Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?
Forum
LaVieImmo.com

Forum Café

Nouveau sujet

fiabilité DPE

1 Reco 16/10/2012 à 17:15 par Ancien56305

bonjour

j'ai entendu qu'il était possible pour un proprio/agence d'effectuer divers DPE, ils prennent le diagnostic qui a la meilleure note

0 Reco 07/11/2012 à 06:52 par fred77

bonjour

de connivence avec le propriétaire et le diagnostiqueur, certaines agences verreuses n'hésitent pas à fournir un diagnostic erroné pour vendre rapidement le bien!heureusement que la loi protège les futurs acquereurs

1 Reco 07/11/2012 à 07:43 par marc19

Encore une "fumisterie" née de quelque esprit fécond de fonctionnaire.
Cela ne sert à rien mais ça coûte . Il serait bien plus intelligent d'avoir obligation de fournir les factures edf gdf sur les trois dernières années et pour cà, on n'a pas besoin de ces pseudos diagnostiqueurs qui viuennent encore et encore grèver le budget immobilier .

0 Reco 08/11/2012 à 10:44 par pascal85

noumea@a écrit : bonjour

j'ai entendu qu'il était possible pour un proprio/agence d'effectuer divers DPE, ils prennent le diagnostic qui a la meilleure note
Dans l'émission CAPITAL, on a même vu des agents immobiliers qui faisaient leur propre classement énergétique au feeling, selon la tête du client, selon leur humeur, bref selon des critéères très personnels qui n'ont rien de professionnels !
La réalisation du DPE et le classement qui en ressort, peut effectivement varier d'un opérateur à l'autre selon le soin qui a été pris pour prendre les informations et les mesures. Pour reprendre l'exemple de l'émission Capital, il était montré des exemples d'intervention qui durait 10 minutes et au terme de laquelle le gugusse (pour moi, je n'appellerai pas ça un "diagnostiqueur") ne savait pas dire combien il y avait de pièces dans le logement et qu'il n'avait pris aucune mesure !
Avec ce genre d'agissement qui frise l'escroquerie, il est clair que le résultat du DPE sera sujet à caution.
Pour en revenir à votre propos, rien n'interdit à un vendeur de faire intervenir plusieurs cabinets et prendre le meilleur résultat. Cela se faisait souvent du temps du PTZ+ pour lequel le montant de prêt était indexé sur le résultat du DPE (meilleur était le classement et plus important était le prêt !... vous parlez que les diag de complaisance étaient monnaie courante !! On nous appelait pour avoir un D. Pas pour venir faires les mesures et le calcul, le vendeur (ou l'agent immo) voulait un D)
A partir de 2013, ce genre de pratique ne devrait plus pouvoir être possible en raison de la transmission automatique des données du DPE à l'ADEME. De la sorte, lorsqu'il y aura plusieurs rapports qui vous arriver au même nom et à la même adresse, cela devrait déclencher des alertes (et des enquêtes... normalement)

Cordialement
Pascal BRUEL, diagnostiqueur indépendant

0 Reco 08/11/2012 à 11:00 par pascal85

Les Pouvoirs Publics ont instauré les diagnostics pour protéger des vices cachés. Si cela a été mis en place, c'est que ça correspondait à un besoin.
Maintenant, le DPE a été mis en place pour permettre l'application de la taxe carbonne prévue avec le Grenelle de l'Environnement. Cette taxe devait être indexée sur le classement d'émission de gaz à effet de serre (2è étiquette du DPE, dont tout le monde se contrefout... jusqu'à présent).
Accessoirement, cet outil a été présenté pour permettre la comparaison de classement énergétique entre logements et connaitre les détails d'isolation, chauffage, etc.
Le gros bémol, c'est que cet outil de comparaison est basé sur plusieurs bases de clacul différentes selon l'âge du logement. Cela revient à comparer des poireaux et des carottes !
Qui plus est, l'obligation d'affichage n'impose que l'étiquette du classement. Or sans autre détail, cette étiquette est trop réductrice et n'apporte rien, si ce n'est que les gens se disent "maison en E, c'est mauvais" sans avoir tous les éléments pour comparer.
Concernant l'obligation de fournir les factures de consommation, je vous rassure, c'est déjà le cas pour les vieilles maisons. Le problème, c'est qu'on ne peut pas savoir si la maison est occupée à plein temps, comme elle a été chauffée, etc.
L'opérateur sérieux demandera systématiquement combien les gens dépensent à l'année.
Trouver un opérateur sérieux est un problème en soit... je vous l'accorde. Surtout si le seul critère du consommateur reste le prix. C'est un gros problème dans ce métier, puisque plus le prix de la prestation est bas et plus l'opérateur va "survoler" son inspection et moins il trouvera de défauts ! Sauf que devant un tribunal, le vendeur qui aura sélectionné son opérateur sur son prix low-cost risque d'être reconnu co-responsable en cas de sinistre. Et ça, trop peu de personnes le savent, ou prennent le risque pour économiser une poignée d'Euros.
Cordialement
Pascal BRUEL, diagnostiqueur indépendant

