Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?
Forum
LaVieImmo.com

Forum Location

Nouveau sujet

résiliation bail rétractation

1 Reco 05/03/2011 à 15:28 par francois33

Bonjour,
J'ai fait une "boulette" !
J'ai signé le 1er mars un bail pour un appartement avec date d'entrée lundi 7 mars (état des lieux non fait). Je ne souhaite plus y entrer.
Les 3 originaux du contrat de bail ont été envoyés à mon garant pour qu'il les signe (du coup, il ne signe plus et détient les 3 originaux - peut être des photocopies ont été gardées par l'agence.. si aucune photocopie, je suis sauvé, mais je ne sais pas...)

Je ne souhaite donc ni m'acquitter des honoraires, ni lancer le préavis de trois mois, ce qui reviendrait à payer une petite fortune pour un appartement au sein duquel je n'aurai même pas pris les clés (c'était pour lundi 7 mars !).

Pour l'instant, j'ai fait opposition aux chèques (pour le proprio - 1er mois + dépôt de garantie et honoraires d'agence) et ai fait part de mon intention de ne plus prendre l'appartement à l'agence, qui "réfléchit". Je réfléchis aussi du coup :)

Quels sont vos conseils, avis ?
Merci !

3 Reco 05/03/2011 à 16:36 par marc19

otez moi d'un doute ? Votre banque a accepté de faire opposition des chèques que vous avez émis sous prétexte que vous avez changé d'avis !
mmmmmmmmmm ! c'est qui cette banque ?
Ou alors vous avez fait une fausse déclaration de perte ou vol ? sauf que si les chèques sont remis , vous allez vous retrouver dans le KAKA .

3 Reco 05/03/2011 à 16:48 par francois33

Ma banque les a rangé dans la case "perte", tout en sachant la raison de l'opposition. C'était presque un conseil de sa part, même si c'est moi qui ai dit "perte" au final.
C'est si grave ?

Au fait, le fait que je détienne les originaux du bail devrait me permettre de tout faire sauter non ?
Une photocopie a-t-elle de la valeur ?

Message edité 05/03/2011 à 16:51
4 Reco 05/03/2011 à 18:47 par marc19

Légalement, il n'y a que 4 raisons possibles pour faire opposition d'un chèque.

Le vol, la perte, l'utilisation frauduleuse, redressement ou liquidation judiciaire du porteur .

Je doute que la banque ne vous ait pas mis en garde .....................et , au contraire, abondé dans votre sens se rendant complice d'une escroquerie relative à une rétractation .......

La punition , si tout cela est avéré , pourrait être de 1 à 5 ans d'emprisonnement et de 450 à 375000 euros d'amende .

Perso, si vous permettez , je vous confierais pas mon portefeuille et pour votre banque , c'est pas mieux ....................

0 Reco 05/03/2011 à 18:53 par marc19

En fait pour aller au fond des choses, vous cherchez dans ce forum un peu de soutien ........................peut- être pour déculpabiliser , cela prouve que vous n'êtes pas foncièrement mauvais , seulement malhonnête , désolé .

0 Reco 05/03/2011 à 19:26 par francois33

Je m'amuserai à aller sur Internet pour raconter des mensonges... Un conseiller bancaire au téléphone m'a dit "si vous voulez vous opposer, je ne peux prendre que le motif de perte ; vous dites que le chèque n'est pas arrivé à destination". Par respect pour ma banque, je m'interdirai bien de la citer.

Ensuite,2ème point :
à 2 jour près, j'étais certain de ne pas signer (un petit délai de rétractation m'aurait permis d'être dans les clous.. Dommage et étrange que ça n'existe pas pour la location). Concrètement, le marché de la location à Paris est tellement sous tension que les locataires sont constamment sous pression et vulnérables...
Je ne trouve pas ça illégitime de chercher à récupérer (encore une fois, à 2 jours près.... aucun pb), près de 900 € d'honoraires+ potentiellement 3mois de loyer (durée du préavis normal) soit près de 3000€ pour un appartement dont je ne prendrais même pas les clés...
Peut-être est ce une petite somme pour vous qui êtes toujours "dans le bon droit". Je rappelle que l'esprit du Droit doit servir avant tout les intérêt de tous et d'être juste...

Je ne cherche qu'à essayer de sauver qqchose, voire meme aller vers l'amiable. Après, je me demande si le fait que mon garant (paternel) ayant les 3 contrats de location originaux dans les mains ne suffit pas pour tout annuler.
A priori, je me dis, que si on écrit manuscritement 3 fois la même chose, c'est que l'original vaut bien plus que la photocopie.

Merci d'être plus "raisonné" et "ouvert" quant à ce qui est "honnête" ou pas.
Je ne crois pas que le propriétaire (couvert encore par le préavis de l'ancien locataire) ou l'agence soient véritablement autant touchés que moi par ce micro-incident (pour eux)...

4 Reco 05/03/2011 à 20:30 par marc19

Svp, n'en rajoutez pas pour tenter de vous justifier, vous êtes indéfendable d'ailleurs on se bouscule pas pour abonder dans votre sens ..............
Maintenant faites ce que vous voulez mais je souhaite que l'Agence fasse valoir ses droits ..........................en éméttant vos chèques , ce qui va démasquer la supercherie ........................une visite devant un tribunal vous ferait le plus grand bien ..........................................

1 Reco 05/03/2011 à 22:01 par francois33

Ok, merci.
Donc, je dois payer (au moins m'exposer) 3000 euros pour avoir un appartement pendant trois mois dont je ne veux pas.
C'est ça qui est normal pour vous.

je demandais un conseil, un coup de main, pas un jugement de valeur à deux balles, dont honnêtement, je me fiche royalement... (on est loin du conseil juridique!)

4 Reco 06/03/2011 à 08:03 par marc19

Pour vous donner des conseils , il est trop tard, vous avez pris des initiatives contestables (le mot est faible) auprés de la banque .
L'orsque l'on fait une "boulette", on n'essaye pas de faire porter le chapeau aux autres .
En principe, l'orque l'on s'engage en apposant sa signature sur un document, il est de bon ton de l'honorer .
Réfléchir avant d'agir est également indispensable .
Vous avez pris cette affaire par le plus mauvais bout , alors que faire appel au bon sens aurait amené à un arrangement amiable .......................

2 Reco 06/03/2011 à 08:28 par marc19

Un peu de lectureVotre texte à lier...

1 Reco 07/03/2011 à 19:03 par francois33

Bon, juste pour infos et donner à certains de quoi relativiser :
l'agence me rend tous mes chèques ; il me restera une centaine d'euros à charge, en titre d'honoraires.

Je préfère également l'amiable, mais si l'agence ne souhaitait pas d'amiable, elle aurait déjà pu encaisser 1900€ de chèques, mon opposition se justifiait par cette menace directe.

3 Reco 07/03/2011 à 20:40 par b2iret8te

Franchement tout cela n'est pas joli, joli de votre part. J'espère au moins que ce qu'on vous a dit sur ce forum vous servira de leçon car croyez moi, si j'avais été à la place de l'agence, vous ne l'emportiez pas au paradis;

3 Reco 07/03/2011 à 21:04 par francois33

lol ok.
3000 € pour un appart que je ne peux pas prendre.
Pour le paradis, je crois bien heureusement que ce n'est pas votre tolérance/ouverture d'esprit qui décidera de mon destin...
Je ne m'inquiète pas pour l'agence ou le proprio, ils le reloueront dans les 15 jours sans aucun pb (appart sur Paris, c'est déjà jackpot pour le propriétaire).

Votre logique m'épate : c'est mieux de mettre quelqu'un dans une bonne merde (3000€, c'est la moitié de mes sous de côté) pour une simple signature deux jours auparavant que de destiner l'appart à quelqu'un qui en aura vraiment besoin (et y en a des gens qui cherchent !) quant à l'agence, elle perd un peu de temps, mais touchera 100€ de ma part et les honoraires du futur locataire. Quant au proprio, il est encore couvert par le préavis du locataire précédent.. Et honnêtement, il est propriétaire, donc bien plus riche que les locataires..

Et surtout, vous allez jusqu'à m'insulter de malhonnête (j'ai prévenu l'agence de suite), mauvais, pas destiné au paradis (c'est une expression forte quand même !)...

Sans doute n'avez-vous jamais été dans un statut plus ou moins précaire.. généralement, c'est le cas de ceux qui déifient le Droit (souvent au bénéfice des mieux lotis).

