Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?
Forum
LaVieImmo.com

Forum Location

Nouveau sujet

Changement ballon d'eau chaude locataire

3 Reco 01/04/2010 à 11:16 par malice

Bonjour,

J'ai mon ballon d'eau chaude qui fuit de 2 endroits différents (!!) et un plombier m'a dit que je devais le changer. Je suis locataire depuis un an et le propriétaire ne veut pas me le rembourser en me justifiant qu'il l'a déjà changé il y a 2 ans et demi.

En-a-t-il le droit ? Ou ces frais sont ils bien forcément à sa charge ?
Merci !

3 Reco 01/04/2010 à 13:58 par Jeremy

Bonjour,
1. Si le chauffe eau a bien été changé il y a deux ans et demi il doit être encore sous garanti. Demandez un justificatif des travaux à votre propriétaire pour vérifier ses dires.
2. Ne vous fiez pas à l'avis d'un seul plombier
3. S'il y a remplacement en aucun cas c'est à vous de payer (sauf responsabilité civile)
4. En revanche s'il y a réparation ce sera à vous de payer.
5. Si mes conseils vous ont été utiles faites le savoir autour de vous, n'hésitez pas à parler de ce foruml en général et de moi en particulier ;-))
Bien cordialement
Jérémy d'Orange

3 Reco 01/04/2010 à 17:00 par lirbua16

bonsoir,
à votre bail, doit être annexé les charges locataires et les charges récupérables;
c' est la loi, c' est défini par décret.
votre propriétaire ne peut s' y opposer.
bon courage

3 Reco 01/04/2010 à 19:44 par Bernie

Jeremya écrit : Bonjour,
2. Ne vous fiez pas à l'avis d'un seul plombier
Jérémy d'Orange
Pour de la rénovation d'une maison complète pas besoin de devis. Un prix de gros de maître Jérémy suffît.
Pour le remplacement d'une ballon d'eau chaude, demander plusieurs avis de plombiers selon le même maître Jérémy......

Pourquoi donc, dans le cas présenté, ne pas donner tout de suite grosso modo le prix d'un ballon, hein?

2 Reco 02/04/2010 à 00:52 par Jeremy

Bernie, je vois pas pourquoi je lui chiffrerai le prix d'un chauffe eau étant donné que ce n'est pas à lui de payer. Ceci dit puisque j'ai compris votre question détournée et que vous n'osez pas le demander franchement pour un chauffe eau neuf 150 L de bonne marque il faut compter environ 750 euros....
Les artisans (que je ne porte pas spécialement dans mon coeur) ont de plus en plus tendance à annoncer facilement qu'il faut changer l'appareil sans trop se casser la tête et voir si c'est réparable alors oui il faut plusieurs avis. C'est l'homme d'expérience qui vous parle.

1 Reco 02/04/2010 à 09:32 par MisterHadley

malicea écrit : Bonjour,

J'ai mon ballon d'eau chaude qui fuit de 2 endroits différents (!!) et un plombier m'a dit que je devais le changer. Je suis locataire depuis un an et le propriétaire ne veut pas me le rembourser en me justifiant qu'il l'a déjà changé il y a 2 ans et demi.

En-a-t-il le droit ? Ou ces frais sont ils bien forcément à sa charge ?
Merci !
Un "groupe de sécurité" , entre 10€ et 25€ suivant la version, et son siphon, dans les 10 à 15€, sont des pièces "d'usure" dont l'entretien serait à la charge, comme toute pièce d'usure, du locataire...

Et puisque le proprio aura donc renouvelé l'ensemble du ballon d'eau chaude il y a moins de 3 ans, il s'agira donc la plupart du temps du groupe de sécurité...

Donc, voila quoi... ;)

3 Reco 02/04/2010 à 10:22 par COCOYALE

impératif de vider le ballon d'eau avant de changer éventuellement le groupe de sécurité valeur approx le tout 30€.
Avant de vider le chauffe eau couper son alimentation au compteur la veille ainsi l'eau sera froide et penser à faire une prise d'air.

2 Reco 03/04/2010 à 12:54 par itaac

Vu que peu de locataires sont plombiers ou bricoleurs, ils font appel à des professionnels pour connaitre les défauts à réparer.
Vous avez donc eu un devis d'un professionnel, envoyez le à votre proprio en lui indiquant que ce changement est à sa charge.
Le proprio ne voulant pas payer, il devrait vous envoyer un plombier de sa connaissance qui devrait réparer cela rapidement. S'il ne le fait pas, consultez votre adil pour le forcer à cette démarche.

5 Reco 03/04/2010 à 15:14 par MisterHadley

Le défaut d'entretien du ballon est imputable au locataire défaillant...

Décret n°87-712 du 26 août 1987 modifié...

Ce serait un peu trop facile, sinon, de ne faire qu'entrer dans les murs, en profiter joyeusement sans rien entretenir malgré que l'on en ait donc l'obligation, et ensuite, réclamer ce que serait "dû" par le proprio sous prétexte qu'il y ait des "fuites"...

Vu que le proprio a les factures de ses travaux, puisqu'il les a forcément déduits de ses loyers d'alors...
...surtout que l'état des lieux ne faisait donc surement pas mention de la moindre "fuite" sur ce ballon... donc...

Enfin, moi j'dis ça comme ça, quoi... ;)

1 Reco 04/04/2010 à 09:50 par itaac

On ne peut être que d'accord avec les textes mais qui peut déterminer si la réparation est due à l'entretien ou à l'usure ?.
Si quand j'ai un probleme et que je n'y connais rien, je fait appel à un pro. Ce pro me dit, "faut tout changer", je suis locataire, je change tout et c'est à la charge du proprio. Le proprio n'a qu'à faire réparer par un pro en me prouvant que c'est de l'entretien et cela a interet à fonctionner et je paye la facture.
En tant que locataire,je suis prêt à entretenir mais je veux que tout se passe tranquillement et rapidement
MARC19, en tant que proprio bailleur, que conseilleriez-vous ?

