Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?
Forum
LaVieImmo.com

Forum Café

Nouveau sujet

Le bon moment pour acheter ?

0 Reco 20/01/2009 à 18:16 par lolo12

bah si tu te pose toutes ces questions, achete maintenat, comme çà tu serà tranquille......
Comparer de l'immo à des soldes de fringues, entre un bien à 2 ou 300000 euros, a une pauvre veste à 50 euros, ya des limites.....

0 Reco 20/01/2009 à 18:29 par marc19

La comparaison avec les soldes n'est pas si idiote. A mon avis, le meilleur achat se fait en deuxième semaine,celle où l'on a encore un trés bon choix avec en prime la deuxième démarque.
On peut effectivement transposer à l'immobilier avec une première semaine à mini - 20 % année 2009, et une deuxième à - 40 % 2010 mais les maisons à vendre il en sortira tous les jours , en 2011 et plus .
Acheter fin 2009 et 2010 me semble être le mieux .

0 Reco 20/01/2009 à 18:31 par JackPalmer

a écrit : Admettons que 2012 soit le point bas et que l'immo ait pris un gros – 40% Ce serait théoriquement le moment d'acheter mais restera t-il des biens potables ? Le marché de l'immo ne risque t-il pas de connaître un "effet soldes" qui fait que dans les boutiques à la fin il ne reste que les fringues les plus ringards dont personne n'a voulu…
Je pense qu'il existe un risque que les nanars les plus minables restent en fin de cycle et que les biens les plus prisés soient partis à -30% l'année d'avant…
Vous en pensez quoi ? C'est quand le moment idéal ? Il y en a bien parmi vous qui doivent se positionner…
Salut julien

-40% en 2012, Ok c’est maintenant le scénario FNAIM (comme c'est amusant....)

Je pense qu'il existe un risque que les nanars les plus minables restent en fin de cycle et que les biens les plus prisés soient partis à -30% l'année d'avant…

Un élément me perturbe dans cette phrase : dans ta vision du marché c’est comme s’il existait un stock fini (au sens mathématique du terme) de bien à vendre ce jour, et qu’une fois les transactions réalisées, plus rien ne serait plus jamais à vendre…

1
Je n’y crois pas du tout, il y aura toujours des transactions (comme aujourd’hui, il y en a , moins qu’en temps normal mais on est pas à zéro transaction).
Dans 4 ans tu auras toujours des gens qui vendront pour déménager (changement de job, famille qui s’agrandit) sui divorceront, qui changerons de région…
Certains ayant de très beau produits achetés ou construits avant la bulle, et qui se « fouteront » du fait que les prix ont baissés…

2
Le neuf suivra la même courbe : le prix du foncier a déjà démarré sa baisse et les indices de construction aussi. Il pèsera lui aussi dans la balance

3
L’immo est aujourd’hui un problème car la baisse commence d’un point de vue médiatique, financier et humain.
Dans 6 mois ce sera un problème secondaire face au chômage et dans un an plus personne n’en parlera ; Le concept de se dire « en achetant à -40% je risque de ne pas pouvoir acheter car quelqu’un le prendra à -30% » te fera toi-même rire

4 honnêtement je pense que lorsque nous serons à -40%, la question sera plutôt : « est ce que j’achète à -40% ou j’attend les -50% » ???,

Bref, acheter en solde à -40% en 2012 me parai le plus logique et ne t’inquiètes pas du auras du choix. C’est clairement mon optique

En complément :
Nous serons à -40% très vite, regarde la baisse du dernier trimestre ne France : -10 à -15% dans un paquet de région. Même la fnaim admet -4% en UN MOIS sur decembre…

0 Reco 20/01/2009 à 19:05 par marc19

En 2012, les - 40 auront déjà été atteints, les quelques notaires que je connais me donne des signatures d'acte aujourd'hui à - 15 / 20% sur le prix affiché.

0 Reco 20/01/2009 à 23:31 par jeanmarcwinner

faut pas le dire à certains, ça pourrait les effrayer .... ah ah

:[:[

0 Reco 20/01/2009 à 23:36 par jeanmarcwinner

http://www.lexpansion.com/economie/actualite-economique/la-zone-euro-et-la-france-vers-une-recession-historique_172419.html?XTOR=EPR-175

comprendo malaiso ....

