International
LaVieImmo.com
InternationalInternationalmardi 18 février 2014 à 15h29

L'immobilier britannique s'envole, prix record à Londres


(LaVieImmo.com) - L’immobilier britannique est en plein boom. Les dernières données statistiques de l’Office for National Statistics (ONS), dévoilées mardi, font état d’une hausse des prix de 5,5 % sur un an au mois de décembre 2013, après une progression de 5,4 % en novembre.

Une progression qui cache d’importantes disparités, entre une Écosse au pont mort (+0,5 % en moyenne), un Pays de Galles et une Irlande du Nord en progression de 4,8 % chacun et une Angleterre (+5,7 %) toujours dopée par la vigueur de Londres. En comparaison annuelle, la capitale affiche en effet un taux de croissance de 12,3 %, le plus fort depuis le mois d’août 2010.

Le coût moyen d’une transaction au mois de décembre était de 250 000 livres sterling au Royaume-Uni, 260 000 £ en Angleterre, 167 000 £ au Pays-de-Galles, 182 000 £ en Écosse et 135 000 £ en Irlande du Nord. A Londres, il faut compter en moyenne 450 000 £, un record, toutes catégories confondues.

E. S. - ©2018 LaVieImmo

Estimation de bien

Estimation de bien
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 28/02/2014 à 11:21 par @jérome

    délocalise-toi, va vendre du neuf à Londre.

  • 0 Reco 19/02/2014 à 10:55 par jérome

    jetai au courant de la mise en place du ptz dans l'ancien version rosebeef: et jai acheté juste avant qu'ils le remettent en place!

    ahahahha

    mon appart a pris 30% en quelques mois: cest ca être un pro

    je vous encourage donc a investir en France car en 2017, sarko revient et va remettre en place le ptz dans l'ancien et doubler celui du neuf ! ahahahhaha

  • 0 Reco 18/02/2014 à 19:35 par Patrick

    Quand ça va se retourner ça fera du bruit...

  • 0 Reco 18/02/2014 à 17:16 par Friand

    Vite achetez à Londres ça va encore monter.
    Belle plus value assurée.

  • 0 Reco 18/02/2014 à 16:20 par Immondice Immo

    Je plains les jeunes, les travailleurs anglais qui doivent subir cette folie spéculative....comme quoi on se plaint de la situation en France, mais il y a tjrs pire....pourtant c'était dur à trouver en matière de logement.