Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?
Forum
LaVieImmo.com

Forum Location

Nouveau sujet

Litige sur restitution DG (dépôt de garantie) d'une location

1 Reco 23/07/2013 à 09:55 par grouiiinkus

Bonjour à tous

Voici notre situation :
Nous venons de quitter notre maison que nous louions en Vendée.
Ce logement était construit en 2005, et nous étions les premiers locataires.
Nous n'avons jamais eue le moindre retard de paiement, ni le moindre problème de bris ou de quelconque autre dégradation sur cette maison.
Nous avons effectué divers travaux et embellissements de cette maison ( pose de clôture, pose d'ensemble de douche avec mitigeur, potager, etc. )

Tout était bien entretenu.

Avant notre départ, j'ai moi même repeint toutes les portes (maison de 4 chambres), et nous avons tout nettoyé comme il se doit.

Lors de l'état des lieux de sortie, nous avons vu divers problèmes, que je ne conteste pas, au niveau de 2 chambres :
- Peinture des murs à refaire du fait de nombreuses fissures (la maison a travaillé)
- Lino troué à changer (déchirure en bougeant des meubles) (je précise : petite déchirure)
- Peinture des plinthes à refaire
Suite à cet état des lieux, aucun commentaire n'a été fait par l'agence.

Après deux mois d'attente, l'agence nous rembourse que 750 euros sur les 1300 de la caution : ils ont fait venir un peintre, qui a devisé :
- Deux couches de peintures
- changement du lino par du PVC

Ce devis se monte à 1800 €

L'agence nous facture donc 30% de cette somme de manière péremptoire.
Je ne pense pas qu'à ce jour les travaux soient effectués.

La question est :
- Est ce normal ?
- Devons nous porter ces faits devant la commission départementale de conciliation ?

Merci à tous pour votre avis

Frédéric

0 Reco 24/07/2013 à 08:14 par rockefeller

Bonjour,

non ce n'est pas normal ;) ;)
Mais sur la forme donc, vous êtes en tort et seuls les éléments contradictoires notés à l'état des lieux peuvent être pris en compte!!
donc quelque part le fait que vous avez deja payé votre "part" cela vous exempte de tout poursuite, que les travaux soient effectués ou non