0 Reco 24/01/2009 à 22:25 par max7538

=) Je me permets d'intervenir dans cette discussion intéressante en ajoutant un point qui me paraît assez important dans le contexte actuel de changement dans le monde énergétique. Je pense que les biens qui respectent la RT 2010 ne baisseront pas autant que vous le dîtes car ils sont adaptés à la nouvelle donne : biens isolés et chauffage/eau chaude économique et moderne. Je crois que les biens qui sont anciens, peu isolés et énergivores (cf étiquettes énergie) auront du mal à se vendre. Il risque d'y avoir une segmentation : c'est pas du -40% pour tous les biens à vendre mais plutôt pour les "nanars" en décalage avec la RT 2010.

0 Reco 25/01/2009 à 08:54 par MisterHadley

Sauf que la version 2010 n'est pas encore en vigueur, et que la version 2005 n'est toujours qu'un vague concept abstrait pour beaucoup...

Beaucoup de biens ne sont pas aux normes, même si pour certains, il ne manque pas grand chose, pour d'autres, c'est abyssal...

Voila qui conforte une fois de plus cette notion de "déport"...

Pourquoi acheter quelque chose à 200000, 250000, 300000€ voir plus si ce quelque chose ne frole pas la perfection, alors que l'on peut acquérir quelque chose qui surclasse les normes actuelles pour un prix plus "démocratique"... ;)

0 Reco 25/01/2009 à 10:07 par marc19

a écrit : Sauf que la version 2010 n'est pas encore en vigueur, et que la version 2005 n'est toujours qu'un vague concept abstrait pour beaucoup...

Beaucoup de biens ne sont pas aux normes, même si pour certains, il ne manque pas grand chose, pour d'autres, c'est abyssal...

Voila qui conforte une fois de plus cette notion de "déport"...

Pourquoi acheter quelque chose à 200000, 250000, 300000€ voir plus si ce quelque chose ne frole pas la perfection, alors que l'on peut acquérir quelque chose qui surclasse les normes actuelles pour un prix plus "démocratique"... ;)
Concrétement, c'est quoi, quelque chose .............à un prix démocratique ?

0 Reco 25/01/2009 à 12:15 par MisterHadley

Le top du top pour 2 fois moins... ;)

0 Reco 25/01/2009 à 12:43 par MisterHadley

Les acquéreurs potentiels d'appartements, mais c'est aussi valable en partie pour les maisons, ont certaines craintes...

Prenons par exemple un acheteur potentiel lambda qui se dit : " faudrait peut être que je me lance, mais avec toutes ces histoires de promoteurs qui mettent soit la clé sous la porte, soit qui sont susceptibles de me livrer un truc d'ici deux ans tout plein de défauts et tout et tout et à un prix fantaisiste au regard du résultat... "

" Et si j'achète dans l'ancien, combien aurai-je de chance de trouver la perle rare, ça va me prendre un temps fou pour la trouver en plus... Je vais tomber sur des trucs où il y aura forcément quelque chose à faire ensuite, si déjà je ne me fais pas carotter par du "direct propriétaire" avec un appart qui ne recèlera pas forcément que des bonnes surprises... Et puis ça va me couter combien si je dois refaire des trucs imprévus après l'acquisition alors que j'ai pourtant suivi avec attention tous les bons conseils des émissions de Stéphane Plaza..? " ;)

"Bon, peut être que si je mise mon bas d'laine en VEFA, au moins ça évitera d'avoir des remises aux normes vachement chère à payer puisque ce sera du neuf... Bah oui mais le neuf est quand même vachement plus chère... Pff... "

"Et si finalement, je faisais construire une baraque..? Pas mal, ça... Sauf que pour avoir 3 pauvres m² acceptables, va falloir aller vivre à pétaouchnock, en pleine brousse, et ça va me faire claquer des fortunes en transport, surtout que bobonne, bah du coup va lui falloir changer aussi sa voiture en plus de la mienne..."

