Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?
Forum
LaVieImmo.com

Forum

Nouveau sujet

Les loyers augmenteraient en IDF

0 Reco 16/07/2007 à 13:02 par goldal

d'après d'autres sources, ça baisse

et a propos de sources qui sont pas fiables, qu'on me dise pas que les gens en provnce achetent des apparts de plus en plus grands !

Les Franciliens achètent plus petit (Le Figaro - 16 juillet 2007)

En raison de la hausse des prix, les Franciliens renoncent à l'équivalent d'une pièce lors de l'accession à la propriété.

Le courtier en ligne Empruntis vient de publier une radiographie de la situation du crédit immobilier en France, et le constat ne laisse plus de place au doute. Conséquence de prix qui sont toujours élevés, les acquéreurs potentiels voient leurs projets en "moins grand". C'est particulièrement vrai en Ile-de-France, où la surface d'achat est passée de 70 m2 en 2004 à 66 m2 fin 2006. C'est 12 m2 de moins qu'au dernier trimestre de 2005. Au final, c'est une chambre en moins qui passe à la trappe.

En revanche, le constat est inversé en province, où on est passé de 90m2 en 2004 à 93m2 au quatrième trimestre 2006. Dans les zones où la demande reste forte, seule une vraie volonté de construction de logements neufs redonnera du souffle à un marché où le décalage entre l'offre et la demande constitue un vrai handicap.

La hausse des taux d'intérêt se poursuit. Les taux d'intérêts sous la barre des 4% voire 4.10%... c'est de l'histoire ancienne. Le taux moyen le plus avantageux que l'on puisse obtenir sur 20 ans est de 4.30%, à condition de vivre dans le Nord-Est de la France. Dans le Centre et en Ile-de-France, on obtient un taux à 4.40% avec les mêmes conditions. Mais c'est surtout dans l'Est (4.50%) et dans le Nord-est (4.60%) que les taux de crédits atteignent leur niveau maximum.

Le courtier Empruntis souligne tout de même que, grâce aux nouvelles mesures fiscales promises par le gouvernement (déductions des intérêts d'emprunts), les accédants à la propriété peuvent respirer un peu. Ainsi, un couple avec deux enfants qui emprunte sur 25 ans à 4.50%, paiera son crédit 166.814 euros avant la mesure fiscale, contre 158.314 euros après la déduction. Dans les faits, cela représente une économie de 8500 euros. En facteur temps, cela se traduit par 6 mensualités offertes et en mètres carrés, le même couple pourra obtenir 2.4 m2 de plus en Ile-de-France et 3.8 m2 en province.

0 Reco 16/07/2007 à 13:42 par goldal

oups! c est la que je voulais le poster

http://www.groupeseloger.com/z/groupeseloger/pdf/fr/barometre/juin2007
.pdf

(vu sur http://www.ruedelimmobilier.com/actus.php)

Seloger (juin) : accélération de la hausse à Paris

La stagnation des prix au niveau national (FNAIM et boursoPAP) cache
une forte disparité entre Paris et la province qu'illustrent les
chiffres de Seloger (prix de présentation), différence déjà
confirmée en partie par les Notaires sur le début d'année.
En effet, si toutes les grandes villes décélèrent voire commencent
à baisser, Paris au contraire accélère : la hausse annuelle passe
d'environ +5% en fin 2006 à +7.1% en juin.
Le 7e et surtout le 8e tirent la hausse avec +24.5%/an! On se retourne
vers les valeurs sûres...
Sur 3 mois, c'est le 4e et encore le 7e qui seuls dépassent les 3%
(+6.8% et 4.2%) tandis que 2 baissent le 6e et le 1er.
Désormais, 3 arr. sont au-dessus des 10000 Euros ! Les 6, 7 et 8e, le
6e restant le plus cher d'une courte tête. Le 19e reste le moins
cher, à 5400 tout-de-même, deux fois plus cher que la plupart des
grandes villes de province.