Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?
Forum
LaVieImmo.com

Forum Fiscalité

Nouveau sujet

Investir en DEMESSINE avec Mona Lisa

0 Reco 02/05/2008 à 21:02 par Jul.TREM

Bonjour,

Qui connaît la Sté Mona Lisa?
Cette dernière nous propose un investissement en DEMESSINE avec
certaines garanties comme :
Garantie de défiscalisation par assurance AGF.
Un bail ferme sur 15 ans.
Une garantie de perte de revente.
Est-elle fiable ?

Aussi, le bail garantie-t-il le paiement des loyers ?
Si des personnes peuvent me renseigner et m'apporter leurs
expériences, je les remercie par avance.
Cordialement.


0 Reco 04/05/2008 à 14:22 par Craon

Bonjour,

Les garanties que vous citez paraissent intéressantes, en particulier le bail (commercial, j'imagine) ferme de 15 ans. Il signifie que vous serez payé, même en l'absence de locataire.
Question ? Quelles sont les conditions au renouvellement du bail ?
(Inutile de chercher dans les antécédents, Mona Lisa ne faisait pas de Deméssine, il y a simplement quelques années).

La garantie de perte de revente prend-elle comme référence le prix d'acquisition HT ou TTC ?
ça change evidemment tout !

Sinon, Mona Lisa a surtout sévi dans le domaine Robien/Borloo, en étant un gros faiseur dans ce domaine, ce qui signifie qu'elle a surtout démarché des investisseurs, candidats à la défiscalisation, pour de grosses résidences situées dans le Sud-ouest, où se retrouvent essentiellement des locataires jeunes pour des périodes courtes à moyennes. Ce concept est quasiment saturé et les résidences risquent de mal vieillir.

Leur expérience en Demessine est plus récente. Le principal point à juger est l'intérêt du site (montagne (où ?), campagne,...), son concept, son thème, et secondairement les obligations du propriétaire-bailleur et celles de l'exploitant. Quel sera cet exploitant (combien de résidences gèrent-ils ?) et quelle est sa capacité à capter la clientèle étrangère, plus intéressée que nos compatriotes par le concept ?
Le site doit être intéressant au minimum 2 saisons par an (pas seulement en congés scolaires), le fait qu'il ferme certains mois n'est pas rédibitoire.
Ensuite une règle prudentielle: si la bail est de 15 ans, financez ce bien sur 15 ans maximum...

Cordialement...

0 Reco 04/05/2008 à 23:01 par Jul.TREM

Un grand merci pour vos réponses.

La proposition est un bien à 195000 euros TTC sur Carcans Maubuisson, station Balnéaire dans le 33, près du plus grand Lac de France. Il s'agirait d'un grand T2. J'ai contacté une agence locale qui nous signale que là- bas il y a très peu d'appartements, il s'agit plus de petites maisons individuelles en secondaire. Elle dit que le marché de l'immobilier en cet endroit est correct.

Il s'agit d'un prêt sur 20 ans, avec un éffort d'épargne de 341 euros.
Le bail est de 15 ans ferme, en renonçant à la triennale. Il est géré par le groupeMONA LISA HOTEL ET RESIDENCE lui même.

=> En ce qui concerne la perte de revente, je ne peux vous dire plus en l'état du dossier, s'il s'agit TTC ou H.T.
Merci de m'en parler, je n'y avais pas songé.

Notre interlocuteur (indépendant) nous dit que Mona Lisa vise les étrangers. L'agence que j'ai appelée m'a dit qu'il y avait c'est vrai beaucoup d'étangers et de gens de Paris et du Nord.....

Aussi, ils nous font une garantie de défiscalisation. Que cela signifie t-il concrêtement ?

Le commercial nous a parlé d'une clause de revente passé 10 ans. C'est à dire que nous les mandatons pour vendre le bien. Il nous a conseillé de le vendre à l'issue des 10 ans. Pouvez-vous me dire pour quelles raisons ?

En résumé => prêt de 20 ans, bail ferme 15 ans,une revente au bout de 10/12 ans. Quel avantage ou inconvénient avons nous à le revendre ou à le garder jusqu'au terme ?
Ce que je trouve douteux, c'est qu'ils font un bail de 15 ans ferme, mais que nous nous pouvons revendre au bout de 10 ans. Est-ce possible ?

Aussi je m'interroge sur la revente du bien dans 10 ans. Il nous donne une simulation de revente, avec revalorisation du bien à 5 %. Pouvons nous le croire ?
Le bien à 195000 ne peut-il pas être sur évalué et donc avoir un impact sur la revente future.
Je sais que cela fait beaucoup d'interrogations mais si vous pouviez me répondre à chacune d'entre elle, j'en vous serais particulièrement reconnaissant.
Cordialement.

0 Reco 05/05/2008 à 08:51 par immomars

Bonjour,

Vous vous posez énormémant de questions et cela est plus que normal
Mais la 1ere étape pour un investissement immobilier , mais cela s'est le "CONSEILLER" qui doit vous proposer une étude précise sur vos besoins , vos motivations , votre capacité d'emprunt est ce que la DEMESSINE est le produit qu'il vous faut ou est ce le produit qu'il doit vendre ?