2 Reco 07/03/2011 à 21:10 par MisterHadley

"tout m'est dû et c'est bien normal"...

Tsss...

0 Reco 07/03/2011 à 21:21 par Bernie

Bof, il a simplement reconnue avoir fait une boulette, tout en sortant la gros artillerie aérienne pour que l'on ne touche pas à sa fortune perso..

4 Reco 07/03/2011 à 21:26 par MisterHadley

Ca démontre surtout l'irresponsabilité de la démarche et de la personne...

Je trouve ça des plus inquiétants, vu que le nombre d'auteurs de "boulettes" a très sérieusement tendance à gangrainer nos sociétés actuelles...

Maintenant, il serait donc de bon ton de commettre un acte illégal parce que l'on estimerait, et de soi-même biensur, que "c'est mieux"...

Pourquoi pas de chaleureuses félicitations, tant qu'on y est..?

Lamentable...

2 Reco 07/03/2011 à 21:36 par Bernie

L'évolution d'une société se disant responsable tend vers une société procédurière.

La faculté de la remise en cause de soi sera bientôt le 8ème péché capital..

3 Reco 07/03/2011 à 21:42 par MisterHadley

L'irresponsabilité, la négation, la mauvaise foi avérée, et , entre autres niaiseries, en plus des carences graves et manifestes d'éducation, cet étonnant mélange d'arrogance juvénile, de réelle prétention, d'orgueil véritablement mal placée doublée de tendances viscéralement anarchistes de salon boboïsés, me paraissent pourtant bien plus tenir la corde, moi...

Message edité 07/03/2011 à 21:43
2 Reco 07/03/2011 à 21:49 par francois33

Je n'ai jamais dit que j'étais pas "en tort au niveau du droit" (s'il faut me remettre en cause, sur ce point, cela ne me pose aucun pb) ; simplement, j'ai demandé conseil pour chercher à me défendre et minimiser mes pertes... (là, normalement, les amoureux du Droit et des Contrats sont d'accord, je cherchais un avocat qui pourrait m'invoquer un vice de forme ou encore une manière de s'en sortir correctement).

Encore une fois 3000 euros (!!!) ou même 1000 euros me parait singulièrement excessif pour un bail que je ne prends pas. Je suis épaté que cela ne vous dérange pas comme idée.

Alors peut-être suis-je un peu méprisable (bravo pour votre humilité encore une fois ; je mets ma main à couper que vous n'avez jamais eu de pb sérieux d'argent) de penser à sauver le tiers de ma fortune pour une signature qui n'engage pas d'honneur ou d'âme, mais juste un contrat économique (encore une fois, je me répète, dans un marché où le rapport O/D est totalement déséquilibré et largement en faveur de l'offre).

Je suis quand même légèrement stupéfait de votre prosternation envers le Dieu Droit, capitaliste de surcroit et votre haine de celui qui essaie non pas de s'y soustraire, mais de trouver la meilleure parade...

Je vais finir par croire que l'Agence m'a fait la charité à vous entendre..

2 Reco 07/03/2011 à 22:01 par MisterHadley

francois33a écrit : Je n'ai jamais dit que j'étais pas "en tort au niveau du droit" (s'il faut me remettre en cause, sur ce point, cela ne me pose aucun pb) ; simplement, j'ai demandé conseil pour chercher à me défendre et minimiser mes pertes... (là, normalement, les amoureux du Droit et des Contrats sont d'accord, je cherchais un avocat qui pourrait m'invoquer un vice de forme ou encore une manière de s'en sortir correctement).

Encore une fois 3000 euros (!!!) ou même 1000 euros me parait singulièrement excessif pour un bail que je ne prends pas. Je suis épaté que cela ne vous dérange pas comme idée.

Alors peut-être suis-je un peu méprisable (bravo pour votre humilité encore une fois ; je mets ma main à couper que vous n'avez jamais eu de pb sérieux d'argent) de penser à sauver le tiers de ma fortune pour une signature qui n'engage pas d'honneur ou d'âme, mais juste un contrat économique (encore une fois, je me répète, dans un marché où le rapport O/D est totalement déséquilibré et largement en faveur de l'offre).

Je suis quand même légèrement stupéfait de votre prosternation envers le Dieu Droit, capitaliste de surcroit et votre haine de celui qui essaie non pas de s'y soustraire, mais de trouver la meilleure parade...

Je vais finir par croire que l'Agence m'a fait la charité à vous entendre..
Calimero...

Sauf que tu as pourtant fait, et sciemment, une fausse déclaration à ta banque, et qu'en plus, d'après ce que tu dis, celle-ci couvre aussi ta fausse déclaration...

Donc, ce n'est pas une "parade" que tu cherches, mais à t'exonérer d'une fausse déclaration suite à ton irresponsabilité à signer plusieurs chèques pour ensuite, y faire frauduleusement opposition...

Et ce n'est pas un "jugement" de valeur, mais simplement les faits que tu auras, et de toi-même, relatés...

Je réitère donc ce que j'en pense très sérieusement, et je n'ai aucune honte à le penser sincèrement :

Lamentable..!

Contrairement à ce que tu tentes de faire croire, ce n'est pas toi qui aura tenté de te "protéger d'une menace" d'encaissement de ces chèques signés de ta propre initiative...

Tu n'auras pas non plus tenté une solution "amiable"...

La solution "amiable" aurait dû être tentée avant de faire de fausses déclarations afin de te soustraire par la "force" de tes obligations et responsabilités...

Tu auras donc choisi et encore une fois, de toi-même, de commettre un acte illégal et condamnable pour ensuite contraindre l'AI à t'exonérer de tes responsabilités et te redonner tes chèques, ce qui n'est pas du tout "amiable"...

Inquiétant... vraiment.

Message edité 07/03/2011 à 22:03
0 Reco 07/03/2011 à 22:34 par francois33

Et pourquoi il n'y a pas de délai de rétractation ?
Ces sommes suffisamment importantes devrait pouvoir protéger un peu mieux le consommateur que je suis.
J'ai été surpris d'apprendre que je n'avais pas 7 jours (comme une bonne partie de mon entourage d'ailleurs).

Je ne volais personne : je souhaitais juste annuler le contrat avant que le bail commence effectivement.. Si je n'avais pas fait opposition et que l'agence était rigoriste, c'était 1500€ qui y passaient. Encore une fois, c'est peut-être de l'argent de poche pour vous, pas pour moi. Et je ne vois absolument pas comment j'aurai pu les récupérer, même à l'amiable..
J'ai fait de l'amiable (appelé l'agence rapidement pour la prévenir) tout en me protégeant sur ce plan là, c'est tout. C'était bien ma première "fausse " opposition de toute ma vie. Et en quelque sorte, puisque pour moi le contrat s'annulait (garant qui ne signe pas et plus aucune volonté de ma part d'entrer dans l'appart, n'avais ni les clés, ni l'état des lieux), ces chèques n'avaient plus de raison d'être.

Bizarre quand même que ma banque me suggère la perte, alors que vous êtes aussi radicaux et accusateurs sur ce plan.

L'agence me les a rendus sans savoir l'opposition, donc en terme de pression, je n'ai pas l'impression d'y avoir été fort !

Rassurez-moi : vous n'êtes pas dans le monde de la justice, mais simplement des propriétaires ou des comptables ?

PS : en terme de conseils, vous ne m'en avez donné strictement aucun, à part celui-ci : "paie et assume ton contrat"... et quelques insultes d'une grande humilité.
Merci quand même

Message edité 07/03/2011 à 22:37
2 Reco 08/03/2011 à 07:38 par MisterHadley

Le choupinet voudrait un "délai de rétractation de sept jours" lorsqu'il signe un chèque...

Bah voyons...

Je suis ton boss, à la fin du mois, lorsque tu prétendras à un salaire, je vais donc avoir la même irresponsabilité que toi....

Je vais donc faire un chèque pour payer ton salaire, et te le donner ensuite...

... et, le lendemain, j'appellerai ma banque pour y faire une fausse déclaration, la banque engagera également sa responsabilité pour la couvrir, et, tout comme toi, je ferai donc "opposition" sur ton salaire...

Tout comme toi, je ne trouverai pas ça "illégitime"...

Et je dirai ensuite, pour fuir tout comme toi mes responsabilités, que je trouve inadmissible, ainsi que mon "entourage", qu'il n'y ait pas un "délai de rétractation de sept jours" afin de "protéger" le "consommateur" de salariés que je suis...

En bref, de pire en pire, là.

