International
LaVieImmo.com
InternationalInternationalvendredi 16 novembre 2018 à 18h05

Les 5 rues commerçantes les plus chères du monde en 2018


Causeway Bay à Hong Kong est la rue la plus chère du monde
Causeway Bay à Hong Kong est la rue la plus chère du monde
Causeway Bay à Hong Kong est la rue la plus chère du monde (©AFP)

L'avenue des Champs-Élysées gagne une place cette année. Mais c'est à Hong Kong que les prix des loyers pour les commerçants sont les plus élevés au monde.

(LaVieImmo.com) - Cap à l'Est. L'avenue commerçante la plus chère du monde se trouve désormais à Hong Kong. Causeway Bay vient de récupérer ce titre au détriment de la 5e avenue de New York, une première depuis 5 ans, selon l'édition 2018 de l'étude "Main streets across the world" ("Principales rues à travers le monde") publiée le 14 novembre par Cushman & Wakefield. La société de conseil en immobilier a scruté à la loupe 446 artères de 65 pays différents.

Et c'est à Causeway Bay que les loyers réclamés aux enseignes sont les plus élevés : 24.606 euros par mètre carré et par an. Pour mieux se faire une idée, cela représente un loyer de 24,6 millions d'euros par an (soit un peu plus de 2 millions d'euros par mois) pour une surface commerciale de seulement 1.000 m2. Une taille qui n'a rien d'extravagante pour les grandes enseignes. L'Apple Store d'Opéra à Paris s'étend sur 1.200 m2 par exemple.

Le ticket d'entrée pour disposer d'une boutique sur l'une des rues les plus fréquentées du monde en matière de shopping est à ce prix. Ce qui n'empêche pas les grands groupes de se battre pour y être présent. Car peu d'artères dans le monde offrent une telle exposition pour une marque. D'ailleurs, seules six avenues affichent des loyers à plus de 10.000 euros par m2 et par an. Signe de leur extrême attractivité. Et dès qu'on quitte le top 15, les prix passent sous la barre des 3.000 euros du mètre carré par an.

Plus globalement, sur l'ensemble des rues commerçantes étudiés, les loyers moyens dans les grandes artères commerçantes du globe sont restés stables sur un an. Une situation qui, selon Cushman & Wakefield, s'explique principalement par le fait que la plupart des locataires sont déjà en place depuis plusieurs années et ne déménagent pas. Un plafond semble cependant avoir été atteint pour les plus chères, les loyers ayant eu tendance à baisser sur un an pour les premières rues du classement.

Découvrez les 5 avenues les plus chères du globe :

5e. Via Montenapoleone à Milan (Italie) : 13.500 euros par m2/an

Dior, Hermès, Breguet, ou encore Van Cleff & Arpels…. Les grandes marques du luxe raffolent de la Via Montenapoleone à Milan. Anecdote amusante : le nom de cette rue vient de l’institution financière du même nom, "dont le siège se trouvait au numéro 12 actuel, et qui fut créée à l’époque de Napoléon pour gérer la dette publique", explique l'office de tourisme de Milan sur son site.

4e. L'avenue des Champs-Elysées à Paris (France) : 13.992 euros par m2/an

Entre l'inauguration de la nouvelle boutique Apple, le prochain déménagement de Nike ou encore l'arrivée en 2019 des Galeries Lafayette à la place de l'ancien Virgin Megastore, l'avenue des Champs-Elysées est en chantier et attire de plus en plus les marques de luxe. Elle gagne une place cette année, au détriment de la Via Montenapoleone.

3e. New Bond Street à Londres (Royaume-Uni) : 16.071 euros par m2/an

Le Brexit n'effraie pas les grandes enseignes, tout du moins à New Bond Street, où les loyers sont stables sur un an. "Les entreprises du luxe et du haut de gamme considèrent toujours la capitale britannique comme une destination commerciale de choix", notent ainsi les experts de Cushman & Wakefield.

2e. 5th Avenue à New York (Etats-Unis) : 20.733 euros par m2/an

Au cours des 30 dernières années, la 5e avenue de New York a été la plus chère de la planète à 14 reprises. Plus précisément, il s'agit de l'Upper 5th Avenue, la partie comprise entre la 49e et la 60e rue. L'avenue perd une place cette année, après une diminution significative des loyers. Les loyers moyens y sont passés en un an de 32 293 $/m²/an à 24 220 $/m²/an, soit une baisse de près de 25% en douze mois.

1ère. Causeway Bay à Hong Kong (Chine) : 24.606 euros par m2/an

Malgré des loyers moyens là aussi en légère baisse, Causeway Bay à Hong Kong se hisse en tête de ce palmarès pour la première fois depuis 2013.

Jean Louis Dell'Oro - ©2018 LaVieImmo

Estimation de bien

Estimation de bien


Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)