Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?
Forum
LaVieImmo.com

Forum Café

Nouveau sujet

Fissure mur porteur

1 Reco 05/03/2010 à 17:14 par bricolo

Bonjour,

Je regarde un appartement à vendre sur Paris qui a quelques fissures sur un des murs porteurs (immeuble de 6 étage + rdc et caves au sous sol) qui donne sur l'extèrieur et qui n'a aucun autre immeuble collé à lui.

Les fissures sont visibles en sous sol et jusque environ au 3ème étage à certains endroits. Apparement ces fissures étaient apparues pendant l'été caniculaire de 2003 mais n'évoluent plues depuis. J'ai vu dans les comtpes rendus d'AG qu'ils avaient placés des capteurs et que ces derneirs ne relevaient plus aucun mouvement.

Est-il risqué d'investir dans un bien de ce type ? Quels travaux seraient à prévoir pour éviter ces fissures ? Qui en aurait la charge ? Toute la copropriété ou uniquement les propriétaires des biens situés sur la facade mis en cause.

Merci pour votre aide !

3 Reco 05/03/2010 à 18:48 par marc19

Si la structure de l'immeuble est fissurée, là, on n'est plus dans le bricolage, c'est du sérieux, ne prenez pas le risque de voir votre investissement anéanti .

3 Reco 05/03/2010 à 22:32 par MisterHadley

La copropriété...

Mais ne mises rien sur cet immeuble, c'est dead, là...

Le sous-sol de Paris est un vrai gruyère...

Tôt ou tard, ça bougera...

... et tu auras tout perdu.

Passes à autre chose... ;)

3 Reco 09/03/2010 à 11:33 par ProMac

Wow, ça sent le sacré coup foireux ça, très risqué ...
D'ailleurs en cas de soucis, comment ça se passe ? Est-ce couvert par une assurance ? (par exemple je me prends un bien comme ça en résidence principale car il est vendu moins cher ...)

3 Reco 09/03/2010 à 18:51 par bricolo

Merci pour vos avis.

Je me demande justement jusqu'à quel point mon investissement serait anéanti. Quel type de travaux pourrait corriger ce problème ? Qui les paye ? Une assurance les prend en charge ? (de la copropriété ?).

J'ai du mal à croire que les 21 propriétaires perdent tous leur biens du jour au lendemain dans un bon quartier de Paris au sein d'un immeuble qui parait visuelement bien. Quelqu'un a déjà rencontré ce type de problème avec son immeuble ?

Je suis ok avec vous qu'à prix équivalent c'est risqué. Mais si la ristourne est plus que conséquente j'avoue que j'hésite pour un investissement locatif sachant qu'il n'y aucun risque pr les habitants de l'immeuble d'après tous les professionnels qui sont venus voir l'immeuble.

2 Reco 09/03/2010 à 19:03 par MisterHadley

Il suffirait qu'un arrêté de mise en péril frappe d'ici quelques temps l'immeuble, et ciao tout l'monde... ;)

En fait, si l'immeuble n'est plus fiable dans sa structure, il devra donc être évacué tôt ou tard...

Et le jour où ça arrivera, aucune assurance ne te remboursera, puisque de toute façon, le "risque" aura été antérieur à l'assurance...

Si l'immeuble est dans la garantie décennale, c'est celle-ci qui pourrait alors jouer et dédommager l'irréparable auprès de la copropriété...

Si c'est un vieux truc, là, par contre, je doute qu'une assurance ne te dédommage de quoi que ce soit sans qu'il y ait un arrêté de catastrophe naturelle qui le justifierait éventuellement...

En plus, si c'est pour faire du locatif, tu es sensé fournir à ton locataire un logement en conformité, décent, et salubre, afin que son intégrité physique ne soit pas mise en danger ni sa sécurité en générale...

Tout vient du sous-sol...

Et si le sous-sol est devenu instable, ce sera une simple question de temps... ;)

Message edité 09/03/2010 à 19:03
0 Reco 09/03/2010 à 19:07 par MisterHadley

Evidemment, si tu achètes par emprunt, celui-ci devra quoi qu'il arrive être remboursé, que tu ais l'appartement, ou que tu ne l'ais plus suite à la mise en péril de l'immeuble, cela va sans dire... ;)

Ca, c'est d'l'investissement, quoi... :p

0 Reco 09/03/2010 à 19:15 par bricolo

Merci pour toutes ces infos Misterhadley.
Si dans les faits quelqu'un a déjà eu un arrété de mise en péril sur l'immeuble de son appartement je suis preneur !

