Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?
Forum
LaVieImmo.com

Forum Café

Nouveau sujet

Prostitution dans appartement

3 Reco 23/08/2013 à 17:29 par nea007

bonjour
J’ai un ami qui vient d’apprendre par le voisinage que son appartement servait à des fins de prostitution.
J’ai envie d’ouvrir le débat, d’une part on dit que car les locataires on le droit de recevoir qui ils veulent chez eux , à partir du moment ou ils payent le loyer payent leur loyer . bref, le bailleur n’a aucun droit de regard sur tout ce qui se passe chez lui
Que peux faire le bailleur face à cela ? Ou bien il résilie le bail et attends sagement les 6 mois de préavis
Ou bien changer le bail en bail professionnel
qu’en pensez vous ?

10 Reco 23/08/2013 à 17:51 par MisterHadley

Tu vires le tapin si tu ne veux pas tomber avec... ;)

Ton "ami" tombe sous le coup de la loi pour proxénètisme, en gros, au niveau pénal, c'est ce qu'on appelle chez certains un "julot"...

Ca s'appelle du proxénètisme "hotelier"...

Il perçoit régulièrement un revenu provenant d'une activité de prostitution d'autrui...

Donc, si ton "ami" ne veut pas jouer avec le feu, vu que tout le voisinage serait donc déjà au courant et qu'il y a toujours de bien "belles" âmes si "bien intentionnées" qui auraient surement vendu du beurre aux allemands à une certaine époque pas si lointaine...

Va lui falloir trancher dans l'vif, et mettre un terme immédiat à son bail...

Un bail est conclu sous réserve de louer "la chose" objet du bail en "bon père de famille" et donc, de ne pas y mener tout activités susceptibles d'être pénalement répréhensibles, contraires aux lois et plus généralement, contraires "aux bonnes moeurs"...

Qu'il fasse donc ce qu'il faut très vite, sinon, il sait qu'il peut prendre cher alors que son, ou sa, locataire, ne prendra quasiment rien, voir que dalle...

Message edité 23/08/2013 à 17:54
4 Reco 24/08/2013 à 19:07 par nea007

Bonsoir

merci pour tes conseils, mais quand tu dis "proxénètisme "hotelier", lui en tant que bailleur n'est pas au courant de ce que le locataire fait dans l'appart, c'est l'entourage qui lui a fait remarquer ses différents "va et vient" dans les lieux...
mais comment casser le bail au plus vite, un preavis de 6 mois?

1 Reco 24/08/2013 à 19:27 par viroflay

il habite où ton ami ?
juste comme çà pour savoir innocemment !!!!!! ;) ;) ^^ ^^

1 Reco 24/08/2013 à 21:44 par MisterHadley

nea007a écrit : Bonsoir

merci pour tes conseils, mais quand tu dis "proxénètisme "hotelier", lui en tant que bailleur n'est pas au courant de ce que le locataire fait dans l'appart, c'est l'entourage qui lui a fait remarquer ses différents "va et vient" dans les lieux...
mais comment casser le bail au plus vite, un preavis de 6 mois?
Biensur que si, il est au courant, la preuve, même toi tu l'es...

D'ailleurs, comment tu l'es, toi, hum..? ;)

La bailleur peut, et doit, mettre un terme immédiat au bail comme déjà prévu dans le contrat de location au niveau de la "clause résolutoire", à savoir que dans ton bail, tu dois avoir un paragraphe appelé "Résiliation du bail" qui te précise ceci, je cite:

"a) Par le preneur : le preneur peut résilier le contrat à tout moment, sans avoir à motiver son congé.

b) Par le bailleur : le bailleur peut reprendre son logement, à la fin du contrat ou de son renouvellement, pour les raisons suivantes (article 15 de la loi) :
- reprise pour vendre le logement ;
- reprise pour habiter lui-même ou pour faire habiter son conjoint, le partenaire auquel il est lié par un PACS enregistré à la date du congé, son concubin notoire depuis un an, ses ascendants, descendants ou ceux de son conjoint de son partenaire ou de son concubin notoire ;
- résiliation pour motif légitime et sérieux, notamment l'inexécution par le locataire de ses obligations."

Pour toi, ce sera donc la dernière clause que tu utiliseras, c'est à dire celle-ci:

"- résiliation pour motif légitime et sérieux, notamment l'inexécution par le locataire de ses obligations."

