Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?
Forum
LaVieImmo.com

Forum Café

Nouveau sujet

JMW, JP... Cessez de rêver !!

1 Reco 15/04/2009 à 16:12 par Ancien30427

Il n'y a guère plus que sur ce forum que l'on rêve à une baisse éternelle de l'immobilier qui atteindrait des sommets – 30% -40% -50%... Et puis quoi ?... Le baisse atteindra tout au plus 20% et on reviendra au prix de 2004…

Monsieur JEAN-MARCWINNER vous qui êtes féru d'articles et de liens en tout genre lisez donc ceci http://www.lesechos.fr/patrimoine/immobilier/300341473-immobilier-quelle-baisse-des-prix-pour-quel-type-de-logement-en-2009-.htm
Redescendez sur terre que diable soyez réalistes où vous resterez toute votre vie un conquérant de l'inutile sans propriété.

Monsieur JACK PALMER, votre crach immobilier tant espéré n'est qu'une pâle chimère,
un espoir déjà vain. Cessez de payer un loyer, cessez de jeter votre argent dans le fossé des Danaïdes de votre propriétaire. Achetez, achetez vite et vous écoulerez des jours heureux et paisible au pays du champagne.

Comme la vache folle, comme la grippe aviaire, votre crach immobilier va faire pschittttttt
Et pour tous ceux qui, depuis 2004 attendent que l'immobilier baisse, la chute sera dure, très dure. Boum Badaboum aïe ouille…

0 Reco 15/04/2009 à 16:45 par Ancien13800

a écrit : Monsieur JACK PALMER, votre crach immobilier tant espéré n'est qu'une pâle chimère,
un espoir déjà vain. Cessez de payer un loyer, cessez de jeter votre argent dans le fossé des Danaïdes de votre propriétaire. Achetez, achetez vite et vous écoulerez des jours heureux et paisible au pays du champagne.

Comme la vache folle, comme la grippe aviaire, votre crach immobilier va faire pschittttttt
Et pour tous ceux qui, depuis 2004 attendent que l'immobilier baisse, la chute sera dure, très dure. Boum Badaboum aïe ouille…
Bonjour Jeremy,

et pourquoi s'il vous plait?

A vous lire

Message edité 15/04/2009 à 16:45
0 Reco 15/04/2009 à 16:55 par Ancien26390

Bah monsieur Jérémy, vous n'avez pas encore compris l'ampleur de la crise
et comment fonctionne l'économie et le pouvoir d'achat dont dispose les ménages en france pour pouvoir acheter un bien

certes le processus est lent puisqu'il est parasité par quelques mesurettes, mais le but n'est pas de relancer mais tout simplement d'éviter de trop lourde perte fiscale pour l'état

un exemple tout simple, regardez les banques et comprenez bien qu'elles n'ont jamais été gêné à prêter de l'argent puisque c'est leur métier et que c'est leur gagne pain

mais elles savent qu'accorder un prêt aujourd'hui pour un bien qui baissera au minimum de 30 % impose des garanties " bétons " afin que l'emprunteur honore son prêt coute que coute

Bah vi, que croyez vous, l'immobilier n'est pas le jeu de la marelle ah ah

je vous croie agent immo depuis peu, au moins ça vous fera une expérience redoutable ah ah

0 Reco 15/04/2009 à 17:08 par EOLE

EN TOUT CAS NOUS INVESTISSEUR EN HERBE ON SE FROTTE LES MAINS
BIENTOT ON VA RACHETER A BAS PRIX POUR LOUER ET SE DORER LA PILULLE (sans être arrogant)

0 Reco 15/04/2009 à 17:15 par Ancien30427

Monsieur Palmer, Monsieur JMW, moi je suis un pragmatique …

Je ne fais pas de vaines projections ni de calcul hasardeux, je constate un point c'est tout
Et pour l'heure, je ne vois rien que la correction d'un marché qui n'avait que trop monté
Vous osez prétendez le contraire ? Soit alors fournissez moi des preuves visibles…

Où sont les chantiers à l'abandon comme en Angleterre ?
Où sont les villes fantômes aux rues désertes comme en Espagne ?
Où sont les saisies immobilières comme aux Etats Unies ?
Avez-vous vu ne serait-ce qu'une expropriations avec huissiers et force de l'ordre ?
Avez-vous vu des maisons vendues de force aux enchères avec le propriétaire enchaîné dedans ?
Avez-vous vu des promoteurs mettre la clé sous la porte ?

Montrez moi des articles, des liens, des reportages, qui témoignent de ces situations des preuves tout simplement de ce que vous avancez

1 Reco 15/04/2009 à 17:21 par Ancien13800

a écrit : Monsieur Palmer, Monsieur JMW, moi je suis un pragmatique …

Je ne fais pas de vaines projections ni de calcul hasardeux, je constate un point c'est tout
Et pour l'heure, je ne vois rien que la correction d'un marché qui n'avait que trop monté
Vous osez prétendez le contraire ? Soit alors fournissez moi des preuves visibles…

Où sont les chantiers à l'abandon comme en Angleterre ?
Où sont les villes fantômes aux rues désertes comme en Espagne ?
Où sont les saisies immobilières comme aux Etats Unies ?
Avez-vous vu ne serait-ce qu'une expropriations avec huissiers et force de l'ordre ?
Avez-vous vu des maisons vendues de force aux enchères avec le propriétaire enchaîné dedans ?
Avez-vous vu des promoteurs mettre la clé sous la porte ?

Montrez moi des articles, des liens, des reportages, qui témoignent de ces situations des preuves tout simplement de ce que vous avancez
Re-Bonjour Jeremy,

Je vivais à Paris dans les années 90, je n'ai pas vu cela (pas de quartier fantome, de ville à l'abandon, d'huissier... etc...). j'y ai en tant qu'etudiant et jeune actif vecu en plus une vrai pénurie de l'immobilier, il était déjà galere de s'y loger...

Et pourtant l'immobilier parisien a perdu 40% en 7 ans
http://www.paris.notaires.fr/art.php?cID=277&nID=649

Avec des pointes à 50%, ce n'est pas moi qui le dit, ce sont les notaires d'IDF....

Donc nul besoin d'en arriver aux ventes forcées et propriétaires enchainés pour avoir une belle baisse.

Jack

Message edité 15/04/2009 à 17:26
0 Reco 15/04/2009 à 17:22 par Ancien26390

T'as rien compris mon grand, va faire ta visite du jour ah ah

citation
Et pour l'heure, je ne vois rien que la correction d'un marché qui
n'avait que trop monté

pour l'heure alors imagine pour l'année ...

L'arrogance ne peut que faire réagir nos brebis égarées ........

arrogance d'une brebis
Comme la vache folle, comme la grippe aviaire, votre crach immobilier
va faire pschittttttt

0 Reco 15/04/2009 à 17:25 par Ancien13800

a écrit : Monsieur Palmer, Monsieur JMW, moi je suis un pragmatique …

Je ne fais pas de vaines projections ni de calcul hasardeux, je constate un point c'est tout
Et pour l'heure, je ne vois rien que la correction d'un marché qui n'avait que trop monté
Vous osez prétendez le contraire ? Soit alors fournissez moi des preuves visibles…

Où sont les chantiers à l'abandon comme en Angleterre ?
Où sont les villes fantômes aux rues désertes comme en Espagne ?
Où sont les saisies immobilières comme aux Etats Unies ?
Avez-vous vu ne serait-ce qu'une expropriations avec huissiers et force de l'ordre ?
Avez-vous vu des maisons vendues de force aux enchères avec le propriétaire enchaîné dedans ?
Avez-vous vu des promoteurs mettre la clé sous la porte ?

Montrez moi des articles, des liens, des reportages, qui témoignent de ces situations des preuves tout simplement de ce que vous avancez
Par contre ce que je constate ce sont:

_ des stocks phénoménaux, et des biens dont le tarif affichés baissent fortement
je vous donne un lien vers mon propre suivi
http://www.bulle-immobiliere.org/forum/viewtopic.php?f=26&t=38184

_ une tres forte baisse des transactions constaté par la fnaim et les notaire

_ une baisse constatée par ces memes fnaim et notaire en 2008 et qui va se poursuivre en 2009
Votre propre lien dans ce premier post en est le reflet sur 2009.

http://www.paris.notaires.fr/art.php?cID=277&nID=649

Question que se passe t'il apres 2009? Savez vous que la FNAIM fait des scenarios de baisse à -40%?

_ et une GROSSE crise économique, pas de lien, n'importe quel journal suffira

Jack

Message edité 15/04/2009 à 17:28
0 Reco 15/04/2009 à 17:42 par Ancien26390

http://tf1.lci.fr/infos/france/politique/0,,4381987,00-sarkozy-sermonne-ses-ministres-bavards-.html

Mi j'dis on est parti pour une reprise éternelle de l'immo

un ti 6ème sens ah ah

0 Reco 15/04/2009 à 20:55 par Ancien25109

HAHA, le retour de JeremyGmalAUq

A mettre dans le même sac que Clem

^^

Peuchèreeeeeeeeeeeeeuuuuuhhhhhhhhhh

0 Reco 15/04/2009 à 20:59 par Ancien25109

a écrit : la chute sera dure, très dure. Boum Badaboum aïe ouille…Rectificatif: la chute EST dure, très dure!

0 Reco 15/04/2009 à 21:50 par Ancien30427

a écrit : Je vivais à Paris dans les années 90, je n'ai pas vu cela (pas de quartier fantome, de ville à l'abandon, d'huissier... etc...). j'y ai en tant qu'etudiant et jeune actif vecu en plus une vrai pénurie de l'immobilier, il était déjà galere de s'y loger...

Et pourtant l'immobilier parisien a perdu 40% en 7 ans
http://www.paris.notaires.fr/art.php?cID=277&nID=649

Avec des pointes à 50%, ce n'est pas moi qui le dit, ce sont les notaires d'IDF....

Jack
Monsieur Palmer on ne me la fait pas
Alors comme ça vous intéressiez déjà à l’immobilier en 1990 ?
Et pourquoi n’avez-vous pas acheté alors ? Au plus bas, sept ans après, quand vous étiez jeune actif… Ou bien n’était-ce q’un leurre pour placer votre (unique ?) argument : la baisse des années 1990

Ce passage de mon lien vous a peut-être échappé
« A Paris, comme dans les Grandes Métropoles de Province, les quartiers d'excellence ou les biens "zéro défaut" (bonnes qualités de prestations, bonne orientation, bonnes prestations environnementales...), "les prix se maintiendront voir pourraient continuer à augmenter très légèrement, comme durant la précédente crise sur la période 1992-1998", expliquent les notaires. »

Oui les biens dont personne ne veut baissent beaucoup c’est d’ailleurs aussi ce que reflète votre remarquable étude. Mais pas les autres d’après les notaires qu’il vous plait de citer.