Je l'imagine très bien sur des immeubles où les fenêtres sont bétonnés dans le 19ème par exemple... Je reste dubitatif sur un immeuble rempli de propriétaites qui y vivent et qui payent bien leur charge avec beau hall d'entrée et cage d'escalier avec lustre et moquette (ce qui est le cas). Mais bon si ça doit s'écrouler, tu as raison je vois aps bien comment ils pourraient laisser les gens dedans.

Autre point, la présence d'un réseau ferré non loin provoque des vibrations qui ne doivent rien arranger même si les fissures n'évoluraient plus du tout depuis 2003.

3 Reco 09/03/2010 à 19:25 par MisterHadley

Le maire d'arrondissement, et éventuellement le maire de la capitale, engagerait sa responsabilité si l'immeuble devait nécessiter des mesures de précautions envers le "public" ainsi que ses occupants, et que ces mesures devaient ne pas être prises au moment opportun...

Dans ce genre de cas, ça dépasse le bon vouloir de la copropriété, qu'il y ait de la moquette de péteux ou non, c'est ainsi... ;)

Les différentes couches géologiques du sous-sol peuvent très bien "travailler" d'elle-mêmes, et par l'effet simple ne serait-ce que par leur engorgement d'eau de ruissellement qu'elles absorberaient, ou par les vibrations des transports en commun, souterrains ou non, l'effet de la dilatation de ces couches les unes envers les autres, va savoir...

Mais si le sous-sol "travaille", il ne s'arrêtera pas ainsi...

A Paris, je ne sais pas s'il y a déjà eu des précédents, ça ne m'étonnerait pas qu'il y en ait déjà eu dans le passé, mais dans d'autres villes, oui, des rues entières ont dues être évacuées définitivement suite à l'instabilité des sous-sols, parfois même leur effondrement pur et simple...

Et dernièrement, tu as surement vu aux infos ce qui est arrivé en Sicile, où tout une partie de colline s'est barrée totalement devant les caméras...

Le japon a connu ça aussi il n'y a pas si longtemps...

C'est comme ça...

Message edité 09/03/2010 à 19:33
1 Reco 09/03/2010 à 20:36 par cocoyalex

Et ben pusiqu'on parle du 19éme (où il n'y a pas que des locataires avec des fenêtres bétonnées....) il se trouve qu'à la pointe du parc des Buttes (carrefour Botazaris/Bolivar coin assez bourgeois avec immeuble Haussmaniens) un de ces beaux immeubles avec un beau local commercial au RDC (charcuterie), s'est retrouvé du jour au lendemain avec des étaies partout, des fenêtres barricadées et tout le monde viré...aucun dommage visible....ça a duré des années avec quelques propriétaires qui accrochaient désespéremment des pancartes pour pouvoir récupérer leurs biens et le commerçant son outil de travail.... Il y a eu des travaux je pense, non visibles de l'extérieur et maintenant il est à nouveau habité...le commerçant a changé...Je me suis toujours demandé où étaient partis ces gens, comment ils ont pu se reloger ailleurs et comment pouvait vivre l'artisan du RDC....Paris est effectivement un gruyére partout et pour certains coins c'est pire que ça;;;c'est complétement construit sur du vide, c'est ce qui se passe ici où nous sommes sur d'anciennes carrières+métro+égouts etc...j'en ai vu s'affaisser sans raison dans d'autres coins et d'autres avec raison (Eole)....moi je dis que s'il y a déjà des signes annonciateurs c'est certainement une future galère....ou pas? faut aimer prendre des risques....

Message edité 09/03/2010 à 20:37
1 Reco 09/03/2010 à 20:41 par Bernie

Du 5 mars dernier:

Rennes : évacuation d'un immeuble qui menace de s'effonder

Message modéré 10/03/2010 à 10:29Message edité 09/03/2010 à 20:41
0 Reco 09/03/2010 à 21:01 par cocoyalex

;) Beau quartier, bel immeuble....Tout est dit....

