Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?
Forum
LaVieImmo.com

Forum Café

Nouveau sujet

la galère du pret achat revente!!

1 Reco 14/11/2007 à 14:28 par silivi

Bonjour, en mars 2006 nous décidons de vendre notre maison (raison de santé de mon fils)pour en acheter une autre, comment faire coincider les deux mais par un pret achat-revente bien sur!!! Alors on vous expertise votre maison (421 euros c'est le prix de l'expertise ) on vous prete la totalité de la somme et un peu plus, vous avez deux ans pour vendre et n'en reverser que 80%!! Nous avons donc acheter une maison!!!
Seul problème on n'a toujours pas vendu la première, et les interets grimpent et les deux ans arrivent à terme!!!
Aujourd'hui les deux maisons sont à vendre !!
La première a ete estimée trop haut, je brade et rien ni fait!!! La seconde risque de valoir moins cher que ma dette!! Et nous ne pourrons pas supporter le pret entier.
Y a t-il des recours peut on stopper la dette?
Merci

7 Reco 14/11/2007 à 17:00 par silivi

Désolée que mon message entraine de l'agressivité chez vous et encore plus exprime un profit de la société.

8 Reco 14/11/2007 à 17:09 par rustyyd

une banque digne de ce nom ne doit normalement ne mettre en relais que 80 % de la valeur nette du bien mis en relais en gros votre 1ere maison vaut 200 il vous reste 50 de credit dessus et bien on fait un relais de 80 % de (200-50) soit 120 ce qui veut dire que si vous achetez un bien de 250 ke on fait (si l'endettement le permet bien sûr) 130 ke en credit classique donc sur 180 ou 240 mois ou plus que vous commencez à rembourser et 120 ke en relais (sur 12 mois renouvelable une fois et dont on ne paye que les interets), par contre pendant ce temps vous continuez à rembourser le 1er crédit.

apres il existe d'autres formules où vous continuez à rembourser le1er pret et le nouveau pret est global 250 ke et vous remboursez une partie du capital au moment de la vente du 1er bien: tant que le bien n'est pas vendu vous ne remboursez que les interets sur les 250 ke, une fois que vous avez vendu et remboursé le 1er pret (50 ke) vous remboursez une partie du second par exemple 150 ce qui fait qu'au final vous vous retrouvez avec un pret de 100 ke, cette solution est plus souple car tant que vous n'avez pas vendu vous avez moins à rembourser (car vous ne remboursez pas de capital sur les 250 ke) par contre elle est plus couteuse car qui dit pas de remboursement de capital dit plus d'interets.

vous etes malheureuseent le parfait exemple de gens à qui les agences preomettent que le bien va etre vendu dans les 06 semaines et qui parcequ'ils ont fait une belle plus-value veulent acheter plus grand (sans se dire que la maison qu'ils vont acheter a permis aux vendeurs de faire une belle plus-value

(super j'ai acheté une maison 100 et je peux la vendre 200, et bien je vais en racheter une à 250 quelle affaire (sauf que celle à 250 n'en vaut au final que 170 et que la tienne n'en vaut peut etre que 120, en attendant l'agence à vendu un bien et encaissé 5 % de la transaction.)

bon sinon l'idéal c'esrt d'aller voir ta banque et de commencer à étudier avec eux la fdaçon de sortir de cette crise, si les 24 mois arrivent à grands pas tu vas etre contraints de mettre encore plus bas, et vois avec ta banque s'il n'y a pas moyens de consolider le pret relais sur une durée plus longue pour commencer à l'amortir, tu le transformes en pret sur 180 ou 240 mois, c'est pas l'idéal mais quand il n'y a plus que ça...

3 Reco 14/11/2007 à 17:14 par rustyyd

par contre je suis un peu ok avec toutimmo, c'est quand même toi qui a fait les démarches pour faire un relais ce qui veut dire que tu voulais acheter une nouvelle maison en faisant un relais, je ne pense pas que tu puisses t'en prendre à la société qui t'a fait le prêt, tu devais bien un peu savoir ce que valait ta maison (ne serait-ce que par les ventes aux alentours et malgres les estimations c'est quand même toi au final qui fice le prix de vente et qui refuse le prix légèrement plus bas que peux te faire un acheteur.

bon courage quand même

0 Reco 14/11/2007 à 20:19 par silivi

bon je reexplique, je crains qu'il y ai méprise et enflamation de certains!!

