Prix immobilier
LaVieImmo.com
Prix immobilierPrix immobilierlundi 4 septembre 2017 à 14h29

Cette villa deviendra-t-elle la plus chère d'Europe ?


Cette villa est à vendre pour 140 millions d'euros
Cette villa est à vendre pour 140 millions d'euros
Cette villa est à vendre pour 140 millions d'euros (©Lionard)

Son propriétaire qui la considère comme "la plus belle du monde" en exige 140 millions d'euros. Mais de l'aveu même de l'agence immobilière en charge de la vente du bien, il aura du mal à trouver un acquéreur à ce prix.

(LaVieImmo.com) - La difficulté quand on souhaite vendre son bien est de trouver le juste prix. Le propriétaire d'une villa en Toscane n'a pas voulu s'encombrer de cette contrainte. Il a décrété que sa demeure valait... 140 millions d'euros, ce qui en fait tout simplement la villa la plus chère d'Europe.

Certes cette propriété située dans la campagne florentine est magnifique. Construite en 1610, cette villa de 4675 mètres carrés offre, entre autres, neuf chambres, cinq salles de bain, deux salons, une grande cuisine, une salle à manger et une salle de réunion. Elle est équipée d'un ascenseur et trône au milieu d'un vaste parc de 18.000 mètres carrés comprenant une grande piscine. "Son propriétaire pense que sa villa est la plus belle du monde", nous explique Lionard, l'agence immobilière qui s'occupe de la vente du bien.

Un prix "provocant"

Estimez votre bien
Estimez votre bien

Type de bien :

Mais il manque peut-être d'objectivité puisque l'agent nous confie avoir des mandats pour des biens "similaires à 25-35-45 millions d'euros". Tout en reconnaissant que "la maison est incroyablement belle", Lionard qualifie le prix fixé par son propriétaire de "clairement provocant". "Il se fait de la publicité" estime Lionard.

Pour cette agence spécialisée dans les biens de luxe, "il sera très difficile de trouver un acheteur prêt à payer ce prix". Lionard nous révèle que le propriétaire a déjà reçu plusieurs offres, dont une à 90 millions d'euros qu'il n'a pas acceptée. Mais cet heureux propriétaire n'est pas pressé de vendre, du coup l'agent immobilier "ne sait pas quel sera son prix de déclic". Il est en quête d'un véritable "amateur d'art" qui partagera avec lui sa passion de cette maison, son histoire et son architecture. Finalement, ce n'est pas une histoire d'argent, mais simplement de coup de cœur.

Diane Lacaze - ©2017 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...