Si tu ne t'estimes pas suffisamment "protégé" lorsque tu signes un chèque, voir comme indiqué par toi-même, des chèques, il existe des mesures de "protection" pour les irresponsables afin qu'ils soient justement "protégés", notamment d'eux-mêmes et des conséquences tout aussi irresponsables de leurs actes...

De plus, et comme tu l'auras là aussi dit de toi-même, le secteur de la location est assez tendu comme ça pour savoir ce que l'on y fait...

Personne ne t'aura "obligé" à vouloir louer un logement...

Personne ne t'aura ensuite "obligé" à faire de fausses déclarations...

Et le pire du pire, c'est qu'en plus, ce serait toi la "victime"...

C'est d'une affligeante tristesse "humaine", là...

Je n'aimerais avoir un gamin comme toi, parce que je ne ferais alors que constater un monumental échec.

Pour moi, tout est dit, les caliméro, je ne peux vraiment pas les encadrer lorsqu'ils se foutent du monde à ce point-là.

Message edité 08/03/2011 à 07:44
2 Reco 08/03/2011 à 09:09 par francois33

Quand on ne maitrise pas les sujets, il est conseillé de ne pas s'exprimer :

- Mon employeur me paie pour une tâche déjà effectuée ou en grande partie entamée : il est déjà endetté au moment où il me donne mon chèque. Là, on parlait d'un bail, dont le premier jour n'avait pas encore commencé.

- Il y a des délais de rétractation pour l'achat immobilier, l'achat par correspondance, sans doute plein d'autres trucs "importants". Et pour plein d'achats particuliers, l'annulation est possible (moyennant une petite pénalité raisonnable), évidemment avant de "consommer le produit" (voyage, etc..). J'étais exactement dans ce cas là, la seule issue que vous proposiez et qui vous semble cohérente, c'est de payer (ou tout du moins d'être redevable sur le papier) 3 mois de loyer + honoraires pour un produit que je n'avais pas encore commencé à consommer !! Entre la rétractation gratuite, la mise en place d'une pénalité raisonnable (X% des honoraires + 15 jours de loyer par exemple), vous ne voyez aucune nuance.... Je trouve ça toujours admirable de votre part d'être braqué sur un Droit défaillant... et surtout de le supporter sans proposer aucune nuance, alternative.

- Sans doute, j'essaie de fuir mes responsabilités, parce qu'elles sont tout simplement "insupportables" (3000€ est loin d'être un coût raisonnable) et aussi tout simplement (mais ça vous ne l'avez même pas vu), parce que le contrat n'est pas totalement finalisé (pas de signature du garant). En plus, je détiens les 3 originaux, il me parait évident que c'était une piste à exploiter, pour éviter une pénalité totalement déraisonnable, quoique vous disiez. Votre vision de la justice des choses et votre capacité à nuancer, examiner la validité d'une sanction, me laissent globalement particulièrement pantois !!

- Je ne suis pas irresponsable (et ne cherche absolument pas à revendiquer ce statut), je cherche une solution. Je ferai remarquer également qu'il est recommandé dans nombre de cas (dont le mien, je pensais) d'aller vers un contentieux (si pas d'amiable possible). Si je pense que l'issue sera plus favorable que les "3000€", j'ai tout à fait la légitimité de le faire. Cela fait partie du Droit. Et le Droit me punira pour ma "fausse déclaration", qui ne choque pas tant que ça autour de moi, dans la vie réelle (y compris mon banquier).
Mais bon, votre relativement vue bornée et incompétence juridique montrent que vous oubliez ce type de paramètre et préférez m'accuser de "méchant, mauvais, de pire en pire, irresponsable, malhonnete, affligeant, tristesse humainen monumental échec pour mes parents.. et j'en passe des allusions sordides et de leur toujours grande humilité/nuance. Et particulièrement insultant pour moi, et maintenant, on s'attaque à mes parents ! (quelle élégance de la part des donneurs de leçons... J'en suis ébahi !)
Bref, je n'irai pas trop loin sur ce terrain là, mais l'étroitesse de votre esprit n'enlève pas à votre humanité, tout aussi misérable que la mienne, mais si je peux me permettre, beaucoup moins humaine, raisonnable... Un monde bien moral (coincé) et figé dans des valeurs rétrogrades et réactionnaires qu'est le votre... (je me lâche un peu quand même, marre de me faire insulter par des gens qui ont rien compris à ma demande et à la réalité des choses)

- Encore une fois, le secteur de la location est tendu dans un sens. C'est cool pour le proprio, il aura toujours des preneurs (d'où la déduction évidente que mon retrait du bail ne chagrine pas grand monde...)

- D'où je me déclare victime ? Je critique juste le bien fondé du droit (sans pour autant l'éclipser) sur ce point et cherche une solution à un pb où apparemment il y en a vu la réaction, sans doute bien plus professionnelle, que vous de l'agence.

J'aimerai bien savoir qui vous êtes, vous ne répondez pas à cette question que je pose depuis plusieurs messages.. Sans doute suis-je dans le vrai. Hum, et sans aucune hésitation, vous êtes de droite, extrême droite !

0 Reco 08/03/2011 à 09:41 par b2iret8te

Ce que je vous reprochais est d'avoir fait opposition à votre chèque pour des raisons fallacieuses et contraire à la loi. Un chèque vaut exactement un paiement en espèces sonnantes et trébuchantes. Or signer un chèque et puis demander une opposition à votre banque qui se fait complice de votre fausse déclaration est honteux.
En ce qui me concerne, je suis prof et pas vraiment de droite. Si je suis propriétaire et que je loue, croyez-moi, j'ai simplement économisé et investi au bon moment. C'est tout. Mais j'ai toujours honoré ma signature.De plus, que veut dire votre commentaire? Si vous voulez insinuer que quelqu'un de gauche aurait une morale plus souple que quelqu'un de droite, vous insultez la gauche.

2 Reco 08/03/2011 à 10:25 par MisterHadley

Le grand "responsable" qui se permet de faire le fière n'a toujours pas compris que le "problème" n'est pas le bail, mais les chèques qui, eux, ne sont pas un contrat, mais un titre de paiement.

Il n'y a qu'à lire ton message initial pour y lire très clairement ta volonté délibérée de te soustraire à tes responsabilités, et le faire illégalement.

Dis tout ce que tu voudras, ce qui est fait est fait.

Tu es irresponsable, malhonnête, et en plus, tu estimes complètement normal de faire de fausses déclarations sciemment, et de commettre ainsi un acte illégal, qui, de surcroit, est pourtant réprimandé, passible de condamnation.

Dévies le "sujet" autant que tu voudras, ça ne changera aucunement que tu es un pur produit du "tout m'est dû et c'est bien normal".

Assumes donc ta malhonnêteté au lieu de faire ta pauv'victime du système.

Message edité 08/03/2011 à 10:27
2 Reco 08/03/2011 à 10:32 par MisterHadley

Je cite :

" D'où je me déclare victime ? Je critique juste le bien fondé du droit (sans pour autant l'éclipser) sur ce point et cherche une solution à un pb où apparemment il y en a vu la réaction, sans doute bien plus professionnelle, que vous de l'agence."

Quelqu'un qui fait sciemment une fausse déclaration, passible de condamnation, est-il légitime à critiquer le "bien-fondé" du droit qu'il bafoue lui-même très complaisamment lorsque ça l'arrange à des fins d'intérêts purement personnels..?

Tout est dit.

0 Reco 08/03/2011 à 21:15 par francois33

Merci pour aide braquée en effet sur cette opposition et ignorant totalement les autres aspects du problème et de mes interrogations !
y a mon nom marqué sur mon chèque : le voleur que je suis n'est pas très difficile à retrouver... Le droit permet l'existence du contentieux et ne porte pas de jugement moral. Juste pour rire, je vais écrire qq adjectifs dont on m'a gracieusement qualifié à cause de l'opposition (bref, une histoire de papier et d'argent, contrats...où la rupture de bail se défend et pourrait être même possible - je rappelle que le garant n'a pas signé et que le 1er jour du bail n'avait pas commencé) :
- honteux,
- malhonnête
- scandaleux
- irresponsable (pas compris pourquoi ; j'ai fait mon opposition de manière respnsable)
- carence en matière d'éducation (sympa pour mes parents, qui même si c'était vrai, ne sont plus vraiment responsables de mes actes et sont donc enchantés d'être insultés par des inconnus à la vision sommaire)
- affligeante tristesse humaine
- choupinet
- Calimero (je demandais juste un conseil !)
- faits lamentables et inquiétants (je suis un dangereux criminel psychopathe en perspective ?! lol )

Enfin, la meilleure tirade haineuse :
"L'irresponsabilité, la négation, la mauvaise foi avérée, et , entre autres niaiseries, en plus des carences graves et manifestes d'éducation, cet étonnant mélange d'arrogance juvénile, de réelle prétention, d'orgueil véritablement mal placée doublée de tendances viscéralement anarchistes de salon boboïsés,"
(forte celle là ! Heureusement que je ne suis pas sensible à tes mots, sinon tu serais un grand criminel de dire des choses comme ça. Tu ne sais pas quelle est la personne en face, peut être dépressive..)