Ceci étant bon pour tout le monde souhaitant investir :
Attention vous n'achetez pas un pain au "chocolat" et cela peu être un bon investissement le tout est de le faire avec des gens sérieux et transparant sur tout les points abordé:

Ne pas confondre "vendeur de défisc" et "conseiller en Investissement"

L'immobilier reste un trés bon placement dans le temps mais cela n'empêche pas de faire très attention avec qui le fait-on , qui assure le suivi de mon investissement ? comment fonctionnent les garanties proposé en pratique ? etc.....

claude

0 Reco 05/05/2008 à 15:46 par Jul.TREM

Bonjour,

Merci pour votre intervention.

Visiblement la loi Demessine est plus pour nous.

C'est vrai que je pose des questions, mais il s'agit quand même comme vous le dites d'un achat important.

Ceci dit je recherche auprès différents témoignages, des gens qui puissent m'éclairer sur le sujet.
(Leurs expériences)

Je pense effectivement demander toutes les garanties nécéssaires, mais la simulation me laisse un peu perplexe.

Je la donne: (revente à dix ans conseillé par l'interlocuteur).
Un prêt de 195000 euros.
Un effort d'épargne mensuel de 341 euros.
Un loyer "garantie" de 336 euros mensuels réévalués / an. => bail ferme de 15 ans.
Une récupération de la TVA.
Une économie d'impôts sur 10 ans égale à 36782 euros.

Il dit qu'au terme des 10 ans, on dispose d'un patrimoine de 302000 euros ( Lié à l'évolution du marché 5% /an).
Mais, je dis un grand MAIS, car le remboursement anticipé du prêt à la banque laisse apparaître un montant à devoir de 148724 euros, soit un capital constitué (302000-148274) d'environ 137806 euros.
Qu'en pensez vous ?
Merci encore des réponses que chacun ou chacune puisse apporter.
William.

0 Reco 05/05/2008 à 16:20 par delahaye

La marmotte enveloppe bien le chocolat.

J'aime l'expression "effort d'épargne mensuel" équivalent au loyer, quel bonheur,terriblement redondante avec la récupération de la TVA et l'économie d'impôts.

Attention, l'économie d'impôts n'est que la carotte fiscale qui risque de vous faire plonger pour un certain nombre d'années.

Ils vous font le coup du patrimoine à 2 000 000 de francs au bout de 10 ans, en oubliant à la limite qu'ils ont intégré arbitrairement 5% d'augmentation de sa valeur ( bin voyons,pourquoi pas 10 % non plus...), qu'il vous reste quand même les 3/4 de votre emprunt à rembourser , que nul ne connaît sa valeur, vu son caractère atypique d'autant plus qu'en cas de revente anticipée,l'état se servira car résidence secondaire....

Bref, personne ne peut prédire l'évolution du marché mais ils vous la servent à la sauce "rejoignez le club des winners et vous serez millionnaire en 10 ans grâce à un T2 pourri ".

A vous de voir , votre intérêt est distinct de celuide votre interlocuteur ; peut-être peuvent-ils s'accorder !

J'ai failli m'engager pour une ZRR il y a 4 ans , je ne le regrette pas...

PS : à la prochaine rencntre avec votre conseiller, je parie que vous apprendrez qu'il vient de bloquer une offre pour vous mais que cela n'est valable que jusqu'à demain....

:)

Message edité 05/05/2008 à 17:04
0 Reco 05/05/2008 à 18:24 par Jul.TREM

Re bonjour,

C'est pourquoi avant de m'engager, je souhaite toutes les garanties possibles .....

Pour quelles raisons ne l'avez vous pas fait ? C'était quel groupe ?
Qu'avez vous fait à la place, si ce n'est pas indiscrêt bien entendu.

Cordialement.=)

0 Reco 05/05/2008 à 18:55 par delahaye

En fait , à l'époque , je me croyais riche puisque payant quelques milliers d'euros d'impots par an.

J'ai donc laissé mes coordonnées sur différents sites ( honnêtement,je ne sais plus les noms...) et ai été contacté par différents professionnels venus me proposer des plans d'investissement. Je pense , avec du recul , avoir été naif de laisser mes coordonnées, puisqu'une fois faite la simulation ( pas très dur : combien vous gagnez , à combien vous êtes endéttés règle de trois pour tomber sur combien vous pouvez en prendre sur 20 ans...), le second rendez-vous débouchait sur un packaging bien ficelé qui me proposait soit du Robien, soit du ZRR, et rien d'autre.( bourse , court-terme, matières premières, art..)