Et en fondant ta décision sur le paragraphe qu'il y a aussi dans le bail et qui s'appelle "Obligations du preneur"...

Et, parmis toutes ses obligations, tu utiliseras celle-ci:

"Le preneur est tenu des principales obligations suivantes :
...

- d'user paisiblement du logement suivant la destination qui lui a été donnée par le contrat de location ;

..."

Tu fais tout ça dans les règles de l'art, en respectant tout ce qu'il faut respecter, et surtout, sans en rajouter une bonne couche bien grasse sur le coté "culpabilité" de l'activité de prostitution menée par ton ou ta locataire, c'est sa vie, visiblement pas drôle du tout, donc, pas la peine d'en rajouter, quoi...

Tu lui assures également que si tout se passe en bonne intellligence, tu lui décaisseras son dépôt de garantie dès que l'EDL de sortie sera fait et accepté, histoire qu'il ou elle puisse ne pas se retrouver dans la daube à trop l'attendre.

Voila en gros.

Message edité 24/08/2013 à 21:51
0 Reco 25/08/2013 à 00:18 par Bernie

nea007a écrit : bonjour
J’ai un ami qui vient d’apprendre par le voisinage que son appartement servait à des fins de prostitution.
Plus loin:
"c'est l'entourage qui lui a fait remarquer ses différents "va et vient" dans les lieux..."

D'ouïe dire, on ment souvent...

Si le bailleur met fin au bail uniquement sur les raisons avancées par l'entourage, le locataire ne manquera pas de lui demander des explications, voire des preuves, que "l'entourage" aura peut-être du mal à fournir au bailleur.
Ce n'est pas parce qu'il y a "va et vient" qu'il y a "notion de commerce" et de rémunération.

Si l'on veut se défaire d'un locataire, il n' y aurait qu'à dire que.....

N'y aurait-il pas une question sous jacente dans le message initial?

Message edité 25/08/2013 à 00:25
1 Reco 25/08/2013 à 02:40 par MisterHadley

1 - Evidemment, si c'est du pipo, le bailleur va se reprendre sa combine directement sur le coin de la face... =)

Ceci dit, faudrait quand même être sacrément barré dans sa tête de bailleur pour inventer un truc pareil afin de se débarasser de son, ou sa, locataire, vu que les "oui-dires", ensuite, seraient donc pour lui, genre "y a pas de fumée sans feu" ou "ce gars là est un macroc, il faisait faire des passes à ses locataires et on n'en savait rien depuis toutes ces années, on n'aurait jamais cru ça de lui, madame Machin, que j'vous dis..!"

;)

2 - S'il y a vraiment prostitution, c'est très vite vérifiable: s'il y a effectivement beaucoup d'aller et venues, et en écrasante majorité, pour ne pas dire exclusivement, des hommes... ;)

3 - Si c'est pour une autre activité illicite, tu verrais aussi très vite la différence en terme de "visites": ce ne serait pas vraiment le même "profil" de "visiteurs", et il y aurait donc de tout en terme de "visites"... L'immeuble lui-même et ses abords immédiats seraient assez vite "marqués" par "l'activité" et ses conséquences, que n'importe qui ensuite, pourraient également constater, malheureusement...

4 - l'idée sous-jacente que tu pré-suppose, la bernie, sera peut-être, comme très souvent ici, la question soit en fait inversée, c'est à dire que l'auteur, ou l'auteuze, de la question, n'est pas là en fait en tant que "ami" du "bailleur", mais l'inverse, en tant que "locataire"... ;)

Et essayerait donc de savoir ce qu'il, ou elle, risquerait ainsi... ;) ;)

Généralement, on lit ce genre de "questions" sur "mon locataire se fout de ma face ouvertement et neme paye pas, ai-je un recours?"

=)

En tout cas, une question a été posée, la réponse a été donnée...

A chacun maintenant de prendre ses responsabilités dans cette affaire...

... et de débattre du sujet, vaste et bien triste...

Sur ce...

0 Reco 25/08/2013 à 09:52 par Bernie

"Que peux faire le bailleur face à cela ? Ou bien il résilie le bail et attends sagement les 6 mois de préavis
Ou bien changer le bail en bail professionnel"
...........

