Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?
Forum
LaVieImmo.com

Forum Location

Nouveau sujet

Blocs d'éclairage de secours : Est-ce obligatoire ?

3 Reco 16/03/2012 à 12:24 par harrycovert

Bonjour,

Je me suis porter acquéreur d’un appartement neuf dans un immeuble collectif de 8 étages.
Mes voisins et moi avons remarqué qu’il n’y avait pas les blocs d’éclairage de secours dans les escaliers et sur les paliers.

Nous avons demandé au constructeur et il nous a répondu que cela n’était pas une obligation.

Or cela veut dire quand cas de panne électronique ou d’incendie, l’évacuation se fera dans le noir absolu.

Qu’en pensez-vous ? Est-ce vrai que l’installation de blocs d’éclairage de secours n’est pas obligatoire ?

Merci à vous

6 Reco 18/03/2012 à 08:25 par fred77

vous voulez parler des Bloc autonome d'éclairage de sécurité (BAES) ??

Ils sont obligatoires pour les bâtiments d'habitation (BAEH) et les parcs de stationnement couvert annexes d'une superficie de 100 à 6 000 m²

9 Reco 20/04/2012 à 16:03 par sparklet

Bonjour,

Les BAES, plus communément appelés BAEH (autonomie de 5 heures), en habitations ne sont pas toujours obligatoires contrairement à ce que dit Fred77.

Pour savoir s'ils sont obligatoires, il faudrait déjà savoir si votre immeuble est antérieur ou postérieur à 1986. La dernière réglementation qui régit les habitations est un arrêté du 31 janvier 1986 dont voici le lien :

http://admi.net/jo/arr31janvier1986.html

On va dire que l'immeuble a été construit après 1986. Il est donc régi par cet arrêté qui classe les habitations en familles (1 ; 2 ; 3a ; 3b et 4). Comme il a 8 étages, l'article 3 de cet arrêté le classe soit en 3b, soit en 4. Si vous lisez bien cet article vous saurez dans quelle famille il est.

S'il est de la 4ème famille, l'article 27 impose les BAEH dans l'escalier qui déssert les logements. Par contre, s'il est de la 3ème famille B, les articles 26 et 27 ne les imposent que si l'éclairage électrique de cet escalier n'est pas constitué par une dérivation issue directement du tableau principal (sans traverser les sous-sols) et sélectivement protégée. Pour cette dernière remarque, demandez à votre électricien, il doit connaître la ligne électrique.

Les BAES (autonomie d'1 heure) sont obligatoires dans les parkings couverts, à partir de 100 m².

Voilà, je peux vous garantir l'exactitude de ma réponse étant un installateur-vérificateur spécialisé en éclairage de sécurité depuis près de 30 ans.

Cordialement.

Message edité 20/04/2012 à 16:04
7 Reco 14/01/2014 à 19:02 par haltere

Bonjour sparklet,

Je recherche en vain la hauteur d'un BAES d'évacuation. Je trouve nul part la réponse. J'ai entendu 2,20m mais je n'ai pas la source.

Merci.

1 Reco 14/01/2014 à 19:40 par sparklet

Bonjour Haltere,

Vous ne trouverez pas de source, il n'existe aucun texte spécifiant la hauteur d'un BAES. Seul l'arrêté du 31 janvier 1986, pour les parkings d'habitations impose celui du bas (pour les installations après 1986) à moins de 50 cms de hauteur. Sinon les 2,50 m, 2,20 m sont des hauteurs correctes mais on ne pourra jamais vous accuser de l'avoir mis trop haut ou trop bas. Ne le mettez pas, non plus, à 6 ou 8 mètres, comme j'ai déjà vu.

2 Reco 14/01/2014 à 19:53 par haltere

Merci sparklet,

je m'en doutait un peu, ça parait logique en même temps, vu qu'il n' y a pas un bâtiment identique,avec la même hauteur sous plafond.

Merci beaucoup.

HERVE

0 Reco 15/01/2014 à 13:44 par haltere

Bonjour Sparklet,

J'avais une petite question à vous demander sur les BAEH. J'ai vu sur des supports que les BAES-EH ont une autonomie de 6 h. Là aucun problème. Est marqué plus loin : "On doit trouver la commande effectuée par le CMSI." Cela veut dire quoi exactement "on doit trouver la commande effectuée par le CMSI ?".

Merci.

HERVE

2 Reco 15/01/2014 à 18:30 par sparklet

Bonjour,

Si, si, problème :) ! Les BAES double-fonction n'ont pas d'autonomie de 6 heures. Il y a beaucoup de sites qui racontent n'importe quoi. A l'intérieur, vous avez un BAES qui a une autonomie d'1 heure et un BAEH qui a une autonomie de 5 heures. Ces autonomies ne se cumulent pas, vous avez peu de chance que le BAES s'enclenche après la fin d'autonomie du BAEH. Ce dernier s'allume en cas de coupure électrique alors que le BAES s'allume en cas de déclenchement de l'alarme incendie, uniquement. C'est pour cela que l'on connecte la télécommande des BAES au CMSI. Le CMSI (centralisateur de mise en sécurité incendie) est un élément de l'alarme incendie. Si elle se déclenche, le BAES passe en fonctionnement sécurité.

Les BAES double-fonction ne sont prévus que pour certains ERP avec locaux à sommeil.

Les blocs qui ont une autonomie de 6 heures ne sont pas des BAEH mais de simples luminaires de sécurité reliés à une source centrale (batterie d'accumulateurs).

2 Reco 16/01/2014 à 15:49 par haltere

Merci sparklet, on va qu'il y a du métier et en plus c'est très clair.