0 Reco 15/04/2009 à 22:00 par Ancien30427

a écrit : Par contre ce que je constate ce sont:

_ des stocks phénoménaux, et des biens dont le tarif affichés baissent fortement
je vous donne un lien vers mon propre suivi
http://www.bulle-immobiliere.org/forum/viewtopic.php?f=26&t=38184

_ une tres forte baisse des transactions constaté par la fnaim et les notaire

_ une baisse constatée par ces memes fnaim et notaire en 2008 et qui va se poursuivre en 2009
Votre propre lien dans ce premier post en est le reflet sur 2009.

http://www.paris.notaires.fr/art.php?cID=277&nID=649

Question que se passe t'il apres 2009? Savez vous que la FNAIM fait des scenarios de baisse à -40%?

_ et une GROSSE crise économique, pas de lien, n'importe quel journal suffira

Jack
Vous constatez des stocks phénoménaux ?
Eh bien montrez les moi ces stocks phénoménaux, ces immeubles, ces appartements fantômes. En ce qui me concerne j’ai plutôt tendance à croire que la France manque de logements

La fnaim constate une forte baisse des ventes, des prix ?

Soit mais en quoi cela présage t-il d’un crach ? On en revient au début, il y a une baisse des ventes qui va aboutir à un nécessaire ajustement des prix. Encore une fois je me base sur le visible et en ce moment le visible ce sont les panneaux « vendu » qui s’affichent à nouveau sur les facades

La FNAIM fait des scenarios de baisse à -40%?

Oui mais elle fait aussi des scénarios de hausse, si c’est votre seule source je vous conseille d’en changer la fnaim raconte n’importe quoi !!

0 Reco 15/04/2009 à 22:05 par Ancien30427

a écrit : L'arrogance ne peut que faire réagir nos brebis égarées ........

arrogance d'une brebis
Comme la vache folle, comme la grippe aviaire, votre crach immobilier
va faire pschittttttt
Qui est la brebis égarées cher monsieur Winner ?
Celle qui attend le krach ou celle qui vit chez elle sous le confortable, valorisant et enviable statut de prorpiétaire ?

0 Reco 15/04/2009 à 22:09 par Ancien30427

a écrit : Rectificatif: la chute EST dure, très dure!Pour qui monsieur corpo ?
Argumentez que diable je ne lis pas dans le marc de café comme vous autre qui prévoyez l'avenir

0 Reco 15/04/2009 à 22:12 par Ancien30427

a écrit : HAHA, le retour de JeremyGmalAUq

Peuchèreeeeeeeeeeeeeuuuuuhhhhhhhhhh
Je ne connais pas cet individu

Pour votre gouverne mon fessier se porte très bien

0 Reco 15/04/2009 à 22:36 par Ancien26390

a écrit : Qui est la brebis égarées cher monsieur Winner ?
Celle qui attend le krach ou celle qui vit chez elle sous le confortable, valorisant et enviable statut de prorpiétaire ?
votre statut de propriétaire, c'est quoi ?
quand avez vous achetez, aviez vous un apport, quelle est la durée du prêt, et le taux etc ...

c'est facile de se proclamer, anti-winner, mais faire le "JéJé " n'est pas si simple ah ah

ensuite être propriétaire oblige à payer le foncier, et pour résumer des charges par rapport à un locataire !

Alors donnez nous tous vos tis éléments que l'on rigole 5 minutes

Moi j'attends rien ! j'observe avec du recul, chose que vous n'avez pas ah ah
(mais qui vient avec l'âge et l'expérience pour qui sait mûrir ....)

=)

0 Reco 15/04/2009 à 23:42 par Ancien30427

a écrit : votre statut de propriétaire, c'est quoi ?
quand avez vous achetez, aviez vous un apport, quelle est la durée du prêt, et le taux etc ...

c'est facile de se proclamer, anti-winner, mais faire le "JéJé " n'est pas si simple ah ah

ensuite être propriétaire oblige à payer le foncier, et pour résumer des charges par rapport à un locataire !

Alors donnez nous tous vos tis éléments que l'on rigole 5 minutes

Moi j'attends rien ! j'observe avec du recul, chose que vous n'avez pas ah ah
(mais qui vient avec l'âge et l'expérience pour qui sait mûrir ....)

=)
Ne vous en déplaise monsieur Winner jusqu’à nouvel ordre être propriétaire est un statut enviable et souhaité par les 3/4 des français nous n’y pouvons rien c’est culturel…
Tout comme payer ses impôts d’ailleurs, moins on en paie mieux c’est n’est-ce pas ? Avec ce raisonnement on ne va pas loin. Je vous parlerai avec plaisir des bienfaits de l’impôt mais il est tard et je veux aller à l’essentiel.
Vous me parlez de la taxe foncière eh bien cet (unique ?) argument ne pèse pas bien lourd.
Si la taxe foncière vous rebute sachez simplement que le montant d’une simple taxe d’habitation est parfois bien plus élevé qu’une taxe foncière et une taxe d’habitation réunies, selon la commune où l’on habite. J’ai des amis locataires qui paient 1200 euros de TH. Mes deux taxes me reviennent à 900 euros (pas dans la même commune évidemment) faites le calcul… Mais vous qui savez si bien prendre du recul ne voyez qu’un impôt supplémentaire…

0 Reco 16/04/2009 à 08:11 par marc19

a écrit : Ne vous en déplaise monsieur Winner jusqu’à nouvel ordre être propriétaire est un statut enviable et souhaité par les 3/4 des français nous n’y pouvons rien c’est culturel…
Tout comme payer ses impôts d’ailleurs, moins on en paie mieux c’est n’est-ce pas ? Avec ce raisonnement on ne va pas loin. Je vous parlerai avec plaisir des bienfaits de l’impôt mais il est tard et je veux aller à l’essentiel.
Vous me parlez de la taxe foncière eh bien cet (unique ?) argument ne pèse pas bien lourd.
Si la taxe foncière vous rebute sachez simplement que le montant d’une simple taxe d’habitation est parfois bien plus élevé qu’une taxe foncière et une taxe d’habitation réunies, selon la commune où l’on habite. J’ai des amis locataires qui paient 1200 euros de TH. Mes deux taxes me reviennent à 900 euros (pas dans la même commune évidemment) faites le calcul… Mais vous qui savez si bien prendre du recul ne voyez qu’un impôt supplémentaire…
Même si je ne suis pas toujours d'accord, cette franche contradiction n'est pas pour déplaire car , à force de se lisser dans le sens du poil ...... hein , on s'endort ..........

0 Reco 16/04/2009 à 10:01 par Ancien25109

Jeremy revient régulièrement nous voir quand ça lui prend. Il s'est fait connaître initialement sous le pseudo de GeremyG. Un grand moment, surtout quand il nous expliquait mathématiquement l'avantage de l'achat sur la location sans inclure le coût des travaux dans son plan de financement

L'année dernière, il nous expliquait qu'il s'en foutait que ça baisse, visiblement, il a changé d'avis maintenant qu'il comprend que la baisse est enclenchée...
=)

0 Reco 16/04/2009 à 10:03 par Ancien26390

coucou mr jérémy

comment qu'ça va bien
oui être propriétaire, c'est la classe mais pas à n'importe quel prix !!

et tout dépend de la situation de chacun pour encore se répéter, profession, montant loyer, apport, projet .....

Bah oui l'impôt est utile, encore faut il qu'il soit bien utilisé ! je vous ferais pas de dessin ...

1/ Ben pour la taxe foncière, le cas dont vous parlez a un caractère exceptionnelle et ne peut pas être retenu
ensuite en moyenne disons que TH et TF en tant que propriétaire = cout supplémentaire de 1200 euros par rapport à la location

2/ ensuite les charges = (que vous avez oublié mais l'erreur est humaine ah ah)
chauffage (car en location, il est dès fois compris comme moi)
eau, 2 fois par an / ordures / charges de copropriété ....

sans compter les travaux systématique que l'on fait

1 et 2 représentent environ minimum 200 euros/mois en enlevant les frais exceptionnelle comme ravalement, lotissement privé, nettoyage tuile et crépi ect .... " c cadeau "

Pour finir, vos amis locataires ont toutes les commodités là ou ils sont !!
et d'ailleurs vous n'auriez pas pu acheter cette proximité

ensuite m'ssieur jérémy, ou vous êtes, plus perdu ! tu meurs !
tout va avec, en payant pas cher de taxe on a rien ! c'est proportionnel donc centre paris "je vous fais pas un dessin "

Et mm si vous regrettez cet achat, sachez que vous pourrez toujours revendre, cependant faudra attendre un ti peu, minimum une décennie ou perdre de l'argent mais sachez une chose !
=> L ARGENT NE FAIT PAS LE BONHEUR !

Mi j'dis v'la une tite synthèse et vous voyez que votre dernière phrase montre que bon nombre de personne "interprète" sans réfléchir ah ah

0 Reco 16/04/2009 à 10:05 par Ancien25109

a écrit : Vous me parlez de la taxe foncière eh bien cet (unique ?) argument ne pèse pas bien lourd.
Si la taxe foncière vous rebute sachez simplement que le montant d’une simple taxe d’habitation est parfois bien plus élevé qu’une taxe foncière et une taxe d’habitation réunies, selon la commune où l’on habite. J’ai des amis locataires qui paient 1200 euros de TH. Mes deux taxes me reviennent à 900 euros (pas dans la même commune évidemment) faites le calcul… Mais vous qui savez si bien prendre du recul ne voyez qu’un impôt supplémentaire…
Ca sert à quoi de comparer des torchons et des serviettes?

0 Reco 16/04/2009 à 10:22 par Ancien13800

Bonjour Jeremy,

Je fait une réponse globale à tous vos mails vous cite et numérote pour q ‘on s’y retrouve , si vous me répondez, essayez svp de reprendre les n° ce sera plus clair :

1 paris 90
« Monsieur Palmer on ne me la fait pas
Alors comme ça vous intéressiez déjà à l’immobilier en 1990 ?
Et pourquoi n’avez-vous pas acheté alors ? Au plus bas, sept ans après, quand vous étiez jeune actif… Ou bien n’était-ce q’un leurre pour placer votre (unique ?) argument : la baisse des années 1990 "

non je ne m'intéresse pas à l'immo depuis 90. Je reprends 90 pour montrer la réalité : on peut tres bien avoir une baisse massive (-40%) sans vivre dans une ville fantome et donc avoir le meme resultat qu'aux US (en moins vite il est vrai)

Si vous avez bien lu mon post initial je précisait d'ailleurs que j'étais dans ces années étudiants puis jeune actif, le marché était déjà galère pour louer et également pour acheter même si je n’ai pas acheté à cette époque. On n'achète pas d'immobilier quand on est étudiant. Le message est :
"Paris était en situation de pénurie et pourtant cela a beaucoup baissé"

Une remarque : Où avez-vous vu que je suis locataire depuis cette date ? je l’étais en tant qu’étudiant et « jeune actif », je le suis aujourd’hui sur Reims, qui vous dit que je n’ai jamais été propriétaire entre ces deux périodes ?

