Forum
LaVieImmo.com

Forum Location

Nouveau sujet

Ma gardienne me harcèle moralement, comment faire ?

0 Reco 11/10/2018 à 23:54 par paspe

Bonsoir,

Désolé de faire long, c'est pour bien expliquer la situation qui me pourrit la vie car je ne sais pas quoi faire.

Mes proches au début était sceptiques mais ont compris que la personne était une pourriture finie.

J'ai 33 ans et suis de la région Parisienne (78).

Il y a 2 ans j'ai obtenu un logement social après des années compliquées.

A ma naissance on m'a placé à la DDASS (ASE) mes parents étant dans l'incapacité de s'occuper de moi.

En pouponnière puis en famille d'accueil de 3 à 15 ans.

Puis de 15 ans à 18 ans, foyers DDASS.

A ma majorité, je me suis retrouvé SDF, sans amis, sans rien, à la rue donc.

De 18 ans jusqu'à l'obtention de mon logement social, j'ai eu recours à des foyers 115, des hôtels sociaux etc

A 28 on me diagnostique une maladie respiratoire.

A 30 ans on me diagnostique un cancer testiculaire, cancer qui se soigne assez bien comparé à d'autres mais qui laisse des séquelles malgré tout.

A 31 ans j'obtient un logement social.

Je ne raconte pas ma vie pour susciter de la pitié ou faire pleurer dans les chaumières mais pour bien expliquer le contexte.

Le jour de mon arrivée c'est un gardien remplaçant.

Il me donne les clés et précise de voir avec la gardienne si elle n'en a pas d'autres en sa possession à me remettre.

Quand je rencontre la gardienne pour la première fois, à son retour, je lui demande ses horaires : elle me répond que "tout est écrit dans votre hall".

Je la trouve désagréable mais je ne laisse rien paraître.

Je lui demaNde si elle n'a pas de clé de chez moi à me remettre.

Elle cherche dans sa loge, devant moi, puis me répond non.

Une dizaine de jours plus tard, elle m'informe qu'elle a une clé de chez moi à me remettre ...

Je récupère ma clé.

Quelques jours plus tard, avec une amie je vais faire des courses, nous avons un chariot à roulettes.

Il est facile en nous voyant de penser que nous allons faire des courses et que ça va prendre un minimum de temps.

On croise la gardienne devant mon immeuble dehors. Elle nous voit donc.

On rentre des courses et là on retrouve la gardienne sur mon palier, pile devant ma porte ...

Elle se justifie en nous voyant arriver en disant "je suis là".

Je décide de faire changer mon cylindre de serrure.
Un serrurier vient et change le cylindre.

Mais comme le cylindre n'est pas spécialement de bonne qualité, j'en achète un autre et le met en remplacement.

De mon palier, on peut voir que j'ai changé mon cylindre, ce n'est pas la même couleur.

Suite au changement de cylindre, je m'absente quelques temps chez une proche.

Je rentre chez moi, une après-midi je sors faire du shopping.

Quelques minutes après mon retour de shopping, la gardienne sonne chez moi et m'informe qu'un logement vide situé sur mon palier a été fracturé.

Et effectivement je vois qu'un logement vide a été fracturé pendant que j'étais en sortie shopping ... Sortie d'une heure environ ...

Nous sommes peu nombreux sur mon palier je précise.

La gardienne est paniquée, elle surjoue.

Elle n'est pas du genre à avoir peur et je trouve qu'elle joue mal la comédie.

Pour moi c'est elle ! Au debut je pensais que c'était pour écarter les soupçons d'elle en vue de me cambrioler.

Par la suite, j'ai compris que son but était que je ne sois pas serein chez moi.

Le jour de cette effraction, elle me parle de son ancien poste, qu'elle s'entendait bien avec les locataires, que certains sont devenus des amis.

De mon côté je lui explique mon passif social, mes soucis de santé et que j'aspire à être tranquille et à me reposer chez moi ...

Suite à cette fameuse "effraction" je décide de mettre une alarme.

Un jour la gardienne vient chez moi et voit mon alarme.

A partir de ce moment là à chaque fois que je croise la gardienne, ce seront des allusions :

Exemples :

Je sors de mon hall, elle est au téléphone et j'entends qu'elle parle de cambriolages dans le secteur.

Un autre jour, je la croise et elle m'explique avoir vu des jeunes qui tentaient de fracturer la porte d'un immeuble, qu'elle a téléphoné à la police.

Je n'y crois pas une seconde et pour la tester je fais semblant d'avoir vu ces jeunes. Je demande si un des jeunes n'avait pas un bonnet bleu et elle me répond que oui.

Pour lui faire comprendre que je sais qu'elle ment, je lui dit que c'était une blague pour le bonnet bleu ...