Pour info, j'ai 27 ans. Anarchiste et boboïsé, c'est un sacré mélange ! Ca me semble juste un peu antinomique.

Lisez Zola, regardez l'actualité (et tous les "vrais" voleurs), ça vous fera relativiser et employer dans une meilleure mesure les mots.

J'ai quand même le droit de "flipper" de me faire encaisser 1/4 de ma forturne personnelle pour un truc que je ne consommerai pas et que le vendeur n'aura aucun pb à revendre à qqun d'autre.. (impact minime pour lui...). Sans opposition, je prenais un risque énorme évident. Je ne veux pas être la bonne poire dans un monde où c'est si facile de le devenir.

Enfin bon, ce n'est pas grave : vos avis nuancés ont sans doute raison à 100% ... (je n'ai presque vu, excepté Mr le Prof, comme mon père, mauvais éducateur d'après certains d'entre vous, que des messages haineux).

gauche = morale plus souple , ça me parait une évidence. Faites un sondage dans la rue... vous verrez. et aussi à gauche, on défend plutôt les locataires, qui se font "exploiter" par les propriétaires : en effet, ils tirent une plus-value du locataire, qui ne possède souvent pas grand chose tandis que le propriétaire possède sa maison/appart et des biens qu'il loue, le vilain capitaliste. (vision simplifiée traditionnelle de gauche).

Et désolé, non, je ne ressens pas d'honneur à signer des papiers.. Pour moi, c'est un peu au-dessus des relations marchandes l'honneur. Enfin, chacun voit midi à sa porte pour ce qui est de la morale, ce n'est pas nouveau.

et je n'ai pas la réputation d'être un profiteur ou pique assiette ou je ne sais quoi d'autre.. Simplement quand je me sens dans une bonne merde, je cherche à m'en sortir et me défendre peut être pas avec les meilleurs moyens, mais avec ceux qui me semblent les plus efficaces (et qui bien sûr ne font de mal à personne.. une agence n'est pas une personne, que je sache). Et là, l'opposition était évidente (et je ne soupçonnais pas qu'elle était "aussi" grave avant de l'avoir faite - après en avoir discuté avec mon banquier).

Pour conclure, comme prévu, les agents immo (par ailleurs très gentils et compréhensifs) m''ont dit qu'ils avaient déjà 4 dossiers dont certains "comestibles" au goût du propriétaire pour reprendre l'appart. Avec mes 100€, ils ont gagné un petit bonus,... sans doute, mon histoire a un peu nui dans leur relation avec le proprio. Enfin voilà, les impacts sont mineurs de ce côté et feront un heureux avec le futur locataire.

Message edité 08/03/2011 à 21:23
0 Reco 08/03/2011 à 21:24 par francois33

Happy end !

0 Reco 08/03/2011 à 21:29 par MisterHadley

francois33a écrit : Happy end !Pas si vite, mon garçon... =)

2 Reco 08/03/2011 à 21:58 par MisterHadley

francois33a écrit : Merci pour aide braquée en effet sur cette opposition et ignorant totalement les autres aspects du problème et de mes interrogations !
y a mon nom marqué sur mon chèque : le voleur que je suis n'est pas très difficile à retrouver... Le droit permet l'existence du contentieux et ne porte pas de jugement moral. Juste pour rire, je vais écrire qq adjectifs dont on m'a gracieusement qualifié à cause de l'opposition (bref, une histoire de papier et d'argent, contrats...où la rupture de bail se défend et pourrait être même possible - je rappelle que le garant n'a pas signé et que le 1er jour du bail n'avait pas commencé) :
- honteux,
- malhonnête
- scandaleux
- irresponsable (pas compris pourquoi ; j'ai fait mon opposition de manière respnsable)
- carence en matière d'éducation (sympa pour mes parents, qui même si c'était vrai, ne sont plus vraiment responsables de mes actes et sont donc enchantés d'être insultés par des inconnus à la vision sommaire)
- affligeante tristesse humaine
- choupinet
- Calimero (je demandais juste un conseil !)
- faits lamentables et inquiétants (je suis un dangereux criminel psychopathe en perspective ?! lol )

Enfin, la meilleure tirade haineuse :
"L'irresponsabilité, la négation, la mauvaise foi avérée, et , entre autres niaiseries, en plus des carences graves et manifestes d'éducation, cet étonnant mélange d'arrogance juvénile, de réelle prétention, d'orgueil véritablement mal placée doublée de tendances viscéralement anarchistes de salon boboïsés,"
(forte celle là ! Heureusement que je ne suis pas sensible à tes mots, sinon tu serais un grand criminel de dire des choses comme ça. Tu ne sais pas quelle est la personne en face, peut être dépressive..)

Pour info, j'ai 27 ans. Anarchiste et boboïsé, c'est un sacré mélange ! Ca me semble juste un peu antinomique.

Lisez Zola, regardez l'actualité (et tous les "vrais" voleurs), ça vous fera relativiser et employer dans une meilleure mesure les mots.

J'ai quand même le droit de "flipper" de me faire encaisser 1/4 de ma forturne personnelle pour un truc que je ne consommerai pas et que le vendeur n'aura aucun pb à revendre à qqun d'autre.. (impact minime pour lui...). Sans opposition, je prenais un risque énorme évident. Je ne veux pas être la bonne poire dans un monde où c'est si facile de le devenir.

Enfin bon, ce n'est pas grave : vos avis nuancés ont sans doute raison à 100% ... (je n'ai presque vu, excepté Mr le Prof, comme mon père, mauvais éducateur d'après certains d'entre vous, que des messages haineux).

gauche = morale plus souple , ça me parait une évidence. Faites un sondage dans la rue... vous verrez. et aussi à gauche, on défend plutôt les locataires, qui se font "exploiter" par les propriétaires : en effet, ils tirent une plus-value du locataire, qui ne possède souvent pas grand chose tandis que le propriétaire possède sa maison/appart et des biens qu'il loue, le vilain capitaliste. (vision simplifiée traditionnelle de gauche).

Et désolé, non, je ne ressens pas d'honneur à signer des papiers.. Pour moi, c'est un peu au-dessus des relations marchandes l'honneur. Enfin, chacun voit midi à sa porte pour ce qui est de la morale, ce n'est pas nouveau.

et je n'ai pas la réputation d'être un profiteur ou pique assiette ou je ne sais quoi d'autre.. Simplement quand je me sens dans une bonne merde, je cherche à m'en sortir et me défendre peut être pas avec les meilleurs moyens, mais avec ceux qui me semblent les plus efficaces (et qui bien sûr ne font de mal à personne.. une agence n'est pas une personne, que je sache). Et là, l'opposition était évidente (et je ne soupçonnais pas qu'elle était "aussi" grave avant de l'avoir faite - après en avoir discuté avec mon banquier).

Pour conclure, comme prévu, les agents immo (par ailleurs très gentils et compréhensifs) m''ont dit qu'ils avaient déjà 4 dossiers dont certains "comestibles" au goût du propriétaire pour reprendre l'appart. Avec mes 100€, ils ont gagné un petit bonus,... sans doute, mon histoire a un peu nui dans leur relation avec le proprio. Enfin voilà, les impacts sont mineurs de ce côté et feront un heureux avec le futur locataire.
Reprenons, je cite :

"y a mon nom marqué sur mon chèque : le voleur que je suis n'est pas très difficile à retrouver... Le droit permet l'existence du contentieux et ne porte pas de jugement moral. Juste pour rire, je vais écrire qq adjectifs dont on m'a gracieusement qualifié à cause de l'opposition (bref, une histoire de papier et d'argent, contrats...où la rupture de bail se défend et pourrait être même possible - je rappelle que le garant n'a pas signé et que le 1er jour du bail n'avait pas commencé) "

Heureusement qu'en plus, tu ne signes pas les chèques des autres..!!!!