"En plus, si on tombe sur un de ces "constructeurs" qui n'aura de "traditionnel" que la façon dont il tentera de m'expliquer que toutes les bourdes de construction ne sont pas de sa faute mais celle de ses sous-traitants quand ensuite il refusera de me remettre les clés si j'ose lui faire remarquer que le plafond du rez de chaussée est à seulement 1 mètre 12..." ;)

"Je pourrais toujours prétendre que c'est une maison d'architecte avant-gardiste, un bien "atypique" pour lequel j'ai eu "le coup d'coeur"... sauf qu'à plus de 250000€, ça fait un peu chère le coup d'coeur surtout après deux ans d'attente alors que l'on m'avait dit "livraison au 3ème trimestre 2009"... ;)

Alors, comment faire..?

Message edité 25/01/2009 à 12:46
0 Reco 25/01/2009 à 13:01 par lolo12

si tu as la réponse, je veux bien......

0 Reco 25/01/2009 à 15:27 par MisterHadley

Il suffirait d'associer les avantages du neuf avec ceux de l'ancien...

Le top de la performance sans les inconvénients du VEFA...

Choisir sur plan ce qui existe déjà dans l'ancien, voir personnaliser certains détails, mais sans les soucis du style : " je vais me retrouver au final à payer un emprunt en plus de mon loyer actuel pour un truc dont la construction est arrêtée à cause de je ne sais quelle bourde technique et/ou financière du promoteur..."

Ne pas se soucier du " c'est super beau sur le papier, mais une fois terminé, la construction ne se révèlera t'elle pas dans la durée finalement faite avec des matériaux bas de gammes et pas si fiables qu'il n'y paraissait..."

Ne pas se soucier d'inviter joyeusement ses amis pour la crémaillière et que ces mêmes amis, deux ans plus tard vous disent : " Tiens, tu as remarqué cette fissure sur ton balcon..?" ;)

Ne pas découvrir ensuite que le coin où l'on a flambé son bas d'laine n'est finalement pas aussi prometteur en terme d'avantages, de plus value classique à long terme, et que l'essor environnemental et économique pourtant promis avec le reste de toutes les facilités de vie à la signature ne sont pas vraiment celles que l'on espérait quand elles n'existaient que sur le papier à la signature...

Ne pas découvrir également qu'au bout de seulement deux trois ans, l'aspect "faibles charges" fasse que l'on se retrouve à lacher un budget que l'on n'avait évidemment pas prévu au départ quand tout était beau, tout était rose avec cette toute nouvelle "petite copropriété" et ses "toutes petites charges", lorsqu'après un "tout petit caca nerveux" à l'A.G. annuelle, des crétins auront complaisamment cédés à voter pour que la "toute petite et nouvelle copropriété" soit gérée maintenant par la très grosse et très couteuse logistique d'un des requins du biz de la gestion d'immeubles, un de ceux qui rien que pour vous dire bonjour une fois dans l'année vous aura déjà facturé 5% HT du budget "communication" dont vous ignoriez déjà l'existance... ;)

Donc, concilier les avantages de la performance et la flexibilité initiale du neuf avec les avantages incontestables de l'ancien, ancien qui permet de savoir déjà très concrètement ce que l'on acquiert, puisque ça existe déjà tout en étant déjà opérationnel...

0 Reco 25/01/2009 à 15:47 par marc19

Désolé, MH, je ne vois pas trop où tu veux en venir a part énumérer tout ce dont à quoi il faut échapper. il faut acheter de l'ancien qui ressemble à du neuf ou du neuf avec les avantages de l'ancien ou le contraire , accouches une fois pour toutes, c'est quoi le bon plan, bien détaillé facile à comprendre pour les neu neus comme moi, hein !!!!!!!!!!!!!

0 Reco 25/01/2009 à 15:57 par MisterHadley

Bah..!? Qu'est-ce qui se passe, marc, un soucis..? Tu es déjà le roi de brive la gaillarde mais ça ne te suffirait déjà plus..? Coquin, va... ;)

0 Reco 25/01/2009 à 16:16 par MisterHadley

Il y a simplement que l'actualité, tant "sociale" qu'économique, démontre que je ne me suis jusqu'ici pas trompé sur les choix que j'ai toujours envisagé comme les plus pertinents...

