Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?
Forum
LaVieImmo.com

Forum Fiscalité

Nouveau sujet

Quel statut pour hter/rénover/revendre?

13 Reco 14/11/2007 à 09:33 par SAB0108

Bonjour à tous,

J'envisage l'achat de biens immobiliers à rénover dans le but de les faire retaper puis de les revendre.

Ma question porte sur le statut à choisir pour cette activité sachant que je ne souhaite pas hter en nom propre notamment car la taxation sur les plus value est trop importante.
Y a t-il un statut adéquat pour ces opérations ? Un agent immo m'a recommandé "administrateur de biens" mais je me suis renseigné et ne voit pas bien le rapport sachant que l'objectif initial reste la revente du batit et non sa mise en location

Qu'en pensez vous? Savez vous auprès de qui je pourrais pousser ses recherches + en avant?

Merci d'avance pour vos précieuses réponses
Cdlt


5 Reco 18/11/2007 à 16:01 par laet001

Bonjour,

Moi aussi je voudrais faire la même chose que toi c'est à dire acheter des biens à renover.
Je suis dans le batiment donc cela ne me pose pas de problème.

Je suis au tout debut de mon projet je n'ai peut être pas tous renseignement mais il me semble que l'on est taxé que sur la plus value à hauteur de 33% mais les coût des travaux sont deduits.

En espérant d'avoir apporter qq conseils je te souhaite un bon WE.

coordialement.

9 Reco 18/11/2007 à 16:36 par gustavemar

a écrit : Bonjour à tous,

J'envisage l'achat de biens immobiliers à rénover dans le but de les faire retaper puis de les revendre.

Ma question porte sur le statut à choisir pour cette activité sachant que je ne souhaite pas hter en nom propre notamment car la taxation sur les plus value est trop importante.
Y a t-il un statut adéquat pour ces opérations ? Un agent immo m'a recommandé "administrateur de biens" mais je me suis renseigné et ne voit pas bien le rapport sachant que l'objectif initial reste la revente du batit et non sa mise en location

Qu'en pensez vous? Savez vous auprès de qui je pourrais pousser ses recherches + en avant?

Merci d'avance pour vos précieuses réponses
Cdlt
Je ne comprends pas ta question ! Il n'y a pas de statut miracle qui te permettra d'éviter une plus-value éventuelle.
Sur le principe, et le papier, c'est séduisant, on achète une bicoque, on la rénove et on la revend pour le prix d'un manoir. Il est vrai que certains en on profité car la demande était très élevée, et les taux très bas, aujourd'hui la tendance est plutôt au retournement.
Un grand principe (qui est aussi surtout valable pour la bourse) quand le tuyau est connu du plus grand nombre c'est qu'il n'y a plus que des miettes (au mieux !) à récolter.
Personnellement je ne jette pas la pierre car j'investis aussi dans l’immobilier mais j'essaie d'anticiper plutôt que d'arriver dans un marché/créneau saturé.

19 Reco 18/11/2007 à 20:52 par jerome59

Bonsoir,acheter pour revendre c'est une opération de marchand de biens,statut qui demande juste une inscription au registre du commerce mais attention,ne penser pas que vous serez moins taxer qu'un particulier qui fait une plus value.Au contraire.Attention aussi au fait qu en faisant cela vous devenez un professionnel de l'immobilier et par conséquent vous êtes dans une certaine mesure tenu d'apporter des garanties sur le bien que vous vendez.Par exemple un probléme sur la structure de l'immeuble peut vous êtes imputé pendant une durée de trente ans,vous ne pouvez pas vous éxonéré non plus, contrairement à un particulier,de garantie sur les vices cachés...
Enfin soyez sur de vos finances,vous ne pouvez pas vous prévaloir d'une condition suspensive d'obtention de prêt, dans la mesure ou vous serez un proffessionnel de l'immobilier....

15 Reco 08/12/2007 à 12:58 par doctor

bonjour,

beaucoup d'idées fausses sur ce post :

- "marchand de biens" n'est pas un statut mais un régime fiscal dérogatoire
- un marchand de biens peut très bien inclure une clause de prêt dans le compromis même s'il s'agit d'un profssionnel
- lorsque vous achetez, rénovez et revendez en tant que professionnel, on ne parle plus de plus-value mais de résultat d'exploitation
- ce résultat est assujetti aux impôts suivants :
- TVA sur la marge
- Taxe professionnel
- impôt sur les sociétés (si société soumise à l'IS)
- Impôt sur le revnu si dividendes distribués
- contributions sociales
- charges sociales (éventuellement)

En tous cas pas moins de 60% d'imposition. A votre disposition.

9 Reco 08/12/2007 à 13:51 par goldal

a écrit : En tous cas pas moins de 60% d'imposition. A votre disposition.Eh bien, il faut alors se rattraper sur la quantité, et seul un gros marchand de bien fait de l'argent ?

Comme le dit qq'un là haut ce créneau ne me semble pas très porteur en ce momet et le marché commence à être bien saturé. Faites un bon business plan. Et intégrer la baisse des prix, 10 % par an, pdt plusieurs années, dans votre calcul.

Même si 10% vous semble trop élevé, vu ce qui se passe aux USA, UK ou Espagne, par exemple, ce n'est pas à exclure et il faut prévoir large pour éviter des mauvaises surprises financières.

9 Reco 08/12/2007 à 14:12 par 265883

je te conseil la SCI en activité achat,reabilitation et gestion en bien immobilier
pour plus de détails sur les satuts ,notaire,avocat spécialisés , comptables

9 Reco 08/12/2007 à 14:16 par doctor

Si la marché est baissier, le marchand de biens achète moins cher. Il s'agit donc d'une profession moins sensible que d'autres aux aléas du marché. Il y aura toujours des gens qui ont besoin de vendre et d'autes qui ont besoin d'acheter pour se loger.

Quant à la pression fiscale et sociale, elle est importante en effet. Mais elle l'est pour tout le monde. Prenez un salarié : il subit dès le départ une amputation de 45% de son revenu (différence entre le salaire total et le salaire net) ; ensuite, les 55% perçus subissent l'impôt sur le revenu et les contributions sociales. On arrive à un taux de prélèvement encore plus important.

Certaines langues affirment que le MDB gagne sa vie grâce au "black". Sans aller jusque là, c'est une profession très rémunératrice mais qui suppose des compétences précises en fiscalité, en droit de l'immobilier, en ingénierie financière et surtout un capital initial très important.

Message edité 08/12/2007 à 14:17
6 Reco 08/12/2007 à 16:47 par doctor

Attention, la SCI a un objet civil comme la location d'un bien.

Pour faire de l'achat - revente, ce type de structure est impossible. Il faut alors se tourner vers :

- l'entreprise individuelle
- l'EURL
- la SARL
- la SNC

Chacune à ses propres avantages et inconvénients

Bonne chance, la fiscalité de doit pas vous faire reculer.