Et en plus de ton nom sur les titre de paiements, il y avait donc aussi ta signature lorsque tu les as donc émis, nous sommes donc bien d'accord.

On continue :

"faits lamentables et inquiétants (je suis un dangereux criminel psychopathe en perspective ?! lol )"

Juste un irresponsable malhonnête, et qui s'en vante, en plus, en estimant que c'est normal...

La suite:

"Enfin, la meilleure tirade haineuse :
"L'irresponsabilité, la négation, la mauvaise foi avérée, et , entre autres niaiseries, en plus des carences graves et manifestes d'éducation, cet étonnant mélange d'arrogance juvénile, de réelle prétention, d'orgueil véritablement mal placée doublée de tendances viscéralement anarchistes de salon boboïsés,"
(forte celle là ! Heureusement que je ne suis pas sensible à tes mots, sinon tu serais un grand criminel de dire des choses comme ça. Tu ne sais pas quelle est la personne en face, peut être dépressive..)"

La "tirade haineuse" n'est que le constat des mentalités actuelles donc toi-même démontre la splendide démonstration...

... tu t'y es de plus reconnu, ce qui la confirme, de surcroit... ;)

Que tu sois dépressif, franchement, je m'en tape complètement.

Tu ne sais pas qui tu as en face de toi non plus, même si tu penses l'inverse...

Je cite encore :

"Pour info, j'ai 27 ans. Anarchiste et boboïsé, c'est un sacré mélange ! Ca me semble juste un peu antinomique.

Lisez Zola, regardez l'actualité (et tous les "vrais" voleurs), ça vous fera relativiser et employer dans une meilleure mesure les mots"

J'en ai dix de plus, suis chef d'entreprise, et accessoirement, l'un des meilleurs stratèges du monde actuellement en activité...

Et l'auteur que je fus jadis aura lu Zola, malgré ta certitude juvénile de l'inverse, et sait faire la différence avec ce mot pompeux que tu auras utilisé, à savoir "antinomique" alors que, pourtant du haut de tes 27 ans de "bonhomme", tu seras justement passé à coté de la mise en exergue de djeuns en pur carton comme toi, qui pense être en mesure de réinventer virtuellement la roue, de par leurs "idées" révolutionnaires prémachés par d'autres et vaguement remasterisées dans leurs têtes "de gauche" manipulés...

Je cite la suite:

"Et désolé, non, je ne ressens pas d'honneur à signer des papiers.. Pour moi, c'est un peu au-dessus des relations marchandes l'honneur. Enfin, chacun voit midi à sa porte pour ce qui est de la morale, ce n'est pas nouveau."

Il n'y a que toi qui parle "d'honneur"...

Déjà que tu estimes "légitime" de faire de fausses déclarations pour les chèques que tu émets, ne compliquons donc pas plus ce que tu n'auras toujours pas assimilé, à savoir, être responsable de ses actes et engagements, particulièrement à 27 ans...

De plus, tu n'avais pas besoin de préciser ce point, tous l'auront bien compris dès ton tout premier message.

Quant à la suite finale, que dire...

Toi qui, comme tu l'auras suggéré, sait bien mieux que moi de quoi tu parles, saura donc que des banques auront été condamné pour ce genre "conseil" foireux, surtout dans l'immobilier...

Ta réputation... :) franchement, sur une page virtuelle, tu crois que ça intéressera quelqu'un puisque par définition, personne ne te connait et que tout le monde se tape bien de savoir ce que pourrait être dans la vie ta "réputation"..?

J'ai comme qui dirait un doute... =)

Enfin, ton "happy end" est une fois de plus affligeant, vu que pour toi, c'est trop tard... tu n'as pas la capacité comportementale pour te rendre réellement compte du 'problème" de ce type de raisonnement et d'attitude...

Et l'ennui, c'est que tu es très loin, mais vraiment très loin, d'être le seul à avoir ces carences-là...

Elles se retrouvent de plus en plus et dans pratiquement tous les secteurs de nos sociétés...

Et ça, c'est un vrai problème...

Sur ce...

... bonne nuité, choupinet... ;)

0 Reco 08/03/2011 à 22:36 par francois33

A mon tour de citer :)MisterHadleya écrit : Reprenons, je cite :

"y a mon nom marqué sur mon chèque : le voleur que je suis n'est pas très difficile à retrouver... Le droit permet l'existence du contentieux et ne porte pas de jugement moral. Juste pour rire, je vais écrire qq adjectifs dont on m'a gracieusement qualifié à cause de l'opposition (bref, une histoire de papier et d'argent, contrats...où la rupture de bail se défend et pourrait être même possible - je rappelle que le garant n'a pas signé et que le 1er jour du bail n'avait pas commencé) "

Heureusement qu'en plus, tu ne signes pas les chèques des autres..!!!!
--> utilité du commentaire ?

Et en plus de ton nom sur les titre de paiements, il y avait donc aussi ta signature lorsque tu les as donc émis, nous sommes donc bien d'accord.
--> ok

On continue :

"faits lamentables et inquiétants (je suis un dangereux criminel psychopathe en perspective ?! lol )"

Juste un irresponsable malhonnête, et qui s'en vante, en plus, en estimant que c'est normal...
--> si je me suis vanté, c'est bien involontairement.. c'est plus de l'explication de mon point de vue ; pour l'irreponsable malhonnête, non non, je revendique être responsable. malhonnête, bon...


La suite:

"Enfin, la meilleure tirade haineuse :
"L'irresponsabilité, la négation, la mauvaise foi avérée, et , entre autres niaiseries, en plus des carences graves et manifestes d'éducation, cet étonnant mélange d'arrogance juvénile, de réelle prétention, d'orgueil véritablement mal placée doublée de tendances viscéralement anarchistes de salon boboïsés,"
(forte celle là ! Heureusement que je ne suis pas sensible à tes mots, sinon tu serais un grand criminel de dire des choses comme ça. Tu ne sais pas quelle est la personne en face, peut être dépressive..)"

La "tirade haineuse" n'est que le constat des mentalités actuelles donc toi-même démontre la splendide démonstration...
--> euh : le corbeau est le seul oiseau noir ; je vois un oiseau noir dans le ciel ; cet oiseau est donc un corbeau --> ça c'est une démonstration

... tu t'y es de plus reconnu, ce qui la confirme, de surcroit... ;)
--> interprétation excessive bis

Que tu sois dépressif, franchement, je m'en tape complètement.
--> j'ai bien remarqué que tu étais plus branché contrat qu'humanité

Tu ne sais pas qui tu as en face de toi non plus, même si tu penses l'inverse...

Je cite encore :

"Pour info, j'ai 27 ans. Anarchiste et boboïsé, c'est un sacré mélange ! Ca me semble juste un peu antinomique.

Lisez Zola, regardez l'actualité (et tous les "vrais" voleurs), ça vous fera relativiser et employer dans une meilleure mesure les mots"

J'en ai dix de plus, suis chef d'entreprise, et accessoirement, l'un des meilleurs stratèges du monde actuellement en activité...
--> no comment sur l'humilité de ton propos ! Qu'est ce que tu fous ici à répondre à un pauvre mec comme moi alors que tu es un bigboss ?

Et l'auteur que je fus jadis aura lu Zola, malgré ta certitude juvénile de l'inverse, et sait faire la différence avec ce mot pompeux que tu auras utilisé, à savoir "antinomique" alors que, pourtant du haut de tes 27 ans de "bonhomme", tu seras justement passé à coté de la mise en exergue de djeuns en pur carton comme toi, qui pense être en mesure de réinventer virtuellement la roue, de par leurs "idées" révolutionnaires prémachés par d'autres et vaguement remasterisées dans leurs têtes "de gauche" manipulés...

--> bon, je n'ai aucune prétention dans mes propos... tout le monde est le prémaché de qqun de toute façon.

Je cite la suite:

"Et désolé, non, je ne ressens pas d'honneur à signer des papiers.. Pour moi, c'est un peu au-dessus des relations marchandes l'honneur. Enfin, chacun voit midi à sa porte pour ce qui est de la morale, ce n'est pas nouveau."

Il n'y a que toi qui parle "d'honneur"...
--> relis; je ne réponds pas qu'à tes commentaires, illustre stratège

Déjà que tu estimes "légitime" de faire de fausses déclarations pour les chèques que tu émets, ne compliquons donc pas plus ce que tu n'auras toujours pas assimilé, à savoir, être responsable de ses actes et engagements, particulièrement à 27 ans...
--> si, si je suis responsable, je te promets ! J'ai juste préféré la voie de l'amiable et à défaut de résolution amiable, le contentieux. Encaisser mes chèques, c'était déjà "hors-amiable" pour moi. J'aurai bien sûr assumé les conséquences si tout cela s'était mal passé : je ne vois pas en quoi ça m'interdit de demander conseil

De plus, tu n'avais pas besoin de préciser ce point, tous l'auront bien compris dès ton tout premier message.
--> pour vous donner raison de temps en temps

Quant à la suite finale, que dire...

