Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?
Forum
LaVieImmo.com

Forum Café

Nouveau sujet

Grenelle 2 : Excellente nouvelle !!

0 Reco 17/07/2009 à 15:47 par Jeremy

Les propriétaires pourront mettre les locataires à contribution au titre des travaux d'économies d'énergie effectués dans leur bâtiment et même, selon le texte du Grenelle 2, dans leur logement. Toutes les modalités ne sont pas encore fixées mais j'ai entendu parler de 50% récupérables.

Avec en plus l'éco PTZ, les crédits d'impôts et autres aides de l'Ademe ce va devenir intéressant d'entreprendre quelques travaux. Je sais pas pourquoi mais je me sens l'âme écolo subitement.

A bien y réfléchir c'est tout à fait logique, mais parfois il faut du temps à nos politiques pour comprendre. En tout cas c'est une excellente nouvelle pour nous autres propriétaires. La première depuis bien longtemps !! Loué soit Yann Arthus Bertrand, loué soit Cohn Bendit, loué soit Borloo…

Champomy pour tout le monde !!

0 Reco 17/07/2009 à 17:16 par pongolo

a écrit : Les propriétaires pourront mettre les locataires à contribution au titre des travaux d'économies d'énergie effectués dans leur bâtiment et même, selon le texte du Grenelle 2, dans leur logement. Toutes les modalités ne sont pas encore fixées mais j'ai entendu parler de 50% récupérables.

Avec en plus l'éco PTZ, les crédits d'impôts et autres aides de l'Ademe ce va devenir intéressant d'entreprendre quelques travaux. Je sais pas pourquoi mais je me sens l'âme écolo subitement.

A bien y réfléchir c'est tout à fait logique, mais parfois il faut du temps à nos politiques pour comprendre. En tout cas c'est une excellente nouvelle pour nous autres propriétaires. La première depuis bien longtemps !! Loué soit Yann Arthus Bertrand, loué soit Cohn Bendit, loué soit Borloo…

Champomy pour tout le monde !!
Loué soit ton appartement Jerry ...

0 Reco 19/07/2009 à 12:40 par brestois29

Ca ne changera absolument rien à la relocation, la loi de l'offre et de la demande fera les prix

0 Reco 19/07/2009 à 14:40 par jeanmarcwinner

a écrit : Les propriétaires pourront mettre les locataires à contribution au titre des travaux d'économies d'énergie effectués dans leur bâtiment et même, selon le texte du Grenelle 2, dans leur logement. Toutes les modalités ne sont pas encore fixées mais j'ai entendu parler de 50% récupérables.

Avec en plus l'éco PTZ, les crédits d'impôts et autres aides de l'Ademe ce va devenir intéressant d'entreprendre quelques travaux. Je sais pas pourquoi mais je me sens l'âme écolo subitement.

A bien y réfléchir c'est tout à fait logique, mais parfois il faut du temps à nos politiques pour comprendre. En tout cas c'est une excellente nouvelle pour nous autres propriétaires. La première depuis bien longtemps !! Loué soit Yann Arthus Bertrand, loué soit Cohn Bendit, loué soit Borloo…

Champomy pour tout le monde !!
C'est vrai toi jéjé qui est proprio, c'est une excellente nouvelle, surtout si tu as encore des sous-sous pour tes dits travaux ...

Tiens, tout d'un coup, ça donne envie de s'endetter sur 35/40 ans ....

Et puis si un jour tu loue, c'est toi qui fera le " prix ", ne l'oublie pas, tu pourra mettre 1000 euros comme 1500 euros par exemple

Comme quoi, dans les dîners " in " tu as de beaux jours devant toi ....

C'est sûr tu te sens l'âme Ecologie mais pas Economie ..... ah ah

Un niveau de Champomy, quoi .....

0 Reco 20/07/2009 à 00:46 par Jeremy

Gens de peu de culture immobilière j'ai l'impression que vous ne semblez pas mesurer la portée d'une telle mesure. Jusqu'à présent les locataires étaient des vaches sacrées intouchables dans notre pays, uniquement redevable de loyers et de charges. Là c'est une grande première, ils seront obligés de participer aux travaux d'isolation que leur propriétaire va décider. Et demain pourquoi pas la mise aux normes de l'électricité ? C'est une nouvelle époque qui commence la location va devenir de moins ne moins intéressante dans l'inconscient collectif.

0 Reco 20/07/2009 à 01:06 par jeanmarcwinner

Quelle tristesse de lire un tel écrit .....

Pauvre france ...

Vous, qui parlez d'inconscience, vous allez rapidement la recouvrer dans moins de temps que vous ne le pensez

Bonne nuitée ....