J'ai recueuilli leurs simulations,les ai confrontés, ai constaté que globalement:

-le prix d'achat n'était pas intéressant,
-je ne comprenais pas les garanties ( et ne me satisfaisait de la réponse " ne vous inquiètez, tout est compris.."), et quand je ne comprends pas,je ne signe pas.
-j'étais pieds et poings liés, pour le meilleur et pour le pire, à cause de leur packaging "all inclusive".
-leurs simulations patrimoniales à 10 ou 15 ans étaient illusoires car infondées ( dans le sens d'aucune certitude quant aux reventes puisque secteurs hors-normes des résidence de tourisme construites au milieu de nulle part....) Sans les blinder , peut-être que ces résidences vaudront plus, mais rien n'est moins sur et je ne me hâterai pas à tirer des plans sur la comète l'immobilier à 10 ans,j'ai déjà bien du mal à voir à 1 an !
-leurs techniques commerciales étaient globalement trompeuses ( un CGP m'appelait " mon ami , faites moi confiance ,entre gens de bon milieu..." quand je lui demandais si investir à Angoulêmes était pertinent !!!!) juste motivées, à mon avis , par la commission..

Ajourd'hui,je constate que:
-Angoulême est saturée de Robien et les loyers doivent être minorés.
-Je suis bien plus libre pour investir puisque sans fil à la patte qui me retienne.
-Je crois avoir retenu le nom d'un des promoteurs de ZRR qui a apparemment du mal à honorer ses loyers..

Quest-ce que j'ai fait :
-Des enfants , les meilleures réductions fiscales qui existent !
-Des dons , déductibles aux 2/3.
-Des chèques emplois-services, afin de nous faciliter le vie.
-Et plus "financièrement": achat/revente d'un appart dans une station très côtée ( coup de bol sur la revente, pas prévue à la base) car comme on dit toujours emplacement,emplacement,emplacement !

Peut-être pouvez vous faire une affaire avec Mona Lisa , je n'en sais rien mais ce que je sais , c'est qu'ils ont toût inérêt à vous le faire croire. Et comme nous sommes en haut d ela montagne russe,j'ai envie de vous dire " accrochez votre ceinture !"

Bon courage dans votre reflexion...

0 Reco 05/05/2008 à 20:44 par immomars

Bonsoir William,

Attention à écouter trop d'avis on ne s'est plus quoi faire.
JLuc DELAYE y va fort "si si JLuc"!!!

Par contre il est vraie qu'une valorisation à 5% ???? ce n'est pas un commercial mais
"MERLIN L'ENCHANTEUR" , qui peu prédire la plue value sur de l'immobilier .
Même si vous faite un coup de fusil sur un investissement dans l'ancien avec travaux comme le dit JLuc.
vous êtes quasi certain de faire de la PV mais combien ???? on ne peu le dire.
Pour une revalorisation honnête il faut aprtir sur 1 à 1.5 % si au terme on fait tant mieux

Donc attention si le commercial vous vends déjà une revalorisation de 5% c'est pas trop honnête.
A+Claude

0 Reco 05/05/2008 à 21:32 par Jul.TREM

Merci encore pour vos réponses. Ca m'aide dans ma réflexion.
Ca devient plus clair dans nos esprits. (Je ne suis pas seul)
Il est vrai que l'immobilier stagne. Ceci dit l'endroit désigné est une station balnéaire (4kms de la mer). On peut espérer une petite P.V.
Mais tant que je n'aurai pas les garanties fermes et solides. Nous ne ferons rien. Rien de rien.
C'est vrai comme il est dit plus haut, tant que je n'aurai pas tout compris ......!
Plus j'avance, plus je me demande si je dois pas me débrouiller seul, sans fil à la patte comme il est dit.

Par contre, est-il possible de faire un maison neuve, la louer durant 9 ans et ainsi profiter d'une Robien ? Certes moins avantageuse et encore !!! Mais au moins au final j'ai quelque de moins virtuelle.

Merci. C'est très sympas.
William.

:)

0 Reco 05/05/2008 à 21:43 par delahaye

[citer]Merci encore pour vos réponses. Ca m'aide dans ma réflexion.
Ca devient plus clair dans nos esprits. (Je ne suis pas seul)
Il est vrai que l'immobilier stagne. Ceci dit l'endroit désigné est une station balnéaire (4kms de la mer). On peut espérer une petite P.V.
Mais tant que je n'aurai pas les garanties fermes et solides. Nous ne ferons rien. Rien de rien.
C'est vrai comme il est dit plus haut, tant que je n'aurai pas tout compris ......!
Plus j'avance, plus je me demande si je dois pas me débrouiller seul, sans fil à la patte comme il est dit.

Par contre, est-il possible de faire un maison neuve, la louer durant 9 ans et ainsi profiter d'une Robien ? Certes moins avantageuse et encore !!! Mais au moins au final j'ai quelque de moins virtuelle.

Merci. C'est très sympas.
William.

Il y a 5000 kilomètres de côtes en France,donc pour l'exclusivité ....

Pour le Robien tout seul comme un grand,c'est possible mais préparez tous vos justicatifs vis-à-vis des impôts. Pourquoi pas dans l'ancien avec du déficit foncier ?

Et pourquoi pas attendre au chaud, tranquillement, une fois que vous avez mis votre ceinture ?


0 Reco 05/05/2008 à 22:03 par Jul.TREM

Pour le moment, en tout les cas je suis au chaud, tellement ca fume!!!:[
C'est la prise de tête !!

0 Reco 05/05/2008 à 22:12 par delahaye

Au chaud,pour moi,ça veut dire livretA,assurance-vie,compte-à-terme......

