Forum
LaVieImmo.com

Forum Location

Nouveau sujet

que faire qu'en mon locataire s enfuit?

1 Reco 10/04/2018 à 19:46 par cristophe

Bonjour, une aide SVP ! Mon locataire s’est enfuit avec 4 mois de loyers impayés ! Suite à une dizaine de coups de téléphone sans réponse, j’ai pris la décision de me rendre au logement avec un serrurier. Surprise ! intérieur dévasté, portes et cloisons trouées, ordures, crottes de chien etc… J’ai pris des photos et j’ai enregistré la situation sur le site national Stopalt.com dans l’espoirs de retrouver mon locataire en fuite s’il se présente chez un confrère bailleur. Mon inquiétude première est que mon voisin m’informe que mon intervention avec un serrurier est illégale, pensez vous qu’il peut se retourner juridiquement contre moi ? Que puis je faire ?

0 Reco 11/04/2018 à 08:47 par marc19

Bien qu'illégale, votre réaction est bien compréhensible mais vous devriez faire constater par huissier l'état de votre logement , au cas où .
Ne vous inquiétez pas , vous n'entendrez plus parler de lui . Au moins, il est parti il faut se consoler comme on peut .

J'ai été confronté au même problème sur un studio loué vide , je suis rentré manu militari et ce que j'ai découvert m'a laissé sans voix , des immondices partout , sous le lit, dans les placards , sous l'évier, des aliments frais moisis , fromage , jambon etc .... il n(avait pas de frigo . une horreur ..................

J'ai balancé à la déchetterie son lit dégueulasse qui empestait le ricard et la bière.

Bon courage

0 Reco 11/04/2018 à 11:37 par patber

Bonjour monsieur, sachez que vous n’avez pas le droit d’intervenir avec un serrurier au cour d’un bail sans qu’une ordonnance soit établie. En application de l'article 226-4 du Code pénal condamnant la violation de domicile, la jurisprudence a toujours considéré que l'intrusion de force du propriétaire dans les locaux loués constituait une violation de domicile. Vous pouvez encourir un 1 an de prison et 15000 euro d amende.
Quand à l’enregistrement d’un avis sur le site de la confrérie stopalt, sachez qu’un de mes collègues a effectivement retrouvez son ancien locataire 3 mois plus tard sur Marseille grâce au signalement d’un des adhérents, alors peut être…. Par contre, il est préférable de conserver les preuves des difficultés rencontrées avec ce locataire disparu dans le cas ou il déposerait plainte pour intrusion de force, vous pourriez au moins exposer les faits au juge avec des pièces majeures de types photos, témoignages, relevés bancaires, factures de téléphone etc… Sachez que les locataires ont autant et souvent plus de droit que vous, donc prudence. Vous découragez pas, bonne continuation.

0 Reco 11/04/2018 à 12:13 par marc19

On sait tout ça, Monsieur, sauf qu'il arrive un moment, lorsque l'on a à faire à un malfaisant et le mot est faible , loi ou pas loi, il faut arrêter de se laisser manipuler et prendre taureau par les cornes ...........

0 Reco 11/04/2018 à 12:29 par MisterHadley

Y a quand même un truc que je ne capte pas dans toutes ces histoires-là :

Que le locataire se barre en douce en laissant une ardoise plus ou moins conséquente, ça, oui, je peux le comprendre...

Mais quel intérêt de tout foutre en l'air dans les lieux..?

0 Reco 11/04/2018 à 20:55 par cristophe

En tous cas je vous remercie pour vos conseils, je suis donc aller jeter un coup d’œil chez un huissier puis il ma informer que c était assez fréquent et d'être d'avantage vigilant .Cordialement.

0 Reco 16/04/2018 à 18:44 par iggyA

avec 4 mois d'impayé et vous vous contenter d'un simple appel tel pour le relancer!l'intervention d'un huissier doit se faire dès le deuxième mois de loyers impayés.