0 Reco 20/07/2009 à 02:06 par cocoyalex

a écrit : Gens de peu de culture immobilière j'ai l'impression que vous ne semblez pas mesurer la portée d'une telle mesure. Jusqu'à présent les locataires étaient des vaches sacrées intouchables dans notre pays, uniquement redevable de loyers et de charges. Là c'est une grande première, ils seront obligés de participer aux travaux d'isolation que leur propriétaire va décider. Et demain pourquoi pas la mise aux normes de l'électricité ? C'est une nouvelle époque qui commence la location va devenir de moins ne moins intéressante dans l'inconscient collectif.Ho la la, Jeremy, my dear, quel vocabulaire....: "vaches sacrées intouchables" ? serait-ce votre retour des Indes après villégiature ou bien votre irrespect immodéré de ce "petit peuple locataire"??? Ou alors la canicule peut-être?

0 Reco 20/07/2009 à 11:28 par jeanmarcwinner

Je dirais même irrespectueux et immature !

l'a pas d'enfant ce pauv'chti t'homme

l'a pas d'pétrole, l'a pas d'idée non plus ah ah

0 Reco 20/07/2009 à 11:37 par marc19

Moi je crois qu'il a des talents de provocateur, pour le reste.....................

0 Reco 20/07/2009 à 14:46 par brestois29

Mesure qui ne change absolument rien.

Les proprios qui mettront "à contribution" leurs locataires les verront se barrer ailleurs, tout simplement...

Faut vraiment être naif pour penser le contraire

A la limite, cela risque même de faire baisser les loyers plus rapidement dans certains coins avec plus de turn-over et des renégociations de loyers à la baisse

Message edité 20/07/2009 à 14:49
0 Reco 20/07/2009 à 14:51 par jeanmarcwinner

Oui, je dirais pareil,

naïf plutôt que des talents de provocateur

pour être provocateur, il faut être intéressé et intéressant, les cahiers d'essais, c'est limite

ah ah

0 Reco 20/07/2009 à 15:24 par marc19

a écrit : Mesure qui ne change absolument rien.

Les proprios qui mettront "à contribution" leurs locataires les verront se barrer ailleurs, tout simplement...

Faut vraiment être naif pour penser le contraire

A la limite, cela risque même de faire baisser les loyers plus rapidement dans certains coins avec plus de turn-over et des renégociations de loyers à la baisse
Exact comme réflexion, perso, la situation est suffisament tendue (ou détendue) pour je n'envisage pas une seconde faire contribuer un locataire à des travaux d'isolation sauf si la loi m'y oblige et encore ............

0 Reco 20/07/2009 à 15:45 par Jeremy

a écrit : Mesure qui ne change absolument rien.

Les proprios qui mettront "à contribution" leurs locataires les verront se barrer ailleurs, tout simplement...

Faut vraiment être naif pour penser le contraire

A la limite, cela risque même de faire baisser les loyers plus rapidement dans certains coins avec plus de turn-over et des renégociations de loyers à la baisse
Tiens tiens, dès qu'il s'agit de payer y'a plus personne pour sauver la planète. Vous feriez mieux de penser aux générations futures et à la belle rade de Brest menacée par les taxifolias

Vous n'avez pas l'air de comprendre que c'est une ère nouvelle qui commence, celle du locataire responsable.

0 Reco 20/07/2009 à 15:58 par brestois29

a écrit : Tiens tiens, dès qu'il s'agit de payer y'a plus personne pour sauver la planète. Vous feriez mieux de penser aux générations futures et à la belle rade de Brest menacée par les taxifolias

Vous n'avez pas l'air de comprendre que c'est une ère nouvelle qui commence, celle du locataire responsable.
Vous n'avez pas l'air de comprendre que sur une immense majorité du territoire français, l'offre de logements couvre très largement la demande....
Le proprio qui voudra repercuter les travaux sur ses locataires se verra dire bye bye et ne retrouvera personne pour louer derrière.

Quant aux régions où la demande est plus forte, j'imagine mal une augmentation signicative des loyers ou des charges en pleine crise économique sans une explosion des impayés derrière.

0 Reco 20/07/2009 à 16:27 par Jeremy

J'ai bien compris M. Brestois que vous ne vous sentez pas concerné par l'avenir de la planète dès lors qu'il s'agit de vos petites économies mais je pense qu'à l'échelle macro économique des locataires bien plus écoresponsables que vous ne manqueront pas de verser cette contribution citoyenne.
Je le répète la location va devenir de moins ne moins avantageuse dans l'inconscient collectif.

0 Reco 20/07/2009 à 18:49 par brestois29

a écrit : Je le répète la location va devenir de moins ne moins avantageuse dans l'inconscient collectif.Elle a toujours été désavantageuse dans l'inconscient collectif, ça ne change absolument rien.

0 Reco 20/07/2009 à 18:53 par brestois29

[citer]J'ai bien compris M. Brestois que vous ne vous sentez pas concerné par l'avenir de la planète dès lors qu'il s'agit de vos petites économies [citer]

Je ne me sens surtout absolument pas concerné par les travaux des proprios désireux d'améliorer leur bouzin mal isolé. Surtout pour ceux qui ont acheté en pleine bulle immobilière. RAF, effectivement...
S'ils trouvent un pigeon pour partager les frais tant mieux pour eux, mais faut pas trop rêver pour l'immense majorité d'entre eux.

