Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?
Angers
LaVieImmo.com
InterviewInterviewmercredi 30 avril 2014 à 09h10

"L'achat de nécessité prédomine à Angers"


Sylvain Migne, directeur Era Maine Immobilier à Angers
Sylvain Migne, directeur Era Maine Immobilier à Angers
Sylvain Migne, directeur Era Maine Immobilier à Angers (©dr)

Sylvain Migne, directeur de l'agence Era Maine Immobilier à Angers, dresse l'état des lieux du marché immobilier angevin.

(BFM Immo) - Comment se porte le marché à la vente ?

Sylvain Migne : La fin de l’année 2013 était « mi-figue mi-raisin » : une forte tension sur les prix, en inadéquation avec les acheteurs. Les écarts étant importants, les taux de négociation se sont donc accrus. Tout cela a ralenti le marché, et la tendance s’est poursuivie au début de l’année. Aujourd’hui globalement, je dirais que l'achat de nécessité prédomine à Angers, tandis que les investisseurs, qui ciblent traditionnellement ce marché où résident pas moins de 30 000 étudiants, se sont raréfiés. Car la demande a changé….

C'est-à-dire ?

Sylvain Migne : De plus en plus d’étudiants délaissent la location de studios pour se tourner vers la colocation, dans des appartements plus grands. D’où un marché des T1/T2 en baisse au profit des T3/T4. Depuis plusieurs années maintenant, les maisons angevines sont transformées pour s’adapter à ce phénomène. Or, la mise en place d’une taxe sur les parkings par la mairie, qui peut aller jusqu’à 12 000 euros, freine les investisseurs.

Quels sont les prix en ville ?

Sylvain Migne : Angers est une ville très hétérogène. Dans des quartiers tels que Monplaisir, la Roseraie ou Belle Beille, les prix sont clairement orientés à la baisse. La demande y est faible, alors que les T2 /T3 de certains grands ensembles offrent de très bons rendements locatifs. En moyenne, les prix tournent autour de 1 200 €/m² pour un bien de 70 m². Au contraire, dans l’hypercentre - le quartier de la gare, Lafayette ou le boulevard du Roi René -, les prix sont stables ou en légère inflexion. Les tarifs atteignent 2 000-2 2000 €/m². Enfin, pour une maison ancienne en ville, compter de 300 000 à 500/600 000 € en fonction du bien.

Propos recueillis par Léo Monégier - ©2020 BFM Immo

Estimation de bien

Estimation de bien
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 01/05/2014 à 16:44 par professor

    ah ben oui, la nécessité de se loger, sinon on finit sou sles ponts, c'est sur! Bien vu! jouer sur les peurs primaires ca marche tjrs!