----------

2 Les biens d’exception épargnés par la baisse
« Ce passage de mon lien vous a peut-être échappé
« A Paris, comme dans les Grandes Métropoles de Province, les quartiers d'excellence ou les biens "zéro défaut" (bonnes qualités de prestations, bonne orientation, bonnes prestations environnementales...), "les prix se maintiendront voir pourraient continuer à augmenter très légèrement, comme durant la précédente crise sur la période 1992-1998", expliquent les notaires. » »

Au risque de déplaire au notaires, je vois très mal dans un marché perdant 40% des biens augmentant de valeurs.
http://www.paris.notaires.fr/art.php?cID=277&nID=649

Pour rappel sur la période 91 /98, un arrondissement « d’exception » le 8° a perdu 48,2%.
Aujourd’hui la cote d’azur (terre « naturelle » pour ce type de biens) est en baisse
http://fr.news.yahoo.com/4/20090414/tts-france-immobilier-cte-dazur-ca02f96.html
22% de transcations en moins et des prix en baisse de 5,7% en un seul trimestre

Désolé mais je n’y crois pas. Qu’un bien d’exception perde moins qu’un bien de mauvaise qualité oui, mais pas du tout je n’y crois pas.

----------

3 Les stocks

« Vous constatez des stocks phénoménaux ?
Eh bien montrez les moi ces stocks phénoménaux, ces immeubles, ces appartements fantômes. En ce qui me concerne j’ai plutôt tendance à croire que la France manque de logements »

Oui, je constate des stocks phénoménaux de biens en vente, il suffit de faire un tour sur seloger, le bon coin etc… proche de mon domicile il y a une quantité folle de biens à vendre, quand je pars en WE, dans tous les villages de France que je traverse il y a des pancartes à vendre. Rien de cela il y a 2 ans.

Dns la plupart des villes, les panneaux à vendre des agences sont d’ailleurs interdit (pollution visuelle)


----------

4 une baisse ou un krash?

« La fnaim constate une forte baisse des ventes, des prix ?

Soit mais en quoi cela présage t-il d’un crach ? On en revient au début, il y a une baisse des ventes qui va aboutir à un nécessaire ajustement des prix. Encore une fois je me base sur le visible et en ce moment le visible ce sont les panneaux « vendu » qui s’affichent à nouveau sur les facades "

Un point tres important, les cycles immos sont long, la dernière baisse a durée 7 ans (91 à 98), la dernière hausse 9 ans (98 à 2007)… donc une baisse forte ne va pas se faire en 3 mois.
Un krash commence par une baisse des transactions puis une baisse forte, c’est très long. Pour moi nous sommes au debut d’un krash
Vous voyez des affiches vendus ? pas de soucis, mais il y a tout de même bien moins de transactions qu’avant. Ne me dites pas que le climat économique actuel incite à emprunter

----------

5 Scénarios de baiss :

"La FNAIM fait des scenarios de baisse à -40%?

Oui mais elle fait aussi des scénarios de hausse"

La fnaim ne communique pas en tous cas sur ces scénarios … Je suis désolé mais René Pallincourt ne communique que sur des scénarios à -20% et évoque un ‘impossible » scéanrios de baisse à -40%... je me demande bien pourquoi évoqué un scénario à -40% (-10% par an de 2009 à 2012)s’il est impossible…

LE SCENARIO LE PLUS PROPABLE POUR LA FNAIM EST A -20%

Je vous cite la communication FNAIM :
//www.lavieimmo.com/actualite-immobilier-Prix_de_l_immobilier_baisse_jusqu_en_2011_selon_la_fnaim-00002463.html

« Improbable, pas impossible
Souvent accusée de pécher par excès d’optimisme, la Fédération ne table plus sur un redémarrage rapide du marché, même si le scénario qu’elle juge « le plus probable » prédit une reprise de la croissance économique dès l’année prochaine et un retour à la stabilité des prix de l’immobilier pour 2012. D’ici là, trois années de baisse, avec un repli de 10% cette année, de 5% en 2010 et de 3% en 2011. Soit un retour des prix à leur niveau de 2003-2004. Cette baisse, en parallèle avec « un maintien des taux des crédits habitat à un nouveau plancher historiquement bas » (4.5% en moyenne cette année, puis 4% en 2010 et 2011) permettrait « une resolvabilisation de la clientèle », estime René Pallincourt.

Selon un scénario plus noir, les prix pourraient connaître un « fort recul » de 10% en moyenne par an entre 2009 et 2012 inclus. « Ce scénario ne tient pas compte de la pression exercée par la demande » de logements, tempère René Pallincourt, qui le juge donc « peu probable bien que pas impossible ». Pour mémoire, l’année dernière à la même époque, la Fnaim visait une hausse de l’ordre de 2 à 3% des prix sur l’année 2008. »

6 Les scenarios FNAIM plausible ?

« Oui mais elle fait aussi des scénarios de hausse, si c’est votre seule source je vous conseille d’en changer la fnaim raconte n’importe quoi !! »

Elle ne raconte pas n’importe quoi. En fait, elle raconte ce qui l’arrange (mais je suis d'accord c'est sopuvent n'impiorte quoi ;-) )

Il y a deux ans elle communiquait sur une impossibilité de la baisse car ses adhérents se gavaient, a l’époque j’annonçait déjà un crash avec une baisse de 30 à 40% sur 4/5 ans… ce qui se rapproche de plus en plus des scénarios actuels de la FNAIM

Ensuite, face au blocage des transactions en 2008 qui provoque la mort des agences elle admet la baisse et annonce une baisse légère (20% sur 4 ans tout de même… ce n’est pas rien). Mais maintenant, elle se retrouve coincée : soit elle annonce une très forte baisse mais alors, elle se met à dos tous les acheteurs récents (et ceux bloqués en prêt relais).. soit elle joue la montre (c’est sa stratégie actuelle), annonce une baisse de 10% en 2009 … et la réactualisera en cours d’année en annonçant du -15% et encore -10% en 2010...

En plus la crise économique, conséquence de la crise du crédit qui a provoqué la bulle immobilière, impacte tellement nos économies qu’elle sera un parfait alibi « c’est pas notre faute si le marché va baisser encore plus, c’est la faute à la crise et au millions de chômeurs qu’elle génère et qui n’ont plus de sous »

----
7 Sur les autres scénarios :

On trouve la BNP :
-30 à -40% sur les prochaines années

http://www.bulle-immobiliere.org/forum/viewtopic.php?f=3&t=47866&p=656918&hilit=bnp#p656918
« une baisse des prix réels comprise entre 30 et 40% nous semble probable, à l'issue d'un ajustement qui s'étalerait sur plusieurs années »

et le mien, tous simplement basé sur le pouvoir d’achat immobilier (popularisé par le fameux « graph de friggit »)… En gros -50% sur 5 ans ;
http://www.bulle-immobiliere.org/forum/viewtopic.php?f=26&t=48721

------
8 En global :

Vous avez le droit de ne pas croire à un krash (oin va dire du -40% pour faire simple) et de penser que la baisse s'arretera avant;
Mais si l’on revient un ou deux ans en arrière, c’est plus mon scénario qui se matérialise que celui des lobbys immos avec une baisse légere

Une question : Qu’est ce qui vous fait penser que la baisse s’arrêtera au niveau « ajustement » ? et quel sera pour vous ce niveau ?

A vous lire

Jack

0 Reco 16/04/2009 à 10:24 par Ancien13800

a écrit : Ne vous en déplaise monsieur Winner jusqu’à nouvel ordre être propriétaire est un statut enviable et souhaité par les 3/4 des français nous n’y pouvons rien c’est culturel…On est bien d'accord sur ça. D'ailleurs je m'inclus dans les 3/4... le seul problème est de savoir à quel prix, c'est tout;

jack

0 Reco 16/04/2009 à 12:01 par Ancien30427

Bonjour M. Winner,
Manifestement vous n'êtes pas très copain avec l'impôt au point de ne pas connaître ses mécanismes fondamentaux, son assiette, son taux…a écrit : 1/ Ben pour la taxe foncière, le cas dont vous parlez a un caractère exceptionnelle et ne peut pas être retenu
ensuite en moyenne disons que TH et TF en tant que propriétaire = cout supplémentaire de 1200 euros par rapport à la location
Petite leçon de chose les impôts locaux sont calculés dans l'ancien sur des bases datant de 1970 (rapport de la cour des comptes 2009)
Un appartement ancien en centre ville aura une TF + TH de 1000 calculées sur des bases de 1970. Un appartement neuf dans la même rue aura une TH de 1200 calculée sur des bases de l'année où elle a été construite. Sachez le que diable il n'y a absolument rein d'exceptionnel là dedans
Les différences d'une commune à l'autre sont criantes mais cela ne signifie pas qu'il y a moins de service dans la commune… Renseignez vous, comparez puisqu'apparemment vous êtes champion

Ensuite je vois pas trop pourquoi vous me parlez de chauffage (qui peut être à géothermie chez un propriétaire puisqu'il peut en changer quant il veut où électrique chez un locataire qui doit faire avec) ni de charge (récupérables par le propriétaire). sans compter les travaux systématique que l'on fait (que l'on répercute sur le loyer)

Vous me dites "vos amis locataires ont toutes les commodités là ou ils
sont !!"

Ben non justement voir ce que j'explique plus haut

Vous me dites => L ARGENT NE FAIT PAS LE BONHEUR !

Je vous répond sans hésiter MAIS LA PROPRIETE SI !!!!!!!!!!!!

A bientôt

0 Reco 16/04/2009 à 12:03 par Ancien30427

Monsieur Palmer,

C'est avec plaisir que je répond à vos réflexions dans l'ordre que vous souhaitez

1. qui vous dit que je n’ai jamais été propriétaire entre ces deux périodes ?

Tout simplement parce que quant on est propriétaire on ne redevient pas locataire sauf par nécessité…Je ne connais pas de propriétaires qui le font pour convenance personnelle. Depuis que je suis propriétaire, on me salue de bien loin, croyez moi on sent la différence dans les dîners quant on annonce son statut.