0 Reco 20/07/2009 à 19:11 par marc19

Cette mesure ne passera pas................beaucoup trop injuste........... et difficile à appliquer sans contrepartie pour le locataire.

0 Reco 20/07/2009 à 19:24 par MisterHadley

La contrepartie est justement le fait que les travaux effectués auront une incidence directe sur les thunes du locataire, puisque l'embellie énergétique lui profitera directement en dépensant moi inutilement, en charges de chauffage par exemple...

Et il s'agirait donc de rétrocéder une partie de ce "pouvoir d'achat" retrouvé par le locataire en en faisant ensuite remonter la moitié dans la popoche du proprio...

Ex: avant loyer de 1000€ HC + 200€ de charges mensuelles

Après : loyer de 1000€ HC + 100€ de charges mensuelles...

La différence de 100€ economisée ainsi serait partagée en deux, une moitié, 50€ étant rétrocéder au propriétaire par le locataire qui en bénéficie...

Au final, après travaux, le locataire est gagnant, il dispose d'un logement au top de la performance, son loyer ne change en rien, et ses charges mensuelles sont bien moindre, c'est à dire dans cet exemple 100€ réellement dépensés au titre de ses charges réelles+ 50€ de rétrocédés sur celles qu'ils ne payent plus grace aux travaux effectués par le propriétaire...

Pourquoi s'en priver...

0 Reco 20/07/2009 à 19:42 par marc19

Va expliquer ça aux locataires !!!!!!!!!!!!!!!!! tu rêves un peu là . Ce que tu dis n'est pas faux mais trés impopulaire. Je vois d'ici la guelle du locataire entrant qui va contribuer aux travaux d'isolation décrété par le proprio, 6 mois aprés, s'il est contraint de quitter le logement pour diverses raisons, tu iras lui expliquer qu'il a fait des économies et que c'est pour son bien........allons allons , c'est pas sérieux .
Que l'on oblige les proprios à avoir des logements conformes, chacun à sa place .

0 Reco 20/07/2009 à 20:08 par MisterHadley

C'est une prérogative qui est justement allouée aux propriétaires bailleurs...

Ce n'est pas moi qui rêve, marc...

Ce n'est pas un choix, faudrait voir à ne pas l'oublier...

Il y a des impératifs énergétiques à atteindre, qu'on le veuille ou non, c'est ainsi...

Les gens qui se glorifient de ne surtout pas acheter, et tout particulièrement en attendant l'Arlésienne, ne disposent pas du choix d'avoir le beurre et l'argent du beurre... ;)

Les locataires déjà en location, payant déjà des charges qu'ils pourraient ainsi réduire, ne s'opposeront justement pas à cette mesure, dès lors que la petite note de leurs charges s'abaissera en conséquence des économies qu'ils feront, surtout qu'ils disposeront d'un logement refait au top...

N'oublions pas non plus le très grands nombre de logements déjà insalubres, surtout dans les zones véritablement tendues et qui profitaient jusqu'ici aux marchands de sommeils...

Voila une excellente opportunité de remettre les compteurs à zéro, et pour le bien et du locataire, et du propriétaire, en plus de la collectivité et donc les dépenses publiques à termes compte tenu des économies d'énergies réalisées...

Faudrait être stupide pour refuser une telle offre, et vouloir payer un taudis énergivore et en toute connaissance de cause..!

Il n'est d'ailleurs pas à exclure qu'avec un plan de communication efficace lorsque la version définitive de toutes ces bonnes choses sera arrêtée, les locataires en fassent d'eux-mêmes spontanément la demande à leurs propriétaires...

Et tant pis pour les marchands de sommeils qui pensaient encore continuer à s'en foutre plein les poches sur le dos de leurs locataires, avec des baux bidons, des loyers perçus au black, et qui ne veulent absolument pas amoindrir leur "rentabilité" en faisant ce qu'il est normal et plus que souhaitable de faire...

C'est bien sympathique de critiquer à tout va et de se glorifier faussement qu'il vaut mieux rester locataire, et tout et tout, c'est un choix qui se respecte en tant que tel comme n'importe quel autre...

Mais celui d'un propriétaire bailleur n'appartient qu'à lui, justement...

On ne peut avoir le beurre et l'argent du beurre... ;)

0 Reco 20/07/2009 à 20:21 par Bernie

a écrit : La contrepartie est justement le fait que les travaux effectués auront une incidence directe sur les thunes du locataire, puisque l'embellie énergétique lui profitera directement en dépensant moi inutilement, en charges de chauffage par exemple...

Et il s'agirait donc de rétrocéder une partie de ce "pouvoir d'achat" retrouvé par le locataire en en faisant ensuite remonter la moitié dans la popoche du proprio...

Ex: avant loyer de 1000€ HC + 200€ de charges mensuelles

Après : loyer de 1000€ HC + 100€ de charges mensuelles...

La différence de 100€ economisée ainsi serait partagée en deux, une moitié, 50€ étant rétrocéder au propriétaire par le locataire qui en bénéficie...

