Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?
Forum
LaVieImmo.com

Forum Location

Nouveau sujet

Je gagne bien ma vie : la GRL/GLI m'empêche d'être locataire

0 Reco 02/04/2016 à 00:58 par alexennio

Hello à tous,

Voilà , petit résumé de ma situation : je suis auteur/compositeur pour le cinéma et la télévision .
Je fais cela depuis une dizaine d'années -j'ai pas loin de 30 ans- . Je gagne bien ma vie depuis 5 ans. ( revenus oscillants entre 60 et 80 K par an )
Marié, un enfant.

Je précise qu'être auteur est un statut bien défini : je cotise à la sécurité sociale des auteurs : l'A.G.E.S.S.A . Je paie mes retraites complémentaires obligatoires... je suis affilié à la SACEM qui est la société de perception des droits d'auteurs ( Société privée à but non lucratif ) . C'est cette société qui me rémunère , en plus des sociétés de productions de films qui me rémunèrent également à la commande . Je paie des impots, et oui , je suis comme tout le monde !

Seulement lorsque je tente de louer, on me rétorque que je ne rentre dans aucune case dans la garantie loyer impayé. Que je n'ai pas de statut et qu'il faudrait au minimum que j'ai une entreprise ...

Seulement, en tant qu'auteur, je n'ai pas à avoir d'entreprise .

Certaines agences me rétorquent également que si je gagne bien ma vie, rien ne dit que je gagnerai toujours ma vie l'an prochain .... SAUF qu'un mec en CDI , si sa boite coule demain matin, il touche le chomage pendant maximum 1 an et demi , avec en plus seulement 60-70 % de son salaire d'origine.

Dans mon cas, si je n'ai pas de "commandes", je touche toujours des droits d'auteurs et en m'arretant de bosser totalement, l'inertie du travail déjà accompli fait je gagne toujours de l'argent pendant 3-4 ans .
J'ai de l'argent de côté.

J'imagine que je ne suis pas le seul dans ce cas, et qu'il y a d'autres types de jobs concernés qui ne rentrent pas dans les cases de ces fameuses assurances à la con, pardonnez moi l'expression .

Alors , je suis en train de me poser sérieusement la question : N'est-ce pas de la discrimination ?????
Pourquoi un certain type de travail rentre dans les cases de ces assurances et pourquoi pas d'autres???
Ces assurances , il me semble, ont été mises en place par l'état. L'état n'est pas censé garantir l'égalité pour tous les citoyens ?

Je suis conscient que ma situation peut inquiéter des propriétaires, mais je ne vois absolument pas pourquoi mon dossier est systématiquement refusé par ces assurances. Qu'un propriétaire refuse mon dossier, pas de problèmes, c'est normal. Mais ce n'est pas à ces assurances (mises en place par l'état , si je ne dis pas de bétises ) de faire ce choix. Tout le monde doit être accepté.

Ps : Habitant Paris , l'achat n'est pas envisageable , acheter des appartements miteux pour 500 000 euros ne m'enchante guère ;-)

0 Reco 02/04/2016 à 09:11 par marc19

Cher Monsieur;

Déjà , la GRL n'existe plus .

Remplacé par VISALE .

Je pense que vous faites une fixation sur ces assurances qui n'ont rien d'obligatoire.

Il ne vous a sans doute pas échappé que les droits des locataires augmentent , loi ALUR , et dés qu'ils sont en place , il est trés difficile pour un bailleur de faire valoir ses droits en cas d'impayés notamment .
Aussi , la seule parade, reste une sélection implacable des candidats , ce qui n'empêche pas de se tromper, vous appelez cela de la discrimination .

Le bailleur n'est pas un philanthrope qui "rase" gratis. Il est lui -même souvent endetté . Il a besoin de certitude autant que faire ce peut .

Et oui , vous êtes perçu comme une "incertitude" bien que vous puissiez produire des revenus confortables , vous êtes ou plutôt on vous met dans la case "intermittents du spectacle" tant décriée, à tort ou à raison ..............

Vous devriez zapper les AI et vous concentrer sur les bailleurs en direct avec l'apport d'une caution solidaire solvable .

