Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?
LaVieImmo.com

jeudi 5 juillet 2012 à 09h18
Zoom des villes

Dinan : Un marché en difficulté mais actif

DinanDinan (©Kamel15/Wikipedia)

Malgré la crise et les réformes fiscales du début d’année, le marché de Dinan tient bon et demeure attractif.

(BFM Immo) - « On ressent le contrecoup de la crise, la prudence des banques, qui génère des difficultés pour les primo accédants, mais surtout un important attentisme. Bref, le marché se calme », commence Christophe Zelcer, directeur de l’agence Solvimmo à Dinan. En Bretagne comme ailleurs, la crise, les nouvelles mesures fiscales, mais aussi la période électorale ont contribué à un ralentissement notable du marché immobilier. Un autre agent de la ville, qui a souhaité conserver l’anonymat, nous confirme la tendance : « le marché ne se porte pas très bien ici, c’est une année d’élection, les acquéreurs sont inquiets et ont peur d’éventuelles nouvelles lois fiscales. Depuis, c’est difficile, il faut le dire ». Mickaël Mahamodo, directeur de l’agence Noel Habitations et Commerces, envisage lui aussi le marché comme complexe : « Il est avant tout très fluctuant ; la taxation sur les investissements a cassé les prix du marché. Certains biens ont été bradés, car les propriétaires se sont précipités pour vendre. Les banques refusent plus souvent les prêts, la situation est plus difficile qu’avant ».

Une ville belle et dynamique

Dinan demeure une commune recherchée, avec beaucoup de demandes : « C’est une ville à taille humaine, avec 12 000 habitants, très touristique, mais animée toute l’année », explique M. Mahamodo pour expliquer l’attractivité de la petite agglomération. L’agent anonyme renchérit : « La ville est belle, dynamique, avec beaucoup d’animation et de commerces, proche de la mer. Je suis confiant, Dinan est une commune florissante ! » Le centre-ville est particulièrement demandé, mais les autres quartiers, et même la première couronne demeurent des zones tout à fait recherchées : « La demande n’est pas concentrée sur un quartier en particulier, il y a de belles maisons et des quartiers résidentiels partout, même en dehors de la ville, à quelques kilomètres de Dinan ». Les communes proches rencontrent en effet du succès, même si les acheteurs ne veulent pas trop s’éloigner de la ville : « Avec le coût de l’essence, ça se comprend », conclue l’agent. Dinan est tellement attractif qu’il y a trop de demandes par rapport à l’offre sur certains créneaux, comme le raconte M. Zelcer : « Dans le créneau 100 000 – 150 000€, il n’y a pas assez de biens. On est en manque de petites maisons intermédiaires ! »

Des jeunes… Retraités !

Dinan attire principalement deux types d’acheteurs. Tout d’abord, les primo-accédants, des jeunes travailleurs qui quittent le domicile familial. Comme nous le détaille M. Zelcer, soit ils sont seuls, et veulent une petite maison ou un appartement T1 ou T2 autour de 90 000€, soit ils sont en couple, et désirent alors une maison de 140 000 – 160 000€. On nous cite l’exemple du T2 de 47m², vendu pour 73 000€, prix un peu inférieur au marché habituel, qui est de 1675€. A côté de ces nouveaux acquéreurs, on trouve un autre profil type : des jeunes, oui, mais retraités ! ...

Lire la suite
Interview

"Dinan résiste bien à la situation économique"

Gilles L'HermitteQuatre questions à Gilles L'Hermitte, directeur de l’agence Century 21, agence de Bretagne, à Dinan.

Comment se porte le marché dinannais dans son ensemble ? Gilles L’Hermitte : Il se porte assez bien. Peut-être un peu mou pendant la période des élections. On a vu l’émergence d’une crise en W, avec deux moments difficiles : fin 2008 et début 2012. 2011, en revanche, a été une bonne année, et il paraissait presque logique que l’on subisse un coup de frein en 2012. Durant le premier semestre de cette année, par exemple, on a eu 10% de moins d’ ...

Lire la suite
Tout savoir

De nouvelles zones d'activités à Dinan et aux alentours

La CODIDepuis 2009, et jusqu’en 2013, la Communauté de communes de Dinan (alias CODI) investit dans ses zones d’activités, permettant ainsi de conserver un marché local stable et dynamique.

Gilles L'Hermitte, directeur de l'agence Century 21, agence de Bretagne, située à Dinan, évoquait dans son interview les nombreuses PME et le marché du travail dynamique de sa ville. Dinan et les communes environnantes tentent de conserver cette attractivité, notamment en investissant dans leurs zones d’activités, afin de proposer « une offre attractive aux e ...

Lire la suite