Remarque, vaudrait mieux sinon ce serait cinq années de très dur labeur qui auraient été directement foutu en l'air, là... :)))

Les trucs que j'ai développés l'ont toujours été dans l'optique suivante:

Etre "rentable", c'est à dire "économiquement viable", quand la situation, soit des prix de l'immobilier, soit économique, serait désastreuse, être "rentable" quand la "concurrence" aura déjà mis plus qu'un genoux à terre...

C'est un peu brutal comme explication, c'est sur, mais que l'on soit en pleine croissance ou en plein marasme, les gens doivent se loger, qu'ils soient propriétaires ou locataires, qu'ils souhaitent passer de l'un à l'autre, la concurrence se bouffe la tête soit pour "construire", soit pour louer sans être dans le rouge...

Mais qu'en est-il de celui ou celle qui doit se loger..? Un promoteur se soucit-il actuellement de savoir si l'acquéreur lambda peut se financer et acheter sereinement, quand lui-même sollicite déjà des thunes pour ne pas plonger direct..?

Les bailleurs privés, se soucient-ils réellement de leurs potentiels locataires, hormis par le fait de la "rentabilité" qu'ils essayent d'en tirer pour ne pas se retrouver également dans le rouge..?
Mais celles et ceux qui se font jeter par ces bailleurs privés, parce qu'ils sont "à risque" d'après eux, ou par les promoteurs et/ou vendeurs privés qui les renvoient également à une impossibilité d'acheter faute de "solvabilité", que vont-ils faire..? Comment vont ils, comment peuvent-ils se loger..?

Sinon chercher d'autres solutions de logements... ;)

0 Reco 25/01/2009 à 16:26 par MisterHadley

Vous n'aurez pas manqué de suivre ces dramatiques intempéries qui ont très durement touchés le sud ouest vendredi soir et ce week end...

Une tempête à la violence identique à celle de 1999...

En plus du drame écologique, d'un point de vue économique, ça va rajouter une bonne grosse couche de péssimisme...

Les assurances vont devoir lacher très gros pour indemniser à juste titre leurs assurés...

Les groupes d'assurances sont également liés aux groupes bancaires, et là, ça va chiffrer très sérieusement en dédommagements...

Toutes ces forêts dévastées, ces arbres qui, ainsi arrachés, ne pourront quasiment plus être exploités pour leur bois, donc, là aussi, cela va jouer économiquement sur cette filière, qui elle même, parmi d'autres, est liée à la construction...

0 Reco 25/01/2009 à 16:43 par marc19

La peur n'évite pas le danger, c'est bien connu mais un homme averti en vaut deux .
Quoique l'on fasse, il serait illusoire de penser que l'on peut tout contrôler dans la perfection , du projet en passant par la phase réalisation , les imprévus et quelques incompétences risquent de vous pourrir la vie,et un plan bien ficelé sous tous les aspects rapidement finir en galère.
Déjà, le VEFA, à banir. Le promoteur fait ce qu'il veut ou presque , les délais sont rarement respectés, les prix sont surfaits .
Acheter de l'ancien déjà réalisé ( appart, vieille maison ou maison récente) vous permet d'apprécier un maximum de caractéristiques, de visualiser immédiatement votre éventuel futur cadre de vie, vous savez ce que vous achetez ( l'argument vices cachés trop facile ).
Faire contruire est également intéressant, par le prix de la construction, encore abordable avec des prestations moyenne gamme, autour de 1100 euros du m2 plus le foncier, on peut boucler un budget avec
170000 euros sur un T5 120 m2 sur 7 à 800 m2 terrain, évidemment uniquement en périphérie de ville moyenne, grandes agglométions exclues . A oui, les Parisiens, la solution, c'est quitter Paris, mes poulets !!!
Pour les courageux, un peu au fait des problèmes inérants à la construction, bricoleurs et avec un peu de temps libre, on peut parfaitement court circuiter la société de construction en déssinant ses plans soi-même , monter le dossier du permis de construire, le déposer, , choisir les entreprises et faire le conducteur de travaux. Ne lâcher que 50 % d'acompte sur le travail réalisé de manière à être toujours débiteur au fur et à mesure de l'avancement des travaux . Bref, à la sortie, économie -20 à -30 % , ce n'est pas rien . Aller à la facilité coûte cher .
Que dire de plus, à part ne rien faire pour ne rien risquer .