1 Reco 10/03/2010 à 10:32 par COCOYALE

Et ben pusiqu'on parle du 19éme il se trouve qu'à la pointe du parc des Buttes (carrefour Botazaris/Bolivar )

il y a des immeubles entiers qui s'effondrent et qui sont totalement délabrés. Ils servent à reloger dans la précipitation des cas sociaux et assistés.
Il seront déclarés insalubres et totalement bétonnés pour éviter des risques .
Un arrêté de la mairie est en cours de réalisation, avec expulsion à la clef

2 Reco 26/03/2010 à 17:41 par CATHE51400

Bonjour,
J'ai 1 appart au 1er étage à REIMS, qui est en location depuis 4 ans. Il y a 2 jours le mur porteur de RCH vient de s'écrouler +++ apparemment tout à bouger jusqu'au 2ém étage !! Il y a eu arrété municipale de péril avec évacuation de tous les occupants et relogement. Fort heureusement il n'y a pas eu de bléssé!!!
J'ai investi dans cet immeuble qui ne présentait aucun souci !! pas de fissure sur murs porteur... Il y a depuis 2 ans les travaux du tramway qui n'ont pas céssés++
Mon locataire me dit que ça vibrait+++
Le mur était en carreau de terre, et d'aprés le 1er expert il y aurait eu 1 fuite d'eau trés ancienne, et donc en conclus que le mur a été fragilisé mais que c'est la vétustée+++ On n'a plus que nos yeux pour pleurer+++ car les assurances ne prendront rien en compte!! Vu qu'on n'a pas le droit d'y rentrer je ne connais pas les dégats !!! on ne sait que faire à qui s"'adresser, la copro bénévole va prendre 1 avocat... Pour l'instant le RCH, 1er et 2ém sont ettayer pour éviter que tout s'écroule!!!!! C'est la vrai cata++ Si des personnes peuvent m'aider je prends tous les conseils... Je recherche des personnes qui ont constatées des fissures suite au travaux du tramway à REIMS. Mion appart est à coté église St THOMAS.
Je vous remercie d'avance pour votre aide .

1 Reco 26/03/2010 à 19:40 par MisterHadley

Bah là, tu m'as tout l'air d'être la grande gagnante de la semaine, hein..!

En gros, ça va te couter muchos dineros et te prendre quelques très longues années de procédures diverses et variées...

Donc, va falloir te trouver un excellent avocat spécialisé assez vite...

Ce serait pas mal de mandater également un Huissier de justice afin qu'il puisse aller lui-même constater l'ampleur du sinistre...

Ce sera ainsi une des toutes premières bases de ta défense offensive...

En gros, d'après ce que tu dis, déjà, ça va te couter des thunes en relocation de ton locataire dans l'immédiat...

Ensuite, tu vas devoir identifier si cette "fuite" de longue date existait bien, et si oui, quelle était sa provenance exacte : s'agira t-il d'une fuite sur une canalisation desservant exclusivement une partie privative à l'intérieur même d'un des appartements, ou à l'inverse, était-elle dans les parties communes...

La nuance sera d'importance afin de définir ensuite les responsabilités à engager...

Dans le cas "canalisation dans une partie privative", ce sera donc l'assurance du propriétaire de cet appartement qui devra supporter probablement l'ensemble du sinistre s'il est prouvé que tout vient de cette "fuite"...

Dans le cas inverse, ce sera donc un défaut de maintenance imputable au Syndic de copropriété, et ce sera alors l'assurance qu'il avait l'obligation de prendre afin d'assurer l'immeuble qui devra prendre en charge le sinistre...

Sauf que ça ne se passera pas si facilement, étant donné que chacun tentera l'impossible pour se dédouaner de sa responsabilité afin de ne pas payer la ptite note...

Surtout qu'ensuite, tel assureur se réservera surement le droit d'engager d'autres responsabilités collatérales pour ne pas avoir à supporter seul les dommages et intérêts...

Donc, tout ce beau monde se fera vraisemblablement une guéguerre d'experts, qui aura toutes les chances de finir devant un juge... puis un autre, étant donné qu'il faudra s'attendre à ce qu'il soit interjeté appel ensuite, voir même un pourvoi en Cassation au final, soit au bas mot quelques années avant de voir la fin de ce qui pourrait être assez vite un calvaire...

Donc, ne pas se reposer sur le Syndic, et prendre dans les meilleurs délais conseil auprès d'un avocat spécialisé, et ne pas hésiter à l'engager ensuite tout aussi rapidement...

Dans l'absolu, si l'assurance de l'immeuble est professionnelle, sérieuse, voir, carrément intelligente, elle prendra dans un premier temps la responsabilité des dédommagements à sa charge exclusive, le temps que justement toutes les responsabilités soit définitivement établies ensuite, à charge pour elle ensuite de répercuter la ptite note aux responsables définitivement identifiés comme tel au terme des procédures, mais là, c'est une autre histoire...

Voila, en gros...

Un des pires trucs qui puissent arriver, ça...