Soit le bailleur vire le locataire pour motif légitime et sérieux, comme tu l'as indiqué, indigné qu'il est par l'activité en question, soit il y consent en transformant le bail d'habitation en bail commercial.....

:)

;)

0 Reco 25/08/2013 à 09:57 par marc19

C'est cela Bernie , on a réellement besoin d'échange commerciaux dans ce pays ^^

0 Reco 25/08/2013 à 10:29 par Bernie

marc19a écrit : C'est cela Bernie , on a réellement besoin d'échange commerciaux dans ce pays ^^On ne va pas non plus tuer le p'tit commerce, marcou! Nân mais...
Et puis.... l'argent n'a pas d'odeur..... ^^

Message edité 25/08/2013 à 10:36
0 Reco 25/08/2013 à 10:57 par MisterHadley

Civil ou commercial, il est strictement impossible de louer à un tapin, sous peine de tomber pour proxénétisme.

Faut vous faire une raison...

;)

0 Reco 25/08/2013 à 11:10 par Bernie

MisterHadleya écrit : Civil ou commercial, il est strictement impossible de louer à un tapin, sous peine de tomber pour proxénétisme.

Faut vous faire une raison...

;)
Il faut des preuves... les "ouïe dire" des voisins/entourage ne suffissent probablement pas... ;)

Qui peut les constater?

Message edité 25/08/2013 à 11:11
0 Reco 25/08/2013 à 11:15 par MisterHadley

Berniea écrit : Il faut des preuves... les "ouïe dire" des voisins/entourage ne suffissent probablement pas... ;)

Qui peut les constater?
Code Pénal

Article 225-10 ( pour "l'ami" du "bailleur") ;)

Est puni de dix ans d'emprisonnement et de 750 000 euros d'amende le fait, par quiconque, agissant directement ou par personne interposée :

1° De détenir, gérer, exploiter, diriger, faire fonctionner, financer ou contribuer à financer un établissement de prostitution ;

2° Détenant, gérant, exploitant, dirigeant, faisant fonctionner, finançant ou contribuant à financer un établissement quelconque ouvert au public ou utilisé par le public, d'accepter ou de tolérer habituellement qu'une ou plusieurs personnes se livrent à la prostitution à l'intérieur de l'établissement ou de ses annexes ou y recherchent des clients en vue de la prostitution ;

3° De vendre ou de tenir à la disposition d'une ou de plusieurs personnes des locaux ou emplacements non utilisés par le public, en sachant qu'elles s'y livreront à la prostitution ;

4° De vendre, de louer ou de tenir à la disposition, de quelque manière que ce soit, d'une ou plusieurs personnes, des véhicules de toute nature en sachant qu'elles s'y livreront à la prostitution.

Les deux premiers alinéas de l'article 132-23 relatif à la période de sûreté sont applicables aux infractions prévues par les 1° et 2° du présent article.

Maintenant, pour répondre à ta question, la bernie, voici donc (pour le voisinage) :

Article 225-11-1 (pour le "voisinage", et aussi syndic de l'immeuble) ;)

Toute personne qui a tenté de commettre les infractions prévues par la présente section est exempte de peine si, ayant averti l'autorité administrative ou judiciaire, elle a permis d'éviter la réalisation de l'infraction et d'identifier, le cas échéant, les autres auteurs ou complices.

La peine privative de liberté encourue par l'auteur ou le complice d'une des infractions prévues à la présente section est réduite de moitié si, ayant averti l'autorité administrative ou judiciaire, il a permis de faire cesser l'infraction ou d'éviter que l'infraction n'entraîne mort d'homme ou infirmité permanente et d'identifier, le cas échéant, les autres auteurs ou complices. Lorsque la peine encourue est la réclusion criminelle à perpétuité, celle-ci est ramenée à vingt ans de réclusion criminelle.

CQFD.

Message edité 25/08/2013 à 11:19
2 Reco 25/08/2013 à 11:17 par MisterHadley

Berniea écrit : Il faut des preuves... les "ouïe dire" des voisins/entourage ne suffissent probablement pas... ;)

Qui peut les constater?
N'importe quel OPJ qui "planque" tout bêtement quelques heures, la bernie, de jour comme de nuit...

=)

Et à la demande, ou à la "plainte" de n'importe quel "voisin", ou du syndic lui-même...