Le temps de faire baisser la pression et de ne pas céder aux sirènes...

0 Reco 05/05/2008 à 22:27 par Jul.TREM

Oui oui, j'avais bien compris. J'ai l'impression que l'immobilier en ce moment à des tendances plus négatives Je vais attendre, je réfléchis encore et encore.:/

0 Reco 06/05/2008 à 00:57 par cocoyalex

:)

Juste pour dire: comme conseillé plus haut, l'ancien avec du déficit foncier c'est du velours...Et sans trop de prise de tête.....J'ai deux biens comme cela, achetés pas chers avec du "rafraichissement intérieur" à faire( et fait) , toujours loués, je vote tous les travaux de copro à faire (payés par les loyers) et de temps en temps on se refait ue cuisine ou une salle de bain= Petit déficit foncier (bien sympa pour les impôts) et à ce jour prix du m2 X par deux (ça peut baisser, je m'en balance.....), honnêtement je continue sur cette voie là et tout le reste me paraît bien hasardeux....Mais, comme on dit toujours; emplacement, emplacement et emplacement.....Sinon gare au mauvais coup....

0 Reco 06/05/2008 à 09:21 par Jul.TREM

Merci pour ces précisions, je vais me pencher sur la question du déficit foncier, car je ne connais pas son fonctionnement.
Faut-il être fortement imposable ?
A plus.
William.

0 Reco 06/05/2008 à 12:03 par cocoyalex

Bonjour,

Non, pas forcément; il suffit juste d'être imposable, beaucoup de frais (gérance, certaines charges, assurances, impot foncier, intérets, etc....)d'un bien mis en location sont déduits des revenus immobiliers (loyers perçus) qui doivent normalement être reintégrés au revenu imposable, l'on a donc interêt à avoir un solde négatif en votant toutes sortes de gros travaux (cage escalier, ravalement, toiture etc...) qui assurent l'entretien et donnent de la plus value au bien ou bien des travaux intérieurs qui donnent également de la valeur et vous assurent la location, bon an mal an cela vous fait quelques centaines ou milliers d'euros à déduire de votre revenu, c'est sûr, ce n'est pas la "super défiscalisation" que vous promettent les vendeurs de Robien ou autre mais vous n'avez pas acheté un bien surestimé qui se dégradera mais un bien au juste prix auquel vous aurez donné de la valeur, vous êtes libre et pouvez étaler vos entretiens suivant besoin et si vous choisissez du bel ancien (ce sont sont aussi qui ont les meilleurs emplacements, dans le centre d'une ville dynamique contairement aux nouvelles constructions...) il aura plus fier allure dans quelques années que ces immeubles souvent vite et mal faits, qui se dégradent rapidement et dont les charges sont souvent élevées, et au moment de la revente un bien impeccable et peut-être pas d'impôts sur la plus-value, après c'est un choix et un calcul à faire suivant votre situation....

0 Reco 06/05/2008 à 15:59 par Jul.TREM

Oui merci encore.
Je vais me pencher sur la question.

0 Reco 06/05/2008 à 17:06 par Jul.TREM

RE,

Je viens de prendre attache avec un notaire. ce dernier a fait la DEMESSINE. Il semble confiant avec cette société.
Il s'agit d'un homme de "LOI", alors ???
Quoi faire ? pffff

0 Reco 06/05/2008 à 17:14 par delahaye

a écrit : RE,

Je viens de prendre attache avec un notaire. ce dernier a fait la DEMESSINE. Il semble confiant avec cette société.
Il s'agit d'un homme de "LOI", alors ???
Quoi faire ? pffff
Tu fais ce que tu veux !

Questions:

1) Où a-t-il fait sa demessine , avec qui ?
2)Que représente sa part de risques (en bon notaire,il n'est peut-être pas à 1500 euros près par mois) , donc rationnalise ta prise de risques comparé à la sienne...
3)Quel âge a-t-il,de quoi se compose foyer ? rationnalise par rapport à ta situation familiale.
4)Te propose-t-il ses services comme notaire acheteur , auquel cas retour à la case 0 car conflit d'intérêts.

Encore plein de questions en suspense..

0 Reco 07/05/2008 à 16:15 par Jul.TREM

Salut,

J'ai bien réfléchis et j'ai dit "NON".
Nous allons restés plus terre à terre.
Acheter pour louer, construire, rénover peut-être, mais au moins le bien sera à nous et non virtuel comme dans la DEMESSINE.
Merci pour tous ces conseils.
A plus.
William.


0 Reco 07/05/2008 à 22:13 par delahaye

De rien,j'envoie ma note de "consultant en plombage de pipoteurs" où ?

Bonne chance !

0 Reco 07/05/2008 à 23:05 par Jul.TREM

A LORIENT -56-

Merci.

A plus.

0 Reco 09/07/2008 à 13:43 par alinere

en tant qu'investisseur dans une résidence (loi demessine)chez monalisa depuis 2001 je ne conseille pas du tout d'investissir chez eux,nous sommes très mécontents: loyers payés régulièrement en retard (actuellement 3 trimestres de retard),bail non respecté,meme les mises en demeures avec un avocat sont sans effet.