Nous avons souhaitez vendre notre maison (nous n'avions aucun prêt immo dessus et c'était pour nous rapprocher d'un centre hospitalier ) , première agence nous l'a prend à 150 000 net pour nous et 160 000 en agence.
De là elle nous dit si vous vendez va falloir aussi commencer à chercher, impératif de rentrer scolaire aussi il fallait s'installer pour septembre. De là nous allons voir notre banque pour voir ce que nous pouvions emprunter, elle nous envoie vers une banque spécialisé.
La banque spécialisé en question nous dit pas de problème, on va faire expertiser votre bien par un cabinet d'expertise mandaté par nos soins. Ceci est fait 421 euros l'expertise pour nous dire et écrire oui oui votre bien vaut bien les 150 000 euros, donc on attends 80% de la somme de lavente de maison au minimum.
Nous pouvions faire un pret de 70 000 euros car en se rapprochant de la ville c'est plus cher.
On trouve une maison à 146000 euros + 10 000 frais agence,autant de notaire Total 169000
on rajoute pour les travaux, pas de souci ça passe nous dit on!! Sauf que non le marché est allé à la baisse, et peu de client, meme au rabais ça part pas, les autres agences par la suite nous on dit l'expertise a été mal faite vu trop haut, mais le mal est fait!! BREF oui nous sommes des idiots!!!

JE NE DEMANDE PAS L ANNULATION DE MA DETTE, je n'ai jamais ecrit cela
JE DIS JUSTE QUE JE VOUDRAIS QUE LE TEMPS QUE JE VENDE TOUT LES INTERETS S ARRETENT DE GRIMPER POUR RESTER DANS LE CORRECT, TROUVER UNE SOLUTION,
Je vais vendre ma deuxième maison au rabais et j'aurai un pret que nous allons payé pour une maison que nous n'avons plus, voilà c 'est tout !!
aurevoir et merci pour vos messages messieurs, j'ai appris beaucoup de choses pendant ces deux et ce soir

2 Reco 15/11/2007 à 16:51 par gadjo15

la réaction des deux autres compères est proprement scandaleuse, bien dans la mentalité au goût du jour.
Vos insinuations sur les goût pour le 'plus grand plus beau' du premier intervenant et son démenti mathématique montrent à quel point vos jugements reposent sur des préjugés plus que sur un raisonnement.
Votre abscence d'empathie devant le malheur des autres aura eu au moins une conséquence : je me suis inscrit sur ce forum rien que pour vous répondre.
Ce comportement se généralise, c'est tout bonnement halucinant.
moi le jour où je manque d'argent, où j'ai le cancer pour avoir trop fumé, où ceci où cela, celui qui vient me faire la morale comme vous messieurs, il a intérêt à courrir vite !

2 Reco 15/11/2007 à 17:21 par SABSYL

a écrit : Ne vendez pas les deux maisons, gardez celle qui se vend le moins bien des deux, le temps de vous y retouver. Réintégrez votre ancienne maison, et revendez vite la seconde.

Besoin de se rapprocher de l'hôpital ou pas, il fallait vendre d'abord.

Et le conseil de brader l'ancienne maison, et vite st bon aussi. La brader ou la réintégrer en vendant la nouvelle, je ne vois pas d'autres solution. Mais ne vendez pas les deux, vous devez bien vivre qq part.
Je suis d'accord avec vous, il faut bien se loger, il faut vendre une des deux, a fortiori celle ou l'on perd le moins d'argent...
Pour la vente, le maximum d'agences, une annonce dans le pap, une sur ce site (gratuit mais pas beaucoup de visite sur ce site) et chambre des notaires pour vente aux enchères (réalisation et surtout paiement plus rapide que par la filière classique).
J'espère sincèrement que vous vous sortirez de cette impasse, car au vu de votre témoignage vous aviez pris les précautions d'usage pour l'estimation de votre bien mais malheureusement le marché s'est retourné entre temps.
Autre piste, à creuser mettre un des biens en location (par agence avec garantie de paiement des loyers, voir avec eux si la location couvrent votre échéance...°
Bien cordialement.
Sylvie

