Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?
Forum
LaVieImmo.com

Forum Copropriété

Nouveau sujet

Le contrôle des comptes du syndic

0 Reco 31/03/2018 à 23:54 par LaColline

Bonjour, le contrôle des comptes du syndic doit se faire alors que les convocations pour l'AG sont déjà envoyées. Est-ce légal? Peut-on demander à reporter l'AG ?

0 Reco 02/04/2018 à 12:04 par Danielmmo

LaCollinea écrit : Bonjour, le contrôle des comptes du syndic doit se faire alors que les convocations pour l'AG sont déjà envoyées. Est-ce légal? Peut-on demander à reporter l'AG ?Si vous êtes au CS, le contrôle des comptes doit être fait avant l'envoi des convocations. Si vous êtes un copropriétaire lambda, la convocation doit indiquer que le copropriétaire peut venir contrôler les comptes entre la réception de la convocation et l'AG à défaut vous pouvez au minima contester toutes les résolutions concernant les comptes.

0 Reco 03/04/2018 à 16:47 par raillo

Les copropriétaires ont le droit de prendre connaissance des factures une fois par an avant l’assemblée générale pendant la période entre la date de convocation et la tenue de l’assemblée.

0 Reco 28/04/2018 à 08:28 par panda3132

Bonjour,
Je suis à la recherche d'informations :
Je fais partie d'un conseil syndical. (copropriété qui a plus d'une centaine de logements.)
Un des membres qui est expérimenté souhaite un contrôle des comptes.

Je ne parle pas du contrôle des comptes qui se fait juste avant l'ag. Je parle juste du vérifications des factures en cours.

Le syndic refuse prétextant ce décret :" décret du 30 décembre 2015 concernant les modalités de consultation des justificatifs de charges et des comptes de la copropriété pour l’exercice écoulé." => Ce décret prévoit que c’est à l’initiative du syndic qu’une réunion est organisée avec le Conseil Syndical .

Ce contrôle a été demandé par le conseil syndical depuis le mois de février.
Et nous n'avons toujours pas pu faire une vérification des comptes. Et là, le syndic nous propose une date pour la clôture des comptes avant la convocation de l'ag, c'est tout.

Ont-ils le droit de refuser qu'on vérifie les comptes hors ag ? (même si on leur laisse le temps entre notre demande et le rdv ?)

Merci .

Message edité 28/04/2018 à 08:34
0 Reco 28/04/2018 à 08:59 par MisterHadley

Ton syndic est un gros menteur...

Voici ce décret

Il ne concerne que les copropriétaires, et non le conseil syndical, qui, lui, conserve toutes ses prérogatives de contrôle de la gestion du syndic...

Donc, un conseil syndical peut demander à consulter les comptes à n'importe quel moment de l'année, et le syndic a obligation d'y satisfaire...

S'il ne le fait pas, il ne satisfait pas à ses obligations, engage donc sa responsabilité pour faute, et peut être révoqué...

Et quand les comptes ne sont pas accessibles, et sont opaques : ça sent pas bon, voir pas bon du tout..!

Message edité 28/04/2018 à 09:00
0 Reco 28/04/2018 à 09:22 par panda3132

Merci d'avoir répondu rapidement.

J'ai relu ce décret plusieurs fois.

Il ne parle pas du conseil syndical. Mais que des copropriétaires.

Alors en l'absence de "conseil syndical", doit-on se fier qu'à ce texte qu'en tant que simple copropriétaire ?

Je cherche un texte, un décret sur la vérification des comptes avec un conseil syndical, je ne trouve rien.

Et comme je ne trouve rien, cela veut dire qu'il n'y a pas de loi pour les conseils syndicaux....

Je pense que le syndic nous considère, comme simple copropriétaire via ce texte,même si on fait parti du conseil syndical.

0 Reco 28/04/2018 à 09:53 par MisterHadley

Le texte que tu cherches est tout simplement la loi n°65-557 du 10 juillet 1965, et son décret de 67...

