heures pour les déloger par vous-même Au-delà vous devez entamer une procédure judiciaire afin de les faire quitter votre logement. Celle-ci peut prendre 1 an voire plus

1 Reco 04/02/2020 à 22:19 par Antoine69

Bonjour,

Si votre appartement est toujours squatté je vous invite à nous contacter via notre site internet : https://squatsolutions.com/

Vous remerciant par avance

Squatsolutions

1 Reco 16/04/2020 à 15:22 par champion1

Pour nous depuis quelques temps, le hall est vite redevenu un lieu de squat, les jeunes du quartier s'y donnent rendez vous tous les après midi, ..alcool, cigarette, ...on appelle la police mais ils ne viennent pas

0 Reco 17/04/2020 à 18:37 par fred77

champion1a écrit : Pour nous depuis quelques temps, le hall est vite redevenu un lieu de squat, les jeunes du quartier s'y donnent rendez vous tous les après midi, ..alcool, cigarette, ...on appelle la police mais ils ne viennent paspourquoi ne pas fermer la porte d'entrée, elle doit être exclusive pour les habitants de l'immeuble

0 Reco 20/04/2020 à 17:26 par champion1

fred77a écrit : pourquoi ne pas fermer la porte d'entrée, elle doit être exclusive pour les habitants de l'immeublela porte ne se ferme plus depuis des mois, aucun remplacement n'a été effectué