Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?
International
LaVieImmo.com
InternationalInternationallundi 16 mars 2015 à 12h25

Que faire de l'encombrante maison d'Hitler ?


La maison d'Adolf Hitler embarrasse le pays depuis des années
La maison d'Adolf Hitler embarrasse le pays depuis des années
La maison d'Adolf Hitler embarrasse le pays depuis des années (©Wikimedia Commons)

Depuis des années, l'Etat autrichien fait tout pour éviter que la maison natale d'Adolf Hitler, à Braunau, ne devienne un lieu de recueillement pour néo-nazis nostalgiques du IIIe Reich.

(BFM Immo) - Une situation bien embarrassante pour la ville et pour l'Autriche. Gerlinde Pommer, propriétaire de la maison dans laquelle est né le Fuhrër, le 20 avril 1889, pèse de tout son poids pour contrecarrer les pouvoirs publics. Cette sexagénaire qui refuse tout contact avec la presse se contente depuis des années déjà d'encaisser un chèque de 4 800 euros par mois aux frais du contribuable, pour « une maison que l'Etat ne peut occuper ou mettre en valeur », selon L'Express.

Héritière d'une famille qui a fait fructifier le bien depuis les années 1930, lors de l'ascension d'Hitler, Gerlinde Pommer a vu se succéder nombre de locataires dans la maison : des salles de classes, une bibliothèque, une banque, et en 2011, le dernier locataire en date, une association caritative. Or celle-ci a été contrainte de déménager, car la propriétaire refusait de faire poser une rampe d'accès pour les handicapés, rapporte le site de l'hebdomadaire.

Occuper la maison par tous les moyens

Et depuis, la propriétaire, décidée à user jusqu'au bout de son droit de propriété, bloque les projets d'occupation des lieux. Ce qui est pourtant le souhait le plus cher des pouvoirs publics, car habités, les lieux ne risquent pas de se transformer en mémorial pour skinheads et autres aficionados du régime nazi.

Mais la tâche promet d'être ardue : « même une expropriation, brandie maintenant comme une menace par le gouvernement, ne serait pas facile à mettre en oeuvre: tant que la propriétaire ne mettra pas des drapeaux nazis sous ses fenêtres, il sera impossible d'établir le fameux « trouble à l'ordre public », seul à même de justifier qu'elle soit privée de son bien », rapporte L'Express. Bref, le « scandale de la maison du Führer », comme l'appelle la presse internationale, n'a pas fini de faire couler de l'encre.

Découvrez ce que sont devenues les maisons des pires tueurs de l'Histoire >>

André Figeard - ©2021 BFM Immo

Estimation de bien

Estimation de bien


Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)