Je déconseille fortement

0 Reco 11/07/2008 à 20:10 par itaac

j'arrive un peu tard mais habitant bordeaux je peux vous dire que carcans c'est bien mais c'est pas non plus le cap ferret. alors un t2 à 302000 € :/. Je connais meme pas actuellement un t2 à ce prix sur Bordeaux ou arcachon.

0 Reco 18/07/2008 à 16:06 par puystvincent

bjr
Demessine = un beau texte, bien utilisé...par les promoteurs et les gestionnaires, et qui retombe sur la tete des investisseurs (vous et moi);..

les gestionnaires sont quasiment tus en train de craquer, et nous nous retrouvons avec un appart sur les bras et des avantages fiscaux a rembourser....

FUYEZ!!!!!!!!

pour nous ce fut la montagne avec un gestionnaire basé à Mougins (faut pasdire le nom.....)

0 Reco 22/07/2008 à 12:33 par egiziano

Bonjour,

Les investissements défiscalisants sont intéressants mais souvent il vaut mieux les faire en direct à côté de chez soi pour surveiller les travaux et les locataires, que de passer via un CGP que j'appellerais plus des "vendeurs de De Robien loin de chez vous".

Pourquoi toujours proposer des biens à 800-100Km de son habitation. Quand il y a plein d'offre dans sa ville que l'on connait pour pouvoir mieux choisir son quartier.
La règle de base est l'emplacement, l'emplacement et l'emplacement auquel je rajouterai une option pour la proximité.

Un investissement en De Robien, Demessine et consorts reste avant tout une opération immobilière avec en cerise sur le gateau un peu de défisc. Il faut prendre garde à ne regarder que des chiffres sur une présentation et la défisc sans considérer l'aspect Immobilier dans le programme au risque d'avoir une belle gueule de bois et de rejoindre les bataillons de De Robien mécontents.

Moi, perso j'ai mon De Robien à côté de chez moi, dans un quartier que j'ai choisi et avec une rentabilité calculé d'après les prix du marché relevé dans les appartements du quartier.

Cordialement.

0 Reco 01/08/2008 à 13:11 par MarcMULLER

Bonjour,

J'apporte égallement ma "pierre à l'édifice".

Nous avons "investit" de 2 manières :

- Via des programme vendus par Mona Lisa & cie

- Nous avons créé notre LMP

Bilan :

Mona Lisa a aujourd'hui 2 semestres de loyers impayés et, je cite la pauvre personne qui répond au téléphone "n'a pas l'argent pour payer".

Notre LMP, créé de nos propres mains par contre s'avère plus interessant (en se prennant le temps de bien le gérer évidemment).

Morale : on est jamais mieux servi que par soi même.

Cordialement,

Marc MULLER

PS : Je cherche à entrer en contact avec d'autre personnes à qui Mona Lisa ne paye pas/plus ses loyers, n'hésitez pas à m'envoyer un mail : mm_@_a2t.fr (supprimez les _ )

0 Reco 07/08/2008 à 17:42 par alinere

bonjour,je déconseille d'aller investir chez Monalisa,suite à notre expérience personnelle (investissement dans une résidence de tourisme en ZRR),la société règle constamment les loyers en retard.Actuellement 3 trimestres de retard ..........!!!! meme les mises en demeure n'y font plus rien.

0 Reco 01/12/2008 à 15:02 par philatlantic

bonjour,en recherchant des info sur mona lisa je suis tombé sur ce forum.je suis sur lorient et j'ai du etre approché par le meme cgp que jul.trem.et je me pose à peu pres les meme questions.
pour ceux qui ont deja investi avec mona lisa,ou en est ce probleme d'impayés?
je paye environs 2000€ d'ir par an,je ne suis pas sur que le demessine soit vraiment fait pour cette tranche.
et puis la grande question:tout leur montage est fait autour d'une revente au bout de 10 ans qui permettrait avec les differents effets de levier une rentabilité de 14.5% par an. mais quel sera ce marché dans 10 ans?
tout ça me fait tres peur
je crois que je vais suivre le dicton"dans le doute abstiens toi",en esperant ne pas passer à coté d'une bonne affaire
philippe

0 Reco 01/12/2008 à 16:31 par JackPalmer

a écrit : je crois que je vais suivre le dicton"dans le doute abstiens toi",en esperant ne pas passer à coté d'une bonne affaire
philippe
Bonjour,

mieux vaut à mon avis rater une bonne affaire que dans faire une mauvaise!

jack


0 Reco 04/12/2008 à 23:18 par newso29

Bonjour

Vous faites bien....ancien de chez MLI, je pourrai vous expliquer pourquoi

Contactez moi

0 Reco 04/12/2008 à 23:27 par newso29

Bonjour

Etant de Lorient vous avez du avoir à faire uà un petit monsieur qui roule dans une grosse Mercedes nire qu'il a agré bien en évidence devant chez vous.
S'il vous ap proposé une ZRR c'est qu'il ne sait vendre que cela .
Si la révaluation à 10 ans est si forte c'est qu'ils prennent en compte l'indice du coût érosion monétaire...n'importe quoi.
Si vous êtes à 2000 € d'iR une ZRR n'est pas de votre profil encore moins si vous êtes célibataire.
ML souhiate faire signer les gens au plus vite pour acter fvant fin 2008 car ils n'ont pa d'argent pour payer des loyers qu'ils se sont engagé à payer pour la fin de l'année

Contactez moi et j'essaierai de vous aider...mais pour 2008 ça va êtrés chaud à moins que vous puissiez financer 50000 € cash!