Le décret cité au dessus, ne vient que les modifier... afin de renforcer l'accès aux pièces comptables des "simples" copropriétaires...

Rien ne change pour les conseils syndicaux... qui, eux, peuvent - et ont d'ailleurs obligations - contrôler la gestion du syndic qui, lui, a obligation de satisfaire à toutes les demandes faites en ce sens par le conseil syndical, lorsqu'il en existe un...

Et dans ton cas, il y en a un, donc, le syndic n'a pas le choix, il doit répondre à toutes les demandes du conseil syndical au titre du contrôle des comptes, et toute l'année... c'est une obligation.

Message edité 28/04/2018 à 10:14
0 Reco 28/04/2018 à 10:06 par MisterHadley

Regardes déjà les articles 18 et 21, ça calmera ton syndic de margoulins

0 Reco 28/04/2018 à 10:10 par MisterHadley

Je ne le dirais jamais assez : le régime de la "copropriété" est obsolète et complètement périmé...

Et qui n'est plus que source de magouilles en tout genre et autres combines, pour mieux capter indument l'argent des "copropriétaires" à leurs détriments, par des "syndics" et assimilés, assoiffés de pognon facile, privé mais aussi public...

Il faut sortir vos immeubles de ce régime-là, si vous en avez la possibilité afin de retrouver une gestion ultra simplifiée, humaine et beaucoup moins onéreuse.

Le second alinéa de l'article premier de la loi n°65-557 précitée vous le permet, alors, n'hésitez pas à devenir libres..!

;)

Message edité 28/04/2018 à 10:15
0 Reco 29/04/2018 à 12:36 par Danielmmo

MisterHadleya écrit : Je ne le dirais jamais assez : le régime de la "copropriété" est obsolète et complètement périmé...
;)
1000% d'accord.

0 Reco 29/04/2018 à 13:12 par MisterHadley

Danielmmoa écrit : 1000% d'accord.Nous optons, nous autres, pour une ASL qui gèrera les volumes qui vont être créés, et ensuite, pour chaque volume, alors, une "copropriété", mais réduite à sa plus simple expression...

Chaque bâtiment va donc se gérer lui-même, en direct, et pour 4 fois moins de charges ensuite...

Tout ce qui est "collectif" est zappé direct, tout est individualisé...

ECS, chauffage - deux des plus gros postes dans toutes copropriétés - individualisés..!

Le gaz de ville ne sera disponible que pour les immeubles qui le souhaitent, ceux qui n'en veulent pas, NEXT..!

Et en plus, au final, on récupère dès le départ la véritable valeur vénale des logements - qui était artificiellement plombée par l'ancienne "copropriété" bidon...

Et on gagnera 30000 euros de plus value direct par logement, puisque l'on gagnera un jardin sur les toits...

Un contrôle total des dépenses - et donc des comptes - une gestion directe, efficace, humaine, autonome, et au final, en vitesse de croisière, pour 4 fois moins de charges à payer, alors que les prestations seront cette fois-ci bien réelles et à la carte...

La liberté, quoi...

0 Reco 29/04/2018 à 20:08 par Danielmmo

Effectivement cela peut être une bonne solution pour les gros ensembles.
On réduit la copropriété au minima qui peut être l'immeuble en diminuant au maxima les équipements communs EC, chauffage...

Le seul point un peu délicat en copropriété est la gestion des employés (gardiens, ménages...) il est préférable de ne pas avoir d'employé.

0 Reco 29/04/2018 à 20:18 par MisterHadley

Danielmmoa écrit : Effectivement cela peut être une bonne solution pour les gros ensembles.
On réduit la copropriété au minima qui peut être l'immeuble en diminuant au maxima les équipements communs EC, chauffage...

Le seul point un peu délicat en copropriété est la gestion des employés (gardiens, ménages...) il est préférable de ne pas avoir d'employé.
C'est pour ça qu'il n'y en aura pas... ;)

Uniquement des prestations de services, et rien d'autres...