0 Reco 17/04/2018 à 20:10 par lafauve1

tout le monde a tendance à penser que faire appel à un huissier coute cher .En effet ,la plupart de leurs prestations sont réglementés ,mais les huissiers peuvent aussi pratiquer des honoraires libres dans certains cas . Pour un recouvrement amiable via une mise en demeure par lettre recommandée. Il n'en coûtera qu'entre 20 et 30 euros

1 Reco 17/04/2018 à 20:38 par Danielmmo

lafauve1a écrit : tout le monde a tendance à penser que faire appel à un huissier coute cher .En effet ,la plupart de leurs prestations sont réglementés ,mais les huissiers peuvent aussi pratiquer des honoraires libres dans certains cas . Pour un recouvrement amiable via une mise en demeure par lettre recommandée. Il n'en coûtera qu'entre 20 et 30 eurosVous pourriez donner l'adresse de cet huissier.
Pour avoir besoin fréquemment des services d'huissiers, dès que nous sommes sur des tarifs non réglementés les prix explosent.

0 Reco 18/04/2018 à 07:27 par fred77

Les huissiers de justice ne peuvent ni demander ni percevoir une rémunération autre que celle définie par le tarif contenu au sein du décret de 1996, actualisé en 2016. voila ce que j'ai vu

0 Reco 18/04/2018 à 08:57 par pascal85

MisterHadleya écrit : Y a quand même un truc que je ne capte pas dans toutes ces histoires-là :

Que le locataire se barre en douce en laissant une ardoise plus ou moins conséquente, ça, oui, je peux le comprendre...

Mais quel intérêt de tout foutre en l'air dans les lieux..?
Malheureusement, ça arrive assez souvent. J'ai eu un cas similaire dans ma famille où le locataire était agent EDF (donc facile à retrouver), mais ça a duré très longtemps, et comme il n'était pas solvable (trop d'impayés et de dégradations pour pouvoir rembourser toutes les victimes), ça s'est terminé par un jugement, une indemnisation ridicule, et la vente de l'appartement dans des conditions financières désastreuses.
Je ne vois pas non-plus l'intérêt de la dégradation, mais dans leur logique, ce type de locataire malveillant doit avoir une haine farouche du propriétaire au sens large.
Malgré la situation irrégulière de ce dernier, il convient de procéder par ordre et de respecter le protocole judiciaire qui passe par des injonctions de payer, un constat d'huissier pour abandon du logement et saccage suivie d'une plainte au TGI pour tous les préjudices.

0 Reco 18/04/2018 à 09:05 par MisterHadley

Ou alors, option bis, la loi du Talion...

0 Reco 18/04/2018 à 10:13 par Danielmmo

fred77a écrit : Les huissiers de justice ne peuvent ni demander ni percevoir une rémunération autre que celle définie par le tarif contenu au sein du décret de 1996, actualisé en 2016. voila ce que j'ai vuSur la partie réglementé. Pour le reste les honoraires sont libres.

Même sur la partie réglementé il y a des margoulins qui essaient de passer des frais qu'il n'y a pas lieu d'être.

0 Reco 18/04/2018 à 16:18 par pascal85

MisterHadleya écrit : Ou alors, option bis, la loi du Talion...Clairement, il y a des baffes qui se perdent. Mais il faut rester discret et ne pas faire de marques ;)

0 Reco 18/04/2018 à 16:51 par MisterHadley

pascal85a écrit : Clairement, il y a des baffes qui se perdent. Mais il faut rester discret et ne pas faire de marques ;)Au contraire, il faut assumer ses choix dans la vie...

Et dans un cas comme celui-ci, il supposerait de faire un exemple, afin de passer l'envie à tout éventuel locataire potentiellement "indélicat" de vouloir l'être à son tour ensuite...

;)

Il y a aussi l'option ter...

Un locataire qui te laisse un tas de m.rde en guise d'appartement, en plus des impayés...

Je le verrais bien se faire retrouver direct, et, par surprise et publiquement, se faire bombarder de m.rde à son tour, mais genre à l'heure d'aller à la cantoche le midi, devant tout le monde, histoire de bien lui foutre la honte et de lui rendre ainsi "la monnaie de sa pièce", celle qu'il aura laissé chez toi en souvenir...

Ha ha ha ha ha..!

Mais un truc odieux, genre une moto"crotte" qui, au lieu d'aspirer les déjections canines, les enverrait à l'inverse sur le malotru, et si possible, sous pression, histoire de bien vidanger le réservoir, quoi...

Ha ha ha ha ha..!

=)

Message edité 18/04/2018 à 17:00