Au final, après travaux, le locataire est gagnant, il dispose d'un logement au top de la performance, son loyer ne change en rien, et ses charges mensuelles sont bien moindre, c'est à dire dans cet exemple 100€ réellement dépensés au titre de ses charges réelles+ 50€ de rétrocédés sur celles qu'ils ne payent plus grace aux travaux effectués par le propriétaire...

Pourquoi s'en priver...
Tu crois vraiment qu'il va faire 100€ d'économies, le locataire? Je n'y crois pas une seule seconde. En fait c'est encore une mesurette d'en haut pour ne pas assumer ses responsabilités en matière de logement. On continue à déléguer sur le bailleur privé......... Ce petit système très avantageux pour l'état ne durera pas éternellement. Le bailleur privé, à force d'être mis à contribution, finira par jeter le gant pour de bon. Faut le lui anoncer quand-même au locataire qu'il va se retrouver sans fenêtre sous prétexte qu'il faut mettre du double vitrage pour faire des économies d'énergie, quand l'EDF s'en bat les "chèques".

0 Reco 20/07/2009 à 20:30 par MisterHadley

T'es quand même au courant que des fenetres peuvent se remplacer avantageusement en une seule et unique journée, la bernie...? Non..? :)))

Quant aux mesurettes comme tu dis, apparemment, tu n'as pas lu les derniers chiffres de l'engouement qu'elles ont justement suscité chez le bon peuple non plus, la bernie...

Tellement plébicitées que les gens les soutiennent encore bien plus que prévues, au point de vouloir les maintenir encore un peu plus le temps de finaliser leurs projets, justement...

http://www.maisonapart.com/edito/immobilier-logement-neuf---les-francais-boostes-par-le-ptz-3192.php

Cet article est du 17 juillet, il y a seulement trois jours... c'est bête, hein... ;)

Le court extrait habituel, pour te faire zizir...

je cite le dernier paragraphe "vert" :

"Aider pour construire vert

Même constat pour l’achat d’une maison écologique. Alors qu’ils n’étaient que 31% en 2008 à déclarer que les aides pour les constructions écologiques sont un atout pour l’aboutissement d’un projet, aujourd’hui, cette part atteint 83%. Selon l'Union des Maisons Françaises, "les Français confirment leur intérêt pour une maison verte mais surtout apprécient ces aides pour passer à l’acte".

Voila, voila... ;)

0 Reco 20/07/2009 à 20:50 par Bernie

a écrit : T'es quand même au courant que des fenetres peuvent se remplacer avantageusement en une seule et unique journée, la bernie...? Non..? :)))

Quant aux mesurettes comme tu dis, apparemment, tu n'as pas lu les derniers chiffres de l'engouement qu'elles ont justement suscité chez le bon peuple non plus, la bernie...

Tellement plébicitées que les gens les soutiennent encore bien plus que prévues, au point de vouloir les maintenir encore un peu plus le temps de finaliser leurs projets, justement...

http://www.maisonapart.com/edito/immobilier-logement-neuf---les-francais-boostes-par-le-ptz-3192.php

Cet article est du 17 juillet, il y a seulement trois jours... c'est bête, hein... ;)

Le court extrait habituel, pour te faire zizir...

je cite le dernier paragraphe "vert" :

"Aider pour construire vert

Même constat pour l’achat d’une maison écologique. Alors qu’ils n’étaient que 31% en 2008 à déclarer que les aides pour les constructions écologiques sont un atout pour l’aboutissement d’un projet, aujourd’hui, cette part atteint 83%. Selon l'Union des Maisons Françaises, "les Français confirment leur intérêt pour une maison verte mais surtout apprécient ces aides pour passer à l’acte".

Voila, voila... ;)
Moi je suis au courant. Mes les bailleurs qui font bricoler leur fils, comme ça m'est arrivée, ne le sont sûrement pas. En ce sens la mesurette est bonne. Les marchands de sommeil ont des soucis à se faire. Ils seront bien obligés d'y venir un jour ou l'autre car le concurrent qui, lui, a fait les travaux,ne touchera que plus de pépéttes.

Que le propriétaires veuillent avoir une maison au top, je peux aisément comprendre.

Tiens, je te cite un exemple. De 1998 à 2005, j'ai été locataire dans un immeuble du 12ème à Paris. Immeuble dit de "standing" (ça m'a toujours bien fait rire). Une fissure parcourait l'appart depuis les toilettes à travers le salon en continuant sur la terrasse. J'en ai fait part au proprio, par écrit, qui n'en avait rien à faire. Si cela avait été mon appart, je m'en serais rudement inquiétée. Mais puisque ce n'était pas le cas, j'ai laissé courir (la fissure) en toute joie.