Ce qui nous économisera une fortune rien qu'en taxe sur les salaires et autres charges sociales... tout en ayant un niveau de prestations équivalentes...

Ce qui fait que chaque "copropriété" n'a quasiment plus rien à s'occuper dans les faits, juste le minimum du minimum...

Le reste étant géré par l'ASL, où là, justement, ce n'est plus le régime obsolète et périmé de la "copropriété"...

Grand ensemble, non, juste 22 immeubles d'habitations sur 4 hectares et demi de terrain, rien d'extraordinaire...

Mais dont le simple fait de changer de système de gestion va faire que ça va le devenir... ;) ;)

Message edité 29/04/2018 à 20:23
0 Reco 29/04/2018 à 21:49 par LaColline

Je suis membre du CS. Ai-je un recours quelconque?

0 Reco 30/04/2018 à 11:47 par MisterHadley

Faire ton boulot de conseiller syndical, oui...

0 Reco 30/04/2018 à 12:46 par LaColline

Ah ben c'est justement ce que je veux faire !! Merci ... Mais je suis nouvellement élu au CS et je ne sais pas trop comment procéder . Je viens ici pour trouver des conseils précis .

0 Reco 30/04/2018 à 12:53 par LaColline

C'est d'autant plus difficile que le président du CS défend plus le syndic que les copropriétaires!!! Il es capable de nous descendre en flèche lors de l'AG .

0 Reco 30/04/2018 à 12:56 par MisterHadley

LaCollinea écrit : Ah ben c'est justement ce que je veux faire !! Merci ... Mais je suis nouvellement élu au CS et je ne sais pas trop comment procéder . Je viens ici pour trouver des conseils précis .Et tu en as eu.

Il suffit de lire la loi n°65-557 : tout y est.

0 Reco 30/04/2018 à 12:59 par MisterHadley

LaCollinea écrit : C'est d'autant plus difficile que le président du CS défend plus le syndic que les copropriétaires!!! Il es capable de nous descendre en flèche lors de l'AG .Il n'y a rien d'étonnant que ce que le conseil syndical fasse de la lèche au syndic, c'est un des principaux problèmes récurrents dans toutes copropriétés, d'où l'obsolescence de ce régime périmé...

Un syndic, ça se révoque en AG...

Un "président" de conseil syndical, ça se révoque par le conseil syndical qui l'a élu également...

Fais ton boulot...

Les copropriétaires n'ont pas besoin de plats de nouilles pour défendre leurs intérêts... sinon, à quoi bon se faire élire comme conseiller syndical... hum..?

Allez, au taquet..!

=)

0 Reco 30/04/2018 à 13:38 par LaColline

Merci pour le compliment !!! Si je suis ici ce n'est pas pour me faire insulter mais pour avoir des conseils et agir en conséquences ... Je viens pour m'informer et avancer. Tu es sans doute né avec une tête bien pleine ? Moi pas! J'apprends . Et comme ma tête est plutôt bien faite ...
Alors, facile à dire:
Le syndic ça se révoque en AG ! Mais quand on est 5 contre 70, c'est pas facile!!!
Le président du syndic: même problème!!! 3 à voter contre ...
Les gens sont frileux ...
Tu donnes sans doute de bons conseils, mais ça manque de précisions ...
Tu sembles bien connaître les lois, mais pour quelqu'un de novice, ce n'est pas si évident que tu sembles le croire !!! Mets toi un peu au niveau de ceux qui débutent ... EXPLIQUE !!!

