Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?
Forum
LaVieImmo.com

Forum Location

Nouveau sujet

préavis: locataire refuse visites prétexte maladie

0 Reco 29/06/2013 à 10:08 par Kalynka

bonjour

je me trouve devant un problème
Un locataire, qui m'a fait des ennuis depuis le début, m'a envoyé son préavis le 24 juin
il demande un préavis réduit, pour raison de chômage alors qu'il était au chômage depuis le début, mais il a fait un CDD de remplacement d'un mois dans un lieu distant de 500 kilomètres et a perdu son emploi, puisque le CDD n'était prévu que pour un mois..
je précise qu'il ne me procure ni le contrat de travail ni rien pouvant justifier la demande de préavis réduit
il a convoqué un huissier pour faire l'état des lieux pour mercredi 3 juillet, je n'ai qu'à m'incliner, je le sais et pourtant j'étais prête à un état des lieux à l'amiable
Depuis le 26 j'ai eu plusieurs demandes de visites de ce logement
mais jamais aucune réponse de sa part/
je lui ai donc fait un courrier, lui donnant le texte de loi
et voilà qu'hier, dans ma boite aux lettres j'ai trouvé un certificat médical, sans lettre l'accompagnant,
sur lequel il est dit que
le locataire est malade et doit rester chez lui et qu'en plus il est contagieux
et ce jusqu'au 2 juillet bien entendu

J'en parle à tout hasard, mais j'ai bien peur de ne rien pouvoir faire
j'aimerai quand même savoir, dans ce cas, n'y a t il aucun moyen de faire visiter le logement?
car double comme il est (je sais par son père qu'il a fait pas mal d'entourloupes à son propriétaire précédent) je me pose la question
et si mercredi l'état des lieux est ajourné, cause maladie (il a des amis médecins, je le sais aussi) alors je me trouverai dans l'impossibilité de faire visiter...
cela m'ennuie d'autant plus que j'ai deux visites de prévues, de personne fortement intéressées...

n'avons nous vraiment aucun droit?
merci par avance
Kalynka

0 Reco 29/06/2013 à 10:50 par MisterHadley

Prends ton propre huissier, et tu lui fais tout constater, le "certif" qui n'a pas de valeur là dedans, c'est pour faire style... l'EDL de sortie, ou si il n'a pas lieu, etc, etc...

Ensuite, s'il ne tient donc pas ces engagements, et puisque cela aura été aussi constaté par ton huissier...

Sois sans aucune pitié..!!!

=)

Message edité 29/06/2013 à 10:51
0 Reco 29/06/2013 à 12:45 par Kalynka

l'Adil semblait dire, qu'il fallait saisir le juge
mais tu as raison, si mercredi l'état des lieux n'a pas lieu, je prends un huissier, tant pis, et je fais faire l'état des lieux,
sauf qu'à mon avis il n'est même plus dans le logement, et qu'il n'aura pas le recommandé...

0 Reco 29/06/2013 à 12:54 par MisterHadley

Pour l'instant, à part faire ch.er son monde pour les visites, rien d'extraordinaire, donc...

Mercredi, tu aviseras suivant la conduite du monsieur:

S'il fait ce qu'il a dit, terminé.

S'il ne le fait pas, dans ce cas, tout commencera à ce moment là...

Mais pour l'instant...

Et n'oublies pas qu'il a soit un dépôt de garantie, ou une caution, donc...

;)

0 Reco 29/06/2013 à 13:19 par Kalynka

je vais attendre, tu as raison
bon oui il a payé une caution mais comme il ne va pas payer juillet, elle sera en partie utilisée...
même s'il n'a pas le droit, il le fera
je vais voir mercredi
merci
Kalynka

Message edité 29/06/2013 à 13:19
0 Reco 29/06/2013 à 13:30 par MisterHadley

Question pour nos fabuleuses "élites" actuellement aux commandes d'un avion sans pilotes... ;)

A quand la création d'un fichier national listant les locataires "indélicats", hum..?

Beaucoup plus efficace et bien moins onéreux que cette fausse "bonne" idée de GUL qui ne fera qu'aggraver les choses pour eux...

On interrogerait ce fichier national, et si le candidat locataire n'y figure pas, le tolier se contenterait alors des justificatifs d'usage classique, et rien d'autres...

Par contre, un locataire y figurant devrait, lui, démontrer des garanties plus que bétonnées pour pouvoir accéder à une location du secteur privé...

Simple, rapide, efficace... et tout le monde y trouverait son compte, toliers comme locataires...

Surement pour ça que nos "têtes pensantes" ne le font pas, évidemment...

