Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?
Forum
LaVieImmo.com

Forum Copropriété

Nouveau sujet

parties communes insalubres obligations bailleur

0 Reco 04/04/2014 à 14:28 par ericNY

Bonjour

Je suis locataire. Les parties communes de l’immeuble sont très mal entretenues, les couloirs sont sales , la grande porte d’entrée ne se ferme plus…Puis-je tout de même interpeller mon bailleur même si ces endroits ne touchent en rien le logement loué.

Merci de votre aide

3 Reco 04/04/2014 à 18:59 par chass-appart

Vous pouvez toujours informer votre bailleur de ces problèmes
Néanmoins
- quand vous êtes entré dans la location elles ne devaient pas être "nickel" et vous avez accepté' d'y habiter
- si vraiment cela ne vous convient pas, vous pouvez toujours donner votre préavis

1 Reco 06/04/2014 à 09:53 par ericNY

chass-apparta écrit : Vous pouvez toujours informer votre bailleur de ces problèmes
Néanmoins
- quand vous êtes entré dans la location elles ne devaient pas être "nickel" et vous avez accepté' d'y habiter
- si vraiment cela ne vous convient pas, vous pouvez toujours donner votre préavis
bonjour chassappart

j'ai deja informé le bailleur , il a dit qu'il verra ce qu'il peut faire sans rien promettre
Ce n'est pas que l'endroit ne me convient pas mais je trouve que c'est dommage que dans un tel endroit l'hygiène est tellement négligé

4 Reco 06/04/2014 à 10:13 par viroflay

ericNYa écrit : bonjour chassappart

j'ai deja informé le bailleur , il a dit qu'il verra ce qu'il peut faire sans rien promettre
Ce n'est pas que l'endroit ne me convient pas mais je trouve que c'est dommage que dans un tel endroit l'hygiène est tellement négligé
effectivement, c'est dommage
Si les locataires étaient moins sales et négligents ce serait déjà un bon début.
Car ce n'est pas le bailleur qui vient polluer vos parties communes, mais bien les occupants .
Donc déjà un rappel à l'ordre entre occupants serait nécessaire et primordial

1 Reco 06/04/2014 à 18:31 par marc19

La solution , mandater une entreprise de nettoyage et augmenter les charges d'autant .
Lorsqu'on est dégueulasse , on paye ....................

1 Reco 06/04/2014 à 22:26 par chass-appart

Le souci c'est que locataire n'implique pas dégueulasse et propriétaire propre
que c'est un puits sans fonds. les gens qui s'en moquent ne se rendent même pas compte que le ménage a été fait !
Les payeurs ne sont pas forcément ceux qui dégradent. Hélas !!!

1 Reco 08/04/2014 à 08:10 par ericNY

viroflaya écrit : effectivement, c'est dommage
Si les locataires étaient moins sales et négligents ce serait déjà un bon début.
Car ce n'est pas le bailleur qui vient polluer vos parties communes, mais bien les occupants .
Donc déjà un rappel à l'ordre entre occupants serait nécessaire et primordial
Je n’ai jamais dis que c’est le bailleur qui a pollué les parties communes !
Je demande seulement quelles sont ses obligations par rapport à cela ?
Un rappel à l’ordre entre voisins , ce sera assez difficile !
Je constate qu’il n’y a ni femme de ménage, ni gardien qui balaie les parties communes en cemoment d’où la saleté ambiante ! :(

0 Reco 08/04/2014 à 08:42 par marc19

Si vous ne payez pas de charges inérantes aux frais d'entretien des parties communes , c'est à vous (à tous les habitants de l'immeuble) de veiller à la propreté des parties communes .

Si vous payez ces charges spécifiques , alors , oui , il faut interpeller le bailleur .

En réalité , l'orsque l'entretien n'est pas fait par une entreprise , les locataires se rejettent mutuellement la faute et personne ne fait rien .

Les tours de rôle , ça ne fonctionne pas ...................par expérience .

0 Reco 09/04/2014 à 09:45 par ericNY

marc19a écrit : Si vous ne payez pas de charges inérantes aux frais d'entretien des parties communes , c'est à vous (à tous les habitants de l'immeuble) de veiller à la propreté des parties communes .

Si vous payez ces charges spécifiques , alors , oui , il faut interpeller le bailleur .

En réalité , l'orsque l'entretien n'est pas fait par une entreprise , les locataires se rejettent mutuellement la faute et personne ne fait rien .

Les tours de rôle , ça ne fonctionne pas ...................par expérience .
Effectivement marc19, il n'existe plus d'entreprise qui effectue l'entretien des parties communes depuis quelques mois!

0 Reco 25/10/2018 à 13:25 par MisterHadley

Il n'y a surement pas pléthore de boites capable de ce genre de prestations, donc... pour une fois, une pub sauvage qui est utile...

Sans compter qu'avec des problèmes de "parties communes", de gros dégueulasses" et donc, d'emmerdeurs, ça peut être aussi utile...

Surtout si les voisins décident de "faire le ménage" eux-mêmes à propos de ces emmerdeurs en question... pour effacer les traces, quoi... =)

Sinon, le principe, c'est que le locataire (à jour de ses charges locatives) contacte son bailleur pour l'informer de l'état lamentable de l'immeuble...

Celui-ci, contacte ensuite le syndic de l'immeuble, qui, lui, a l'obligation de pourvoir à l'entretien et à la sécurité de l'immeuble qu'il a en gestion, sous peine d'engager sa responsabilité s'il ne le fait pas...

Après, dans la pratique, c'est autre chose : va savoir les véritables raisons qui font que ton immeuble n'est pas entretenu...