Pour l'anecdote, j'ai moi-même refusé un musicien (contre basse) sans quoi j'étais assuré de " mettre le feu" avec mes locataires de dessus . Le gars n'a pas compris mais c'est comme ça .................

Cela étant dit , ne vous découragez pas , vivre à PARIS , ça se mérite .....
de moins en moins ^^

0 Reco 02/04/2016 à 10:42 par alexennio

"vous puissiez produire des revenus confortables"

Euh , pas des revenus confortables, des revenus d'ingénieur :) et cette année je monte à 100 K.

Et non , je ne suis pas "intermittent du spectacle" . Un intermittent du spectacle est un artiste affilié au régime de l'intermittence ce qui n'est pas mon cas. ( comme quoi vous venez de démontrer que vous n'y connaissez rien , à part en CDI :) )

Je ne fais pas de fixettes sur ces assurances, elles ne sont pas obligatoires mais de plus en plus de bailleurs les prennent.

Excusez moi mais votre candidat en CDI assistant de direction touchant 1700 euros par mois, il peut se faire virer demain... ou il peut avoir envie de quitter son job . Et comme il vit à flux tendu, son chômage ( qui sera diminué de 300 euros voir 400 ) l'aidera bien mal à payer son loyer.

Bref , je suis bien moins "à risque" qu'un mec en CDI , et ce sont les gens comme vous qui rendez la vie insupportable en France.

Aussi, ce n'est pas parce que je suis "compositeur" que je fais du boucan chez moi , je travaille ailleurs dans un local fait pour cela .

C'est fou comme en fait vous faîtes vos choix selon des préjugés totalement cons . Votre contrebassiste, il bosse son instrument ailleurs comme cela est souvent le cas.
Et votre candidat en CDI, il peut tout aussi bien faire la fête tous les soirs et foutre la musique à fond !

Il ne vous a pas echappé que de plus en plus de gens en France sont entrepreneurs / freelance , et que le salariat est voué à disparaître.
Tôt ou tard lorsque vous aurez de moins en moins de candidats salariés, il faudra bien que vous choisissiez ces candidats " à risques" :)
Ou alors vous continuerez et les entrepreneurs/Freelance vont se tirer en angleterre ou au canada, des pays où n'importe qui peut louer sans montrer son dossier de santé, ses analyses de sang et génétiques sur 4 générations ...

Message edité 02/04/2016 à 10:50
0 Reco 02/04/2016 à 10:52 par MisterHadley

La solution est de louer à des administrations, comme ça, plus de "risques", et plus de kéké qui s'imaginent être le roi du monde non plus...

;)

Et puis, en immobilier, comme dans tout autre secteur, il faut savoir se diversifier, et ne pas se focaliser uniquement sur la location classique...

Il y a pas mal de choses à faire de différents, et qui peuvent aussi générer muchos dineros, sans les aléas des kéké, justement...

Quant à "l'avenir", perso, je vous souhaite bon courage, parce que là, franchement, vous partez avec un très sérieux handicap qu'il n'y avait pas il y a seulement quelques années encore..!

Enfin, vouloir s'établir absolument à Paris la snobinarde est à présent une hérésie :

Le "Grand Paris" calmera les ardeurs des plus exaltés...

Faut se casser de l'Ile de France, maintenant, à moins de vouloir y laisser sa santé, son pognon, voir carrément sa vie...

0 Reco 02/04/2016 à 10:55 par alexennio

Paris est une nécessité pour le milieu dans lequel j'évolue , malheureusement .
Si je pouvais vivre ailleurs, oh.. je le ferais croyez moi.

0 Reco 02/04/2016 à 10:57 par MisterHadley

Tu ne peux pas "dématérialiser"..?

Télétravail, etc, etc..?

Le prochain Président devra mettre le paquet la dessus, lui, s'il veut redresser la France de façon plus qu'énergique...

0 Reco 02/04/2016 à 10:58 par alexennio

"La solution est de louer à des administrations, comme ça, plus de "risques", et plus de kéké qui s'imaginent être le roi du monde non plus..."

Ou faire comme les anglo saxons, on te fais confiance, tu nous plantes ? on te vire sous 48H maxi et on change la serrure.

0 Reco 02/04/2016 à 11:00 par alexennio

Je peux éventuellement bosser à distance , c'est sûr.