2. Les biens d'exception épargnés par la baisse

Non non justement ce ne sont pas des biens d'exception qui ont été épargnés par la baisse mais des biens de bonne qualité bien situés, ceux que tout le monde recherche et qui ne baisseront pas ou peu… Mais si vous ne croyez pas aux constatations des notaires inutile de poursuivre le débat

3. Stocks

Sur "Se loger" les redondances sont nombreuses comme sur tous les autres sites d'annonce je préfère m'en tenir aux données sociologiques de l'insee qui parlent d'un nombre criant de logement en France il en manque 100 000 par an
Pour votre gouverne les panneaux "à vendre" ne peuvent être interdits pour pollution visuelle mais pour publicité gratuite.

4. Les cycles éco

Vous qui êtes féru d'économie vous devez savoir que les cycles économiques ont tendance à se raccourcir et que les temps ont changé c'est pour ça d'ailleurs qu'on ne peut comparer l'actuelle crise avec celle de 1929. Il n'est pas impossible que la l'actuel cycle de baisse ne dure pas plus de trois ans.
Vous citez Friggit il y aurait beaucoup à dire… On en reparlera

5.6.7. Les scénarios

OK la fnaim ne fait pas scénario de hausse mais elle en fait plusieurs et vous semble ne retenir le plus pessimiste. Moi je retiens le plus réaliste.

8. Global

Nous vivons dans une culture de l'image en Espagne il y a des villes fantômes qui s'affichent en une des magazines, aux Etats il y a des expropriations musclées qui se déroulent sous l'œil des caméras, en Angleterre il y a des chantiers à l'abandon en une des JT…. Toutes ces images marquent les esprits.
Eh bien dans ces pays l'immobilier n'a même pas perdu 20% alors pensez vous qu'en France où il n'y pas une seule image un krach encore pire se prépare ?
Ensuite notre Gouvernement n'arrête pas de multiplier les aides : remboursement des intérêts d'emprunt, prêt à taux, rachat des stocks…
Et qu'observe t-on ? Les ventes de logements neufs repartent
http://www.capital.fr/immobilier/interviews/les-ventes-de-logements-neufs-ont-legerement-redemarre-au-cours-du-premier-trimestre-2009-370518
Que croyez vous que fait la fnaim en ce moment ? Elle réclame des gestes, des aides dans l'ancien et je suis prêt à parier qu'elle va les obtenir…
Et puis lisez la presse que diable vous ne retenez que les passages qui vous intéressent alors que tous les articles des plus grands quotidiens prédisent que la baisse des ne sera pas aussi spectaculaire que la baisse des ventes
Un exemple http://www.latribune.fr/patrimoine/immobilier-patrimoine/20090406trib000364126/immobilier-en-france-chute-des-transactions-baisse-des-prix.html
Je vous répète que pour moi il y aura une nécessaire correction qui atteindra tout au plus 20% c'est-à-dire qu'on reviendra au prix de 2004 (l'année où j'ai acheté) eh oui depuis 5 ans je suis propriétaire, on me salue de bien loin, croyez moi on sent la différence dans les dîners quant on annonce son statut)

0 Reco 16/04/2009 à 13:47 par Ancien26390

a écrit : Bonjour M. Winner,
Manifestement vous n'êtes pas très copain avec l'impôt au point de ne pas connaître ses mécanismes fondamentaux, son assiette, son taux…

Petite leçon de chose les impôts locaux sont calculés dans l'ancien sur des bases datant de 1970 (rapport de la cour des comptes 2009)
Un appartement ancien en centre ville aura une TF + TH de 1000 calculées sur des bases de 1970. Un appartement neuf dans la même rue aura une TH de 1200 calculée sur des bases de l'année où elle a été construite. Sachez le que diable il n'y a absolument rein d'exceptionnel là dedans
Les différences d'une commune à l'autre sont criantes mais cela ne signifie pas qu'il y a moins de service dans la commune… Renseignez vous, comparez puisqu'apparemment vous êtes champion

Ensuite je vois pas trop pourquoi vous me parlez de chauffage (qui peut être à géothermie chez un propriétaire puisqu'il peut en changer quant il veut où électrique chez un locataire qui doit faire avec) ni de charge (récupérables par le propriétaire). sans compter les travaux systématique que l'on fait (que l'on répercute sur le loyer)

Vous me dites "vos amis locataires ont toutes les commodités là ou ils
sont !!"

Ben non justement voir ce que j'explique plus haut

Vous me dites => L ARGENT NE FAIT PAS LE BONHEUR !

Je vous répond sans hésiter MAIS LA PROPRIETE SI !!!!!!!!!!!!

A bientôt
sir ' jérémy

vos recherches sur internet sur les impôts ont été fructueuses ah ah

je disais exceptionnelle dans le sens ou le cas que vous avez présenté n'est pas une généralité
la TH est fonction des revenus, de la composition du foyer alors ou vos amis sont très riches et sans enfants ou ils ont pas beaucoup de commodités mais alors vous, à ce moment là vous êtes dans le déser ah ah

la preuve, vous ne nous donnez pas trop d'info sur la région ou vous êtes, peut être parce que marly gomont est passé à la télé

et je ne doute pas que la différence entre les communes est criante, surtout entre la votre et les autres ...

Bah pour le chauffage bien sûr, il existe aussi le solaire et l'éolienne ! mais justement encore plus de frais sur l'exemple que je donnais entre un propriétaire et un locataire

relisez sur le chauffage, vous n'avez encore pas compris ce qui est écris

et vos charges que le proprio répercute = je vous ai précisé que justement cela dépend du loyer que l'on paie (chauffage compris comme moi etc ....)

relisez, vous allez en savoir peut être plus qu'à la première lecture

la propriété fait le bonheur, ah ah
dans votre village, j'en doute
la richesse et le bonheur dans la vie n'est pas de rester dans sa maison parce ce qu'il n'y a rien autour et que de toute façon l'emprunt souscrit à vissé les tiroirs question finance
mais ça vous vous en rendrez compte plus tard, seulement annihiler toute idée de plus-value si vous devez revendre !

et qq vous dites dans les diners de village parce qu'il y a rien d'autre à faire, on sent la différence quand on annonce son statut ah ah

alors celle là elle est bien bonne, le statut de quoi ? d'avoir un emprunt sur 25/30 ans MDR
ça doit bien être un village de rigolo encore

et qq vous dites on vous salue de bien loin = vous vous enterrez tout seul et cela montre que vos voisins sont pas " fut fut " ah ah

Au lieu de regarder sur internet l'assiette et le taux des impôts, regardez avec recul le marché immo comme cela si vous êtes surpris dans quelques mois, vos voisins là véritablement vous salueront de bien loin

0 Reco 16/04/2009 à 13:54 par Ancien13800

"C'est avec plaisir que je répond à vos réflexions dans l'ordre que vous souhaitez"

Merci pour cet echange fort sympathique et structuré, cela fait plaisir

--------

"1. qui vous dit que je n’ai jamais été propriétaire entre ces
deux périodes ?

Tout simplement parce que quant on est propriétaire on ne redevient pas locataire sauf par nécessité…Je ne connais pas de propriétaires qui le font pour convenance personnelle. "

Par necessité : oui c’est tout a fait ça ; Mobilité professionnelle forte pour moi à une époque. Cela c’est bien calmé heureusement.

----------

"2. Les biens d'exception épargnés par la baisse

Non non justement ce ne sont pas des biens d'exception qui ont été épargnés par la baisse mais des biens de bonne qualité bien situés, ceux que tout le monde recherche et qui ne baisseront pas ou peu… Mais si vous ne croyez pas aux constatations des notaires inutile de poursuivre le débat"

Essayons d’etre plus précis, imaginer vous dans le 8° arrondissement parisien qui a perdu 48% (on va dire 50%) en global que certains biens ont gagné 10% sur cette période ?

Je prend le 8° car c'est je crois l'un des plus beaux quartier de paris (il y a bien les champs elysées dedans, non?)
Tous n’ont pas evidement perdu exactement 50%, je suppose que les trois quarts ont du perdre entre 40 et 60%, avec peut etre certains biens qui n’ont perdu que 30% et d'autres 70%, mais franchement j’imagine mal que certains biens ont gagné 10% sur cette période. Oua lors ils representent une mini minorité tres precises.

je prend le 8° car c'est je crois l'un des plus beaux quartier de paris (il y a bien les champs elysées dedans, non?)

Je ne crois effectivement pas les notaires sur ce point, car cette constatation est totalement étrangère a ce qu’ils annoncent sur leurs propres sites

Une remarque tres importante : Dans les biens que je suis dans ma file remoise il y a beaucoup de biens de qualité croyez moi, pôur ne pas dire que cela . Il vous suffit d'ailleurs de prendre un lien (il y a les liens directs vers les sites d'annonces ) pour verifier

-------

"3. Stocks

Sur "Se loger" les redondances sont nombreuses comme sur tous les autres sites d'annonce je préfère m'en tenir aux données sociologiques de l'insee qui parlent d'un nombre criant de logement en France il en manque 100 000 par an"

Encore une fois la pénurie n’empêche pas la baisse. A paris il y a avait un réel déficit de logements dans les années 90. Il y a un réel déficit de logement au japon (ile volcanique trois fois plus peuplée que la France)… et où l’immobilier baisse depuis 15 ans.

Expliquez moi à la lueur du cas parisien de 91 à 98, comment une capitale en pénurie de logement peut perdre 40?

" Pour votre gouverne les panneaux "à vendre" ne peuvent être interdits pour pollution visuelle mais pour publicité gratuite."
Ok merci pour la precision

-----------

"4. Les cycles éco

Vous qui êtes féru d'économie vous devez savoir que les cycles économiques ont tendance à se raccourcir et que les temps ont changé c'est pour ça d'ailleurs qu'on ne peut comparer l'actuelle crise avec celle de 929. Il n'est pas impossible que la l'actuel cycle de baisse ne dure pas plus de trois ans. "
Vous citez Friggit il y aurait beaucoup à dire… On en reparlera

Etant feru d’économie je compare directement 1929 à 2008, nous revivons un scénario tres proche pour moi.

Pas de soucis pour parler de friggit autrement dit du pouvoir d’achat immobilier

---

"5.6.7. Les scénarios

OK la fnaim ne fait pas scénario de hausse mais elle en fait plusieurs et vous semble ne retenir le plus pessimiste. Moi je retiens le plus réaliste."