0 Reco 25/01/2009 à 17:05 par MisterHadley

Ya un peu de vrai dans ce que tu dis, marc, c'est sur...

Sauf que si les gens étaient dans cet état d'esprit, ils ne se feraient déjà pas avoir avec tout un tas de trucs bien moins importants financièrement parlant...

Un exemple, avec une boite qui fourgue des fenêtres...

Exemple réel : facturées à crédit sur 4 ans, pour un T4, 8000€...

Un bon copain qui habite mon immeuble, pour un T4 également, il les a eu pour "seulement" 5000€... les mêmes...

Et lorsqu'il me montrait son appart l'autre jour en m'expliquant le blème d'air qui passe généreusement entre le dormant de ses toutes nouvelles fenetres et son mur... pour 5000€... , je lui ai dit, après lui avoir demandé s'il voulait vraiment savoir à combien aurait dûe s'élever l'intégralité du prix de ses fenêtres, cela valait en réalité à peu près 1600€ pour la totalité des fenêtres, et à peu près pareil pour la pose tout inclus, soit grand maximum 3200€...

Et entre 8000€ et 3200€, y a une très grosse marge, tout de même, non..?

Pour un T5, ces "professionnels" les proposent sans sourciller à "seulement" 12000€...

En plus, personne n'explique chez eux apparemment à leurs clients qu'il ne sert strictement à rien de remplacer des fenetres pour isoler bien mieux son habitation si les murs ne le sont pas également...

Alors s'imaginer que la majorité des gens vont gentiment retrousser leurs manches pour tout faire eux-mêmes, c'est plus que de l'optimisme, ça... ;)

Surtout que ta banque ne te financera qu'encore moins si tu te pointes directe en disant que tu vas construire toi même ta baraque si tu n'es déjà pas, ne serait ce qu'indirectement, dans le métier...

Maintenant, pour les parisiens, c'est quand même l'IDF qui reste le coin le plus tendu en terme d'offres et demandes, et c'est là qu'il est plus qu'urgent de trouver des solutions... pas forcément à brive la gaillarde... ;)

0 Reco 25/01/2009 à 17:12 par MisterHadley

Et pour les constructions de maisons individuelles, les contrats ne permettent pas de faire tout et n'importe quoi non plus, marc...

Y a des trucs très strictes à respecter, et pour tout le monde...

0 Reco 25/01/2009 à 18:39 par marc19

On ne pourra jamais " sauver " les gens malgré eux.
Ce biz de fenêtres isolantes est trés agressif, des ventes à l'arraché, les pratiques sont bien rodées, on vient presque vous expliquer qu'on va plus payer d'impôt, que la facture énergétique sera divisée par 2 etc ..... les neu, neus se font prendre avec des prix exorbitants . M H, même avec des murs non isolés, sans être l'idéal, le dv apporte un plus indéniable , j'en sais quelque chose.
Quant à la construction, les devis acceptés d'entreprises connues et reconnues qui sont elles mêmes assurées contre tous vices de construction valent autant qu'un contrat unique de constructeur patentés, un banquier aura la même approche.
Il ne s'agit pas de faire n'importe quoi mais de s'affranchir de la marge du constructeur qui, au demeurant, ne constitue pas forcément un gage de fiabilité . Et cette marge en valeur peut être conséquente entre 40 et 60000 euros et plus selon les modèles . Ils se gavent un peu ceux là aussi , tu crois pas. En plus, pour améloirer leur marges, ils préssurisent honteusement les artisans qui sont souvent payés à coup de lance pierres . Je connais bien le sujet, j'ai été commercial d'une grosse boîte à Bordeaux, bon, c'est vrai, cà date un peu mais rien n'a changé en fait .
Le briviste te salue .