Pour faire clair quand je croisais ma gardienne, c'étaient des allusions à des cambriolages, des effractions.

Quand j'ai eu des soucis DDE, elle m'a dit à plusieurs reprises qu'elle avait les clés de la plupart des locataires.

Imaginez, vous intégrez un logement, dès le début vous vous méfiez de la gardienne, vous demandez vos clés, vous faites changer votre cylindre, par la suite un logement vide (dont elle a la clé forcément se fait fracturer), vous mettez une alarme puis ce sont sans cesse des allusions à des cambriolages, des effractions ?

Alors que la personne sait que vous aspirez à la tranquillité et que vous avez des soucis de santé.

De mon côté j'ai fait en sorte de ne rien laisser paraître de son manège, de son petit jeu, mais ça m'a beaucoup miné.

Ca s'en ressentait sur ma santé : physiquement, psychologiquement.

J'ai donné les étrennes pas par plaisir mais si on ne donne pas, la personne sait qu'il y a un souci, qu'on ne l'apprécie pas.

Donc j'ai fait l'hypocrite.

L'année dernière je vois ma gardienne et lui donne ses étrennes et elle me remercie.

Je m'apprête à remonter chez moi quand elle me retient en me posant une question suite à de la peinture à faire chez moi.

J'explique que je préfére en rester là et que je ne souhaite pas faire le peu de peinture à faire chez moi. C'était suite à un petit souci.

Elle insiste en faisant sa gentille : en me parlant d'éventuelles moisissures, de si je partais un jour je devrais la faire faire.

Je réponds que vis à vis de mon assureur je ne souhaite pas faire la peinture car déjà confronté à un souci je ne souhaite pas me retrouver par la suite à payer mon assurance plus chère.

Elle me dit que je paye une assurance, que je devrais m'en servir, que je paye pour un service et que ça ne posera pas de soucis à mon assureur. Que ce n'est pas comme les voitures, avec les surprimes.

Et elle me dit si par exemple vous êtes victime de cambriolages à répétitions que là ça poserait soucis à mon assureur.

Encore une allusion de sa part quand je la croise à des cambriolages ...

Elle me parle d'un locataire ayant trouvé un prospectus de serrurier dans sa boite aux lettres.
Ce locataire,selon elle, avait claqué sa porte et voulait téléphoner au numéro du prospectus.

Elle m'explique avoir donné quelques coups de pieds dans sa porte non fermée juste claquée pour l'ouvrir.

Que personne n'avait rien entendu malgré les coups de pieds. Qu'elle avait même dit "il y a quelqu'un, il y a quelqu'un" pour voir si les voisins de paliers entendaient.

Et que personne n'avait rien entendu : ni ses coups de pieds, ni sa voix et ce malgré la présence de nombreux logements sur le palier en question.

C'est selon moi une manière de me faire comprendre qu'elle peut faire ce qu'elle veut, que personne n'entendra rien.

Sur mon palier nous sommes peu nombreux donc logique de se dire qu'on est encore moins suceptible d'entendre ...

Elle m'explique que c'était pas dur d'ouvrir la porte à coups de pieds et que c'est pour ça qu'elle disait aux locataires de fermer à double tour ...

Encore des allusions à d'éventuels cambriolages donc.

Elle m'explique avoir la clé des locataires, de la plupart et qu'en cas de DDE etc elle peut intervenir.

Je réponds que je ne confie ma clé qu'à des amis et qu'elle et moi nous ne serons jamais amis.

A un moment une voisine et son ami passent, elle me répond qu'elle ne veut pas le code de mon alarme ...

Elle fait en sorte que le monde sache que j'ai une alarme donc.

Suite à cette conversation de 15 minutes ou elle a refait ses allusions, ou elle a parlé de mon alarme devant des voisins, je décide de ne plus feindre que tout va bien et de ne plus la calculer :

la bonne résolution pour 2018 !

Depuis fin décembre 2017, quand je la croise je ne lui adresse plus la parole et elle non plus d'ailleurs, pas même bonjour.

C'est une vraie ordure, et pour éviter qu'elle continue son petit jeu je l'évite.

Elle essaie de me pousser à bout, que je m'énerve mais je ne rentre pas dans son jeu.

Par contre maintenant j'ai un autre souci avec des voisins :

Je précise qu'une voisine avec qui je m'entendais bien ne m'a plus jamais adressé la parole, sans qu'il y ait de raisons.
Comme ça du jour au lendemain sans raisons donc, j'ai pensé que soit je m'étais trompé sur cette personne soit la gardienne a fait en sorte de la monter contre moi ...

En sachant qu'elle a essayé de me monter contre elle en la faisant passer pour une personne bizarre et qu'elle a voulu me monter contre une voisine aussi.