Comment tu expliqueras à ton locataire que l'électricité va être remise aux normes. Le locataire va finir de ne plus prendre de douche si la salle de bains n'a pas de fenêtre à défaut de lumière. En plus, il sera obligé de déménager ses affaires avant intervention des travaux divers. Avant d'aller au boulot. Et en prime, pour les désagréments qui vont lui faire follement gagner de l'argent, n'est-ce pas, on lui demande une ch'tite participation financière.........On est dans le délire.
Si le proprio fait des travaux en l'absence de locataire, il supporte toutes les charges. Il augmentera donc son loyer afin de récupérer en partie les investissements. Le proprio cherchera donc à faire les travaux pendant l'occupation de son logement. Ce qui ne plaira pas forcément au locataire........

Pas sûr qu'en période de baisse de loyer, le proprio y trouve son compte. Encore faut-il qu'il trouve le locataire solvable.
J'te dis que le bailleur privé va finir par se lasser.

Message edité 20/07/2009 à 20:51
0 Reco 20/07/2009 à 21:00 par jeanmarcwinner

a écrit : Tiens tiens, dès qu'il s'agit de payer y'a plus personne pour sauver la planète. Vous feriez mieux de penser aux générations futures et à la belle rade de Brest menacée par les taxifolias

Vous n'avez pas l'air de comprendre que c'est une ère nouvelle qui commence, celle du locataire responsable.
Oui mais toi t'es un âne ...

Marc19, il est propriétaire et mm multipropriétaire ...

il résonne avec maturité et pragmatisme ....

l'ère nouvelle qui commence = c'est des proprios qui vont acheter leur bien beaucoup moins cher que toi tu l'as payé

et des locataires qui sont en position de force

mais toi de toute façon, tu n'a rien à louer ! T'es un Clown JéJé

ah ah

0 Reco 20/07/2009 à 21:12 par MisterHadley

a écrit : Moi je suis au courant. Mes les bailleurs qui font bricoler leur fils, comme ça m'est arrivée, ne le sont sûrement pas. En ce sens la mesurette est bonne. Les marchands de sommeil ont des soucis à se faire. Ils seront bien obligés d'y venir un jour ou l'autre car le concurrent qui, lui, a fait les travaux,ne touchera que plus de pépéttes.

Que le propriétaires veuillent avoir une maison au top, je peux aisément comprendre.

Tiens, je te cite un exemple. De 1998 à 2005, j'ai été locataire dans un immeuble du 12ème à Paris. Immeuble dit de "standing" (ça m'a toujours bien fait rire). Une fissure parcourait l'appart depuis les toilettes à travers le salon en continuant sur la terrasse. J'en ai fait part au proprio, par écrit, qui n'en avait rien à faire. Si cela avait été mon appart, je m'en serais rudement inquiétée. Mais puisque ce n'était pas le cas, j'ai laissé courir (la fissure) en toute joie.

Comment tu expliqueras à ton locataire que l'électricité va être remise aux normes. Le locataire va finir de ne plus prendre de douche si la salle de bains n'a pas de fenêtre à défaut de lumière. En plus, il sera obligé de déménager ses affaires avant intervention des travaux divers. Avant d'aller au boulot. Et en prime, pour les désagréments qui vont lui faire follement gagner de l'argent, n'est-ce pas, on lui demande une ch'tite participation financière.........On est dans le délire.
Si le proprio fait des travaux en l'absence de locataire, il supporte toutes les charges. Il augmentera donc son loyer afin de récupérer en partie les investissements. Le proprio cherchera donc à faire les travaux pendant l'occupation de son logement. Ce qui ne plaira pas forcément au locataire........

Pas sûr qu'en période de baisse de loyer, le proprio y trouve son compte. Encore faut-il qu'il trouve le locataire solvable.
J'te dis que le bailleur privé va finir par se lasser.
Sauf que tu mélanges tout, la bernie...

Les règles sont pourtant limpides, tout ce qui est écoprêt comme travaux doivent être accomplis par des vraies entreprises, et pas par le fils de je ne sais qui au black... devis et factures obligatoires à présenter, pour la demande et ensuite à la fin des travaux.

De plus, les "bouquets" de travaux ne portent pas sur l'électricité, pas de façon directe en tout cas, bien qu'il soit admis que les travaux rendus indirectement nécessaire aux améliorations de performances énergétiques soient pris en considération...

A titre de rappel, un propriétaire a déjà l'obligation de fournir un logement ne présentant aucun risque, quel que soit le risque, pour la sécurité de son locataire, donc une électricité défaillante n'est déja pas permise depuis longtemps...

De plus, la remonté du bénéfice de ces économies d'énergie par la moitié d'la thune ainsi gagnée n'a justement rien à voir avec le loyer, et ne rentre pas en ligne de compte pour son éventuelle négociation ou augmentation, l'embellie se situe sur les charges afférentes aux logements, ce n'est pas la même chose...

Tous les logements ne sont pas chauffés par EDF, loin s'en faut..!

Alors que EDF s'en batte les "chèques", bah on se les bat aussi, en tout cas pour ceux qui en ont, cela va sans dire... ;)

Alors... voila, quoi.... :p

0 Reco 20/07/2009 à 21:16 par MisterHadley

Ah... j'oubliais...