Toi qui, comme tu l'auras suggéré, sait bien mieux que moi de quoi tu parles, saura donc que des banques auront été condamné pour ce genre "conseil" foireux, surtout dans l'immobilier...

--> non, je découvre, d'où mon post initial


Ta réputation... :) franchement, sur une page virtuelle, tu crois que ça intéressera quelqu'un puisque par définition, personne ne te connait et que tout le monde se tape bien de savoir ce que pourrait être dans la vie ta "réputation"..?

--> c'est juste pour refroidir certaines critiques morales dont certains, dont toi, ne se sont pas privés. pour expliquer pourquoi je ne les prends pas au sérieux.. (ce n'est pas par prétention) La vie réelle ne m'a jamais critiqué comme ça.

J'ai comme qui dirait un doute... =)

Enfin, ton "happy end" est une fois de plus affligeant, vu que pour toi, c'est trop tard... tu n'as pas la capacité comportementale pour te rendre réellement compte du 'problème" de ce type de raisonnement et d'attitude...
--> ironie, tu connais ?

Et l'ennui, c'est que tu es très loin, mais vraiment très loin, d'être le seul à avoir ces carences-là...

Elles se retrouvent de plus en plus et dans pratiquement tous les secteurs de nos sociétés...

Et ça, c'est un vrai problème...

les actes-pensées des gens sont souvent les reflets/conséquences des sociétés qui les ont éduquées. Tout est lié.
Sur ce...

... bonne nuité, choupinet... ;)
--> bonne nuitée bis, ptit coquin.

Message edité 08/03/2011 à 22:40
2 Reco 09/03/2011 à 07:03 par marc19

Revenons aux faits ,
Votre PREMIERE réaction a été de foncer à la banque pour faire une opposition frauduleuse ? à cette question, vous avez répondu , OUI .
Vous êtes vous interroger pour "faire sauter" selon votre expression le contrat de bail , en toute illégalité , la réponse est OUI .
Votre "statut" d'anarchiste boboisé suffit à vous classer dans la catégorie des "glandeurs" peu recommandable au vu de la réponse aux 2 questions ci-dessus .
Et tout ce que vous pourrez dire ne convainc personne , sauf vous ..........

1 Reco 09/03/2011 à 08:57 par francois33

C'est bien le principal.!

"sauter" le plus légalement possible bien sûr. si c'est illégal, c'est sensé me retomber dessus... Je ne pense pas avoir manipulé ou chercher à déguiser qqchose.

3 Reco 09/03/2011 à 09:05 par MisterHadley

MsieurDames... et autre choupinet en carton, bien l'bonjour...

On va faire vite, parce que les psychotiques irresponsables du moment ont tendances à s'enliser dans l'pathos... =)

Mais comme il faut bien terminer l'PDF, hein... voila, quoi...

Un cas d'école de plus, là... =)

Allons-y:

--> utilité du commentaire ?

Oui, particulièrement à la lecture de tes "brillants" exploits, surtout, c'est plutôt pertinent de te reconnaitre au moins quelque chose, à savoir que tu ne vas quand même pas jusqu'à signer les chèques des autres...

--> si je me suis vanté, c'est bien involontairement.. c'est plus de l'explication de mon point de vue ; pour l'irreponsable malhonnête, non non, je revendique être responsable. malhonnête, bon...

Que tu reconnaisses tes tords et autres travers, peu importe, il suffit de te lire pour les constater, donc...

Surtout que tu continues à t'enfoncer dans la mauvaise foi la plus absolue, te contredisant ainsi toi-même, Mossieur le "responsable qui ne s'en vante pas".

--> euh : le corbeau est le seul oiseau noir ; je vois un oiseau noir dans le ciel ; cet oiseau est donc un corbeau --> ça c'est une démonstration

Le corbeau n'étant pas le seul oiseau noir, en attendant c'est toi-même qui aura choisi de t'exposer à la vue de toutes et tous...

Ne pas l'admettre est une nouvelle démonstration du déni de responsabilité de ta part...

--> interprétation excessive bis

Là, venant de ton "ouverture d'esprit" fabuleuse, surtout dans tes commentaires et autres certitudes "politiques" dès que quelqu'un dit "non" au sale gamin mal élevé que tu es, c'est l'hopital qui se fout de la charité..! =)

--> j'ai bien remarqué que tu étais plus branché contrat qu'humanité

Et là, par exemple, n'est-ce pas la démonstration de ma précédente remarque, entre autres..!?

Tsss... Mauvais, en plus, hein...

--> no comment sur l'humilité de ton propos ! Qu'est ce que tu fous ici à répondre à un pauvre mec comme moi alors que tu es un bigboss ?

1 - à ta différence, je n'ai pas à rougir de quoi que ce soit jusqu'ici... bien au contraire...
2 - Tu ne me connais pas, et ce n'est surement pas toi qui sera le plus habilité à émettre le moindre jugement, surtout virtuel... =)
3 - Il y a déjà bien longtemps que j'ai très largement gagné mes galons de "je m'la pète grave et je m'fout d'ta face si j'veux..."
4 - Vu que je travaille en exclusivité pour un seul et unique client, du bénévolat pour celles et ceux qui n'ont pas les moyens financiers de mon tarif horaire...
5 - Avec toi, de l'humanitaire... =)

--> bon, je n'ai aucune prétention dans mes propos... tout le monde est le prémaché de qqun de toute façon.

Si, si, il n'y a qu'à te lire, hein, c'est limpide...

Par contre, être aussi défaitiste intellectuellement, et à 27 ans, franchement... reprends-toi...

Et lorsque l'on dit avoir le droit de critiquer, etc, etc, admettre comme tu le fais n'avoir aucune initiative intellectuelle et idéologique, et/ ou créative, est d'une tristesse absolue... reprends-toi, que j'te dis...

--> relis; je ne réponds pas qu'à tes commentaires, illustre stratège

C'est fait, et je n'ai vu nul part un message de ma part affirmant que tu ne parlais qu'à moi... Sinon, je n'ai pas ta prétention, alors je laisse le coté "illustre" aux "tout m'est dû et c'est bien normal"...

Les meilleurs sont justement tout sauf "illustres"... et fuient comme la peste médias, pince-fesses et autres "lumières" à l'inverse des kéké... ;)

--> si, si je suis responsable, je te promets ! J'ai juste préféré la voie de l'amiable et à défaut de résolution amiable, le contentieux. Encaisser mes chèques, c'était déjà "hors-amiable" pour moi. J'aurai bien sûr assumé les conséquences si tout cela s'était mal passé : je ne vois pas en quoi ça m'interdit de demander conseil

On va pas répéter sans cesse la même chose sur la mauvaise foi, etc, etc, ce point nié a déjà été évoqué plusieurs fois, donc...

--> pour vous donner raison de temps en temps

Au moins, tu as des rêves, c'est déjà pas mal... :)

--> non, je découvre, d'où mon post initial

Merci de le préciser, parce que jusque là, on aurait donc pu se méprendre vu les leçons que tu donnes sur ce que tu dis maintenant "découvrir"...

--> c'est juste pour refroidir certaines critiques morales dont certains, dont toi, ne se sont pas privés. pour expliquer pourquoi je ne les prends pas au sérieux.. (ce n'est pas par prétention) La vie réelle ne m'a jamais critiqué comme ça

Là, nous rentrons dans la partie un tantinet intéressante :

En plus de ce complexe "moral" que tu ne cesses d'évoquer de toi-même, tu y admets que les rappels de la législation qui t'auront été faits ici à mainte reprises, tu ne les prends pas au sérieux... ce qui en plus de te contredire sur "je cherche juste un conseil, etc, etc", démontre que tu es bien un "tout m'est dû et c'est bien normal"...

Je rajouterai que le fait de préciser que l'on ne t'aurait supposément "dans la vie réelle jamais critiqué comme ça" est des plus révélateur :

Ca dénote que tu scindes la "vie réelle" de "ta vie virtuelle"... alors que l'une est une des composantes de l'autre, parmi un tas d'autres composantes, c'est à dire qu'il n'y a pas "deux vies" à avoir...