0 Reco 25/01/2009 à 19:15 par MisterHadley

On ne peut pas tout faire en terme de construction de maisons individuelles, marc, c'est assez complexe d'un point de vue juridique...

Il n'y aurait pas autant d'arnaqueurs qui se prétendraient constructeurs, sinon...

Si tu t'ennuis un peu ce soir, un petit quelque chose d'éventuellement fastidieux...

http://www.logement.gouv.fr/rubrique.php3?id_rubrique=930

Maintenant, pour les doubles vitrages, même s'ils sont blindés à grand coup d'Argon, je suis navré mais si le reste n'est pas isolé, ça ne te servira qu'à avoir de belles fenêtres toutes neuves, rien d'autres...

Ca t'évitera éventuellement la majeur partie de la condensation sur les vitrages intérieurs et peut-être quelques décibels, tout au plus...

Et pour s'en rendre compte, c'est super simple, même pour les "neu-neu" comme tu dis, marc... ;)

Tu prends ce que tu dois normalement avoir au bout de ton bras, ça s'appelle une main, et sauf erreur ou omission, elle a due être livrée avec chaque à la naissance... ;)

Bref, dès maintenant vu les températures de la saison et vu l'heure, tu prends simplement ta main et tu la poses tout aussi simplement sur le mur porteur où se trouve chacune de tes fenêtres...

Et si tu le trouve froid, bah...

Bah voila, quoi... ;)

0 Reco 25/01/2009 à 21:24 par marc19

Serais tu pas acoquinné avec quelque constructeur pour soutenir qu'il n'y a pas d'autre voie pour construire sa maison que s'adresser à ces spécialistes, constructeurs ou groupement d'artisans ( cà inspire plus confiance, hein....l'artisan, j'ai vu même maître artisan, elle bonne celle là, quelle maîtrise pour bâtir un cube en parpaings et charpente agraffée.
Et tous ceux qui, pire encore, les fous de la bricole, se lancent dans la vraie auto construction, j'en connais, bon, tu vois c'est pas interdit, hein.... il faut seulement vouloir le faire .
Mais longue vie aux constructeurs . bonne soirée .

0 Reco 25/01/2009 à 23:54 par MisterHadley

Si tu as bien lu ce que j'ai dit, (jean) marc 19, tu auras donc bien compris que non, surtout que c'est toi qui a dit avoir travaillé comme commercial pour une de leurs grosses boites, pas moi... ;)

Tu me fais dire que je prétends qu'il n'est pas possible de construire sa baraque sans passer par un constructeur, sauf que ce n'est absolument pas ce que je dis non plus...

Ce que je dis, c'est :

1 - Maitre d'oeuvre ne s'improvise pas, et implique de très lourdes responsabilités...

2 - Maitre d'oeuvre et maitre de l'ouvrage sont bien deux qualités qui n'ont rien à voir...

3 - Tu prétends pouvoir générer "-20% voir -30%" en court-circuitant le constructeur, et en t'occupant toi même de diriger d'autres entreprises pour "construire" comme bon te semblerait ta maison et en ne payant que 50% tant que ce n'est pas livré...

Sauf que ce n'est pas aussi simple que tu le prétends...

Que tu engages une ou plusieurs entreprises pour "construire", ça ne change pas grand chose, hormis que tu prends délibérément un très gros risque de ne te retrouver au final qu'avec tes yeux pour pleurer...

Que tu fasses intervenir plusieurs boites au lieu d'un constructeur ne dispenseras pas ces petites boites qui n'ont pas pour activité principale de construire de toutes les assurances et garanties que doivent impérativement souscrire tout promoteur...

Sauf que ces petites boites, qui n'ont donc pas vocation première de "construire", n'y sont donc pas forcément tenues puisque c'est pas leur boulot, elles devront donc s'y soumettre rien que pour ta baraque et n'auront pas la possibilité d'en amortir le cout sur toute leurs réalisations, étant donné qu'il n'y aura que la tienne...