Pas de soucis

----

"8. Global

Nous vivons dans une culture de l'image en Espagne il y a des villes fantômes qui s'affichent en une des magazines, aux Etats il y a des expropriations musclées qui se déroulent sous l'œil des caméras, en Angleterre il y a des chantiers à l'abandon en une des JT…. Toutes ces images marquent les esprits.
Eh bien dans ces pays l'immobilier n'a même pas perdu 20% alors pensez vous qu'en France où il n'y pas une seule image un krach encore pire se prépare ? "

Avez-vous vu en 91 Paris devenir une ville fantome ? moi pas
Et pourtant il a perdu 40%

" Ensuite notre Gouvernement n'arrête pas de multiplier les aides : remboursement des intérêts d'emprunt, prêt à taux, rachat des stocks…
Et qu'observe t-on ? Les ventes de logements neufs repartent"

http://www.capital.fr/immobilier..."
(ce lien ne marche pas pour moi désolé... pouvez vous svp me donner un extrait de l'article?)

----

"Que croyez vous que fait la fnaim en ce moment ? Elle réclame des gestes, des aides dans l'ancien et je suis prêt à parier qu'elle va les obtenir…"

Je fais le pari inverse, elle en demande depuis fort longtemps sans rien avoir
elle definie elle meme " l’immobilier ancien, grand oublié du plan de relance."
//www.lavieimmo.com/actualite-immobilier-La_fnaim_demande_le_doublement_du_ptz_dans_l_immobilier_ancien-00002911.html

" Et puis lisez la presse que diable vous ne retenez que les passages qui vous intéressent alors que tous les articles des plus grands quotidiens prédisent que la baisse des ne sera pas aussi spectaculaire que la baisse des ventes Un exemple
http://www.latribune.fr/patrimoi..."

Une question ;: est ce que ces journaux avaient annoncé une crise financiere, avaient ils annoncé une baisse de l'immobilier?

(Au passage, dans cet article on explique que la chute des ventes dans l’ancien est de 30% sur les premiers mois de l’année… Pensez vous qu’un marché avec moins d’acheteurs soit un marché dont les prix partent en hausse ?)

Sur la presse : j’ai appris à lire entre les lignes depuis fort longtemps… decoder une actualité et des chiffres fait partie de mon univers professionnel depuis fort longtemps et ma propre activité uinclut une forte part de com … « On n’apprend pas à un singe à faire des grimaces » et le « singe » expert en com que je suis se rend bien compte - j'ai un stock de bananes inutiles de m'en envoyer merci-

Ce que vous lisez dans la plupart des journaux n’est que de la com ; Rien d’autres.

Souvenez vous des titres des journauxc en France depuis deux ans :
Il n’y aura pas de crise des subprimes
Il y aura une petite crise aux US bientôt passée
Il y a une crise aux US bientôt passée
Il ya une crise aux US mais elle ne passaera pas en France (sur base C.Lagarde)
Il y a une crise en fiannciere terrible en France
La crise est derriere nous (DSK)
Le G20 a sauve le monde (comment au fait ? elles sont où les mesures ?)
Et pendant ce temps ? lisez les echos, ou les journaux locaux, 80 000 chomeurs en France de plus par mois et des fermetures de sites industriels cquotidiens ; Vous imaginez ces gens achetez de l’immobilier ?
Vous croyez que la crise financière est finie ?

------
9 pas plus de 20%

"Je vous répète que pour moi il y aura une nécessaire correction qui atteindra tout au plus 20% c'est-à-dire qu'on reviendra au prix de 2004 (l'année où j'ai acheté) "

Souhaitons pour vous que vous ayez raison, en ce cas effectivment vous aurez bien fait d’acheter. Mais je n’y crois pas du tout

D'ailleurs pour certains (Lorient) on revient meme à ceux de 2000:
http://www.lorient.maville.com/actu/actudet_-Immobilier-On-revient-aux-prix-de-l-an-2000-_loc-898657_actu.Htm

" eh oui depuis 5 ans je suis propriétaire, on me salue de bien loin, croyez moi on sent la différence dans les dîners quant on annonce son statut)"

je vous crois fort volontiers, car j’ai longtemps ces dernieres années senti l’inverse…

Mais a dire vrai depuis un an mon concept « d’attendre les soldes pour acheter » ne fait plus rire du tout bien au contraire, on me conseille de prendre mon temps.

A vous lire

Jack

0 Reco 16/04/2009 à 14:51 par Ancien13800

je cite intégralement cette news des echos...

http://www.lesechos.fr/info/service/reuters_00139330-le-marche-immobilier-francais-devrait-rester-sous-pression.htma écrit : Le recul sensible de la confiance des ménages et la montée du chômage en France devraient continuer à décourager la demande pour les biens immobiliers, estime Fitch Ratings.
Dans un rapport sur le marché immobilier français publié jeudi, l'agence de notation souligne que les ventes de logements baissent fortement, comme l'atteste notamment le recul des demandes de prêts.
Ce repli est accentué par l'accès restreint au crédit: les termes des prêts sont moins favorables et les banques durcissent leurs critères en matière de garanties, ajoute l'agence.
La contraction de l'activité sur le marché immobilier se traduit par un allongement des délais de vente et une baisse des octrois d'emprunts.
Le rapport, intitulé en anglais "Overview of the French Residential Mortgage Market", est accessible sur le site internet de l'agence de notation, www.fitchratings.com.

0 Reco 16/04/2009 à 15:14 par Ancien25109

Ce mec réuni tous les poncifs du genre à lui tout seul!

0 Reco 16/04/2009 à 15:23 par Ancien25109

a écrit : Tout simplement parce que quant on est propriétaire on ne redevient pas locataire sauf par nécessité…Je ne connais pas de propriétaires qui le font pour convenance personnelle. Depuis que je suis propriétaire, on me salue de bien loin, croyez moi on sent la différence dans les dîners quant on annonce son statut.Mais MRD! Tes dîners, tu ne les prends qu'avec les minots du coin ou quoi?

Faut pas leur dire que tu ne sais plus écrire correctement français, ton "statut" en prendrait une claque...

0 Reco 16/04/2009 à 15:46 par Ancien30427

"Merci pour cet echange fort sympathique et structuré, cela fait
plaisir

Je vous retourne le compliment cher monsieur Palmer"

--------

"1. Par necessité : oui c’est tout a fait ça ; Mobilité
professionnelle forte pour moi à une époque. Cela c’est bien
calmé heureusement.

Très heureux pour vous, dois-je en déduire que vous avez été propriétaire ?

----------

"2. Essayons d’etre plus précis, imaginer vous dans le 8°
arrondissement parisien qui a perdu 48% (on va dire 50%) en global
que certains biens ont gagné 10% sur cette période ?


Savez vous combien il y a d'habitants dans le 8ème arrondissement ? Je crois que c'est le moins peuplé de Paris pas vraiment représentatif
Oui il y a les Champs Elysées, les invalides, la rue de Grenelle, la rue de la Pompe…
Je pense que les appartements avec vue sur les invalides seront toujours autant recherchés que ceux rue de la Pompe… On en revient à ma position

"Une remarque tres importante : Dans les biens que je suis dans ma file
remoise il y a beaucoup de biens de qualité croyez moi, pôur ne pas
dire que cela . Il vous suffit d'ailleurs de prendre un lien (il y a
les liens directs vers les sites d'annonces ) pour verifier"

Oui j'ai vu votre file, c'est un beau travail mais à Reims il y a un paramètre bien spécifique qui intervient : les maisons ont été surévaluées pendant des années pendant le chantier TGV, c'est classique, on en revient à des valeurs "normales"

-------

"3. Stocks

"Encore une fois la pénurie n’empêche pas la baisse. A paris il y a
avait un réel déficit de logements dans les années 90. Il y a un
réel déficit de logement au japon (ile volcanique trois fois plus
peuplée que la France)… et où l’immobilier baisse depuis 15
ans."

Pas assez d'infos sur le Japon pour vous répondre difficilement comparable quoiqu'il en soit, les modes de vie sont différent, la culture aussi, on vit en famille avec ses parents, pas forcément chacun chez soi, le désir de propriété n'est peut-être pas aussi fort que chez nous…

"Expliquez moi à la lueur du cas parisien de 91 à 98, comment une
capitale en pénurie de logement peut perdre 40?"

Je ne peux que vous réitérer ma position : tous les logements n'ont pas perdu 40%. Sur la période 91 – 98 je vous répond plus bas

-----------

"4. Les cycles éco

"Pas de soucis pour parler de friggit autrement dit du pouvoir
d’achat immobilier"

Je vous ferai mes commentaires sur friggit dans un prochain post, à vrai dire que je m'attendais pas à trouve autant de répondant ce qui n'est pas pour me déplaire mais prend beaucoup de temps…

----

"8. Global

"Avez-vous vu en 91 Paris devenir une ville fantome ? moi pas
Et pourtant il a perdu 40%"

Je vous invite à lire mes réflexions ci-dessous

Les ventes de logements neufs repartent"
http://www.capital.fr/immobilier..."
(ce lien ne marche pas pour moi désolé... pouvez vous svp me donner
un extrait de l'article?)

Bruno Corinti, président de Nexity Logement. Le secteur de la promotion reste en partie lié à la santé du marché de l’ancien. En outre, après avoir déjà chuté de 48% en 2008, les ventes de résidences secondaires risquent aussi de connaître une nouvelle année noire.
Capital.fr : Comment a évolué le marché du logement neuf au cours des trois premiers mois de l’année ?
Bruno Corinti : Depuis février, nous constatons un léger redémarrage des ventes. Nous ne disposons pas encore de chiffres définitifs, mais les réservations enregistrées au premier trimestre dépassent sensiblement celles réalisées au cours des trois derniers mois de 2008. Le marché du logement du neuf bénéficie à la fois de la baisse des taux d’intérêt et des mesures de soutien du gouvernement. La nouvelle réduction d’impôt Scellier relance l’investissement locatif, notamment sur la région Ile-de-France. La moitié des ventes réalisées au cours du trimestre le sont dans le cadre de cet avantage fiscal. De même, le doublement du prêt à taux zéro commence à resolvabiliser les primo-accédants : grâce à cette mesure les ventes de logements neufs ont, par exemple, quasiment retrouvé leur niveau de début 2008 sur la deuxième couronne de Paris. Reste qu’il est encore trop tôt pour se réjouir. Les programmes que nous vendons aujourd’hui sont, pour l’essentiel, ceux qui n’avaient pas pu démarrer en 2008. Si le redémarrage du marché se confirme, nous pourrons alors envisager d’augmenter la cadence et de lancer la commercialisation de nouveaux projets dès le second semestre. Mais pas avant.

----

"Sur la fnaim : Je fais le pari inverse, elle en demande depuis fort longtemps sans
rien avoirelle definie elle meme " l’immobilier ancien, grand oublié du plan
de relance."

Ne croyez vous pas qu'à force de pleureur elle va obtenir satisfaction ?

"Une question ;: est ce que ces journaux avaient annoncé une crise
financiere, avaient ils annoncé une baisse de l'immobilier?"