0 Reco 30/04/2018 à 13:53 par MisterHadley

LaCollinea écrit : Merci pour le compliment !!! Si je suis ici ce n'est pas pour me faire insulter mais pour avoir des conseils et agir en conséquences ... Je viens pour m'informer et avancer. Tu es sans doute né avec une tête bien pleine ? Moi pas! J'apprends . Et comme ma tête est plutôt bien faite ...
Alors, facile à dire:
Le syndic ça se révoque en AG ! Mais quand on est 5 contre 70, c'est pas facile!!!
Le président du syndic: même problème!!! 3 à voter contre ...
Les gens sont frileux ...
Tu donnes sans doute de bons conseils, mais ça manque de précisions ...
Tu sembles bien connaître les lois, mais pour quelqu'un de novice, ce n'est pas si évident que tu sembles le croire !!! Mets toi un peu au niveau de ceux qui débutent ... EXPLIQUE !!!
Déjà, je ne t'ai pas insulté, je perds assez de temps avec toi pour que tu sois un minimum respectueuse, ce qui n'est pas le cas...

Ensuite, et pour la troisième fois, tout est dans la loi précitée, LIS -LA..!

Enfin, pourquoi te faire élire conseiller syndical si tu n'as aucune compétence, et que tu n'oses rien faire..?

Démissionnes, dans ce cas, quelqu'un d'autre sera surement plus apte que toi pour remplir ces obligations qui sont les tiennes...

Je rajoute que ce n'est pas après avoir été élu qu'il faut s'interroger sur ses compétences, mais avant de se faire élire...

Te plaindre que les autres sont "frileux" : et toi, qu'est-ce que tu es..?

Tu t'es faite élire, alors fais ton boulot..!

Je ne suis pas sur que tes copropriétaires aient besoin d'inaction totale, au motif que ce.ci ou cela... les autres, d'après ce que tu dis, sont déjà des arnaqueurs, donc, il leur faut quelqu'un qui a des coronès, pas un plat de nouilles.

Je préciserai enfin qu'en cas de malversations avérées dans les comptes, et en tant que "conseiller syndical", ta responsabilité personnelle de copropriétaire peut être engagée si tu étais bien au courant des magouilles, et que tu n'auras rien fait.

Message edité 30/04/2018 à 13:54
0 Reco 30/04/2018 à 14:07 par MisterHadley

Une dernière chose : je ne peux pas me mettre au niveau de quelqu'un qui débute et lui expliquer...

Pourquoi..?

Parce que si je débute, je ne peux rien lui expliquer, vu que je ne suis qu'un débutant qui ne sait pas non plus... ;)

Tu sais comment faire une résolution d'AG..? Fais-là...

Tu sais prendre une décision dans ton conseil syndical..? Prends-là...

Tu as une bouche qui est normalement livrée avec ta tête bien faite, n'est-ce pas..?

Et bien, tu l'ouvres et tu l'utilises pour parler et communiquer sur la situation avec, d'abord, les autres inutiles de ton conseil syndical - qui est censé comporter, d'après ce que tu as toi-même dit, quelqu'un de "compétent"... et ensuite, avec tes copropriétaires...

Tu devrais également avoir des choses que l'on appelle "mains" au bout des bras livrés avec ta tête bien faite...

Pareil que précédemment : tu les utilises pour rédiger ce qui doit l'être : note d'information, rapport du conseil syndical, résolution d'AG...

Et avec tes yeux livrés comme le reste aussi, tu lis avant toute chose cette loi, et son décret, qui t'expliqueront donc en détails comment qu'est-ce qu'on fait...

Si tu donnes le bâton pour te faire battre à ton syndic de margoulins, ne t'étonnes pas de te faire battre ensuite... ;)

Voilà pourquoi le régime de la copropriété est obsolète et périmé : la plupart des gens ne savent même pas, ou plus, comment une copropriété est censée fonctionner, alors qu'ils pensent tous l'inverse...

Les gens pensent que c'est ultra compliqué là où c'est en fait très simple, parce qu'ils sont bouffés d'apriori sortis tout droit de commérages ou d'on ne sait où...

Et, à l'inverse, pensent que des trucs ultra complexes de copropriété - qu'ils ne traiteront jamais pour la plupart - sont super simples...