Ce qui dénote donc, puisque toi, tu admets ainsi "deux vies", que tu fais le kéké "dans ta vie virtuelle" alors que dans ta "vie réelle", tu n'es pas forcément celui qui donne le La... ;)

L'outil internet n'est qu'un outil, le prolongement de ta vie réelle, et non "une vie" à part entière et distincte...

Ca me fait toujours marrer les "personnages"... soyez donc vous même "virtuellement", ça ne grandira jamais personne de "s'inventer" une "vie virtuelle"...

Ce comportement est voué à l'échec, la "vie virtuelle" ainsi bidonnée ne pouvant JAMAIS se retrouver dans "la vraie vie" pour toutes celles et ceux qui sont des mythomanes...

Ex: ici, plein de fois, certains avaient émis l'idée, malgré les accrochages "bullesques" d'avant, de se rencontrer malgré tout, pour un resto ou une coupette de Champomy des grands vainqueurs...

Ca n'a jamais eu lieu, et ne peut avoir lieu dès lors qu'ils y a des "vies virtuelles"... et c'est bien dommage de s'enfermer soi-même dans une logique d'échec certain ainsi, non..?

Enfin, bref...

--> ironie, tu connais ?

Autant que tu n'auras connu jusqu'ici "humour", "humilité", et "autodérision"...

Tu devrais grave te détendre...

les actes-pensées des gens sont souvent les reflets/conséquences des sociétés qui les ont éduquées. Tout est lié.

Et vu que nous composons toutes et tous nos "sociétés", il serait donc bien temps d'arrêter de croire et d'inculquer aux, non pas forcément plus jeunes, mais aussi et surtout plus "faibles", que "tout leur est dû et c'est bien normal"...

Ceci dit, c'est déjà bien de reconnaitre que tu es un mal élevé... =)

Bon, sur ce...

... faut faire du chiffre, là, alors...

Ciao, ciao...

Message edité 09/03/2011 à 09:21
0 Reco 09/03/2011 à 09:06 par MisterHadley

francois33a écrit : C'est bien le principal.!

"sauter" le plus légalement possible bien sûr. si c'est illégal, c'est sensé me retomber dessus... Je ne pense pas avoir manipulé ou chercher à déguiser qqchose.
Va faire un gros bibi à la bernie, mets ton bonnet d'âne en restant une heure au coin, et on en parle plus... ;)

1 Reco 11/03/2011 à 11:03 par francois33

Coucou !

Le sketch continue. J'ai un problème avec mon nouveau propriétaire !
Je ne demande pas trop de conseils, vu que vous n'en donnez pas mais vais vous exposer la chose pour vous faire rire (enfin, j'espère !).

Avant tout, répondre en quelques lignes à Mr. One of the best world's master of strategy (désolé si mal traduit). Juste quelques lignes, puisqu'on va atteindre le stade "littérature" si on continue.
Alors, d'après ma lecture (donc d'après ta relative intolérance : une mauvaise lecture, car ma génération est dans l'ensemble "pourrie-gâtée" et croit que tout lui est dû - je n'adhére pas), je trouve que tu réponds soit :
- hors sujet/Mal(peut-être ma remarque était mal formulée) ou mal : cas de l'honneur, analyse de ma défaite intellectuelle, le corbeau est le seul oiseau noir était une hypothèse bien entendue farfelue, analyse de ma tension (hyper-détendue, je t'assure) jugements perpétuels de valeur, "mauvaise foi" : je n'en ai jamais fait preuve, je me doute bien que j'étais borderline au niveau juridique (avec en ma faveur, le fait que le garant n'ait pas signé, que je dispose des originaux et que le bail ne soit pas entamé, mais je ne sais pas la valeur exacte de ce point), je n'ai jamais reconnu être mal élevé.
- convaincante ! tu as raison pour vie privée/vie virtuelle, je me suis mal exprimé : disons plutôt que c'était la première fois de ma vie où je suis accusé d'être malhonnete; et pour la réponse sur "mes rêves" !

Nouveau problème, j'ai donc signé avec un autre propriétaire pour un appartement au rapport qualité/prix évident (même si cela reste dans les prix de marché). C'est une vieille dame de 80/85 ans, profil bourgeoise-noble, très catho, ...
- 3 semaines pour se décider à choisir parmi une soixantaine de dossiers (je suis l'élu parce que j'ai été "le meilleur" comme elle disait). Alors des dossiers légèrement excessifs :elle demandait livret de famille, attestation de sécu... j'ai rajouté mon CV et ma Journée d'appel de préparation à la Défense (elle a adoré, car ne savais pas que c'était obligatoire pour tous).
Bon admettons, c'est réglé
- mes garants, parents, ont du venir à province à 2 pour signer (ce qui nous embetait ..), on a mis 5 h à signer le bail.. (si si !) la lenteur était extraordinaire, l'état des lieux n'a meme pas pu être fait.
A la fin, je l'avais raccompagné, "pour me débarasser" de tout le barda d'affaires qu'elle avait amené (une table et des chaises pour signer) et être enfin chez moi. Le bail commencait le jour même.
J'ai les clés, les chèques sont encaissés. Il me manque simplement la clé de la boite aux lettres, la feuille double qui montre la caution solidaire et le débarassage du balcon, encombré par l'ancien parquet ayant subi un dégat des eaux 6 mois auparavant ("l'expert va passer" me dit-elle).

Bon, et là catastrophe : j'emménage mercredi. Elle téléphone à mon père, va voir la police et dit que j'ai tout volé : tous les papiers (en la raccompagnant, j'aurai fouillé dans ses sacs), les clés, et même des contrats de location vierges, que je suis un escroc, un voleur, que les gens sont horrifiés quand ils apprennent ce que j'ai fait, qu'il n'y a pas de bail, que je dois rendre les clés tout de suite, que je suis malhonnête (2ème fois de ma vie ! Youpi !) , qu'elle a fait une déclaration à la police, qu'il va se passer des choses, qu'elle s'en fout de mes chèques, qu'elle en veut pas de mon argent, qu'elle traite qu'avec des gens honnêtes, pas comme moi, que je suis extrêmement mal éduqué (mes parents apprécient), etc etc...
Bref, une paranoia et une scène incroyables. Mes collègues de bureau présents lors de notre conversation étaient stupéfaits. Une belle violence.

Bon, moi, je n'ai bien sûr strictement rien volé. J'ai mon contrat de location signé parfaitement de sa main (bien qu'il y ait des dizaines de phrases inutiles ajoutées ou des clauses hors sujet, car abusives, écrites par la proprio) et n'ai absolument pas l'intention de quitter l'appartement (recherche longue, je suis en règle et de bonne foi, et installé dans l'appart).

Je veux juste qu'elle débarasse le balcon (ou alors, je le ferai moi même), qu'elle me file la clé de la boite aux lettres, donne le reçu comme quoi mon père est garant, et qu'elle me laisse jouir de l'appartement comme toute location.

Je la vois ce soir, pour rendre les clés pour elle, pour lui remettre tout mon dossier et preuves du bail (photocopies) dans ses mains pour moi.
Et suivant comment ça tourne, poser une main courante pour me protéger un peu. J'ai prévénu les gardiens, mais ai peur qu'elle change la serrure et casse tout (je la sens capable), y compris le chat.

Tout comme la police lui a dit, je lui ai dit de venir accompagnée, pour avoir quelqu'un de "normal", raisonnable en face de moi. A priori l'âge lui fait perdre la tête.. Soit elle a perdu les papiers, soit elle ne veut plus de moi pour une raison que je ne connais pas (mais qui ne peut pas être liée à moi ! Je n'ai rien fait !)

Je vous vois déjà dire : " bien fait, il n'a que ce qu'il mérite". Bon si c'est le cas, par gentillesse, merci de ne pas le dire ! Le débat précédent est clos me semble-t-il et nous avons totalement résolu le pb à l'amiable avec l'agence.

BISOUS !

0 Reco 11/03/2011 à 11:49 par Bernie

Sapristi! Il t'en arrive des choses.... :(

T'aurais peut-être mieux fait de garder le précédent appart!

Enfin, c'est fait, c'est fait. Qui a signé le bail? La proprio sans intermédiaire d'une agence? A-t-elle des enfants? A-t-elle encaissé les chèques?

Message edité 11/03/2011 à 11:53
0 Reco 11/03/2011 à 12:19 par francois33

Comme tu dis.. M'enfin, je préfère toujours largement celui-là.