Ne surtout pas négliger le fait qu'un logement dont le propriétaire aura justement effectué une remise aux normes pour être au top du top se vendra TOUJOURS bien mieux et plus cher, et à juste titre, qu'un logement qui ne le sera pas... Qu'il soit vendu occupé par un locataire ou vide d'occupation...

;)

Message edité 20/07/2009 à 21:16
0 Reco 20/07/2009 à 21:21 par Bernie

Ok, je sais MH. Mon expérience en la matière est toute autre. Pour l'avoir narrée, tu es au courant aussi.

Mais question; tu vois débarquer une entreprise dans un appart en location? Entreprise et locataire dans les mêmes locaux se font rarement le sourire. En théorie, tout est possible. En pratique, c'est autre chose.

C'est in finé le bailleur qui va être contraint de gérer l'entreprise pour que les travaux se fassent dans le plus bref délai et les mécontentements du locataire, qui subit les inconvénients après sa journée de travail.......

Message edité 20/07/2009 à 21:22
0 Reco 20/07/2009 à 21:29 par Bernie

a écrit : Ah... j'oubliais...

Ne surtout pas négliger le fait qu'un logement dont le propriétaire aura justement effectué une remise aux normes pour être au top du top se vendra TOUJOURS bien mieux et plus cher, et à juste titre, qu'un logement qui ne le sera pas... Qu'il soit vendu occupé par un locataire ou vide d'occupation...

;)
Pas forcément. Tout dépend du plus-value qu'exige le proprio. Si le logement non remis aux normes sera vendu moins cher, pardois en y ajoutant les travaux de remise aux normes, le logement peut revenir moins cher que celui remis aux normes. Question de négociation........

0 Reco 20/07/2009 à 21:32 par MisterHadley

Je vais justement te citer un cas très concret de non pas un appartement, mais de carrément plusieurs immeubles refaits de fond en comble, et qui se trouvent justement dans la ville voisine d'où je suis...

Et comme travaux effectués par le bailleur, il y a tout, ou presque...

Les facades, les terrasses, les ascenseurs, les balcons biensur, l'électricité complète des parties communes, installation de VMC, les fenêtres, les réseaux de communications, c'est à dire, TV/numérique pour le net...

Différents financeurs mettent la main à la poche pour boucler le budget...

Et tu sais quoi..? Les gens sont dedans et en plus, bah ça fonctionne très bien...

Alors, quand je dis qu'il faut être stupide pour se priver de ce qui est bénéfique à tous... ;)

0 Reco 20/07/2009 à 21:39 par MisterHadley

a écrit : Pas forcément. Tout dépend du plus-value qu'exige le proprio. Si le logement non remis aux normes sera vendu moins cher, pardois en y ajoutant les travaux de remise aux normes, le logement peut revenir moins cher que celui remis aux normes. Question de négociation........Un logement non remis aux normes alors qu'il est déjà loué, ou l'était juste avant d'être mis à la vente, se vendra TOUJOURS moins cher et moins bien que le même logement qui lui aurait été remis aux normes et ne présenterait aucune faiblesse...

Pour négocier, encore faudrait-il avoir de quoi, et justement, un logement ne présentant aucune faiblesse ne se négociera pas, tout est déjà fait.

Et comme tu l'as si bien dit, un logement où rien aurait été fait devra se voir reconfigurer totalement avec le cout que cela représentera...

Les taudis insalubres vont se voir de plus en plus raréfiés, et je peux te démontrer pourquoi sans problème avec un exemple que tout le monde connait:

Les voitures...

Combien de tas d'm.... roulant sont encore encirculation comparé au nombre qu'il y en avait en circulation il y a seulement dix ans..? hum..?

Bah le logement suit déjà ce même chemin, et c'est tant mieux...

Voila voila... ;)

0 Reco 20/07/2009 à 21:40 par Bernie

Je veux bien te croire MH, sauf que dans ton cas cité, les locataires ne mettent pas', en plus, la main à la popoche. Ca fait toute la différence!

0 Reco 20/07/2009 à 21:50 par Bernie

[citer

Les voitures...

Combien de tas d'm.... roulant sont encore encirculation comparé au nombre qu'il y en avait en circulation il y a seulement dix ans..? hum..?

Bah le logement suit déjà ce même chemin, et c'est tant mieux...

Voila voila... ;)
[/citer]

Ce n'est pas la même chose malheureusement. Je suis entièrement d'accord pour que certains taudis, loués cher en plus, soient rayés de la carte.

En général peu de personnes privilégient le statut de locataire à celui de propriétaire. Chacun désire acquérir sa grotte afin d'y héberger les mioches et le chien. Si ton statut de locataire évolue pour que tu participes à l'amélioration du logement de ton proprio, l'histoire devient tout autre.
Un locataire fait rarement dans le social. Un proprio encore moins. C'est le rôle de l'Etat, le social. Ni au bailleur, ni au locataire.

0 Reco 20/07/2009 à 21:50 par MisterHadley

a écrit : Je veux bien te croire MH, sauf que dans ton cas cité, les locataires ne mettent pas', en plus, la main à la popoche. Ca fait toute la différence!Pour tout ce qui est privé, si, ainsi que pour une partie des parties communes, ce ne sont pas forcément des HLM, dans ce cas là...