Il y a ton règlement de copropriété, une loi, et un décret d'application de cette loi... et c'est tout..!

Si les gens souhaitent se noyer dans un verre d'eau, qu'ils le fassent... mais dans ce cas, qu'ils assument seuls leurs décision de se noyer dans ce verre d'eau, et sans entrainer lâchement les autres avec.

C'est pour ça aussi que le régime de la copropriété est périmé et obsolète : le "collectif" a vécu...

C'est maintenant devenu une pure hérésie...

Une minorité coule la totalité, pour de bien basses raisons d'intérêts personnels, ou par plat de nouillitude...

Il faut donc sortir de ce régime pour tous ceux qui ne veulent pas se noyer dans ce même verre d'eau, par la faute des autres alors qu'eux n'ont rien demander, et du "collectif" voulu par le régime de la copropriété.

Message edité 30/04/2018 à 14:18
0 Reco 30/04/2018 à 15:10 par LaColline

"Une dernière chose : je ne peux pas me mettre au niveau de quelqu'un qui débute et lui expliquer...
Pourquoi..?
Parce que si je débute, je ne peux rien lui expliquer, vu que je ne suis qu'un débutant qui ne sait pas non plus... "

Pourtant, un enseignant,lui, il ne débute pas ... mais il explique quand même à ceux qui ne savent pas : Il n'est pas un débutant, il se MET seulement AU NIVEAU du débutant !!! Nuance ...

0 Reco 30/04/2018 à 16:23 par MisterHadley

LaCollinea écrit : "Une dernière chose : je ne peux pas me mettre au niveau de quelqu'un qui débute et lui expliquer...
Pourquoi..?
Parce que si je débute, je ne peux rien lui expliquer, vu que je ne suis qu'un débutant qui ne sait pas non plus... "

Pourtant, un enseignant,lui, il ne débute pas ... mais il explique quand même à ceux qui ne savent pas : Il n'est pas un débutant, il se MET seulement AU NIVEAU du débutant !!! Nuance ...
Et c'est bien pour ça que la France termine en bas des classements européens quant à la qualité de son enseignement... ;)

On ne fait pas progresser les débutants en les nivelant par le bas...

C'est à eux de progresser en s'élevant à un niveau qui n'était pas le leur...

Si tu n'as pas le niveau : NEEEEEEXT...! ;) ;)

Et si tu estimes que ce n'est pas assez doux pour toi, dis-toi qu'à la Légion Étrangère, on te dirait, dans un langage particulièrement choisi et approprié pour les débutants : "Marches..! Ou crèves..!"

C'est assez pédagogique, pour toi..? =)

Message edité 30/04/2018 à 16:29
0 Reco 30/04/2018 à 16:51 par panda3132

Salut la colline !!

Je suis au conseil syndical depuis 2 ans, et ce n'est pas facile car copropriété de 120 lots pour arrondir.
Il y a eu un changement de syndic (je n'y étais pas encore). 2 membres du conseil syndical ont fait du porte à porte pour argumenter le changement de syndic. Donc il fallait des arguments de poids. Ils ont réussi.

Là à ce jour, on n'a pas de gros soucis, on voit que les charges ont bien baissé avec ce syndic, la gestion semble bonne et même meilleur qu'avant au moindre soucis.

Le hic, comme je le citai plus haut, c'est de ne pas pouvoir visualiser la gestion,( tout en le demandant à l'avance).... Eux nous parle d'une loi en 2015, mais effectivement comme m'avait répondu Mister hadley, ce nouveau texte ne concerne que les copropriétaires et non les membres du conseil syndical.

Le texte sur le conseil syndical n'a pas changé.

Bref, tu as la loi pour toi, mais il faut que tu puisses agir à plusieurs. Te diriger vers une association de conseil syndicaux ? Ils connaissent les instances, tu peux te faire appuyer à ce niveau-là, peut-être ?