Où sera alors l'économie... ;)

4 - Rien ne t'empêche de construire toi-même ta maison, bien sur, dès lors que tu satisfaits à toutes les réglementations en vigueur auxquelles tu seras tenues... Sauf que tu devras vraisemblablement la financer sur tes deniers personnels si ça ne fait pas partie de tes compétences professionnelles, ne serait-ce qu'indirectement...

Une banque ne mettra évidemment pas une sureté hypothécaire sur ta maison pour garantir le financement de la construction étant donné que tu construiras quelque chose selon tes critères personnels, et surtout qui ne sera déjà pas à l'abri de s'effondrer avant même que tu en ais terminé le second oeuvre... ;)

5- Entre "vouloir" et "pouvoir", y a une "légère" différence...

Bonne nuit...

0 Reco 26/01/2009 à 08:55 par marc19

Bon, je vois que tu me parles comme à un débutant , le mieux , c'est qu'on reste là, chacun avec sa vérité .

0 Reco 27/01/2009 à 12:36 par jeanmarcwinner

bah non reste avec nous

de tps en tps, hadley, y fait des associations de pseudos ....
bah y vois pas le mal partout qq mm, mais c vrai qui veut toujours avoir raison ....

laisse nous un peu de place sur ton forum sinon on va t'envoyer faire la GREVE le 29 janvier ...

0 Reco 27/01/2009 à 13:41 par MisterHadley

Bah..!? Parce que tu vas aller militer avec les camarades, jean marc..? Eh bien...

;)

0 Reco 27/01/2009 à 15:28 par jeanmarcwinner

nan c'était juste pour te punir parce que je sais que tu n'aimes pas les grêves ...

:)

0 Reco 27/01/2009 à 16:32 par MisterHadley

T'en sais des choses, dis donc... whaooo...

En fait, je dois dire qu'utiliser un droit de grève à mauvais escient n'a jamais emporté la moindre compassion de ma part, c'est sur...

Particulièrement quand une bande de petits hypocrites prennent en otage une majorité de gens qui, eux, n'ont pas forcément l'envie ni les moyens de subir les conséquences finançières de cette "grève"...

Réclamer la revalorisation des salaires et du pouvoir d'achat, oui, pourquoi pas... Mais ça n'équivaut qu'à enfoncer une porte ouverte, quoi...

Ca m'impressionnerait déjà un peu plus si parmi les meneurs de ces grévistes, il y en avait ne serait-ce qu'un qui, au lieu de brasser du vent, apportait au moins un début de piste réellement sérieuse et encourageante pour tenter d'atteindre cet objectif...

Sauf qu'à part cracher dans la soupe, ya pas grand monde, surtout que ces messieurs ne se rendent volontairement pas compte qu'ils ont déjà de la soupe dans laquelle cracher...

Mais bonne manif quand même, jean marc... N'oublies pas de te peinturlurer la face pour faire encore plus camarade... ;)

0 Reco 27/01/2009 à 16:37 par MisterHadley

D'ailleurs, tu n'as jamais remarqué que les "grèves" étaient toujours calées sur un jeudi..?

En fait, ça permet à certains de s'accorder le vendredi qui suit derrière, sachant qu'ils ne travaillent évidemment pas le samedi...

Une petite heure de "présence" pendant la grève, et ensuite week-end, sous prétexte qu'il est nécessaire que "tout ne peut revenir à la normal" qu'après un certain temps de reprise, ce qui veut dire que ces messieurs les courageux meneurs prévoyent toujours de s'accorder le week-end qui va avec, quoi qu'il arrive...

Si ça, ce n'est pas de l'hypocrisie à l'état pur... :)))

0 Reco 27/01/2009 à 16:41 par JackPalmer

Pour revenir au sujet un petit article rigolo sur ce site:
//www.lavieimmo.com/actualite-immobilier-_la_baisse_des_taux_ne_regulera_pas_le_marche_immobilier_-00002546.html

apres les -10% de la fnaim en 2009... on passe à -14%

et puis finalement la baisse des taux ne relancera pas le marché...