Un jour je croise la gardienne avec un monsieur, je vais voir ensuite la gardienne pour un truc, elle est dans sa loge : à un moment elle téléphone et pendant sa conversation, elle parle d'un mec venu visiter un logement et que c'est le portrait craché d'un mec qui rôde près des enfants. Qu'il correspond au portrait robot mais qu'elle n'a pas le choix, qu'il a un bon de visite et elle précise avoir dit à la personne (qu'il ressemblait au portrait robot, je suppose).

Par la suite je croise mon voisin qui s'avère être la personne que j'avais vu le jour en question avec la gardienne.

Tout le monde sait que ça peut faire des histoires. Imaginez que je répète ce que j'ai entendu lors de sa conversation téléphonique et après ???

En gros, elle fait passer le mec pour un mec qui aime les gosses quoi !

Elle devait penser que je l'embrouillerai ou que je répèterai tout mais je ne suis pas comme ça ! Et je sais qu'elle ment, pour moi c'était de la désinformation, histoire qu'après on me reproche de colporter des rumeurs ...

Un jour alors que je ne parlais plus depuis des mois à cette pourriture de gardienne, un de mes voisins a tourné sa clé dans sa serrure de manière agressive ...

A 4 reprises en 1 minute / tac tac tac / tac tac tac / tac tac tac / tac tac tac ...

Et personne n'est sorti de chez lui, donc c'est comme pour me provoquer, me menacer !

Alors que je connais à peine mes voisins !

Donc soit il y a une saloperie qui s'amuse soit il était énervé contre moi ;;; mais pour quelle raison ?

Je pense à la gardienne.

Comment faire pour mettre les choses au clair avec mes voisins sans que ça me porte préjudice ?

Et est-ce que le comportement de ma gardienne peut être considéré comme du harcèlement moral, en sachant que c'étaient des allusions à chaques fois, et que dès le début je me suis méfié d'elle d'ou changements de cylindres, alarme ;;;

Elle m'a bien fait comprendre qu'elle bossait pour le bailleur depuis longtemps, sous-entendu qu'elle est intouchable.

De toutes façons je ne souhaite pas en parler au bailleur.

Son comportement répété a pour but de me nuire au niveau santé, moral physique même si c'est subtil.

Ma copine serait enceinte, elle aurait fait en sorte qu'elle perde son bébé ...

J'ai un cancer etc et elle fait en sorte de me stresser encore plus ...

Ce que je veux dire c'est que c'est une belle ordure, pas une once de bien en elle !

Je ne veux pas me faire "remarquer" par le bailleur même si je suis dans mon bon droit.

Quand le soir de "l'effraction" j'ai raconté ma vie à cette gardienne, la mettre au courant pour ma santé etc et que j'ai vu qu'elle continuait, ça veut dire qu'il n'y a rien à en tirer.

Ce qu'elle fait est subtil, sournois et comment prouver, qui prévenir de son comportement ?

Elle sait que je suis en position de faiblesse par rapport au logement, elle c'est la gardienne et moi le simple locataire ...

Merci d'avance pour vos suggestions

0 Reco 12/10/2018 à 08:33 par flore890

BONJOUR
vous avez tort de ne pas informer votre bailleur de ce que vous endurez.Si j’étais à votre place , j'irai tout de suite le voir .
Sachez également que vous avez parfaitement le droit de refuser que le gardien possède une clé de votre appartement
bon courage a vous :)

0 Reco 12/10/2018 à 09:08 par paspe

Bonjour Flore,

Merci pour vos encouragements;

Pour éviter de m'énerver contre elle, suite à la dernière conversation de Décembre 2017, j'ai décidé de ne plus lui adresser un mot afin de ne pas lui donner l'occasion de me parler, de faire ses allusions.

Elle sait que je ne suis pas dupe et quand je la croise elle ne me parle pas non plus.

Mais je pense qu'elle a parlé mal sur moi aux voisins et que forcément elle ne va pas me parler dehors à la vue de tous car ça si elle a bavé sur moi auprès des voisins et qu'après ils voient la gardienne me parler ils trouveraient ça illogique.

Elle n'aura pas mes clés et elle le sait. Elle sait que j'ai changé mon cylindre dès le début de mon entrée dans le logement. C'était visible depuis mon palier vu la couleur du cylindre.

Je pense qu'à l'époque elle a dû voir que le cylindre avait été changé : soit en regardant soit en ayant voulu avec un double qu'elle aurait pu avoir en sa possession.

Ce que je sais c'est que je me suis méfié dès le début et que le seul logement fracturé en 2 ans est un logement vide dont elle avait la clé forcément pour faire les visites etc.

Elle n'a pas aimé que je demande qu'elle me remette la clé, elle s'est rendue compte que j'avais changé mon cylindre et savait que je l'avais fait par rapport à elle.

