Forum
LaVieImmo.com

Forum Location

Nouveau sujet

coloc refuse l'entrée à l appartement

0 Reco 06/12/2018 à 13:58 par astride

Bonjour,
MA fille vit en coloc avec son ami, je suis son garant pour ce bien, suite à une violente dispute dont j'ignore les raisons, ce dernier refuse qu'elle entre dans l'appartement!Il l'a menacé de mort!elle vit actuellement chez moi!est ce possible de l'expulser, le bailleur a été avertit il a dit que c'était à nous de regler le différend
Que peut on faire svp
merci

0 Reco 06/12/2018 à 14:32 par lael

A partir du moment où le bail est toujours effectif, elle continue de bénéficier de l'usage du bien.

A partir de là il y a différents recours :
- Porter plainte pour harcèlement morale, trouble de jouissance, etc...
- Mise en demeure
- Faire venir un huissier pour constater
etc...

En particulier si la serrure a été changée et que vous n'avez pas été averti, c'est très facile de faire constater par un huissier que le jeu de clef original ne fonctionne plus et qu'il y a donc trouble à la jouissance.

Message edité 06/12/2018 à 14:35
0 Reco 06/12/2018 à 16:50 par marc19

oui , on peut faire çà ...............

Sauf qu'il faut regarder un peu plus loin que le bout de son nez et anticiper les conséquences ......

Si la donzelle a fauté lourdement, il serait preférable qu'elle donne congé et qu'elle oublie cet ami violent.

0 Reco 07/12/2018 à 14:53 par lael

Oui mais à ce compte-là elle reste solidaire du loyer pendant 6 mois de même que ses garants.

Ce qui veut dire qu'elle peut se retrouver obligée de payer pendant 6 mois sans bénéficier du logement.
Sans compter qu'elle peut également perdre toute ou partie de sa caution si l'entretien du bien n'est pas fait correctement.

Ça peut revenir vite cher.

Message edité 07/12/2018 à 14:55
0 Reco 07/12/2018 à 14:58 par giovani

son expulsion n'est pas possible puisque vous avez signé un bail commun.Il a autant de droit que toi sur le bail .Je trouve aussi que la meilleure solution est de partir.Et ne t’inquiète pas ,toi et ta fille, ne pourront être solidaires des loyers plus de 6 mois après la délivrance du congé.