Et c'est justement en considération des moyens financiers de chacun que les financements se substituent dans un ordre de grandeur variable à la popoche personnelles des propriétaires...

Que tu sois occupant ou bailleurs, des financements existent...

Les locataires mettront ensuite une partie des économies d'énergies réalisées en sonnant et trébuchant sur leurs charges de chauffages dans ce qu'ils voudront, l'autre remontera dans la popoche des propriétaires bailleurs pour financer la partie qui ne la pas été par des aides diverses aux titres des travaux durablement écologiques effectués.

0 Reco 20/07/2009 à 21:57 par Bernie

Dans ton exemple j'ai du mal à croire que le locataire va réaliser 100€ sur ses charges.........CQFD, il risquerait de payer plus cher que de réaliser des économies......
50€ par mois de plus, basculeraient 2.5 millions de français dans la précarité......

0 Reco 20/07/2009 à 21:58 par MisterHadley

a écrit : [citer

Les voitures...

Combien de tas d'm.... roulant sont encore encirculation comparé au nombre qu'il y en avait en circulation il y a seulement dix ans..? hum..?

Bah le logement suit déjà ce même chemin, et c'est tant mieux...

Voila voila... ;)
[/citer]

Ce n'est pas la même chose malheureusement. Je suis entièrement d'accord pour que certains taudis, loués cher en plus, soient rayés de la carte.

En général peu de personnes privilégient le statut de locataire à celui de propriétaire. Chacun désire acquérir sa grotte afin d'y héberger les mioches et le chien. Si ton statut de locataire évolue pour que tu participes à l'amélioration du logement de ton proprio, l'histoire devient tout autre.
Un locataire fait rarement dans le social. Un proprio encore moins. C'est le rôle de l'Etat, le social. Ni au bailleur, ni au locataire.
Et c'est justement pour ça que l'Etat fait tout un tas de bonnes choses dont il serait véritablement stupide de ne pas profiter...

Lorsque d'ici quelques très courtes années, les incitations aux économies d'énergies et autres remises aux normes seront devenues une obligation formelle et surtout incontournable, parce que ça le deviendra, il n'y aura plus de "mesurettes" pour les traine-savattes qui n'auront pas voulu accomplir ce que le bon sens dicte déjà de faire...

Résultat : ils seront obligés et contraints de les effectuer, mais en se démerdant seuls pour les financer, et les banques ne pratiqueront pas les facilités qu'offre justement les mesures gouvernementales actuelles...

Et leurs locataires ne mettront pas la main à la popoche, pour la simple et bonne raison qu'ils iront justement louer ce qu'il y aura alors majoritairement, des logements aux performances énergétiques et de confort au top du top, ou auront eux mêmes achetés en double ptz ou autre leurs propres baraques "vertes"...

0 Reco 20/07/2009 à 22:01 par MisterHadley

a écrit : Dans ton exemple j'ai du mal à croire que le locataire va réaliser 100€ sur ses charges.........CQFD, il risquerait de payer plus cher que de réaliser des économies......
50€ par mois de plus, basculeraient 2.5 millions de français dans la précarité......
N'importe quoi...

Si l'on te donne cent euros, et que sur ces cent euros tu en redonnes cinquantes...

1 - tu ne perds rien mais gagnes de l'argent
2- il te reste cinquante euros que tu n'aurais pas eu avant...

Tsss... ;)

0 Reco 20/07/2009 à 22:06 par Bernie

Combien de proprio pas toujours réglos vont faire monter la note artificiellement pour le locataire?

0 Reco 20/07/2009 à 22:13 par jeanmarcwinner

Oueps ...

C'est un peu à l'eau de rose tout ça ...

Beaucoup de propriétaires n'ont pas de budget pour des éventuelles travaux "écolo"

car il devront mettre de toute façon la main à la poche !

et ce dit locataire responsable mettra les voiles s'il estime que le loyer est trop cher surtout vu ce qui nous attend

ne vous voilez pas les yeux, la crise accélère le krach et mm si des mesurettes sont là pour stopper la descente, au final, les dés sont jouer ...

et c'est pas une JéJette .....

0 Reco 20/07/2009 à 22:14 par MisterHadley

a écrit : Combien de proprio pas toujours réglos vont faire monter la note artificiellement pour le locataire?Pas plus qu'il n'y a déjà de véreux, la bernie, dès lors que cela ne joue pas sur le loyer, mais sur les charges de fonctionnement.

Et les charges de fonctionnement ne dépendent pas forcément du proprio, et ne dépendent pas de lui du tout dans le collectif, principal coeur de cible à atteindre en terme d'économie d'énergie.

0 Reco 20/07/2009 à 22:18 par MisterHadley

a écrit : Oueps ...

C'est un peu à l'eau de rose tout ça ...