La copropriété est une expérience, être membre d'un conseil syndical c'est autre chose. Et je sais que je ne renouvellerai pas cette expérience, car je n'ai pas les épaules et les compétences assez large pour cela.

Bon courage à toi Lacolline, ! J'espère que tu trouveras de l'aide.

0 Reco 30/04/2018 à 20:51 par LaColline

Un grand merci à toi, Panda3132 !!!Je reprends courage en te lisant.

0 Reco 06/05/2018 à 20:34 par panda3132

Bonjour

MisterHadley,

J'ai bien regardé ces lois. Et merci d'avoir mis le lien.

On n'a pas vu de pièces comptables comme le grand livre, les relevés de banque.

Est-ce bien ces pièces comptables auquel le conseil syndical peut prétendre vérifier la gestion de la copropriété ?

On a vu que les copies des virements, les copies de factures,la liste des dépenses, ( sur excel) , l'annexe 3, ...pour le syndic c'est un contrôle des comptes

Mais pas pour nous.
Bref, on tente encore une demande pour accéder aux documents comptables.
S'en suivra d'un courrier avec avis de réception, si notre demande n'est pas satisfaite.

0 Reco 07/05/2018 à 11:18 par Danielmmo

Le conseil syndical a accès à tous les documents qu'il souhaite.

0 Reco 07/05/2018 à 21:06 par panda3132

Je pose comme question : comme cela se passe dans les autres conseils syndicaux pour le contrôle des comptes ?

Juste le pointage des factures avec un tableau des débits, crédits ?
(et liste des dépenses, et compte de gestion des opérations courantes pour la prépa de l'ag ? )

0 Reco 08/05/2018 à 09:32 par LaColline

Bonjour Panda3132,
chez nous ça se limite au pointage des factures! Le président du CS estime que c'est suffisant ...

0 Reco 08/05/2018 à 09:40 par MisterHadley

Il n'est pas le "conseil syndical" à lui tout seul, donc...

Si d'autres conseillers veulent avoir accès à tel ou tel document, ils en demandent eux-mêmes l'accès, et il ne peut leur être refusé.

Et l'autre corrompu, virez-le.

0 Reco 08/05/2018 à 09:51 par MisterHadley

Tu lui annonces, ainsi qu'à ce "syndic" de véreux, ce que tu vas faire...

Si tu veux controler tel truc, tu leur dis que tu veux controler tel truc...

Si tu veux avoir accès à tel autre truc, tu leur dis que tu veux avoir accès à tel autre truc...

Tu laisses un délai raisonnable à tout le monde pour marcher bien droit...

Mais si à la date que tu leur auras fixée, ils ne font toujours rien briller, dans ce cas, tu leur dis que tu vas faire ton rapport de "conseil syndical" aux copropriétaires afin d'expliquer très clairement la situation d'opacité volontairement créé par le syndic et ce "président" en mousse...

Qu'à ce titre, tu vas proposer lors de la prochaine AG toutes les résolutions qui s'imposent pour :

1 - proposer la révocation du syndic pour faute...

2 - proposer la révocation du "président" du conseil syndical en tant que membre de celui-ci... le conseil syndical l'élit en tant que président, mais avant de l'être, il est simplement un conseiller comme les autres, élu par l'AG...

L'AG peut donc le révoquer en tant que "conseil syndical", ce qui fait qu'en plus de ne plus être "conseiller", il n'est évidemment plus "président" non plus, et tout ça en un seul coup...

3 - proposer l'engagement de la responsabilité du syndic pour faute...

4 - proposer l'engagement de la responsabilité du "président" pour faute, en tant que simple copropriétaire, il est tenu de ne pas porter préjudice aux autres copropriétaires, et donc, en le faisait, il peut être condamné en conséquence...

5 - si les quatre résolutions sont refusées, l'AG prendra acte de ta démission en tant que conseiller syndical, au motif que tu ne cautionnes pas ces malversations et te désolidarises totalement de toutes les magouilles que tu auras ainsi pu constater au préjudice de la copropriété.