;)

0 Reco 25/08/2013 à 11:21 par Bernie

"Toute personne qui a tenté de commettre les infractions prévues par la présente section est exempte de peine si, ayant averti l'autorité administrative ou judiciaire, elle a permis d'éviter la réalisation de l'infraction et d'identifier, le cas échéant, les autres auteurs ou complices."

Que l'auteur du message informe donc son ami bailleur que les allégations concernent la police et ne trouvent donc pas leur solution au niveau d'un bail commercial ni au niveau du préavis....

Message edité 25/08/2013 à 11:21
0 Reco 25/08/2013 à 11:22 par Bernie

MisterHadleya écrit : N'importe quel OPJ qui "planque" tout bêtement quelques heures, la bernie, de jour comme de nuit...

=)

Et à la demande, ou à la "plainte" de n'importe quel "voisin", ou du syndic lui-même...

;)
Voilà quoi...

Au suivaaaaant!

0 Reco 25/08/2013 à 11:24 par MisterHadley

Bah et le débat, alors..!?

;)

0 Reco 25/08/2013 à 11:28 par Bernie

MisterHadleya écrit : Bah et le débat, alors..!?

;)
"J’ai envie d’ouvrir le débat, d’une part on dit que car les locataires on le droit de recevoir qui ils veulent chez eux , à partir du moment ou ils payent le loyer payent leur loyer . bref, le bailleur n’a aucun droit de regard sur tout ce qui se passe chez lui"

Y en a pû, d'débat, est fini l'débat...

Message edité 25/08/2013 à 11:34
0 Reco 25/08/2013 à 11:34 par MisterHadley

L'exemple parfait de la société actuelle, et de ce qui la ronge doucement mais surement:

Le chacun pour soit poussé à l'extrême, où tout est bon, même lorsqu'on sait pertinemment que l'on risque de prendre cher, pour s'en mettre dans les fouilles sur le dos des autres, si possible, bien plus faible que soi, évidemment.... et en s'imaginant en plus qu'on aura inventé l'eau tiède en le faisant, pensant avec orgeuil que "personne n'aura compris"... ;)

Un sujet à garder précieusement, celui-ci...

;) ;)

Message edité 25/08/2013 à 11:34
0 Reco 25/08/2013 à 11:36 par MisterHadley

Berniea écrit : "J’ai envie d’ouvrir le débat, d’une part on dit que car les locataires on le droit de recevoir qui ils veulent chez eux , à partir du moment ou ils payent le loyer payent leur loyer . bref, le bailleur n’a aucun droit de regard sur tout ce qui se passe chez lui"

Y en a pû, d'débat, est fini l'débat...
C'est ce que je viens de dire, oui, on a bien compris que "l'ami" n'était pas forcément ce qu'il affirmait être au départ.. oups...

;)

Et puis, au moins, il n'aura pas tout perdu, finalement...

Avec un potentiel de dix ans d'emprisonnement et 750 000 euros d'amende, moi j'dis que c'est un dimanche qui commence bien, là...

=)

Bon, sur ce...

Message edité 25/08/2013 à 11:38
0 Reco 25/08/2013 à 11:37 par Bernie

La notion " le bailleur n’a aucun droit de regard sur tout ce qui se passe chez lui"...

Ah bon? Il est "chez lui"?? ;)

Message edité 25/08/2013 à 11:38
1 Reco 25/08/2013 à 11:38 par Bernie

MisterHadleya écrit : C'est ce que je viens de dire, oui, on a bien compris que "l'ami" n'était pas forcément ce qu'il affirmait être au départ.. oups...

;)
=)

1 Reco 25/08/2013 à 11:42 par MisterHadley

Berniea écrit : La notion " le bailleur n’a aucun droit de regard sur tout ce qui se passe chez lui"...

Ah bon? Il est "chez lui"?? ;)
Tu sous-entendrais, la bernie, que "l'ami" était en fait le "tolier", qui, en plus, aurait toujours été parfaitement au courant, voir même bien plus, et qui, suite aux premières plaintes "du voisinages" auprès du "syndic", par exemple, aurait commencé à serrer les f.sses (les siennes pour le coup et non celles d'autrui) et aurait donc fomenté cette odieuse question inversée "pour faire comme si", et ainsi tenter vainement de trouver un très vague écho à sa tentative desespérée de "légitimer" son "bon droit" de "faire ce qu'il voulait chez lui", alors que pas du tout..!?