Bonne journée.

HERVE

2 Reco 16/01/2014 à 21:32 par sparklet

Merci.

0 Reco 30/01/2014 à 16:59 par Podolivier

Bonjour,

puis je vous mettre de nouveau à contribution?

Notre immeuble date des années 1900 et il n'y a pas de bloc de secours.

Doit on en faire poser ?

Merci

Olivier

3 Reco 31/01/2014 à 04:49 par sparklet

Bonjour Olivier,

Aucune obligation, votre bâtiment est antérieur à l'arrêté du 31 janvier 1986, il n'est pas soumis à obligation. Par contre, s'il a subi une complète rénovation après 1986, avec demande de permis de construire, là, il peut être soumis à obligation s'il est classé en 4ème famille (habitations dont le plancher bas du logement le plus haut est situé à plus de vingt-huit mètres et à cinquante mètres au plus au-dessus du niveau du sol utilement accessible aux engins des services publics de secours et de lutte contre l'incendie). Datant de 1900, je ne pense pas qu'il soit si haut.

Après, tout dépend de vous, si vous estimez qu'il peut être dangereux de devoir un jour évacuer le bâtiment, à 50 personnes dans le noir, dans l'escalier, avec la panique.

1 Reco 14/07/2017 à 10:46 par peter_moulin

sparkleta écrit : Bonjour,

Les BAES, plus communément appelés BAEH (autonomie de 5 heures), en habitations ne sont pas toujours obligatoires contrairement à ce que dit Fred77.

Pour savoir s'ils sont obligatoires, il faudrait déjà savoir si votre immeuble est antérieur ou postérieur à 1986. La dernière réglementation qui régit les habitations est un arrêté du 31 janvier 1986 dont voici le lien :

Cordialement.
Je réveille peut-être un vieux post, mais en complément voici ma question:
Je suis syndic de copropriété d'un immeuble résidentiel et je cherche des renseignements sur l’éclairage de sécurité dans une copropriété.
Au titre "Arrêté du 31 janvier 1986 relatif à la protection contre l’incendie des bâtiments d’habitation modifié par Arrêté du 18 Aout 1986." je classe l'immeuble dans la catégorie 3A.
Comme la signalisation de sécurité nécessite une réfection, je me demande quels blocs je dois utiliser.
Selon http://www.eclairage-securite.com/cms/legislation/habitation-et-igh-4.html
famille A : Aucun type d’éclairage de sécurité n’est imposé pour la famille 3A.
Est-ce exact.
Merci de toutes les informations que vous voudrez bien me communiquer
Cordialement

1 Reco 17/03/2018 à 10:21 par sparklet

Bonjour,
Je répète ce qui a été dit plus haut. En famille 3A, pas d'obligation mais à vous de voir s'il ne serait cependant pas plus réaliste d'en installer un quand on sait qu'il n'est pas toujours aisé d'évacuer un bâtiment.
Cordialement

0 Reco 01/06/2018 à 14:40 par gzum

Bonjour Sparklet,

Est-ce que je peux abuser de ton expertise en BAES ?

Nous allons installer un rideau d'air au niveau des portes, pour que cette installation soit la plus efficace possible nous allons être obligé de déplacer le BAES installé.

La solution retenue était de l'installer devant le rideau d'air accroché au plafond. Le problème c'est qu'il y a des poutres d'une hauteur de 50 cm, pour que le BAES soit visible il faudrait du coup qu'il "pende" 50-60 cm sous le plafond. Est-ce que tu sais si c'est possible ?

Merci d'avance pour ta réponse,

Cordialement,

0 Reco 30/01/2020 à 09:04 par Mathieu55

Bonjour,
A propos de votre souci sur la nécessité d’éclairage de sécurité, je vous confirme que son utilisation est obligatoire dans tous les établissements publics. En cas de coupure générale, il est nécessaire de disposer d’un système d’éclairage de sécurité permettant d’indiquer les cheminements d’évacuation. Cette signalisation visuelle doit être éclairée comme le stipule réglementation.

0 Reco 07/02/2020 à 06:23 par Mathieu55

Bonjour,
Je trouve que l’éclairage de sécurité de SLV est vraiment obligatoire dans les bâtiments accueillant du personnel ou du public, il a pour fonction de faciliter l’évacuation, mais aussi d’assurer un éclairage d’ambiance pour éviter la panique. Il peut constituer un bloc autonome d’éclairage de sécurité d’ambiance, d’évacuation ou encore pour habitation. https://www.eclairage-luminaire.fr/
Daniel

0 Reco 07/10/2020 à 21:39 par sparklet

Bonjour Mathieu,

Ne confondons pas tout. Vous parlez d'établissements publics. Il y a les établissements publics et les établissements recevant du public qui peuvent, eux, être privés.
La réglementation sur ces établissements est celle des établissements recevant du public qui ont une définition plus large.
Tous ne sont pas obligés de posséder un éclairage de sécurité. Par ex. un ERP de 5ème catégorie qui n'a pas de pièce de plus de 100m², qui n'a pas d'escalier ni de couloir de plus de 10m n'est pas tenu d'en posséder. Tous les éts relevant du code du travail ne sont pas tenus, non plus, d'en posséder.
Par ailleurs, vous confondez l'éclairage de sécurité d'ambiance avec un éclairage d'ambiance d'appartement qui n'a rien à voir avec l'éclairage de sécurité tout en citant un site commercial qui n'a rien à voir avec l'éclairage de sécurité.
Il n'existe pas d'éclairage d'ambiance en habitations et il ne servirait à rien.