Message edité 26/03/2010 à 19:47
0 Reco 26/03/2010 à 20:00 par MisterHadley

Ceci dit, aucune info sur un éventuel effondrement d'immeuble à Reims dernièrement... ;)

1 Reco 26/03/2010 à 20:30 par Bernie

C'est peut-être le grand retour de Jack........

0 Reco 26/03/2010 à 20:32 par Bernie

MisterHadleya écrit : Ceci dit, aucune info sur un éventuel effondrement d'immeuble à Reims dernièrement... ;)Si, si......
Votre texte à lier...

0 Reco 26/03/2010 à 20:34 par Bernie

C'est même du sérieux.

1 Reco 26/03/2010 à 22:43 par MisterHadley

Berniea écrit : Si, si......
Votre texte à lier...
Bah l'immeuble ne s'est pas effondré...

Ceci dit, ce mur était-il porteur ou non, ce n'est pas précisé...

Un autre détail intéressant est qu'il est dit qu'un "locataire" avait entrepris des "travaux de rénovation"... ;)

Rénovation... locataire... et sur un mur mitoyen qui est donc une partie commune...

Peut-être que tout n'est pas dit, mais là, ya surement un bon gros début de quelque chose...

De plus, ce mur effondré étant mitoyen à deux "immeubles" distincts et gérés par deux syndics différents, bon courage, hein..!

Mais puisque ce mur en carreaux de terre cuite était mitoyen afin de scinder cet ancien hotel en deux "immeubles" distincts, l'infiltration d'eau sensée avoir fragilisée ce mur ne vient surement pas d'une éventuelle canalisation qui s'y serait trouvée, vu que techniquement, un mur qui serait constitué de carreaux en terre cuite, et mitoyen de surcroit, ne serait véritablement pas idéal pour en intégrer à l'intérieur de celui-ci...

Ce qui impliquerait alors que cette "infiltration" proviendrait en réalité d'une fuite d'eau persistante émanant d'une autre "source"...

Dans une partie privative, une partie commune..?

Si c'est une partie privative qui a été défaillante en laissant persister trop longuement une fuite sans que son locataire, ou propriétaire, ne l'ai faite réparer... ce sera pour lui, la ptite note, ou plûtôt pour son assureur...

Si donc cela vient à l'inverse d'une partie commune, ce sera pour le syndic de l'immeuble à l'origine de cette "infiltration", mais encore va t-il falloir démontrer l'origine exacte de la fuite et sa cause...

Et de quel "immeuble", surtout... ou de quel appartement si elle venait d'une partie privative...

Donc, je maintiens ce que j'ai dit plus haut, va falloir se trouver très vite un excellent avocat spécialisé et se préparer à de longues joutes d'experts pendant un long moment qui ne manqueront pas d'être onéreux...

N'oublions pas la piste du "locataire" qui avait entrepris des "travaux de rénovation" lorsqu'il eut "la surprise de voir le mur s'effondrer partiellement" en janvier dernier... ;)

Et bon courage, là, parce que...

PS : peut-être qu'il faudrait aussi rechercher l'auteur de la reconfiguration de "l'immeuble" original afin de savoir si toutes les normes d'alors avaient été respectées, puisque celui-ci est assimilable à un promoteur...

Il y aurait peut-être eu dès la reconfiguration et la scission en deux "immeubles" de l'hotel original une malfaçon qui pourrait peut-être aussi expliquer partiellement l'origine de la fragilité de ce mur, voir des autres aussi éventuellement.

Message edité 26/03/2010 à 22:52
0 Reco 27/03/2010 à 10:51 par Bernie

Clair, succint et analytique. Bravo MH!

1 Reco 27/03/2010 à 11:13 par MisterHadley

Laisses moi le temps de remettre mes godasses si tu dois les cirer, la bernie... :p

C'est juste un cas qui figure dans les pires trucs qui puissent t'arriver en terme d'immobilier: que l'intégrité de l'immeuble soit atteinte.

Que les intéressés croisent les doigts, ptete ben que tout ne sera pas perdu malgré tout avec le très gros chèque qu'ils pourraient se voir ensuite allouer...

Enfin, qu'ils croisent ce qu'ils veulent, quoi... ;)

Message edité 27/03/2010 à 11:15
0 Reco 27/03/2010 à 11:16 par Bernie

MisterHadleya écrit : Laisses moi le temps de remettre mes godasses si tu dois les cirer, la bernie... :pJe veux bien te cirer tes charentaises, si l'heure est trop matinale pour les godillots....