0 Reco 15/11/2007 à 17:53 par JackPalmer

Bonjour Silivi,

Effectivement certaines réactions à votre message ont été assez vives et peuvent être mal percues. cependant la forumlation initiale "Y a t-il des recours peut on stopper la dette? " pouvait être interprétée comme une demande d'aide financière ou juridique afin d'attaquer la société qui avait fait prêt , d'où probablement le malentendu.

Ce forum étant globalement plutôt bien élevé, on y agresse rarement les visiteurs (en général les agressions sont pour moi, j'ai mes agresseurs dédiés : -un marin et un pseudo-crs-)

Vous n'etes clairement pas le/la seule dans cette situation, la regle est même passée à 60/70 au lieu de 80 :
------------------
Un petit article fort intéressant dans les échos en date du 12/10
http://www.lesechos.fr/patrimoine/immobilier/300210305.htm

"En raison des perspectives baissières du marché immobilier, les banquiers ne sont guère tentés d'adoucir les mensualités en allongeant la durée des prêts. Ils donnent également un tour de vis aux crédits relais souscrits dans des opérations d'achat-revente
....
Alors que le marché immobilier s'essouffle et que les prix des logements peuvent baisser, les banques se montrent plus réticentes à prêter sur des durées de 25 ans, voire 30 ans.
....

Depuis que l'atterrissage du marché est acté et qu'un recul des prix se profile à court terme, les banquiers font preuve de plus de sévérité. " Actuellement la quotité du prêt ne représente plus que 70%, voire 60% de la valeur d'expertise du bien ", constate le courtier Meilleurtaux. Alors que récemment, une quotité de prêt représentant 80% de la valeur d'expertise du bien était courante. Pas de doute, les prêteurs veulent se protéger d'une éventuelle baisse du prix du bien donné en garantie."
--------------------

Pour revenir à votre question initiale :
Je crois que vous n'avez guère le chioix il vous faut vendre un des deux biens vite, et donc baisser le prix.
(a priori le premier, puisque vous habitez logiquement dans le second qui est en plus mieux situé pour votre fils)

Quand vous dites que vous le brader, pouvez vous nous en dire plus? Avez vous poser la question à une agence : a quel prix le placer pour qu'il parte en mois? Dans cette hypothèse combien perdez vous?

Cordialement

PS:
Qui a réalisé l'expertise de votre maison?

Message edité 15/11/2007 à 17:54
1 Reco 15/11/2007 à 18:25 par rustyyd

a écrit : la réaction des deux autres compères est proprement scandaleuse, bien dans la mentalité au goût du jour.
Vos insinuations sur les goût pour le 'plus grand plus beau' du premier intervenant et son démenti mathématique montrent à quel point vos jugements reposent sur des préjugés plus que sur un raisonnement.
Votre abscence d'empathie devant le malheur des autres aura eu au moins une conséquence : je me suis inscrit sur ce forum rien que pour vous répondre.
Ce comportement se généralise, c'est tout bonnement halucinant.
moi le jour où je manque d'argent, où j'ai le cancer pour avoir trop fumé, où ceci où cela, celui qui vient me faire la morale comme vous messieurs, il a intérêt à courrir vite !
Ce n'est pas une question d'empathie, si c'était vraiment ça je n'aurais pas perdu du temps à lui répondre mais aurais juste mis "bien fait pour toi".

Par contre ce que je veux dire c'est qu'il ne faut pas toiut remettre sur le dos de la société qui a fait le financement, c'est trop facile.

et puis pour finir si tu as le canecr pour avoir trop fumé j'aurais pas besoin de courir bien vite (là c'est de l'humour, pas fin certes mais de l'humour quand même)