Ne me dites pas que vous n'avez jamais vu ce marronnier dans la presse depuis 10 ans "L'immobilier va-t-il baisser l'an prochain ? " Avec l'avis des experts OUI / NON

"Au passage, dans cet article on explique que la chute des ventes dans
l’ancien est de 30% sur les premiers mois de l’année… Pensez
vous qu’un marché avec moins d’acheteurs soit un marché dont
les prix partent en hausse ?)"

Je n'ai jamais affirmé celà je ne conteste ni la baisse des transactions ni la baisse des prix Je dis juste que nous reviendrons au prix de 2004.

"Ce que vous lisez dans la plupart des journaux n’est que de la com ;
Rien d’autres.

Souvenez vous des titres des journauxc en France depuis deux ans :
Il n’y aura pas de crise des subprimes
Il y aura une petite crise aux US bientôt passée
Il y a une crise aux US bientôt passée
Il ya une crise aux US mais elle ne passaera pas en France (sur base
C.Lagarde)
Il y a une crise en fiannciere terrible en France
La crise est derriere nous (DSK)
Le G20 a sauve le monde (comment au fait ? elles sont où les mesures
?)"

Vous ne faites que citer les gros titres, les paroles de responsables politiques ou institutionnels qui ont intérêt à rassurer le peuple, il n'y a aucun travail de recherche journalistique dans tout cela, aucune analyse, c'est les articles de journalistes que je vous encourageais à lire. Et pour tout vous dire je ne crois pas du tout que le G20 a servi à quelque chose

------
9 pas plus de 20%

"Je vous répète que pour moi il y aura une nécessaire correction
qui atteindra tout au plus 20% c'est-à-dire qu'on reviendra au prix
de 2004 (l'année où j'ai acheté) "
Souhaitons pour vous que vous ayez raison, en ce cas effectivment vous
aurez bien fait d’acheter. Mais je n’y crois pas du tout"

C'est là tout ce qui nous oppose cher Monsieur Palmer
----

Je remarque que la période 1991 – 1998 revient beaucoup dans votre argumentation, elle est très présente et vous permet d'affirmer que nous connaîtrons la même chose. Permettez moi ces observations : à cette époque il n'y avait pas l'internet, les portables, la Tv réalité ;-)… Cette époque c'est la préhistoire, comment pouvez vous comparer avec notre ère moderne ? Les cycles économiques se raccourcissent peut-être celui de la baisse est-il déjà fini… Méfiez vous des adages l'histoire ne se répète jamais

0 Reco 16/04/2009 à 15:51 par Ancien30427

a écrit : Mais MRD! Tes dîners, tu ne les prends qu'avec les minots du coin ou quoi?

Faut pas leur dire que tu ne sais plus écrire correctement français, ton "statut" en prendrait une claque...
Monsieur corpo depuis le début vous me prenez pour un autre et je le regrette
Ne vous en déplaise, être propriétaire est un statut envié, en ce qui me concerne j'accorde beaucoup d'imortance à l'avis des autres.

0 Reco 16/04/2009 à 16:08 par Ancien30427

A nous M. Winner

"vos recherches sur internet sur les impôts ont été fructueuses"

Aucune recherche surt internet, de la cuture fisclae uniquement

"la TH est fonction des revenus, de la composition du foyer"

Inexact, une infime partie seulement, c'est d'ailleurs bien commode pour ne pas l'annoncer. Lisez donc le rapport de la cour des comptes et vous verrez que la TH est essentiellement assise sur la valeur locative foncière.

Soyez sport reconnaissez que j'ai balayé votre unique argument (sur la TF) en prime je vous fais cadeau de la taxe de balayage.

"vous ne nous donnez pas trop d'info sur la région ou vous êtes"

Je ne vois pas en quoi ça ferait avancer le débat à part guérir votre insatiable curiosité. Pour votre gouverne je n'habite pas à la campagne

"la richesse et le bonheur dans la vie n'est pas de rester dans sa maison parce ce qu'il n'y a rien autour et que de toute façon l'emprunt souscrit à vissé les tiroirs question finance"

Vous ne savez rien de moi, vous déduisez (fort mal) supputez, affirmez à tort...

"on sent la différence quand on annonce son statut ah ah"

En ce qui me concerne j'attache une grande importance au statut, vous avez plutôt l'air sans complexe c'est votre droit.

"et qq vous dites on vous salue de bien loin = vous vous enterrez tout seul et cela montre que vos voisins sont pas " fut fut " ah ah"

Manifestement vous ne connaissez pas cette expression, plus on salue la personne de loin, plus elle a de l'importance.

regardez avec recul le marché immo comme cela si vous êtes surpris dans quelques mois, vos voisins là véritablement vous salueront de bien loin"

Je constate qu'il baisse et je m'en réjouis mais je vous réaffirme ma position il ne baissera au niveau de 2004 pas davantage.

0 Reco 16/04/2009 à 16:57 par Ancien13800

"2. Essayons d’etre plus précis, imaginer vous dans le 8°
arrondissement parisien qui a perdu 48% (on va dire 50%) en global
que certains biens ont gagné 10% sur cette période ?

Savez vous combien il y a d'habitants dans le 8ème arrondissement ?
Je crois que c'est le moins peuplé de Paris pas vraiment représentatif
Oui il y a les Champs Elysées, les invalides, la rue de Grenelle, la rue de la Pompe…
Je pense que les appartements avec vue sur les invalides seront toujours autant recherchés que ceux rue de la Pompe… On en revient à ma position

Pas de soucis, on remplace par un autre arrondissement,.. ; voyons :
Le 1° : -39%
Le 2° : -40%
Le 3° : -36%


http://www.paris.notaires.fr/art.php?cID=277&nID=649

Et on refait le même raisonnement (on va arrondir à 40%, en remplaçant le -50 par -40%. Ils semble probable que la grande majorité des biens ont du perdre entre 30 et 50%, les biens d’exceptions seulement 20ù et les pires m.. s plus de 50. Ensuite, peut etre qu’une mini minorité a pris 10% … c’est possible, mais combien ? un sur 1000 ?

A l'echelon de Paris, les notaires donnent un exemple : un seul arrondissement "sort du lot" le 14° avec seulement 25% de baisse...

----

"Oui j'ai vu votre file, c'est un beau travail mais à Reims il y a un paramètre bien spécifique qui intervient : les maisons ont été surévaluées pendant des années pendant le chantier TGV, c'est classique, on en revient à des valeurs "normales" "

C’est exact, mais la baisse touche cependant aussi ces biens de qualité et pas uniquement les biens moyens (qui baisse aussi bien sur)

Quand à la raison de surévaluation, une fois que la baisse est enclenchée cela ne change pas grand-chose de connaître l’origine du problème.

C’est un peu comme si vous etiez bloqué dans un immeuble en feu. Que l’incendie soit accidentel ou criminel ne change rien à votre situation ;

D’ailleurs la baisse touche toute la province et pas uniquement reims… et le TGV n’a pas été mis en service massivement sur le territoire en 2006

-------

"3. Stocks

« Pas assez d'infos sur le Japon pour vous répondre difficilement comparable quoiqu'il en soit, les modes de vie sont différent, la culture aussi, on vit en famille avec ses parents, pas forcément chacun chez soi, le désir de propriété n'est peut-être pas aussi fort que chez nous… »

Cela montre tout de même qu’une pénurie n’empêche pas une baisse du prix de l’immo…
La chute de l’immo Nippon est lié à une « bulle du crédit »… comme 91 en France…
mais la culture y étant sur ce point peut-être largement différente laissons cette exemple de coté

"Expliquez moi à la lueur du cas parisien de 91 à 98, comment une capitale en pénurie de logement peut perdre 40?"

Je ne peux que vous réitérer ma position : tous les logements n'ont pas perdu 40%. Sur la période 91 – 98 je vous répond plus bas

-----------

"4. Les cycles éco

"Pas de soucis pour parler de friggit autrement dit du pouvoir
d’achat immobilier"

Je vous ferai mes commentaires sur friggit dans un prochain post, à
vrai dire que je m'attendais pas à trouve autant de répondant ce
qui n'est pas pour me déplaire mais prend beaucoup de temps…

Avec plaisir, mais en ce cas ouvrez directement une file dédié svp

----
A suivre

0 Reco 16/04/2009 à 17:03 par Ancien13800

La suite

-----------

"8. Global

"Avez-vous vu en 91 Paris devenir une ville fantome ? moi pas Et pourtant il a perdu 40%"

Je vous invite à lire mes réflexions ci-dessous
--------

Les ventes de logements neufs repartent"

http://www.capital.fr/immobilier..."
(ce lien ne marche pas pour moi désolé... pouvez vous svp me donner
un extrait de l'article?)

Bruno Corinti, président de Nexity Logement. Le secteur de la
promotion reste en partie lié à la santé du marché de l’ancien.
En outre, après avoir déjà chuté de 48% en 2008, les ventes de
résidences secondaires risquent aussi de connaître une nouvelle
année noire.
Capital.fr : Comment a évolué le marché du logement neuf au cours
des trois premiers mois de l’année ?
Bruno Corinti : Depuis février, nous constatons un léger
redémarrage des ventes. Nous ne disposons pas encore de chiffres
définitifs, mais les réservations enregistrées au premier trimestre
dépassent sensiblement celles réalisées au cours des trois derniers
mois de 2008. Le marché du logement du neuf bénéficie à la fois de
la baisse des taux d’intérêt et des mesures de soutien du
gouvernement. La nouvelle réduction d’impôt Scellier relance
l’investissement locatif, notamment sur la région Ile-de-France. La
moitié des ventes réalisées au cours du trimestre le sont dans le
cadre de cet avantage fiscal. De même, le doublement du prêt à taux
zéro commence à resolvabiliser les primo-accédants : grâce à
cette mesure les ventes de logements neufs ont, par exemple, quasiment
retrouvé leur niveau de début 2008 sur la deuxième couronne de
Paris. Reste qu’il est encore trop tôt pour se réjouir. Les
programmes que nous vendons aujourd’hui sont, pour l’essentiel,
ceux qui n’avaient pas pu démarrer en 2008. Si le redémarrage du
marché se confirme, nous pourrons alors envisager d’augmenter la
cadence et de lancer la commercialisation de nouveaux projets dès le
second semestre. Mais pas avant.

Sur le neuf : je cite :
« Reste qu’il est encore trop tôt pour se réjouir. Les programmes que nous vendons aujourd’hui sont, pour l’essentiel, ceux qui n’avaient pas pu démarrer en 2008. Si le redémarrage du
marché se confirme, nous pourrons alors envisager d’augmenter la
cadence et de lancer la commercialisation de nouveaux projets dès le
second semestre. Mais pas avant. «

En gros cela semble aller mieux (avec « sensiblement plus de vente » ) mais de là à considérer que le neuf repart comme en 2007 il y a une sacré marge.