- tout le monde a signé le bail (garant, elle, moi).
- aucun intermédiaire (pas d'agence)
- chèques encaissés
- je ne sais pas pour les enfants (mais je lui ai proposé de venir avec qqun). Je me dis que ce n'est pas vraiment à moi de lui dire qu'elle n'a plus la capacité de gérer une location...

0 Reco 11/03/2011 à 12:36 par MisterHadley

Et en plus, même pas d'EDL d'entrée...

Tsss...

C'est Crop'inzuste... vraiment Crop'inzuste...

=)

0 Reco 11/03/2011 à 13:18 par francois33

J'ai cru comprendre qu'une absence d'EDL ne justifie pas une rupture de bail ; s'il n'y en a pas, c'est que par défaut, tout est "bon".

De toute façon, je vais lui faire un petit recommandé pour lui signifier ma version de l'EDL, qui ne sera pas vriament contestable, car tout est relativement nickel.

0 Reco 11/03/2011 à 13:26 par MisterHadley

francois33a écrit : J'ai cru comprendre qu'une absence d'EDL ne justifie pas une rupture de bail ; s'il n'y en a pas, c'est que par défaut, tout est "bon".

De toute façon, je vais lui faire un petit recommandé pour lui signifier ma version de l'EDL, qui ne sera pas vriament contestable, car tout est relativement nickel.
Le premier des pièges à déjouer dès le départ d'une location, est justement l'EDL d'entrée dans les lieux...

S'il y en a pas, le locataire est réputé avoir reçu le logement dans un état parfait...

Et c'est là que les proprios très peu scrupuleux se lachent ensuite, tout comme les AI de margoulins, c'est à dire qu'ils s'empresseront par contre de faire un EDL de sortie...

Et là, le locataire se fait littéralement matraquer financièrement, en ne revoyant, au mieux, pas son dépôt de garantie, au pire, se fait en plus facturer un tas de trucs de remise en état qu'il devra payer, faute d'avoir fait dans les règles un EDL d'entrée...

C'est un grand classique, ça, quand même...

Message edité 11/03/2011 à 13:27
0 Reco 11/03/2011 à 13:35 par francois33

Totalement d'accord avec toi : mais comme j'ai 7 jours, si je ne me trompe pas, pour envoyer "des compléments", c'est bon. De toute façon, il n'y a quasiment rien à redire, tout est propre.. (je n'ai vu que 2 carreaux au sol légèrement ébréchés)
Et puis au bout de 4h30 pour juste remplir le bail,... je commencais vraiment à saturer (elle aussi). Comme je voyais qu'il n'y avait pas d'enjeu important sur l'EDL, j'ai préféré clore l'entretien.

En fait, je crois juste qu'elle est presque folle, avec l'âge... (pas dans l'esprit à penser à l'EDL de sortie).
Au niveau du Droit, je me sens totalement en règle, il faudrait vraiment chercher la petite bête, dans un vice de forme/fond que je ne maitrise pas, pour faire sauter le bail.

On verra bien ce soir, j'ai décidé de venir avec qqun pour témoigner ultérieurement si besoin . Je crois bien que le seul objectif est de la calmer/faire revenir à la raison.
Pour les clés de la boite aux lettres, je crois bien que je peux rêver..

0 Reco 11/03/2011 à 13:51 par MisterHadley

Disons que si tout ça était bien vrai... ;)

Bah déjà, tu te plantes pour l'EDL d'entrée...

Pour y faire un "complément", faudrait déjà qu'il y en ait un à compléter, ce qui n'est pas le cas, donc aucune valeur...

Donc, tu es censé avoir reçu un appartement parfait...

Ce qui veut dire qu'à la sortie, la moindre bétise sera pour toi, que tu l'acceptes ou non, c'est ainsi...

De plus, pour l'instant, tu n'as rien du tout en ta faveur qui te garantirait ton "bon droit"...

Déjà, ton "garant" n'est autre que ton père...

Donc, c'est déjà dead pour le coté "impartial" du garant...

Ensuite, tu pourrais très bien être dans un appartement qui n'appartient même pas à la vieille, ce qui voudrait dire que ton prétendu bail n'aurait alors aucune valeur quelconque... tu serais donc un vulgaire squatteur...

Le fait d'avoir de surcroit fait de fausse déclaration pour t'exonérer de tes responsabilités en toute illégalité, en cas d'investigations menées par un service judiciaire, irait immédiatement contre toi dans l'affaire de la vieille...

La vieille est peut-être effectivement aucunement "responsable de ses actes" et se voit peut-être "adulte protégée", donc, sa signature n'aurait, là aussi, aucune valeur, puisqu'irresponsable, tu serais là aussi un squatteur sans droit ni titre...

Sans aller jusque-là, la vieille peut ne pas être la seule propriétaire de l'appartement, ce qui reviendrait à la même chose, sa signature ne vaudrait rien...

Si l'appartement est "démembré", s'il est en indivision, etc, etc...

Pour faire court, tu es très loin d'être en position de force face à la vieille telle que la situation est décrite...

Dans le cas, biensur, où se serait bien vrai, cela va s'en dire... ;)

Message edité 11/03/2011 à 13:54
1 Reco 11/03/2011 à 14:34 par francois33

Mets un peu plus d'optimisme stp !

Admettons pour l'EDL, de toute façon, je m'en fiche, ça ne joue pas sur le bail.

"La vieille", très procédurière et méfiante, m'a bien montré qu'elle était l'unique administratrice de la SCI propriétaire de l'appartement (un papier Kbis, je crois).
Enfin, je suis certain que c'est ok.

Le garant est secondaire, je crois dans cette histoire ? De toute façon soit il est lié à moi, soit un garant public/bancaire.

Je n'ai fait aucune déclaration illégale ? (c'est un autre appart)

0 Reco 11/03/2011 à 15:00 par MisterHadley

francois33a écrit : Mets un peu plus d'optimisme stp !

Admettons pour l'EDL, de toute façon, je m'en fiche, ça ne joue pas sur le bail.

"La vieille", très procédurière et méfiante, m'a bien montré qu'elle était l'unique administratrice de la SCI propriétaire de l'appartement (un papier Kbis, je crois).
Enfin, je suis certain que c'est ok.

Le garant est secondaire, je crois dans cette histoire ? De toute façon soit il est lié à moi, soit un garant public/bancaire.

Je n'ai fait aucune déclaration illégale ? (c'est un autre appart)
Ce n'est pas "admettons", c'est comme ça.

Tu t'en ficheras bien moins lorsque tu auras l'éventualité de devoir payer, toi ou ton "garant", quelques milliers d'euros de travaux lorsque tu quitteras cet appartement...

C'est à toi de t'informer aussi sur le prétendu "propriétaire" de l'appartement que tu es susceptible de louer... la vieille peut te montrer n'importe quel faux truc, tu n'y verrais que dalle.

Il vaut bien mieux avoir un "garant" impartial que son daron dans un délire comme celui-ci... surtout lorsque l'on pense que du fait que "le garant a fait ceci, donc... etc, etc"...

Le "garant" étant ton père, il est évident qu'il sera forcément enclin à "protéger" fiston, même quand "fiston" aura fait de très grosses bétises... ;)

Un garant impartial ne sera ni de ton coté ni de celui du tolier, il sera du sien exclusivement et appliquera donc les lois en vigueur afin de protéger ses intérêts à lui, qui donc, seraient les tiens par extention, puisqu'il te garantirait...

Enfin, ta précédante histoire de chèques frauduleusement déclarés "perdus" pour y faire volontairement opposition et donc ne pas avoir à les honorer ressortirait instantanément en cas de poursuites engagées contre toi par la vieille...

Tu lui as fait également des chèques pour cet appartement dont tu dis avoir pris possession depuis mercredi, jour où elle, elle t'accuse d'un tas de choses pas jolies...

Si une plainte devait être réellement déposée contre toi pour les motifs invoqués par la vieille, ta banque sera donc interrogée sur les activités de ton (ou tes) comptes bancaires... et tes "oppositions" foireuses seraient biensur immédiatement "suspectes", et donc, iraient biensur contre toi, accréditant les dires de la vieille comme quoi, tu n'es pas un modèle "d'honnêteté"...

Ca ferait donc tout de suite tâche dans le décors, quoi... ;)

Pour "l'optimisme", faut voir avec la bernie du vendredi, perso, je reste dans l'impartialité... mais c'est pas gagné, vu que la bernie ne partage déjà pas ses pizzas, et autres victuailles... =)

Message edité 11/03/2011 à 15:07