Bonsoir

0 Reco 08/12/2008 à 15:47 par philatlantic

bonjour,il s'agit bien de ce monsieur,tres belle voiture par ailleurs.
apres avoir parcouru le web,il semble que ce probleme de loyers impayés soit assez répandu,suffisamment en tout cas pour que je ne donne pas suite .
en fait je ne cherche pas à defiscaliser ,mais à trouver le meilleur moyen de me constituer un complement de retraite dans 23 ans.mon idee de depart etant de retaper moi meme de vieux appartements.

0 Reco 08/12/2008 à 15:50 par Bernie

a écrit : bonjour,il s'agit bien de ce monsieur,tres belle voiture par ailleurs.
apres avoir parcouru le web,il semble que ce probleme de loyers impayés soit assez répandu,suffisamment en tout cas pour que je ne donne pas suite .
en fait je ne cherche pas à defiscaliser ,mais à trouver le meilleur moyen de me constituer un complement de retraite dans 23 ans.mon idee de depart etant de retaper moi meme de vieux appartements.
Prudence, vu la conjoncture actuelle, j'hésiterai à prendre un pari sur de dans 23 ans.......

0 Reco 08/12/2008 à 16:54 par marc19

a écrit : bonjour,il s'agit bien de ce monsieur,tres belle voiture par ailleurs.
apres avoir parcouru le web,il semble que ce probleme de loyers impayés soit assez répandu,suffisamment en tout cas pour que je ne donne pas suite .
en fait je ne cherche pas à defiscaliser ,mais à trouver le meilleur moyen de me constituer un complement de retraite dans 23 ans.mon idee de depart etant de retaper moi meme de vieux appartements.
Le risque majeur est de trouver des locataires et non le problème d'impayés; Ne vous laissez pas trop influencer par les écrits du WEB car justement vous n'y verrez QUE des problèmes à côté de l'immense majorité de ceux qui n'en ont pas . Votre idée reste bonne même si la conjoncture est aléatoire car sur la durée, vous aurez forcément tout bon, reste à trouver le bon appart qui va vous permettre de faire du 10 % brut , si vous retroussez les manches, c'est faisable .

0 Reco 08/12/2008 à 17:04 par Bernie

a écrit : Le risque majeur est de trouver des locataires et non le problème d'impayés; Ne vous laissez pas trop influencer par les écrits du WEB car justement vous n'y verrez QUE des problèmes à côté de l'immense majorité de ceux qui n'en ont pas . Votre idée reste bonne même si la conjoncture est aléatoire car sur la durée, vous aurez forcément tout bon, reste à trouver le bon appart qui va vous permettre de faire du 10 % brut , si vous retroussez les manches, c'est faisable .marc19, tu dis qu'il aura forcément tout bon sur la durée?? Je ne crois pas, non!

0 Reco 08/12/2008 à 17:17 par JackPalmer

a écrit : bonjour,il s'agit bien de ce monsieur,tres belle voiture par ailleurs.
apres avoir parcouru le web,il semble que ce probleme de loyers impayés soit assez répandu,suffisamment en tout cas pour que je ne donne pas suite .
en fait je ne cherche pas à defiscaliser ,mais à trouver le meilleur moyen de me constituer un complement de retraite dans 23 ans.mon idee de depart etant de retaper moi meme de vieux appartements.
L’idée n’est pas forcement mauvaise, mais le timing n’est pas à mon avis le bon

Economisez et attendez trois / quatre ans, faites ensuite votre investissement locatif

0 Reco 08/12/2008 à 17:25 par Bernie

Compte tenu de l'augmentation massive sur le plan national en impôts fonciers depuis 2005, comment ce sera dans 23 ans? Je veux dire: si le loyer perçu servira uniquement à payer les charges et impôts foncier, majoré par le revenu foncier, est-ce que ça vaudra le coup de retrousser ses manches pour un bon nombre d'années? Si le monsieur attend 3 à 4 ans, il n'aura plus que 20 ans à attendre sa retraite.......

Il faut la fameuse boule de cristal sur la situation économique dans 20 ans. Sans parler des diagnostics remis au goût du jour au fur et à mesure.......
Ok, un pari pour dans 20 ans, c'est du tout bon ou tout mauvais.

0 Reco 08/12/2008 à 20:51 par philatlantic

ok c'est un pari,mais il faut bien tenter qq chose.je ne suis pas sur que ma caisse de retraite(comme bcp d'autre d'ailleurs)soit tres genereuse d'ici 20 à 25 ans.alors que faire?