0 Reco 08/05/2018 à 10:05 par MisterHadley

N'oublies pas non plus qu'il te faudra aussi prévoir la nomination d'un autre syndic, ce qui implique une mise en concurrence de plusieurs, et qu'il faut donc aussi prévoir toutes les résolutions qui vont avec...

Etc, etc, etc... pour chacun des quatre points soulevés, il en découlera plusieurs suivant si l'AG les vote, ou non, elles doivent donc toutes êtres prévues et proposées au vote dans la foulée...

Voilà donc de quoi t'occuper un bon moment, là, sacrée veinarde..!

=)

0 Reco 08/05/2018 à 17:50 par panda3132

Bonjour LaColline,

Et nous c'est l'inverse, c'est pointage des factures avec les différents tableaux, mais la présidente désire aller plus loin et le syndic met un frein.

Elle a vraiment envie d'aller plus loin...nous le fait comprendre.

Et le syndic ne désire pas du tout satisfaire sa demande. Je pense que c'est plus personnel qu'autre chose. Il y a eu des différents....

(syndic chez nous pour la 2ème année, assez réactif quand il y a un problème).

Les autres membres, moi même, sommes au milieu. Plutôt inexpérimentés au niveau lois, gestion et compta. Et nous sommes en bon terme avec le syndic.
Pour l'instant mes cotisations ont diminué depuis le changement de syndic, c'est pour ça que je ne doute pas de la compta.


Je visionne le net à la recherche d'infos....

Merci MisterHadley de m'informer pour pouvoir agir si jamais cela part en cacahuète... :)

0 Reco 08/05/2018 à 19:12 par LaColline

Merci MisterHadley, je m'y attèle...

0 Reco 09/05/2018 à 15:16 par Danielmmo

Un contrôle des comptes est un peu plus complexe qu'un simple pointage des factures.

Pour faire le contrôle des comptes on demande le grand livre édition complète, le relevé des dépenses, toutes les factures, les déclarations de sinistres assurances, l'ensemble des relevés compte bancaires (compte courant et rémunéré), le rapprochement bancaire fait par le syndic.

On pointe tout, on regarde si on a des majorations de retard pour paiement de factures (edf, veola...), on contrôle les clés de répartitions (bâtiments, escaliers, privatif...).

On refuse toutes factures qui ne concernent pas l'exercice, je pense par exemple à une facture de 2016 qui serait présentée en 2017...

0 Reco 10/05/2018 à 12:33 par panda3132

Bonjour Danielmmo,

Voici les documents avec lesquels je dois faire le contrôle :

- Compte de gestion courantes de l'exercice clos de 2017

- Liste des dépenses

- Photocopies des factures, avec photocopie de virement correspondant à la
facture.

Pour les sinistres, j'ai vite visualisé, il y a des photocopies...Je n'ai pas fini de pointer...

0 Reco 11/05/2018 à 12:01 par eurisko

LaCollinea écrit : Bonjour Panda3132,
chez nous ça se limite au pointage des factures! Le président du CS estime que c'est suffisant ...
Bonjour,

Il faut également nuancer en fonction de la situation.

Je suis président de 2 CS et les approches sont diférentes.

Dans l'une, (ma résidence principale depuis 25 ans, même syndic) il n'y a pas de vrai contrôle des comptes (je reçois toutes les entreprises et vise tous les devis pour un un petit immeuble de 14 lots).

Dans une seconde , le contrôle des comptes se fait après analyse du grand livre ( transmis électroniquement).

Il me semble qu'il faut prendre l'habitude de vérifier très régulièrement les dépenses sur l'extranet pour ensuite demander des explications tout au long de l'année).

L'extranet est obligatoire depuis la loi ALUR et différencie les accès copropriétaires et conseillers qui ont accès aux renseignements financiers et factures scannées).

Lorsque le syndic constate que sa gestion est surveillée, il se montre plus prudent.