Charges impayées, syndic indélicat qui tape dans la caisse commune, etc, etc... ça peut venir de beaucoup de choses, AG des copropriétaires qui aura révoqué le personnel, et décider de se passer de prestataires d'entretien, pourquoi pas... va savoir...

Sinon, option bis, tu prends ton balai et tu nettoies...

Message edité 25/10/2018 à 13:35
0 Reco 07/11/2018 à 09:17 par citronmiel

Face aux problèmes de "parties communes", quels peuvent être les pouvoirs de la mairie?comment peut il agir dans pareil circonstances?
merci

0 Reco 07/11/2018 à 09:25 par Danielmmo

citronmiela écrit : Face aux problèmes de "parties communes", quels peuvent être les pouvoirs de la mairie?comment peut il agir dans pareil circonstances?
merci
Si c'est un simple problème de ménage, elle peut mettre en demeure le syndic. Dans cette histoire la question est que fait le syndic.

0 Reco 07/11/2018 à 09:56 par MisterHadley

Danielmmoa écrit : Si c'est un simple problème de ménage, elle peut mettre en demeure le syndic. Dans cette histoire la question est que fait le syndic.Elle n'a aucun pouvoir, puisqu'elle n'est compétente que sur la voie publique, pas dans une propriété privée...

Ses seules interventions possibles sont soit pour la sécurité publique, comme avec ce qu'il vient de se passer dramatiquement à Marseille... avec un arrêté de péril imminent, ou assimilé...

Soit pour une question de santé/salubrité publique, qui va bien au delà d'une défaillance d'entretien non effectué par un syndic...

Message edité 07/11/2018 à 09:58
0 Reco 07/11/2018 à 11:48 par marc19

En général, un locataire ou un proprio qui tient propre chez lui ne va pas supporter son palier dégueulasse, il va nettoyer devant sa porte ................
Au contraire , celui qui vit sur un tas de fumier chez lui n'en a rien à foutre de la crasse des paliers et couloirs de son immeuble , il le voit même pas .

Il faut taper au portefeuille , rien d'autre ........

0 Reco 07/11/2018 à 12:31 par MisterHadley

Ouais, le pognon, y a que ça de vrai...

Mais dans le régime de la copropriété, taper directement dans la poche n'est pas chose aisée...

Mais dans d'autres types de mode de gestion, par contre, là, c'est open bar...

C'est d'ailleurs l'un des très multiples avantages qu'il va y avoir dans l'ensemble immobilier dont je m'occupe ces temps-ci : ça tapera directement dans la poche personnelle du, ou des, malotrus...

Alors, ça voudra faire les malins, tester un peu l'ketru, histoire de voir...

Et ça se mordra sévèrement les oids ensuite, après avoir compris qu'il aurait bien mieux valu s'abstenir..!

Nous taperons directement soit sur le compte en banque des malfaisants, soit directement à la source de leurs revenus, quels qu'ils soient...

Les premiers qui s'y seront ainsi brisés direct serviront ensuite de parfait exemple pour les autres, histoire de leur rappeler un peu la vie...

Et nous appliquerons cette très saine méthode ultra efficace pour tout : entretien, respect de ceci ou de cela, stationnement et autres... pour tout, quoi...

Parce que sinon, tu ne t'en sors pas...

Pendant que d'autres font les kékés avec des beaux discours, nous, nous avons mis en place les moyens d'agir efficacement, et nous allons maintenant l'appliquer...

Message edité 07/11/2018 à 12:48
1 Reco 07/11/2018 à 12:43 par MisterHadley

Et pour compléter mon précédent message, je dirais même ceci :

Le régime de la copropriété, en plus d'être obsolète, a la très fâcheuse tendance à déresponsabiliser les "copropriétaires", et encore plus aussi, les bailleurs, ainsi que leurs locataires...

Le "collectif" qu'implique inévitablement ce régime périmé y est pour beaucoup, puisque le principe de la copropriété est justement ce "co", qui est la source de la plupart des écueils que rencontre ce régime-là...

Quelqu'un ne paye pas ses charges, elles seront malgré tout payées par le syndicat...

Un truc est pété, etc, etc, ce sera encore et toujours le syndicat qui paiera...

C'est ce coté "collectif" propre à ce régime qui l'aura conduit inexorablement à sa perte...

Regardez ces montagnes de trucs mis aux encombrants, par exemple...

Les locataires ne prennent même plus la peine de déménager, ils jettent leurs "meubles" en kit et autres tas d'm.rde, c'est plus "économique" pour eux que de lacher x milliers d'euros en déménagements...

Mais un gouffre financier ensuite pour la "collectivité" qui, elle, paye tout ça...

Et tout est ainsi, maintenant, c'est un problème bien plus profond qu'un simple défaut d'entretien, c'est devenu "culturel", un "mode de vie" en adéquation avec la société actuelle du "on veut tout, tout de suite" et du "tout jetable", en bref, d'une surconsommation à outrance...

Le "collectif" a vécu, il est à proscrire d'urgence sous peine de tous couler "collectivement"...!

Pour la simple et bonne raison qu'un régime dont le fondement est une gestion "collective" ne peut exister s'il n'est composé que de membres individualistes, qui ne pensent plus qu'à leurs seuls intérêts exclusivement personnels...

Une gestion "collective", et encore plus un régime de gestion comme celui de la copropriété, n'est maintenant plus possible, car définitivement plus en phase avec la société dans laquelle nous vivons tous individuellement...

C'est aussi simple que ça...

Et les raisons des individualisations des membres composant des immeubles gérés en "copropriété" sont multiples :

La méconnaissance des règles qui s'y appliquent...

Le je m'en foutisme forcené...

L'égoïsme...

Les barrières culturelles et linguistiques...

Etc, etc...

Le régime de la copropriété a vécu, maintenant, c'est dead de chez dead...

Message edité 07/11/2018 à 12:56