0 Reco 27/03/2010 à 11:21 par MisterHadley

Ah ça, jamais..!

Même si je suis un jour un fossile, hors de question..!

De plus, je viens déjà de faire mes cinq kilomètres du jour pour les LRAR du jour également...

Au taquet, la bernie, au taquet..! ;)

0 Reco 27/03/2010 à 11:25 par Bernie

Bravo, moi je n'ai encore rien fait........

0 Reco 27/03/2010 à 11:40 par Bernie

Extrait du lien:
"De construction ancienne, le bâtiment concerné abritait autrefois un hôtel-restaurant aujourd'hui scindé en treize appartements recouvrant les 13 et 15 rue Paul-Vaillant-Couturier, mais aussi les 1, 3 et 3bis rue Anquetil."

Avis à ceux qui songent à la division d'un batiment en appartements en vue d'un investissement locatif........Ca, non plus, ne s'improvise pas.....

0 Reco 27/03/2010 à 11:46 par MisterHadley

Et on l'a suffisamment dit dans un tas de sujets différents, c'est bel et bien un vrai métier... ;)

Ne pas voir que la thune, l'immobilier est une véritable philosophie...

0 Reco 27/03/2010 à 11:56 par Bernie

Phil-et-Sophie peut-être pas, maîtrises technique et juridique,assûrément.

Message edité 27/03/2010 à 11:56
0 Reco 27/03/2010 à 12:00 par MisterHadley

Quoi..!? Des roturiers..!? :)

C'est qui, au juste, ces deux-là..?

0 Reco 27/03/2010 à 12:05 par Bernie

Rien que de tout petits candidats investisseurs,faisant dans la vente de choucroute.
Comme de Robien et Scellier ne se sont pas avérés de très bons plans, sauf pour ceux qui les commercialisent, les notaires et les élus locaux, ils cherchent des caves......

0 Reco 27/03/2010 à 12:08 par cocoyalex

:p

Message modéré 10/03/2010 à 10:29
Wahouuu, Bernie.....aussi victime de la théorie du complot!!! mais qu'as-tu écrit de si ignomineux????

0 Reco 27/03/2010 à 12:10 par Bernie

J'sais pas...... :(

Sur quel post coco??

Message edité 27/03/2010 à 12:10
0 Reco 27/03/2010 à 12:12 par cocoyalex

Berniea écrit : J'sais pas...... :(vouai, bizarre, bizarre!!!

0 Reco 27/03/2010 à 12:14 par cocoyalex

Ben ici, le 09/03...

0 Reco 27/03/2010 à 12:14 par Bernie

cocoyalexa écrit : vouai, bizarre, bizarre!!!Sur quel post?

0 Reco 27/03/2010 à 12:18 par cocoyalex

T'as vu???

0 Reco 27/03/2010 à 12:21 par Bernie

cocoyalexa écrit : T'as vu???Tu as raison mais la raison m'échappe.....

0 Reco 27/03/2010 à 12:28 par cocoyalex

Allez, avoues!!! de multiples pseudos pseudos, des mensonges éhontés, des vrais posts avé des faux problèmes (rien que pour voir ;) ) et en plus si ça se trouve, c'est toi qui censure!!!!
Tu es découverte Bernie!!! l'opprobe (l'eau propre) est sur toi!!!! =)

0 Reco 27/03/2010 à 12:29 par Bernie

cocoyalexa écrit : Allez, avoues!!! de multiples pseudos pseudos, des mensonges éhontés, des vrais posts avé des faux problèmes (rien que pour voir ;) ) et en plus si ça se trouve, c'est toi qui censure!!!!
Tu es découverte Bernie!!! l'opprobe (l'eau propre) est sur toi!!!! =)
Pétard, tu te lâches coco!

0 Reco 27/03/2010 à 12:32 par Bernie

Je vais être "modérée" encore, à cause de "pétard".......

0 Reco 27/03/2010 à 19:06 par lirbua16

bonsoir,
demandez au vendeur un rapport d' expertise par un technicien en bâtiment agréé
celà vous aidera dans la décision

0 Reco 14/04/2010 à 23:36 par frelina

Bonjour,

Je suis locataire du 1 rue anquetil 2ème étage. Mes meubles sont toujours dans l'appartement, j'attends pour les récupéré. Avez vous des infos ? J'ai appeler la mairie ce matin qui m'a di que l'immeuble avait rebougé.

Serait-il possible qu'on se mette en contact pour se tenir informé?

Merci d'avance bon courage