0 Reco 08/11/2012 à 11:26 par marc19

A croire qu'une majorité de gens sont devenus débiles et irresponsables pour être obligé de tout encadrer par la loi .
Cà fait marcher le commerce me direz vous ! mais quand même .
C'est navrant de voir que l'on est obligé de protéger les gens malgré eux .
Alors que les critères d'une maison mal isolée sautent aux yeux.
C'est à vous dégoûter de vendre tant il va devenir quasi certain de se retrouver avec un procés au c. pour telle ou telle raison ..............
Tout une éducation reste à faire pour mettre la responsabilité de chacun au centre du jeu .

0 Reco 09/11/2012 à 09:04 par Ancien71843

Bonjour,
j'ai déjà fait un post sur ce sujet dans ce forum/
Pour les diagnostics immobilier, il ne faut pas perdre de vue que le "Donneur d'ordre" est le premier responsable en cas de problème, c'est à dire "Vous" vendeur ou bailleur qui avez commandé vos diag:
Vous devez donc impérativement vérifier la capacité de votre dignostiqueur à réaliser ces diag.Il doit disposer de certificats de capacité pour les diag à réaliser et vous prouver qu'il a bien une assurance de garantie en responsabilité professionnelle.
Lorsque vous faites appel à une Sté employant nombres de diagnostiqueurs, il est même conseillé de vérifier les capacités de l'Intervenant.
D'autre part il ne doit pas avoir de lien avec vous ou votre mandataire afin de garantir son impartialité et son indépendance.
Des sanctions sont même prévues contre le donneur d'ordre.

Il vous est possible de vérifier ses compétences et son agrément en consultant un site en .gouv. (officiel)
Vous devez vraiment tenir compte de ces éléments, car en ces temps difficile, nul doute que les petits malins procédurier pourront trouver dans ces diags de quoi revenir récupérer quelques monnaie.....
Bonne journée
Mick74

0 Reco 09/11/2012 à 09:33 par pascal85

marc19a écrit : A croire qu'une majorité de gens sont devenus débiles et irresponsables pour être obligé de tout encadrer par la loi .
Cà fait marcher le commerce me direz vous ! mais quand même .
C'est navrant de voir que l'on est obligé de protéger les gens malgré eux .
Alors que les critères d'une maison mal isolée sautent aux yeux.
C'est à vous dégoûter de vendre tant il va devenir quasi certain de se retrouver avec un procés au c. pour telle ou telle raison ..............
Tout une éducation reste à faire pour mettre la responsabilité de chacun au centre du jeu .
Sur l'aspect de l'évolution des mentalités, je vous rejoins à 100%.
Sur le volet diagnostic, je suis moins catégorique. D'abord parce que j'exerce ce beau métier (c'est très dur de gagner sa croute, mais vous n'êtes pas obligé de me croire) et que l'information technique apportée par ces diagnostics ont tout de même un intérêt certain dans la prévention des risques. A commencer par l'installation électrique.
Le DPE est un outil... comment dirais-je ?... mal né... malmené par certains opérateurs peu scrupuleux, bref, il est décrié par tout le monde. C'est oublier un peu vite, que malgré ses défauts, un DPE fait dans les règles de l'art vous donne une estimation assez fiable de ce que vous pourriez dépensé en chauffage. Il y aurait beaucoup à dire sur le DPE et ses évolutions futures. Toujours est-il que le plan de fiabilisation du DPE qui devrait (en théorie) être applicable au 1er janvier 2013 va nécessiter beaucoup plus de points de contrôle. Ai lieu de 100 €, il va falloir compter le double !
Mais le fond du problème reste les bras-cassés du diag qui bâclaient leur boulot avant et qui le bâcleront toujours après. Certes dans le plan de fiabilisation, il est prévu un annexe technique qui devrait permettre au premier coup d'oeil si la prise d'information est cohérente avec le bien visité... mais j'ai bien peur que ceux qui soient vraiment pénalisés soient ceux qui bossaient bien avant et qui seront encore plus pénalisés avec ce DPE nouveau !
Enfin, le DPE aura eu au moins le mérite de sensibiliser les gens (au moins une partie) sur l'efficacité énergétique, les besoins d'isolation, et amener une partie à se poser des questions. Pour une centaine d'euros, finalement, ce n'est pas cher payé pour avoir un conseil qui peut vous faire économiser des milliers d'Euros. Encore faut-il que ce conseil soit prodigué par une personne un tout petit peu impliqué dans ce qu'elle fait ! Mais encore une fois, c'est valable dans tous les corps de métier
Cordialement
Pascal BRUEL