Nan mais t'es sur de toi, là, quand même..!?

Nan, c'est pas possible, quand même... T'es sur..!?

:p

0 Reco 25/08/2013 à 11:48 par Bernie

MisterHadleya écrit : Tu sous-entendrais, la bernie, que "l'ami" était en fait le "tolier", qui, en plus, aurait toujours été parfaitement au courant, voir même bien plus, et qui, suite aux premières plaintes "du voisinages" auprès du "syndic", par exemple, aurait commencé à serrer les f.sses (les siennes pour le coup et non celles d'autrui) et aurait donc fomenté cette odieuse question inversée "pour faire comme si", et ainsi tenter vainement de trouver un très vague écho à sa tentative desespérée de "légitimer" son "bon droit" de "faire ce qu'il voulait chez lui", alors que pas du tout..!?

Nan mais t'es sur de toi, là, quand même..!?

Nan, c'est pas possible, quand même... T'es sur..!?

:p
Loin de moi d'insinuer quoi que ce soit, hein?
Mais le message dit tout et son contraire....

Maintenant si tu souhaites ouvrir le débat sur la notion "tout et son contraire" ou "la vie du bailleur n'est pas un long fleuve tranquille".... =)

0 Reco 25/08/2013 à 11:50 par MisterHadley

Berniea écrit : Loin de moi d'insinuer quoi que ce soit, hein?
Mais le message dit tout et son contraire....

Maintenant si tu souhaites ouvrir le débat sur la notion "tout et son contraire" ou "la vie du bailleur n'est pas un long fleuve tranquille".... =)
Nan, merci, j'ai un tas de boulot en attente, et surtout, une très épineuse question "bébé" à cogiter...

;)

0 Reco 25/08/2013 à 11:54 par MisterHadley

Berniea écrit : Loin de moi d'insinuer quoi que ce soit, hein?
Mais le message dit tout et son contraire....

Maintenant si tu souhaites ouvrir le débat sur la notion "tout et son contraire" ou "la vie du bailleur n'est pas un long fleuve tranquille".... =)
Imaginons donc un ieuv de 73 ans, par exemple, et qui louerait à une jeunette dans une ville qui ne serait pas forcément réputé pour son "milieu", genre, Dijon, au hasard, hein... ;)

Le ieuv comprenant que sa locataire, éternelle "étudiante", pourrait donc lui procurer "un peu d'bonheur" au cas où le loyer serait "un peu" en retard...

Difficile ensuite de prétendre ne pas être au courant des "études" éternelles de la jeunette, non..?

Et des cas comme ça, malheureusement, il doit y en avoir des tonnes et des tonnes...

Peut-être même que le "caïd" improvisé d'province se serait tout bêtement fait gentiment avoir par la dite jeunette qui, tant que le bail n'était pas signé et les clés remises, lui a fait brillé monts et merveilles, et qu'ensuite, le ieuv a du se résoudre à se la mettre sur l'oreille pour plus tard, quoi...

La jeunette ne le payant ensuite jamais, lui n'osant même plus lui réclamer les loyers après que la jeunette lui ait justement dit "si tu mouftes sur mes "études" ieuv, je balance tout à bobonne et aux vielilles du coin, et toi, direct en zonzon comme julot..!"

Et à 73 ans, vu le "caïd" en carton, surtout, ça le fait pas du tout du tout là...

Donc, je trouvais qu'il y avait réellement matière à débat sur un sujet éminament d'actualité et qui, vraisemblablement, va l'être de plus en plus, vu que la société actuelle est ainsi depuis un moment...

S'en mettre plein les fouilles sur le dos des autres, peu importe les moyens, et si possible, sans rien f.utre en plus...

;)

Message edité 25/08/2013 à 12:15
1 Reco 25/08/2013 à 11:57 par Bernie

MisterHadleya écrit : Nan, merci, j'ai un tas de boulot en attente, et surtout, une très épineuse question "bébé" à cogiter...

;)
Ca se "cogite" un bébé????

0 Reco 25/08/2013 à 11:58 par Bernie

MisterHadleya écrit : Imaginons donc un ieuv de 73 ans, pâr exemple, et qui louerait à une jeunette dans une ville qui ne serait pas forcément réputé pour son "milieu", genre, Dijon, au hasard, hein... ;)

Le ieuv comprenant que sa locataire, éternelle "étudiante", pourrait donc lui procurer un peu d'bonheur" au cas où le loyer serait "un peu" en retard...