Beaucoup de propriétaires n'ont pas de budget pour des éventuelles travaux "écolo"

car il devront mettre de toute façon la main à la poche !

et ce dit locataire responsable mettra les voiles s'il estime que le loyer est trop cher surtout vu ce qui nous attend

ne vous voilez pas les yeux, la crise accélère le krach et mm si des mesurettes sont là pour stopper la descente, au final, les dés sont jouer ...

et c'est pas une JéJette .....
Les proprios sans budget peuvent se voir financer aussi, justement.

Arretes de dire n'importe quoi, ça devient lassant...

Il y a bien des gens qui vivent en HLM et qui ont bien le "budget" pour s'acheter en douce des baraques à trifouillis les oies, n'est ce pas..?

Alors trouver des financements pour faire des travaux n'est actuellement pas un obstacle, ça le deviendra d'ici quelques courtes années pour les je m'en foutistes, et tant pis pour eux.

0 Reco 20/07/2009 à 22:18 par Bernie

Bien parlons en des charges......... C'est le syndic qui établit ça. Tu rectifieras si je me trompe. Et si ce sont les syndics. Ils sont tous honnêtes, c'est bien connu......

MH, en théorie ça peut paraître alléchant. Mais, comme pour le Robien, combien vont trouver la faille et s'en mettre plein les fouilles sur le dos du locataire?

0 Reco 20/07/2009 à 22:27 par jeanmarcwinner

citation
Alors trouver des financements pour faire des travaux n'est
actuellement pas un obstacle, ça le deviendra d'ici quelques courtes
années pour les je m'en foutistes, et tant pis pour eux.

Bah si justement, beaucoup d'investisseur se serrent la ceinture pour leur investissement et ce sera moins évident qu'il n'y parait

surtout dans le contexte actuel ou ce dit proprio commence à se poser de vilaines questions ...

To be or not to be ....

0 Reco 20/07/2009 à 22:28 par MisterHadley

Les syndics ne sont aucunement tout puissants, et sont tes mandataires...

Les AG des copropriétaires votent se que décident les propriétaires, pas ce que décident le syndic, qui lui ne décident de rien mais agit pour le compte et au nom des copropriétaires.

Tu n'as qu'à simplement regarder à combien s'élève ton budget annuel de chauffage...

Prends tes charges de copropriétés annuelles et réduits les sur ce qu'elle te coute par mois...

Un exemple tout simple, divises par dix ce budget chauffage et recalcules ensuite tes charges annuelles, que tu réduiras ensuite sur un mois...

Tu fais pareil avec toutes les dépenses électriques de toutes tes parties communes, tu prends ces budgets là et tu les divises aussi par dix...

Ensuite, tu les réduits sur un mois...

Combien vas-tu gagner en argent à ne plus devoir payer betement tous les mois, par rapport à tes charges actuelles également par mois..?

Il y a une différence qui n'est pas négligable, et peut etre même très avantageuse pour beaucoup d'entre nous...

C'est cette différence gagné que le locataire devra en quelque sorte te redonner pour moitié...

Tu payes moins, il paye moins également... ;)

Message edité 20/07/2009 à 22:28
0 Reco 20/07/2009 à 22:33 par MisterHadley

a écrit : citation
Alors trouver des financements pour faire des travaux n'est
actuellement pas un obstacle, ça le deviendra d'ici quelques courtes
années pour les je m'en foutistes, et tant pis pour eux.

Bah si justement, beaucoup d'investisseur se serrent la ceinture pour leur investissement et ce sera moins évident qu'il n'y parait

surtout dans le contexte actuel ou ce dit proprio commence à se poser de vilaines questions ...

To be or not to be ....
Je vois pas en quoi c'est en rapport avec le fait de financer des travaux, vinner, ça n'a rien à voir...

Déjà, si un "investisseur" comme tu dis se serre la ceinture pour son "investissement, c'est qu'il ya un "chèque" dans l'potage dès le départ...

L'investissement est déjà plus ou moins mauvais et bien mal réfléchi...

Financer des travaux, et investir dans de l'immobilier sont deux choses distinctes.

0 Reco 20/07/2009 à 22:52 par jeanmarcwinner

Oueps, bah moi, j'veux pas contrarier, moi ...

viens m'aider Marc 19, nom de dious ....

0 Reco 20/07/2009 à 22:53 par MisterHadley

Démissionnes, alors...

Ha ha ha ha ha...!!!! ;)

0 Reco 20/07/2009 à 22:54 par Bernie

Peut pas, est déjà en train de démonter ses fenêtres......

0 Reco 20/07/2009 à 23:20 par jeanmarcwinner

Argh, argh .... m'en reste plus qu'une ...

triple vitrage, c'est que le locataire, il va le sentir passer, triple vitrage ....

pour démissionner, faut avoir une mission déjà ....

0 Reco 20/07/2009 à 23:21 par Bernie

a écrit : Argh, argh .... m'en reste plus qu'une ...

triple vitrage, c'est que le locataire, il va le sentir passer, triple vitrage ....

pour démissionner, faut avoir une mission déjà ....
Ohhhhhhhhh j'ai mal au ventre