0 Reco 08/12/2008 à 23:00 par Bernie

Comme le disait jack: ne rien entreprendre pour l'instant. Attendez tranquillement l'évolution de la situation économique. Et veillez à ne pas devenir une proie facile pour les prédateurs de l'investissement.

L'incertitude, au demeurant légitime, quant à l'aspect financier de sa retraite rend vulnérable face aux chant des sirènes. Ils sauront très vite déceler cette petite faille pour vous travailler.
De facto l'avenir deviendrait encore plus incertain......


0 Reco 09/12/2008 à 08:05 par marc19

a écrit : ok c'est un pari,mais il faut bien tenter qq chose.je ne suis pas sur que ma caisse de retraite(comme bcp d'autre d'ailleurs)soit tres genereuse d'ici 20 à 25 ans.alors que faire?L'attentisme, l'immobilisme......... quel ennui, quelle perte de temps, sans pour autant vous lancer sans réfléchir, je ne peux que vous encourager à chercher l'opportunité. Aujourd'hui comme dans l'avenir, il se trouvera toujours des gens à loger, si l'on prend l'excuse des incertitudes du marché à 20 ans, on ne fait jamais rien. LE RISQUE 0 n'existe pas. Le meilleur moyen de vous faire un complément de retraite reste encore et toujours d'avoir des revenus fonciers.Les impôts...... ah oui Bernie, moi, j'aimerais bien en payer le double .

0 Reco 09/12/2008 à 10:25 par Bernie

a écrit : L'attentisme, l'immobilisme......... quel ennui, quelle perte de temps, sans pour autant vous lancer sans réfléchir, je ne peux que vous encourager à chercher l'opportunité. Aujourd'hui comme dans l'avenir, il se trouvera toujours des gens à loger, si l'on prend l'excuse des incertitudes du marché à 20 ans, on ne fait jamais rien. LE RISQUE 0 n'existe pas. Le meilleur moyen de vous faire un complément de retraite reste encore et toujours d'avoir des revenus fonciers.Les impôts...... ah oui Bernie, moi, j'aimerais bien en payer le double .Chercher l"opportunité quand on n'est pas pro de l'immobilier n'est pas facile marc19. C'est quoi l'opportunité? S'adresser à un AI ou un CGP pour se faire "conseiller" en la matière? Faire confiance dans la situation actuelle à qui? Se documenter tout seul et se lancer? Les montages peuvent paraître complexes.

Pour toi attentisme et l'immobilisme relèvent sans doute de la frilosité ou de la bêtise. Pour d'autres, non pros, c'est peut-être signe de prudence.

En placement il faut pouvoir atteindre un rendement minimum de 6%. L'économie a le moral dans les chaussettes, le chômage se porte bien. Des biens seront à vendre, accompagnés d'une chute de prix. Ce ne seront pas les opportunités qui manqueront. Les gens devront être (re)logés. Mais rentabilité va de paire avec solvabilité. In fine celui qui de trouve en bout de chaîne est l'investisseur particulier. Qu'il soit actuellement frileux, je peux comprendre....

0 Reco 09/12/2008 à 10:33 par Bernie

a écrit : L'attentisme, l'immobilisme......... quel ennui, quelle perte de temps, sans pour autant vous lancer sans réfléchir, je ne peux que vous encourager à chercher l'opportunité. Aujourd'hui comme dans l'avenir, il se trouvera toujours des gens à loger, si l'on prend l'excuse des incertitudes du marché à 20 ans, on ne fait jamais rien. LE RISQUE 0 n'existe pas. Le meilleur moyen de vous faire un complément de retraite reste encore et toujours d'avoir des revenus fonciers.Les impôts...... ah oui Bernie, moi, j'aimerais bien en payer le double .Je te souhaite de payer le double marc19.
La frustration vient du fait de constater, au fur et à mesure, la diminution de la rente espérée, une fois arrivé à la retraite, après bien des efforts de ses petits bras. Car l'Etat se sert grassement au passage pour tout et n'importe quoi et l'Etat est très imaginatif en la matière.
Tu auras retapé pendant des années pour avoir quoi au bout?

0 Reco 09/12/2008 à 10:42 par marc19

a écrit : L'attentisme, l'immobilisme......... quel ennui, quelle perte de temps, sans pour autant vous lancer sans réfléchir, je ne peux que vous encourager à chercher l'opportunité. Aujourd'hui comme dans l'avenir, il se trouvera toujours des gens à loger, si l'on prend l'excuse des incertitudes du marché à 20 ans, on ne fait jamais rien. LE RISQUE 0 n'existe pas. Le meilleur moyen de vous faire un complément de retraite reste encore et toujours d'avoir des revenus fonciers.Les impôts...... ah oui Bernie, moi, j'aimerais bien en payer le double .Chercher l"opportunité quand on n'est pas pro de l'immobilier n'est pas facile marc19. C'est quoi l'opportunité? S'adresser à un AI ou un CGP pour se faire "conseiller" en la matière? Faire confiance dans la situation actuelle à qui? Se documenter tout seul et se lancer? Les montages peuvent paraître complexes.

Pour toi attentisme et l'immobilisme relèvent sans doute de la frilosité ou de la bêtise. Pour d'autres, non pros, c'est peut-être signe de prudence.