Difficile ensuite deprétendre ne pas être au courant des "études" éternelles de la jeunette, non..?

Et des cas comme ça, malheureusement, il doit y en avoir des tonnes et des tonnes...
Comme tu y vas!! =)

1 Reco 25/08/2013 à 12:01 par MisterHadley

Berniea écrit : Comme tu y vas!! =)J'ai complété, mille excuses, faut que tu le relises, du coup...

0 Reco 25/08/2013 à 12:03 par MisterHadley

Berniea écrit : Ca se "cogite" un bébé????Non, mais le pourquoi de la "question" et surtout, que le sujet soit donc ainsi évoqué, par contre... oui...

Parce que l'on ne l'aura pas évoqué "par hasard" DU TOUT, donc...

Je trouve ça plus que grave choupinet tout plein venant de l'auteuze...

0 Reco 25/08/2013 à 12:08 par Bernie

MisterHadleya écrit : J'ai complété, mille excuses, faut que tu le relises, du coup...Relecture faite...

Mais, car il y un "mais", pourquoi cette question alors, à savoir "transformer en bail commercial"? C'est ce que je ne m'explique pas...

0 Reco 25/08/2013 à 12:13 par Bernie

MisterHadleya écrit : Non, mais le pourquoi de la "question" et surtout, que le sujet soit donc ainsi évoqué, par contre... oui...

Parce que l'on ne l'aura pas évoqué "par hasard" DU TOUT, donc...

Je trouve ça plus que grave choupinet tout plein venant de l'auteuze...
Les p'tites vieilles ne sont, souvent, plus au courant des nouvelles technologies... =)

Message edité 25/08/2013 à 12:14
0 Reco 25/08/2013 à 12:14 par MisterHadley

Berniea écrit : Relecture faite...

Mais, car il y un "mais", pourquoi cette question alors, à savoir "transformer en bail commercial"? C'est ce que je ne m'explique pas...
73 ans... Dijon... Pas "caïd" DU TOUT..!

=)

Pris de panique en comprenant que sa promesse illusoire de "un peu d'bonheur" n'était qu'une arnaque, le ieuv, déjà, doit taper dans ses Livret je ne sais quoi pour verser sur son compte courant l'équivalent des loyers qu'il ne percoit pas, vu que bobonne vérifie les comptes chaque mois... ;)

Pris de panique, il a déjà tenté de montrer à sa locataire que "c'est lui le proprio donc camembert..!"

Sauf que l'éternelle étudiante, en tapin pro qu'elle est, est bien plus dur que lui, le ieuv, et l'a remis cash au taquet sans sommation...

Encore plus pris de panique, il se dit qu'il est foutu, et cherche donc une échappatoire désespérée pour se sortir de la daube où il s'est mis lui-même par une furieuse envie de luxure débridée...

Ceci expliquant celà...

;)

Message edité 25/08/2013 à 12:20
0 Reco 25/08/2013 à 12:16 par Bernie

MisterHadleya écrit : 73 ans... Dijon... Pas "caïd" DU TOUT..!

=)

Pris d epanique en comprenant que sa promesse illusoire de "un peu d'bonheur" n'était qu'une arnaque, le ieuv, déjà, doit taper dans ses Livret je ne sais quoi pour verser sur son compte courantl'équivalent des loyers qu'il ne percoit pas, vu que bobonne vérifie les comptes chaque mois... ;)

Pris de panique, il a déjà tenté de montrer à sa locataire que "c'est lui le proprio donc camembert..!"

Sauf que l'éternelle étudiante, en tapin pro qu'elle est, est bien plus dur que lue le ieuv, et l'a remis cash au taquet sans sommation...

Encore plus pris de panique, il se dit qu'il est foutu, et cherche donc une échapatoire désespéré pour se sortir de la daube où il s'est mis lui-même par une furieuse envie de luxure débridée...

Ceci expliquant celà...

;)
Vu comme ça.....

0 Reco 25/08/2013 à 12:18 par MisterHadley

Berniea écrit : Les p'tites vieilles ne sont, souvent, plus au courant des nouvelles technologies... =)Non, là, je répondais au truc "ca se cogite un bébé"... ;)

Rien à voir avec le sujet du vieux julot, hein...