=)

1 Reco 29/06/2013 à 13:54 par Kalynka

:) :)
ils vous répondraient que ce serait comme ficher les pédophiles

mais, ce que je fais maitenant, depuis que je me suis fait avoir
c'est demande les coordonnées du bailleur précédent...
Ceux qui sont mal vus, ne donneront rien, et on sait à quoi s'en tenir
J'ai eu un locataire qui est parti sur Paris et avait été obligé de le faire s'il voulait un logement et sa nouvelle bailleuse m'a effectivement téléphoné
comme on ne peut rien faire, pendant, ou presque rien, autant mettre le max de sécurité avant de louer
ici par contre, dans mon pateliin, nous sommes trois femmes bailleurs qui se connaissent, et on se refile les noms, oralement, c'est ainsi que j'ai pu en éviter une qui changeait de logement comme de chemise, les laissait dans un état déplorable
un peu hors sujet
mais faudrait vraiment mettre quelque chose sur place
on se demande à quoi sert un bail, en tous cas pas au bailleur, à chaque fois que j'appelle l'unpi, il y a jurisprudence ou autre, et on ne peut pas faire valoir ses droits sauf à aller en justice, sans être certain de gagner
nous sommes des pigeons, des citrons pressés
peut être qu'on pourrait faire une assoc?
mais là non plus, on n'aurait pas droit, je pense, à donner des noms

0 Reco 29/06/2013 à 14:21 par MisterHadley

Et bien, l'air de rien, on vient peut-être de sauver les miches des AI, là, et en trouvant une (des multiples) faille(s) de cette "loi" dite "alur", qui ne ressemble à rien...

=)

Ce type de fichier existe bel et bien pour les banques...

Pour les assurances...

Pour les opérateurs télécoms...

Pourquoi pas dans l'immobilier, donc, hum..?

Hé hé...

Que les "professionnels" de la "profession" rappellent à leurs syndicats respectifs qu'ils ont donc de quoi ainsi se fédérer pour au moins quelque chose qui va ainsi dans leurs intérêts communs:

Que toutes les AI affiliées FNAIM, par exemple, en fassent donc part et mettent ainsi en place un tel fichier, qui donnera alors une réelle valeur ajoutée pour justifier de leurs honoraires de "gestions", justement, à l'heure où la verte cécile les remet en cause...

Tout locataire "en incident de paiements", voir pire, ayant été "géré" par une AI se trouverait ainsi inscrit dans ce fichier national, que partageraient et gèreraient les "professionnels de la profession"... ;)

Pas mal du tout, ça, hein..?

Hé hé...

Comme le font les assureurs, les banques, les télécoms...

Tu es grillé chez telle AI, bah tu l'es chez TOUTES les AI... ;)

Que les "professionnels" ne se contentent donc pas de payer un pourcentage à leur syndicat en attendant benoitement que les choses se fassent d'elles-mêmes...

Qu'ils sachent exiger, eux aussi..!

Et là, pour le coup, il y aura ainsi une réelle différence entre passer par un intermédiaire pour la gestion immobilière, et traiter en direct avec un particulier pour une location...

L'intermédiaire revaloriserait alors ses honoraires de gestion en conséquence, puisqu'il permettrait ainsi d'accéder à ce fichier, à savoir une garantie que ne pourrait avoir un tolier qui traiterait en direct avec ses locataires...

Ce qui du coup, rendrait dans la foulée, complètement obsolète cette fameuse "loi" dite "alur", et avant même qu'elle ne soit déjà débattue en séances à l'automne...

=)

Message edité 29/06/2013 à 14:35
0 Reco 29/06/2013 à 14:46 par Kalynka

faites une proposition dans ce sens, je signe :) :)
mais l'état est plutôt en train de défendre les locataires que les proprios

j'en connais une qui ne fait que ça, ne jamais payer et attendre d'être virée pour aller ailleurs, faut toujours du temps pour que les proprios arrivent à l’expulsion. et ça ne se voit pas sur sa figure, au contraire, on lui accorde sa confiance immédiatement

0 Reco 29/06/2013 à 14:54 par MisterHadley

Ce n'est pas à moi d'en faire, je ne suis pas AI...

Mais puisque ces messieurs prétendent "taper du poing sur la table", plutôt que de brasser du vent, qu'ils passent donc à l'action...

Ce n'est pas les moyens qui manquent, donc...

Ce type d'exemple prendrait immédiatement la verte cécile et sa "loi" de l'ère Bolchévique, au dépourvu...

Déjà qu'elle n'a pas compris les vrais problématiques du logement, et qu'en plus, elle aura donc pompé pas mal de choses du fameux "livre blanc" des AI... donc, contrefait en plagiant honteusement ces messieurs...

Que tout le monde se bouge le séant au lieu de faire les soldes pour trouver LE bikini pour faire la kéké à Ibiza cet été, le bon peuple attend, lui...

Viva la revoluzione..!!!

=)

PS: le "salut" du bon peuple ne pourra jamais venir que d'une initiative privée, et non du gouvernement...

Rien que son exemple de "GUL" qui sera mise en place "au plus tard en 2016"... ça parle tout seul, quoi...

Message edité 29/06/2013 à 14:59