----

"Sur la fnaim : Je fais le pari inverse, elle en demande depuis fort longtemps sans
rien avoirelle definie elle meme " l’immobilier ancien, grand oublié du plan de relance."

Ne croyez vous pas qu'à force de pleureur elle va obtenir satisfaction ?

peut etre, mais j’en doute… je pense que si elle avait pu obtenir satisfaction ce serait fait depuis longtemps

-------------

"Une question ;: est ce que ces journaux avaient annoncé une crise financiere, avaient ils annoncé une baisse de l'immobilier?"

Ne me dites pas que vous n'avez jamais vu ce marronnier dans la presse depuis 10 ans "L'immobilier va-t-il baisser l'an prochain ? " Avec l'avis des experts OUI / NON "

oh que si, il se termionait invariablement par « non », tout comme ceux sur la crise financiere…
sauf qu'aujourd'hui cela baisse...

---

Je n'ai jamais affirmé celà je ne conteste ni la baisse des transactions ni la baisse des prix Je dis juste que nous reviendrons au prix de 2004.

exact

-------

« Vous ne faites que citer les gros titres, les paroles de responsables politiques ou institutionnels qui ont intérêt à rassurer le peuple, il n'y a aucun travail de recherche journalistique dans tout cela, aucune analyse, c'est les articles de journalistes que je vous encourageais à lire. Et pour tout vous dire je ne crois pas du tout que le G20 a servi à quelque chose «

Oui bien sur, j’ai shematisé en reprenant les principaux titres, qui correspondaient aux principaux messages de l’époque.
Et je suis bien heureux de voir que vous n’en étés pas dupes ; Ma remarque était simplement de dire, - tout comme vous – qu’il n’y avait pas eu de recherche journalistique et que les infos diffusées étaient érronées… du coup lorcqu’on m’annonce que les crises financières et immos sont finies ou limitées j’ai un gros doute…

----

Surtout que j’ai a titre perso largement annoncés ces deux crises bien avant la grande majorité des médias
http://www.bulle-immobiliere.org/forum/viewtopic.php?f=26&t=34767

« Il n’y a pas de raison pour que le moteur de la baisse (écart entre prix et pouvoir d’achat) cale. De plus les banques n’ont pas fini d’être frileuse, d’autant que le gros de la crise des subprimes et prévu pour 2008 ; En clair, nous ne sommes qu’au début de la baisse.

La baisse va donc se maintenir grosso-modo a ce rythme et devenir de plus en plus publique. Je dirai même évidente. D’une situation ultra-haussière nous allons passer en quelques mois a une situation « évidemment baissière »… et si vous n’avez pas compris et y laisser vos économies, ceux qui vous ont dit d’investir ne vous aiderons pas à payer vos remboursement.

Mon pronostique :
-30 à –40% d’ici 3 à 4 ans (soit en gros –10% par an) si nous restons dans cette situation.
En cas de récession (un chance sur deux… et je suis gentil) et/ou de mouvement militaire (iran entre autre)… je ne répond de rien ou plutôt si : accélération de la baisse. »

------
9 pas plus de 20%

"Je vous répète que pour moi il y aura une nécessaire correction qui atteindra tout au plus 20% c'est-à-dire qu'on reviendra au prix de 2004 (l'année où j'ai acheté) "
Souhaitons pour vous que vous ayez raison, en ce cas effectivment vous aurez bien fait d’acheter. Mais je n’y crois pas du tout"

C'est là tout ce qui nous oppose cher Monsieur Palmer »

oui mais avec courtoisie, ce qui est dejà très bien et permet d’avoir un débat infiniment plus riche.
Continuez vous finirez par me faire douter ;-)
Apres qui vivra verra

----

Je remarque que la période 1991 – 1998 revient beaucoup dans votre argumentation, elle est très présente et vous permet d'affirmer que nous connaîtrons la même chose.

hmmm...pas exactement : je rappelle simplement qu'un krash s'est produit en france suite à l'explosion d'une bulle de credit, dans la ville de france où les salires sont les plus élevées et où se loger est le plus complexe.
Cela ne signifie pas forcement que cela se reproduira, mais je trouve que c'est un tres bon exemple.

"Permettez moi ces observations : à cette époque il n'y avait pas l'internet, les portables, la Tv réalité ;-)… Cette époque c'est la préhistoire, comment pouvez vous comparer avec notre ère moderne ? Les cycles économiques se raccourcissent peut-être celui de la baisse est-il déjà fini… Méfiez vous des adages l'histoire ne se répète jamais"

préhistoire ? j’y ai vécu moi… ouin… me voici un homme de cro-magnon ;

91 estait une bulle du credit... 2008 aussi, mais avec une depression economique mondiale... c'est bien pire

Oui il n’y avait pas en 91 d’Internet pour diffuser des infos… personne pour expliquer que les prix s'étaient totalement écartés du pouvoir d'achat des gens et que les bulles sont faites pour exploser

Etant plus "pessimiste" (ou "réaliste"?) en terme d’adages je préfère celui-ci « history teach us nothing ».. ; « l’histoire ne nous apprend rien » adage parfaitement adapté aux bulles…

Jack

0 Reco 16/04/2009 à 17:43 par Ancien26390

"Je constate qu'il baisse et je m'en réjouis mais je vous réaffirme
ma position il ne baissera au niveau de 2004 pas davantage."

Bah ça a progressé comme ça au moins vous vous mouillez pas trop !

je suis pas curieux, mais si c'est pas la campagne, c vraiment une villounette peu interessante ou qui n'apporte pas grand chose économiquement
il n'y pas de fumée sans feu, si c pas cher (vu que les taxes augmentent et sont plus cher que jamais)

"Soyez sport reconnaissez que j'ai balayé votre unique argument (sur
la TF) en prime je vous fais cadeau de la taxe de balayage."

j'veux bien mais l'argument n'est pas balayé ! vous n'avez pas compris
Résumé=
selon la situation, un locataire évite 200 euros/mois de frais par rapport à un propriétaire
(sans compter les frais de votre éloignement pour les réelles commodités)

donc si il a un petit loyer et un peu d'argent de côté, il n'est absolument pas interessant d'acheter
vous avez achetez, vous assumerez, n'essayez pas de trouver réconfort de la part du winner ah ah

et encore avec un simulateur, ne serait que 20 % de baisse de l'immo et l'achat est Zéro (à condition que l'on épargne)

Voilà vous récupérez le Taxe/ boomerang ah ah

Soyez sport, admettez votre légèreté ...

"En ce qui me concerne j'attache une grande importance au statut, vous
avez plutôt l'air sans complexe c'est votre droit. "

ce n'est pas les autres qui vous donneront à manger, si vous vous retrouvez dans l'embarras vous allez trouver très peu de gens venir se soucier de vous, statut ou pas statut
le statut est une fabrication de la société, c'est humain et légitime et compréhensible, vous n'êtes pas jugeable pour cela

A ++++

0 Reco 16/04/2009 à 18:21 par Ancien25109

a écrit : 4. Les cycles éco

Vous qui êtes féru d'économie vous devez savoir que les cycles économiques ont tendance à se raccourcir et que les temps ont changé c'est pour ça d'ailleurs qu'on ne peut comparer l'actuelle crise avec celle de 1929. Il n'est pas impossible que la l'actuel cycle de baisse ne dure pas plus de trois ans.
Vous citez Friggit il y aurait beaucoup à dire… On en reparlera
Vous m'en voyez navré Geremy: LONGUE et INTENSE

http://www.romandie.com/infos/news/200904161700081AWP.asp

FMI: récession mondiale longue et intense prévue, avant une reprise terne

Washington (awp/afp) - Le Fonds monétaire international (FMI) a indiqué jeudi qu'il prévoyait pour l'économie mondiale une récession plus longue et intense que les précédentes, suivie d'une reprise "terne".

"La coïncidence d'une crise financière et d'une récession mondiale va probablement entraîner une baisse de la production d'une gravité et d'une longueur inhabituelles", écrit le FMI dans les chapitres thématiques de ses "Perspectives pour l'économie mondiale".

Pour aboutir à cette conclusion, les économistes du Fonds se basent sur des comparaisons historiques avec d'autres crises survenues dans le monde entier. Ils ne se risquent pas à avancer une date pour une reprise.

Aux Etats-Unis, "il y a des preuves d'une spirale négative entre les prix des actifs, le crédit, l'investissement qui (...) est habituelle lors des récessions graves conjuguées à des crises financières", relève le FMI.

Dans le reste du monde, "les récessions en cours sont également fortement synchronisées, assombrissant encore les perspectives d'une reprise normale".

"Etant donné la probable insuffisance de la demande des ménages, nationale comme étrangère, la politique économique doit viser à interrompre le cycle de baisse de la demande, du prix des actifs et du crédit", indique l'institution multilatérale, qui plaide une nouvelle fois pour la relance budgétaire.

Le FMI a également prévenu que "le repli des flux de capitaux à destination des pays émergents risquait de durer" après la crise actuelle, "étant donné les problèmes de solvabilité auxquels sont confrontées les banques des pays avancés, qui leur apportent des financements substantiels".

Le risque est particulièrement élevé pour l'Europe de l'Est, où les problèmes des banques d'Europe de l'Ouest (qui dominent le paysage bancaire local) font peser de lourdes menaces sur le secteur financier et l'économie.

"Etant donné leur forte exposition, les pays émergents d'Europe risquent d'être profondément ébranlés", s'est inquiété le FMI.

Selon lui, "l'analyse des dernières périodes de turbulences dans le système bancaire de pays avancés (la crise de la dette latino-américaine du début des années 1980 et la crise bancaire japonaise des années 1990) montre que le repli des flux de capitaux est généralement substantiel et prolongé".

"Une intervention coordonnée des pays avancés et émergents s'impose pour prévenir l'aggravation et la propagation des secousses financières", a souligné le FMI, appelant à "limiter le risque d'une intensification des tensions" auxquelles est soumis le secteur financier de ces pays émergents.

ds

(AWP/16 avril 2009 17h00)

0 Reco 16/04/2009 à 19:50 par Ancien7820

a écrit : [citer]
Tout simplement parce que quant on est propriétaire on ne redevient pas locataire sauf par nécessité…Je ne connais pas de propriétaires qui le font pour convenance personnelle. Depuis que je suis propriétaire, on me salue de bien loin, croyez moi on sent la différence dans les dîners quant on annonce son statut.
:(

C'est qui ce pignouf????
Déjà pour sortir des énormités pareilles il faut une bonne dose de c......ie et de suffisance, on se croirait au XIXéme quand on était "notable" parcequ'on avait déccroché le certificat d'études et les moyens de s'offrir les services d'un bonne venue de Bretagne....Du Zola ou du Maupassant.....Enfin bref, il n'y a que les idiots qui ne changent pas.......