=)

0 Reco 25/08/2013 à 12:21 par Bernie

MisterHadleya écrit : Non, là, je répondais au truc "ca se cogite un bébé"... ;)

=)
D'où ma réponse..... ;)

0 Reco 25/08/2013 à 12:27 par Bernie

Donc...pour reprendre la question de l'ami du bailleur....

Si on est effaré par la supposée activité des "va et vient", on poserait la question "comment me défaire coûte que coûte légalement de cette locataire"?

Si on suggère de transformer éventuellement le bail d'habitation en bail commercial, c'est que l'on n'est pas si effaré que ça.....

Si on n'est pas plus effaré que ça, on trouve peut-être un certain intérêt à se couvrir. Qui sait.....

Message edité 25/08/2013 à 12:28
1 Reco 25/08/2013 à 12:31 par MisterHadley

Berniea écrit : Vu comme ça.....Si l'on se réfère aux réseaux de "mendicité" organisés, de cambriolages, et autres...

Perso, je dirai que c'est le genre de truc qui sent le gros dossier en perspective, ça... ;)

Imaginons qu'un réseau de proxo ait donc "loués", via leurs tapins "étudiantes", tout un tas de logements, dans des villes moyennes de provinces, justement peu réputées pour leurs "milieux" quasi inexistants, logements détenus exclusivement par des proprio "faciles", pour ne pas dire des proies...

Les proxo, du coup, s'imaginent vraiment avoir inventé l'eau tiède, là, parce que:

1 - Sans "vrai" milieu, ils n'ont donc pas de concurrence directe ou indirecte, un "marché à prendre, donc...

2 - les effectifs de police et gendarmerie n'étant pas non plus sur représentés localement pour ce type de réseaux, donc, plus de lattitude pour leurs méfaits...

3 - Les vieux propriétaires se font ainsi avoir en beauté, et ne mouftent pas, pour ne pas risquer de perdre leur réputaion de vieux "notables" locaux embourgeoisés... surtout que ce ne sont pas des vrais businessmen, encore moins de l'immobilier, tout ça, pour eux (les coups tordus, le "milieu", etc, etc, ils ne voient ça que dans les rediffusions des Cordiers et autres Navarro d'il y a cent cinquante ans..! =) )

4 - Les "étudiantes" sont bien sous la coupe de vrais proxo, puisque "étudiantes", et donc, avec toute la rigueur habituelle de ce genre "d'études" comme dans n'importe quelles autres villes...

Les proxo encaissent donc encore bien plus de thunes illicites: les tapins, les loyers qu'ils ne payent jamais, voir même pourquoi pas, avec les proprios les plus aisés, un chouia de chantages et d'extorsions de fonds pour pas que les proxo, ou les tapins, ne les balancent ensuite...

Franchement, je ne serais vraiment pas étonné que ce type d'affaires soient d'actualités, ou en "passe" ;) de l'être dans les mois à venir, ou à très court terme, vu la crise, les difficultés financières de nos contemporains, etc, etc...

Donc, un sujet "à débat", dommage qu'il n'ait pas lieu, quand même...

=)

Message edité 25/08/2013 à 12:45
0 Reco 25/08/2013 à 12:34 par MisterHadley

Berniea écrit : D'où ma réponse..... ;)Si l'on est capable de repérer les cliniques qui sont "magiques" et on l'on y aurait "tout compris", je me dis que l'on n'est pas si ptite vieille que ça, surtout que tant que l'on se pose la question, hein... c'est qu'il est possible d'y répondre...

:p

Enfin bref, ce n'est pas un sujet pour ici, donc...

;)

0 Reco 25/08/2013 à 12:35 par MisterHadley

Berniea écrit : Les p'tites vieilles ne sont, souvent, plus au courant des nouvelles technologies... =)Maintenant, si, apparemment... ;) ;)

Impressionnantes, d'ailleurs...

0 Reco 25/08/2013 à 12:36 par Bernie

"06/06/2013 à 07:30 par nea007

bonjour
Je suis depuis des mois, confronté à des impayés de loyers et charges
Les locataires devaient quitter les lieux depuis un mois mais repoussent leur sortie.
Quelles sont les procédures à suivre
Bonne journée"


Message du même auteur....
;)

Message edité 25/08/2013 à 12:44
0 Reco 25/08/2013 à 12:39 par MisterHadley

Berniea écrit : Donc...pour reprendre la question de l'ami du bailleur....