3 Reco 04/04/2010 à 10:16 par MisterHadley

C'est très simple : quand ça fuit, c'est qu'il y a donc un joint à changer...

Et les joints à changer sont à la charge du locataire.

Quand une pièce d'usure est usée, le locataire doit la changer, puisque c'est lui qui en a l'usage...

L'entretient est annuel, et si le locataire l'aura donc fait, il en aura donc biensur conservé les factures, n'est-ce pas..?

Seulement à ce moment-là, c'est à dire uniquement en cas de preuve que l'entretien obligatoire aura donc bien été effectué par le locataire qui en a l'obligation, le proprio doit faire intervenir à ses frais un technicien de maintenance pour une recherche de panne...

S'il s'avère que la "panne" découle des garanties contractuelles du fabricant, le matériel, s'il est toujours couvert par la garantie, sera donc réparé et/ou remplacé à l'oeil pour tout le monde par le fabricant...

Si la panne n'est plus couverte par la garantie fabricant et qu'elle découle bien d'un problème matériel, ce sera pour le propriétaire... et à ses frais exclusifs.

S'il s'avère par contre que la panne est dûe à un entretien défaillant, ce sera pour le locataire, rapport de la recherche de panne à l'appui.

Et dans le cas présent de "deux fuites", ce n'est pas une "panne" matériel, mais un entretien, soit défaillant, soit inexistant, incombant au locataire.

C'est aussi simple que ça. ;)

Une "panne", par exemple, qui aurait été directe pour le proprio, ce serait par exemple, une résistance qui aurait rendue l'âme...

Mais une "fuite"... ;)

Quant aux charlots qui prétendent à tout va que "tout est à changer", je ne compte plus le nombre d'émissions de télé vues où ces "professionnels" étaient filmés en douce lors d'interventions, alors que les "pannes" étaient justement volontairement bidonnées par les journaleux de l'émission, afin de dénoncer ses pratiques plus que douteuses...

Et le cas des ballons d'eau chaude, chaudières, etc, etc... est malheureusement un très grand classique du "faut tout changer"... ;)

C'est bien triste, toutes ces arnaques...

Message edité 04/04/2010 à 10:28
1 Reco 04/04/2010 à 17:44 par marc19

Un groupe sécurité défaillant qui génère des fuites dues au tartre ou à un réglage trop élevé de la température n'est absolument pas à la charge du locataire.
La plupart des bailleurs comptent sur le laxisme et l'inexpérience des locataires et je le déplore .
Défendez vous ........

2 Reco 05/04/2010 à 08:31 par MisterHadley

Dès lors qu'il est plein de "tartre", c'est donc bien un défaut d'entretien, donc, consécutif à un défaut d'entretien impliquant la responsabilité du locataire.

Le mauvais "réglage" est aussi dû à un entretien non effectué annuellement par le locataire.

Tout est dit.

1 Reco 05/04/2010 à 10:31 par marc19

Non, tout n'est pas dit .
Un détartrage de chauffe eau est une opération lourde et coûteuse qui est la conséquence de la qualité de l'eau (le locataire n'y est pour rien), le calcaire dans certaines régions fait des ravages .
Ce n'est pas au locataire de régler la température de l'eau chaude, ce qui d'ailleurs dans la plupart des cas est à la portée du seul professionnel , la norme est de 45 ° en sortie , largement suffisant, au delà, c'est pour rôtir .
Il faut un peu arrêter de vouloir tout faire supporter au locataire, en tout cas , ce n'est pas ma façon d'agir , M. Hadley .

1 Reco 05/04/2010 à 10:36 par MisterHadley

Les ballons d'eau chaude disposent de résistences anti-calcaire...

L'entretien des dépôts, calcaires et autres, est une opération de maintenance dont le locataire doit s'acquitter, ce n'est pas moi qui le dit, hein... ;)

Quant aux éventuels disfonctionnements de températures, ils sont postérieurs à l'entrée dans les lieux, et vu que annuellement, le locataire a l'obligation d'entretien du matériel, preuve à l'appui, cela démontre donc que l'entretien n'aura pas été fait, puisque la température n'aura pas été non plus réglée ni même contrôlée.

;)

Message edité 05/04/2010 à 10:38
1 Reco 05/04/2010 à 10:41 par marc19

Je rajoute qu'un chauffe eau n'est pas une chaudière et ne comporte pratiquement aucun entretien, les pannes ou fuites sont la conséquence d'une grande vétusté au niveau de la cuve (plus de 20 ans), le groupe sécurité est le principal problème dû soit à une pression excessive ( les réducteurs existent), une eau trop calcaire ou une tempéture trop élévée .
En aucun cas , un locataire ne peut être responsable de disfonctionnement sauf à balancer des coups de masse sur le dit chauffe eau .

1 Reco 05/04/2010 à 10:45 par marc19

Moi, j'emmerde pas mes locataires avec ce genre de problème et je m'en porte trés bien , merci .

2 Reco 05/04/2010 à 11:04 par MisterHadley

Relis le premier message, marc...

La "vétusté" d'la bête va être difficile à opposer au proprio, là... ;)

Et un ballon d'eau chaude dispose bien de résistance, d'un groupe de sécurité, et doit bien être entretenu annuellement par le locataire.

Donc, défaut d'entretien.