Par contre le milieu de l'audiovisuel est un milieu très "social". Si tu n'es pas présent physiquement, on t'oublie. Paris étant la capitale du cinéma/film , il faut être présent.

0 Reco 02/04/2016 à 11:00 par alexennio

Je peux éventuellement bosser à distance , c'est sûr.

Par contre le milieu de l'audiovisuel est un milieu très "social". Si tu n'es pas présent physiquement, on t'oublie. Paris étant la capitale du cinéma/film , il faut être présent.

0 Reco 02/04/2016 à 11:02 par MisterHadley

alexennioa écrit : Je peux éventuellement bosser à distance , c'est sûr.

Par contre le milieu de l'audiovisuel est un milieu très "social". Si tu n'es pas présent physiquement, on t'oublie. Paris étant la capitale du cinéma/film , il faut être présent.
Mais les gens du milieu ont toujours eu le problème que tu décris, donc, il n'y a rien de nouveau...

Si tu ne veux pas acheter, il te reste la sous location, éventuellement...

0 Reco 02/04/2016 à 11:02 par MisterHadley

Doublon, scusez...

Message edité 02/04/2016 à 11:05
0 Reco 02/04/2016 à 11:03 par MisterHadley

alexennioa écrit : "La solution est de louer à des administrations, comme ça, plus de "risques", et plus de kéké qui s'imaginent être le roi du monde non plus..."

Ou faire comme les anglo saxons, on te fais confiance, tu nous plantes ? on te vire sous 48H maxi et on change la serrure.
Mais ça, c'est impossible pour l'instant, la "gauche" a justement fait tout l'inverse...

Alors que les Administrations recherchent toujours des logements pour leurs personnels...

0 Reco 02/04/2016 à 13:40 par marc19

alexennioa écrit : Je peux éventuellement bosser à distance , c'est sûr.

Par contre le milieu de l'audiovisuel est un milieu très "social". Si tu n'es pas présent physiquement, on t'oublie. Paris étant la capitale du cinéma/film , il faut être présent.
.

Parlons en du cinéma français .............sous haute perfusion sinon , c'est la mort..............que vous le vouliez ou non , vous ne tenez que par les millions d'euros déversés par l' Etat , moi y compris , donc ....http://www.capital.fr/enquetes/revelations/cinema-les-acteurs-les-plu s-arroses-par-les-subventions-1038205
Ce qui , soit dit en passant, est intolérable .

Alors un peu moins de véhémence svp .

Je n'ai jamais dit que vous étiez intermittent du spectacle mais perçu comme tel par la profession immobilière .
Lorsque l'on se targue de gagner 100000 euros par an , on ne vient pas justement pleurnicher sur des problèmes de logement , ça frise l'indécence .

Et je pense qu'il y a autre chose qui "coince" , indépendamment de vos revenus "ingénieur" .
Vous faites allusion aux anglo saxons , je connais par ma fille qui y bosse en tant que traductrice , croyez moi , la misère n'y est pas absente , loin de là .
Et dire je te fais confiance , avec la possiblité de te virer sous 48 heures, j'adhère immédiatement sauf que l'on est en France et qu'il faut entre 15 et 18 mois voir plus pour virer un locataire véreux qui exploite au maximum ce que la loi lui autorise , c'est à dire beaucoup .
.
Si vous décidez d' acheter , vous allez être confronté au même problème, en pire .

Ce qui rend la vie insupportable en France, c'est ce gouvernement d'incapables notoires
Qui créent des injustices à tous les étages .
Il faut faire avec , vous aussi .

1 Reco 02/04/2016 à 15:36 par alexennio

"je pense qu'il y a autre chose qui "coince""

Ce qui coince c'est simple : En tant qu'auteur ( statut d'auteur ) je ne rentre pas dans la case de cette garantie loyer impayé.. qui comporte : CDI/CDD/Intermittent/profession libérale ( ce que je ne suis pas ) / indépendant gérant d'entreprise ( ce que je ne suis pas )

SI les CDI sont "sans risques" , alors pourquoi ont-ils besoin d'une assurance? Ce n'est pas logique ... Si ils sont sans risques, ils n'ont pas besoin d'être assurés !