Et elle a fait en sorte que je ne sois pas tranquille.

Le gros souci ce sont les voisins, comment expliquer le voisin qui tourne 3 fois sa clé à 4 reprises en l'espace d'une minute.
En plus j'étais à peine sorti de chez moi.

Ce qui laisse supposer plein de choses : on m'épie, les raisons.

Quoi dire au bailleur ? Je n'ai pas de preuves ...

Les propos de la gardienne, on va me répondre que je suis farfelu, que je me fais des films.

Dire au bailleur que dès le début je me suis méfié d'elle, que j'ai changé mon cylindre, qu'ensuite le logement vide a été fracturé sur mon palier, que c'est la seule effraction en 2 ans.

Que c'est étrange que ce soit consécutif au changement de mon cylindre.

Que suite à la pose de l'alarme chez moi, elle n'a pas cessé de faire ses allusions quand elle me croisait.

Elle a de l'aplomb, ment, pour la fausse effraction je n'ai pas de preuves de ce que j'avance.

Je le sais, c'est une certitude mais pas de quoi le prouver.

Quand je croise mes 3 voisins, je me demande qui d'eux s'est amusé à me provoquer en tournant sa clé, pourquoi.

Je voudrais savoir ce qu'elle a pu dire sur moi ...

On peut se tromper sur les gens mais avec elle j'ai senti qu'il y aurait des soucis dès le début. Sa manière de me parler, son envie de faire ami ami avec moi alors que je ne la sentais pas.

Et normalement on évite de causer du stress à une personne dans ma situation, même si c'était vrai pour les effractions,les cambriolages c'est dit pour me stresser.

Si j'étais propriétaire j'aurais parlé bien cash avec cette petite pourriture mais je ne suis pas en position de force car simple locataire et elle travaillant pour le bailleur depuis longue date selon ses dires.

Même avec le bailleur ça me paraît bien compliqué d'en parler vu que je n'ai pas de preuves de ce que j'avance.

Pour la provocation de la clé tournée pendant que j'étais sur le palier, le bailleur va demander à mes voisins qui c'est et pourquoi ? mais personne avouera je pense.

Au sujet de la gardienne ça fait plus de 10 mois que je ne lui parle pas, au bout de 3 ans, elle saura sans ambiguité que j'ai la rage contre elle.

Je compte sur le temps qui passe : ça fait 2 ans de présence pour moi, je me dis si dans 3 ans je l'ouvre, les 5 ans de présence joueront en ma faveur si je parle.

Ils se diront que pendant 5 ans je ne me suis pas fait remarquer et que si je me permets de "l'ouvrir" c'est qu'il y a des raisons.

Là sus le nouveau et elle l'ancienne si on parle d'ancienneté, elle 10 ans moi 2 ans, elle employé moi simple locataire et pas impossible qu'elle ait bavé sur moi auprès du bailleur aussi ...

Qui va t-on croire ?

Je pense que ce sera elle ... Ma parole ne pèse pas bien lourd face à elle ...

Bonne journée à vous Flore

2 Reco 12/10/2018 à 11:17 par marc19

Le harcèlement caractérisé est puni par la loi, porter plainte à la gendarmerie, mais il vous faudra des preuves ...............
Votre "malaise" est ailleurs ........................il vous faut consulter !

0 Reco 12/10/2018 à 21:21 par paspe

marc19a écrit : Le harcèlement caractérisé est puni par la loi, porter plainte à la gendarmerie, mais il vous faudra des preuves ...............
Votre "malaise" est ailleurs ........................il vous faut consulter !
Bonsoir Marc

Merci pour votre réponse.

Je peux porter plainte mais ça n'ira pas loin, faute de preuves.

Franchement je ne pense pas que le problème soit ailleurs, qu'il vienne de moi car je ne cherche pas à me créer des soucis, ou je ne suis pas paranoiaque etc,

J'ai vu un psychiatre pour mes soucis de santé et j'ai parlé de son comportement, pour ne rien vous cacher il est sceptique et ne comprend pas trop.

Je pense qu'il s'imagine que je me fais des films et me demande pour quelle raison elle agirait comme cela ...

Suis sûir de ne pas me tromper à son sujet. Ma meilleure amie ne lui adresse plus la parole et elle ne lui parle pas non plus, c'est pas plus mal et ça veut bien dire qu'il y a un souci, un froid.

On s'ignore maintenant complétement. Je sais qu'elle parle sur moi aux voisins etc Mais bon ...

Bonne soirée à vous.

0 Reco 13/10/2018 à 14:58 par viroflay

salut marc
j'ai pas tout tout lu car c'est confus de détails qui n'ont rien à voir !!!
je pense aussi qu'il faut consulter !!! au plus vite