Si on est effaré par la supposée activité des "va et vient", on poserait la question "comment me défaire coûte que coûte légalement de cette locataire"?

Si on suggère de transformer éventuellement le bail d'habitation en bail commercial, c'est que l'on n'est pas si effaré que ça.....

Si on n'est pas plus effaré que ça, on trouve peut-être un certain intérêt à se couvrir. Qui sait.....
Qu'entends-tu par "activité de vas et viens"..? :p

Le ieuv doit s'imaginer, vu la flèche que c'est, que l'étudiante peut légalement tapiner, ce qui est le cas puisque pas interdit en soi, mais n'y connaissant que dalle, il se dit qu'un bail commercial lui sauverait la "réputation", j'en sais rien, moi..!

C'est lui le ieuv aveuglé initialement par la luxure débridée de son "étudiante" de locataire, hein...

Qu'il se dém.rde, après tout, là, on vient de lui éviter dix ans d'taule, il veut pas dix balles et un mars aussi..?

Nan mais d'abord..!

=)

Message edité 25/08/2013 à 12:47
0 Reco 25/08/2013 à 12:41 par MisterHadley

Berniea écrit : "06/06/2013 à 07:30 par nea007

bonjour
Je suis depuis des mois, confronté à des impayés de loyers et charges
Les locataires devaient quitter les lieux depuis un mois mais repoussent leur sortie.
Quelles sont les procédures à suivre
Bonne journée"

Message du même auteur....
;)
Et bah voila... ;)

La bernie a encore frappé, décidément, rien ne te résiste, hein... ;) ;)

0 Reco 25/08/2013 à 12:42 par Bernie

MisterHadleya écrit : Maintenant, si, apparemment... ;) ;)

Impressionnantes, d'ailleurs...
De mon temps, les beubeus se faisaient à "l'ancienne".... =)

Comme tu "cogitais" le beubeu, je me suis demandée si "à l'ancienne" était devenue obsolète... =)

0 Reco 25/08/2013 à 12:47 par Bernie

MisterHadleya écrit : Qu'entends-tu par "activité de vas et viens"..? :p

=)
Simple citation de l'auteur...
"c'est l'entourage qui lui a fait remarquer ses différents "va et vient" dans les lieux..."

Dans les lieux, hein.... =)

1 Reco 25/08/2013 à 12:48 par Bernie

MisterHadleya écrit : Et bah voila... ;)

La bernie a encore frappé, décidément, rien ne te résiste, hein... ;) ;)
Il faut bien passer le dimanche pluvieux... =)

0 Reco 25/08/2013 à 12:49 par MisterHadley

Berniea écrit : De mon temps, les beubeus se faisaient à "l'ancienne".... =)

Comme tu "cogitais" le beubeu, je me suis demandée si "à l'ancienne" était devenue obsolète... =)
C'est toujours le cas... la suite, par contre...

0 Reco 25/08/2013 à 12:51 par MisterHadley

Berniea écrit : Il faut bien passer le dimanche pluvieux... =)Bah merci, c'est flatteur, hein...

Moi qui ait mis une tonne de scan en attente.... je note...

La bernie...

0 Reco 25/08/2013 à 12:54 par Bernie

MisterHadleya écrit : Bah merci, c'est flatteur, hein...

Moi qui ait mis une tonne de scan en attente.... je note...

La bernie...
Voilà la gratitude....j'fais des recherches pour faire évoluer le débat, voire même à apporter de l'eau à ton moulin et vlàn...
Pffffffff

Message edité 25/08/2013 à 12:56
0 Reco 25/08/2013 à 13:01 par MisterHadley

Berniea écrit : Voilà la gratitude....j'fais des recherches pour faire évoluer le débat, voire même à apporter de l'eau à ton moulin et vlàn...
Pffffffff
Menteuse, tu passes ton dimanche pluvieux, faut assumer, ma ptite, hein..?

;)

D'ailleurs, je m'en sens particulièrement offensé, et à ce titre, je m'en vais enclaquant la porte virtuelle lire d'autres choses, voila..!

Allez, viens, Raymond les yeux bleux...

(VLAN..!)

:p

Message edité 25/08/2013 à 13:02