Avant, je pouvais au moins avoir une chance qu'un propriétaire analyse mon dossier et "prenne un risque" . Maintenant c'est barrière à l'entrée, à cause de cette foutue garantie ... même pas une chance .

En fait la seule solution qui me reste, c'est de frauder et de faire croire que j'ai un CDI. Ou de traiter en direct avec un propriétaire effectivement ...

Vive, La , France .

0 Reco 02/04/2016 à 15:46 par MisterHadley

Et ta chérie, elle fait quoi dans la vie..?

0 Reco 03/04/2016 à 12:25 par alexennio

Prof dans l'enseignement. Mais avec un salaire relativement bas ... ( autour de 1300-1400 euros net )

Je viens aussi de regarder le pret à taux zéro Parisien, c'est cool,mon ménage dépasse le revenu fiscal de référence, donc je ne peux pas en beneficier :)

C'est cool quand tu es indépendant, il y a des choses que tu ne peux pas faire ou difficilement ( louer, faire un prêt) , car tu produis des "revenus incertains" . Par contre lorsqu'il s'agit de payer les impots ou eventuellement de béneficier d'aides comme le PTZ, là tes revenus ne sont soudainement plus "incertains" :)

0 Reco 03/04/2016 à 12:29 par MisterHadley

Tu es marié avec une fonctionnaire, et tu dis ne pas trouver de location...

Mouais...

;)

0 Reco 03/04/2016 à 12:32 par MisterHadley

Si tu veux, j'ai un voisin, là, qui est désespérément seul, dans un grand appartement, et qui a besoin de pognon, malgré ce qu'il tente vainement de faire croire...

Y a ptete ben moyen d'moyenner, là, non..?

Bon, il est un chouia psychopathe, radote un peu aussi, fume comme un pompier, picole, plus le reste...

Mais à part ça, l'immeuble est très bien, l'appartement aussi (quasiment que des proprio occupants), donc, tu devrais peut-être réfléchir...

Parce qu'après, ce sera totalement intouchable, vu le changement radical qu'il va y avoir...

D'ailleurs, les photos du programme en font baver grave plus d'un, dont ce fameux voisin, surtout pour la piscine à débordement sur toit terrasse...

Je ne vois pas pourquoi... =)

;) ;)

Message edité 03/04/2016 à 12:37
0 Reco 03/04/2016 à 13:29 par marc19

Ah ;) ! mais quel coquin , ce MH !

0 Reco 03/04/2016 à 13:34 par marc19

Chercherais-tu non pas un mais 2
Forum LaVieImmo.com

0 Reco 03/04/2016 à 13:48 par MisterHadley

Mon bon Marcuccio, si tu savais...

Je passe mes journées, et soirées aussi d'ailleurs, à chasser les rapaces, plutôt..!

Et les véreux, et véreuses, du coin tentent tout et n'importe quoi, j'te raconte même pas..!

Tiens, par exemple, tout dernièrement, et alors que la ptite est détronchée depuis pourtant des lustres, ces messieurs dames s'imaginaient donc que deux trois oeillades et un pti sourire par ci par là allait attendrir mon humble personne...

Résultat, soupe à la grimace pour ces gens-là, y compris pour la ptite en question, lorsqu'elle aura donc compris très concrètement que je ne suis pas sujet à ce genre de choses...

Surtout qu'en plus, il n'y a AUCUN sentiment dans l'biz, bah ça ne digère toujours pas que la Mata-Hari, leur dernier espoir "d'infiltrer" mon humble personne, s'est ramassée grave de chez grave...

Son orgueil en a d'ailleurs pris un sacré coup, elle ne s'en est toujours pas remise..! ;)

Ca fait aussi partie de ce qu'est réellement l'immobilier, mon bon Marcuccio...

;) ;)

0 Reco 11/01/2017 à 15:37 par elodies

Je me permet de réagir à votre post car ( moi aussi je fais face aux préjugés des propriétaires!) Je suis fonctionnaire depuis 3 ans, mon copain est en CDI ingénieur en informatique nous touchons 3200€ à nous deux et nous ne faisons qu'essuyer des refus! Lorsque je demande pourquoi les agences m'ont déjà dit : vous êtes jeunes, comprenez vous avez mauvaise réputation!!!!!
J'espère que vous finirez par trouver un logement je suis de tout coeur avec vous!