Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?
Forum
LaVieImmo.com

Forum Fiscalité

Nouveau sujet

Assurance "Décès invalidité" d'un prêt

0 Reco 18/04/2008 à 14:47 par Ancien23037



Dans le cadre d'un prêt sur 15 ans pour investissement immobilier, l'organisme de crédit propose son "assurance décès et invalidité" au taux de 0.252% du capital emprunté pour chacun des deux associés de la SCI ( 30 ans et 55 anst ) qui garantissent solidairement le prêt.

Cela me paraît important, d'autant que le prêt est par ailleurs "nanti" par un montant équivalent d'un placement d'assurance vie.

1. Pour négocier avec le préteur, je souhaite trouver les "fourchettes" de taux habituellement pratiqués et les organismes qui les proposent.

2. Peut-on refuser ce type d'assurance?

En effet, dans ce cas d'investissement locatif, ou les mensualités sont couvertes à 80% par les loyers, avec des emprunteurs solvables, à faible taux d'endettement, et un capital de garantie.... imposer ce type d'assurance revient à spéculer sur le décés d'un des créditeurs... au profit de ses successeurs, ou plus simplement à rançonner le quidam.... Le seul risque du préteur étant de récupérer ses fonds....


0 Reco 18/04/2008 à 15:24 par Ancien24868

Bonjour,
ce taux me parait tout à fait convenable. Vous avez par contre la possibilité de contracter un prêt dans une banque et les assurances dans une autre ( qui sont obligatoires). C'est la loi, même si les banquiers n'apprécient pas toujours, au risque de refuser votre prêt. Je les considèrent comme des entreprises commerciales, faire jouer la concurence me semble donc logique.

0 Reco 18/04/2008 à 23:47 par Ancien24874

en effet ce taux est dans la moyenne acceptable,vous pouvez également voir avec votre propre assureur
(les banques n'aiment pas cela )

0 Reco 18/04/2008 à 23:56 par Ancien8235

l'assurance decès est obligatoire en France, par contre rien ne vous oblige à la prendre avec la banque avec qui vous contractez le pret.
L'assurance dèces est une bonne sécurité pour vos ayant droit. En cas de dèces, elle solde le pret dans sa totalité, vos ayant droit récupèrent l'assurance vie qui a servi d'adossement au pret et récupère les produits de la vente du bien. Ce n'est donc pas une dépense inutile, de toute manière elle est obligatoire.