En placement il faut pouvoir atteindre un rendement minimum de 6%. L'économie a le moral dans les chaussettes, le chômage se porte bien. Des biens seront à vendre, accompagnés d'une chute de prix. Ce ne seront pas les opportunités qui manqueront. Les gens devront être (re)logés. Mais rentabilité va de paire avec solvabilité. In fine celui qui de trouve en bout de chaîne est l'investisseur particulier. Qu'il soit actuellement frileux, je peux comprendre....[/citer

C'est vrai, Bernie, tu as raison sur un point, si notre candidat investisseur est isolé, sans conseil efficace d'un bailleur déjà aguerri, cela va être difficile de ne pas se tromper. Dans ces conditions, je comprend que l'on puisse être frileux, certainement pas bête, mais son idée reste excellente, c'est à lui de savoir s'entourer pour mettre en application ses objectifs , je crois me rappeler un certain MH qui dit "si on veut on peut ou quelque chose d'approchant .

0 Reco 09/12/2008 à 10:43 par copleboss

Messieurs, vous êtes bien naif.
Il n'y aucun investissement patrimonial intéressant pour le quidam moyen dans ce pays (patrimoine < 1 M€) et c'est volontaire, le gouvernement veut relancer la consommation et interdire l'épargne et tout est fait pour décourager les investisseurs moyens.
Si vous avez un gros patrimoine là ok on vous proposera des produits attractifs mais si vous êtes dans la classe moyenne, les zinzins font tout pour que vous consommiez un maximum et si vous pouvez vous endetter et payer des aggios cela sera encore mieux pour eux.

Allez et vive la france

0 Reco 09/12/2008 à 10:56 par Bernie

a écrit : Messieurs, vous êtes bien naif.
Il n'y aucun investissement patrimonial intéressant pour le quidam moyen dans ce pays (patrimoine < 1 M€) et c'est volontaire, le gouvernement veut relancer la consommation et interdire l'épargne et tout est fait pour décourager les investisseurs moyens.
Si vous avez un gros patrimoine là ok on vous proposera des produits attractifs mais si vous êtes dans la classe moyenne, les zinzins font tout pour que vous consommiez un maximum et si vous pouvez vous endetter et payer des aggios cela sera encore mieux pour eux.

Allez et vive la france
Pas tout à fait d'accord. Le gouvernement n'interdit pas l'épargne. Bien au contraire, actuellement nos dirigeants sont bien contents d'"emprunter" aux épargnants français, qui sont beaucoup plus nombreux en France que dans d'autres pays européens. Relancer la consommation peut aussi passer par le bâtiment, construction et rénovation. L'Etat est bien content de voir les bailleurs privés se substituer à lui. Tout comme les associations qui viennent en aide aux plus démunis.
Sauf qu'actuellement les bailleurs privés sont en passe de devenir aussi bailleurs sociaux. Et là, ceux-ci n'ont pas la capacité financière pour supporter cette charge. En plus ils se font allourdir de plus en plus par les taxes. L'Etat est bien ingrat parfois.

Message edité 09/12/2008 à 10:58
0 Reco 18/12/2008 à 15:59 par puystvincent

pour revenir au message sur Monalisa....TOUS les proprio dont l appartement est géré par cette belle entreprise, viennent de se voir "convoqués" a paris pour une grande reunion afin de leur imposer la reduction des loyers initiaux de 50%.......elle est pas belle cette hstoire!

http://www.cbanque.com/forum/thread5375-6.html

0 Reco 18/12/2008 à 16:07 par copro60

Enorme!

Vive la défiscalisation, oups, la défricalization.... ^^

0 Reco 18/12/2008 à 17:03 par copleboss

MDR en compensation d'une baisse des loyers de 50%, Monalisa propose des CHEQUES VACANCES DEFISCALISES résidence Monalisa :[ !!!

Trop bon, bientot les investisseurs seront payés en paquet de dragibus ou en rouleaux de PQ...

http://www.cbanque.com/forum/thread5375-6.html

REAMENAGEMENT DES BAUX DES LE 1ER JANVIER 2008
avec baisse des loyers à 50 % en 2008 et 2009, 75 % pour 2010 et 2011 puis 100 % en 2012 et 2013 et 125 % pour rattraper pendant les 6 années suivantes.

OU : 50 % des loyers pour 2008 et 2009 et 50 % en chèque vacances défiscalisés à utiliser dans les résidences monas lisa. 75 % pour 2010 et 2011 et 25% en CVD pour 2012 et années suivantes 100% du loyer et 300 € de CVD.

OU : 50 % du loyer en 2008 et 2009 et 55 % du loyer en CVD et les années suivantes versement de 75 % du loyer et 30 % du loyer en CVD.

ENFIN : 50 % du loyer en 2008 et 209 puis 75 % en 2010 et 2011 et les années suivantes 100 %.
la garantie prêt d'actions MLHR échéance du prêt : 24 mois (2 ans de dividende) après que les dividendes reçus dépassent le montant des loyers prévus non encaissés des 4 premières années ?????????????? (je ne sais pas vraiment à quoi ça correspond)