Donc juste un exemple qui va à l'encontre de ces belles certitudes, le mien: je suis 3 fois propriétaire (et c'est pas fini...) inutile de vous dire que dans les "dîners" mon statut m'apporte beaucoup d'avantages: salutation avec porte-voix tellement les gens sont loin, double ration, tapis rouge, massage des pieds pendant ma déglutition, esclave à portée de mains etc... mais je suis quand même "locataire" (oh le vilain mot!) de ma résidence principale, juste parceque j'ai envie de profiter d'un bien estimé à 600 000€ mais que je considère surestimé.... (mais bien-sûr je le cache, j'ai pas envie qu'on me supprime mon tapis rouge!!!!)

0 Reco 16/04/2009 à 20:05 par marc19

C'est vrai, il faut la garder sous le coude celle là "on me salue de bien loin ", il faut quand même oser ...

0 Reco 16/04/2009 à 21:49 par Ancien26390

Bah c peut être un conte, faut faire gaffe

Ah ben non, remarque, il ne paye que 900 euros de th et tf

c'est dommage qu'il parte au lit assez tôt, les contes,
on aurait pas oublié de le salué de bien loin, histoire d'entretenir le statut, quoi, on veut pas fâcher ...

0 Reco 17/04/2009 à 09:17 par Ancien25109

a écrit : C'est vrai, il faut la garder sous le coude celle là "on me salue de bien loin ", il faut quand même oser ...Collector!

0 Reco 17/04/2009 à 11:27 par Ancien30427

a écrit : C'est qui ce pignouf????
Déjà pour sortir des énormités pareilles il faut une bonne dose de c......ie et de suffisance, on se croirait au XIXéme quand on était "notable" parcequ'on avait déccroché le certificat d'études et les moyens de s'offrir les services d'un bonne venue de Bretagne....Du Zola ou du Maupassant.....Enfin bref, il n'y a que les idiots qui ne changent pas.......

Donc juste un exemple qui va à l'encontre de ces belles certitudes, le mien: je suis 3 fois propriétaire (et c'est pas fini...) inutile de vous dire que dans les "dîners" mon statut m'apporte beaucoup d'avantages: salutation avec porte-voix tellement les gens sont loin, double ration, tapis rouge, massage des pieds pendant ma déglutition, esclave à portée de mains etc... mais je suis quand même "locataire" (oh le vilain mot!) de ma résidence principale, juste parceque j'ai envie de profiter d'un bien estimé à 600 000€ mais que je considère surestimé.... (mais bien-sûr je le cache, j'ai pas envie qu'on me supprime mon tapis rouge!!!!)
Monsieur Cocolayex ou madame ?,
S'il y a bien quelque chose qui ne doit pas vous étouffer dans les dîners c'est votre sens du second degré.
Vous dites de moi que je suis un pignouf, ô rage ô desespoir qu'ai-je fait pour mériter un sobriquet aussi peu flatteur ?
Je n'ai fait que mettre en avant mon statut de propriétaire dont je suis très fier et qui fait des envieux autour de moi.
J'ai affirmé une position selon laquelle le marché descendra tout au plus au niveau de 2004, et je pense l'avoir argumenté.
Désolé de ne pas vous avoir caressé dans les sens du poil et d'avoir osé affirmer des réalités dérangeante.
Et si nous parlions de vous ? Trois propriétés !!
Diantre mais vous devez être ruiné par la taxe foncière tant décriée par monsieur Winner
En plus vous êtes locataire d'un manoir, l'air de rien vous mettez en avant votre position sociale pour mieux dominer votre auditoire
Nous sommes pareils quelque part…

0 Reco 17/04/2009 à 11:30 par Ancien30427

a écrit : Bah c peut être un conte, faut faire gaffe

Ah ben non, remarque, il ne paye que 900 euros de th et tf

c'est dommage qu'il parte au lit assez tôt, les contes,
on aurait pas oublié de le salué de bien loin, histoire d'entretenir le statut, quoi, on veut pas fâcher ...
Non monsieur winner au risque de vous décevoir j'ai une vie de famille et un travail qui ne me permettent pas d'être continuellement sur ce forum
POur répondre à votre questions subliminales je vis dans le centre d'un grande ville, dans un appartement entièrement rénové et réabilité, mais dont les taxes sont restées celles qu'elles étaient en 1970 comme partout en France...

0 Reco 17/04/2009 à 11:35 par Ancien30427

a écrit : Collector!C'est comme ça que voulez vous, être propriétaire confère un statut qui provoque envies et jalousies.
Au risque de me répéter les 3/4 des français souhaitent être propriétaire le dernier 1/4 ne le souhaite pas parce qu'il ne a pas les moyens.
Demandez vous quels sont les différentes étapes de la réussite ?
La propriété se situe tout en haut, c'est l'aboutissement d'une vie, c'est ainsi...

0 Reco 17/04/2009 à 11:41 par Ancien13800

a écrit : C'est comme ça que voulez vous, être propriétaire confère un
statut qui provoque envies et jalousies.
...
Demandez vous quels sont les différentes étapes de la réussite ?
La propriété se situe tout en haut, c'est l'aboutissement d'une vie, c'est ainsi...
Attention jeremy, en ecrivant cela vous me rappeller quelqu'un qui considere que reussir sa vie est d'avoir une rolex...

Pour vous, , c'est vraiment l'aboutissement de VOTRE vie?

Chacun ses criteres bien sur, mais tout de même... Pouvez vous completer votre post à ce sujet?

jack

Message edité 17/04/2009 à 11:42
0 Reco 17/04/2009 à 12:13 par Ancien25335

a écrit : C'est comme ça que voulez vous, être propriétaire confère un statut qui provoque envies et jalousies.
Au risque de me répéter les 3/4 des français souhaitent être propriétaire le dernier 1/4 ne le souhaite pas parce qu'il ne a pas les moyens.
Demandez vous quels sont les différentes étapes de la réussite ?
La propriété se situe tout en haut, c'est l'aboutissement d'une vie, c'est ainsi...
Houla, c'est du lourd

Un statut, mais quel statut? Ces dernières années n'importe quel smicar se voyait financer un projet immobilier par sa banque s'il le voulait...Il y a certainement beaucoup de femmes de ménages mariées à un balayeur qui sont proprio en France (sans vouloir dénigrer...)

Je connais des proprio qui sont à la dèche et vive dans des endroits miteux et le resteront une bonne partie de leur vie et inversement, des locataires qui gagnent bien leur vie et vivent dans de beaux appartements. En général ils passent à l'achat une fois qu'ils sont stabilisés mais vos généralités sont complètement ridicules

Un statut social c'est surtout une belle fonction et le salaire qui va avec, acheter un appart sur 25 ans ne procure aucun statut social.

Si la propriété est l'aboutissement de votre vie, elle doit être bien naze.
Mais sans vouloir vous vexer, vous êtes accédant à la propriété pour l'instant. Quand vous aurez fini de payer votre crédit, vous pourrez vous astiquer sur votre soi-disant statut

Message edité 17/04/2009 à 12:14
0 Reco 17/04/2009 à 12:21 par Ancien25335

a écrit : Attention jeremy, en ecrivant cela vous me rappeller quelqu'un qui considere que reussir sa vie est d'avoir une rolex...
jack
Ouais enfin là c'est juste un plouc fier d'avoir pu s'acheter un parpaing à crédit. Rien à voir avec Ségéla, qui effectivement, doit avoir de véritables motifs de satisfaction dans sa vie

0 Reco 17/04/2009 à 12:44 par Ancien7820

a écrit : Monsieur Cocolayex ou madame ?,
S'il y a bien quelque chose qui ne doit pas vous étouffer dans les dîners c'est votre sens du second degré.
Vous dites de moi que je suis un pignouf, ô rage ô desespoir qu'ai-je fait pour mériter un sobriquet aussi peu flatteur ?
Je n'ai fait que mettre en avant mon statut de propriétaire dont je suis très fier et qui fait des envieux autour de moi.
J'ai affirmé une position selon laquelle le marché descendra tout au plus au niveau de 2004, et je pense l'avoir argumenté.
Désolé de ne pas vous avoir caressé dans les sens du poil et d'avoir osé affirmer des réalités dérangeante.
Et si nous parlions de vous ? Trois propriétés !!
Diantre mais vous devez être ruiné par la taxe foncière tant décriée par monsieur Winner
En plus vous êtes locataire d'un manoir, l'air de rien vous mettez en avant votre position sociale pour mieux dominer votre auditoire
Nous sommes pareils quelque part…
1/ ben chez moi le second degré ça va bien mais apparemment ça n'a pas l'air d'être assimilé par ceux qui n'en sont qu'au premier.....

2/ un pignouf est un être rustre et grossier, c'est exactement ce à quoi vous me faites penser avec votre "statut"

3/ si cela fait des envieux et des jaloux autour de vous, changez de copains, ceux-là sont aussi des pignoufs....

4/ que les prix atteignent ceux de 2004, pourquoi pas de toute façon la messe est dite, et même ces prix là me conviennent

5/ mes taxes foncières ne me ruinent pas, elles sont payées par les loyers encaissés...

6/ vos réalités ne sont pas dérangeantes, elles sont juste obsolétes (voir vos affirmation sur les propriétaires qui répugnent à devenir locataires...)

7/ pas un manoir, un bel appart à Paris, c'est là qu'il y a du boulot pour l'instant et dans une ville où l'on cotoie du 8/10 000€ mensuel, je n'ai pas l'impression d'avoir une situation sociale exceptionnelle....

8/ j'espère ne jamais devenir comme vous

0 Reco 17/04/2009 à 14:03 par Ancien26390

a écrit : Non monsieur winner au risque de vous décevoir j'ai une vie de famille et un travail qui ne me permettent pas d'être continuellement sur ce forum
POur répondre à votre questions subliminales je vis dans le centre d'un grande ville, dans un appartement entièrement rénové et réabilité, mais dont les taxes sont restées celles qu'elles étaient en 1970 comme partout en France...
Merci pour la réponse, j'ai veillé 24h/24 en attendant un signe
j'ai pas souvent l'occasion d'échanger avec des gens à "statue "

maintenant je vais pouvoir dormir tranquille
en mm temps 900 euros th et tf c un peu normal pour un appart, notamment pour une surface de 31 mètres carré

Mi j'dis vos dîners ou on salue "la statue" ne doivent pas se faire dans un si petit espace, hein ...