Jack

0 Reco 27/01/2009 à 16:43 par JackPalmer

Pour revenir au sujet un petit article rigolo sur ce site:
//www.lavieimmo.com/actualite-immobilier-_la_baisse_des_taux_ne_regulera_pas_le_marche_immobilier_-00002546.html

apres les -10% de la fnaim en 2009... on passe à -14%

et puis finalement la baisse des taux ne relancera pas le marché...

quand au concept de penurie qui ferait que ça remonterait... ben en fait c'est de la théorie, et il est pas sur que ça marche...

Wouarf!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Jack

Message edité 27/01/2009 à 16:44
0 Reco 27/01/2009 à 16:45 par MisterHadley

a écrit : Pour revenir au sujet un petit article rigolo sur ce site:
//www.lavieimmo.com/actualite-immobilier-_la_baisse_des_taux_ne_regulera_pas_le_marche_immobilier_-00002546.html

apres les -10% de la fnaim en 2009... on passe à -14%

et puis finalement la baisse des taux ne relancera pas le marché...

Jack
Avoir des certitudes sans certitudes, pourquoi pas... Le monsieur a donné son avis sur la question, comme d'autres l'auront fait avant lui, et continueront à le faire après lui... ;)

0 Reco 27/01/2009 à 17:04 par jeanmarcwinner

bah oui même toi tu donnes ton avis sur les prix des maisons => 100 000 euros ....

ça fait plus que - 14 % ça !!

0 Reco 27/01/2009 à 17:10 par MisterHadley

Biensur, jean marc, tu as raison... C'est évident... :)))

0 Reco 27/01/2009 à 17:13 par MisterHadley

D'ailleurs, d'ici une quinzaine de jours, si les prix continuent de s'effondrer à cette vitesse, il n'y aura plus aucun mal logé dans ce pays, puisque tout le monde s'achètera une maison quand alors elles ne vaudront plus d'ici là que 20000€... Et encore, pour les plus luxueuses, cela va sans dire... :)))

0 Reco 27/01/2009 à 18:23 par jeanmarcwinner

rrrrrroooooohhhhhhh .....

taquin va !

bah on est content que tu parles d'effondrement ...

tu commences à y voir plus clair ... perspicace ...

0 Reco 28/01/2009 à 09:55 par JackPalmer

a écrit : Avoir des certitudes sans certitudes, pourquoi pas... Le monsieur a donné son avis sur la question, comme d'autres l'auront fait avant lui, et continueront à le faire après lui... ;)C'est clair, mais ce qui est interressant c'est le sens des certitudes :
_ massivement à la baisse
_ de plus en plus à la baisse
_ et incitant du coup de plus en pluis les gens à attendre : le "pekin" moyen qui écoute TF1, europe 1 et croit la FNAIm et les "experts" a desormais de moins en moins envie d'acheter (de toute façon il ne peut plus)

Bref le mecanisme mediatique qui a poussé la hausse, pousse desormais la baisse

jack

0 Reco 28/01/2009 à 10:16 par pongolo

et meme le "pekin" moyen qui est aussi un "usager" a envie de descendre le 29 dans la rue pour faire de la muscu en brandissant des pancartes ...

0 Reco 28/01/2009 à 10:36 par marc19

a écrit : et meme le "pekin" moyen qui est aussi un "usager" a envie de descendre le 29 dans la rue pour faire de la muscu en brandissant des pancartes ...C'est sûr, pour une muscu efficace, il manque l'enclume sur la pancarte .

0 Reco 28/01/2009 à 10:44 par pongolo

a écrit : C'est sûr, pour une muscu efficace, il manque l'enclume sur la pancarte .bin le marteau et les faux cils ayant disparu, reste plus que kastoipovcon

0 Reco 28/01/2009 à 10:49 par marc19

a écrit : bin le marteau et les faux cils ayant disparu, reste plus que kastoipovconIl faut prendre comment ton humour ?

0 Reco 28/01/2009 à 11:26 par jeanmarcwinner

mi j'dis demain ça va raller un ti peu ....

et n'oubliez pas l'avantage c que maintenant en france, qq il y a une grêve, on s'en rend mm plus compte !!

0 Reco 28/01/2009 à 12:15 par pongolo

peut etre mon coté nostalgique ... ahah