Insolite
LaVieImmo.com
InsoliteInsolitemardi 6 juin 2017 à 11h25

Un village abandonné à vendre dans le Connecticut


Johnsonville est laissé à l'abandon depuis plus de 20 ans
Johnsonville est laissé à l'abandon depuis plus de 20 ans
Johnsonville est laissé à l'abandon depuis plus de 20 ans (©Capture YouTube)

Johnsonville, un village de 25 hectares situé dans le Connecticut, est laissé à l'abandon depuis plus de 20 ans. Son actuel propriétaire voulait de nouveau en faire un lieu touristique, mais a finalement jeté l'éponge. Il cherche aujourd'hui à s'en séparer. Son prix: 1,7 million d'euros.

(LaVieImmo.com) - Si vous rêvez d'acquérir un bien immobilier hors norme, cette annonce est faite pour vous. Laissé à l'abandon depuis plus de 20 ans, un village entier du XIXe siècle est en vente aux États-Unis, avec ses maisons, son église, ses magasins et son petit lac. C'est le réseau d'agences Sotheby's International Realty qui est en charge de trouver un acquéreur.

Johnsonville est situé à seulement deux heures en voiture de New York, dans l'État du Connecticut. Son actuel propriétaire, un groupe hôtelier installé dans la région, souhaite s'en séparer depuis 2015 après avoir tenté -en vain- de l'exploiter durant une quinzaine d'années. Faute de repreneur, il n'a eu d'autre choix que de revoir ses prétentions à la baisse, quitte à le revendre à perte.

Acquis en 2001 pour 2,5 millions de dollars, le village qui s'étend sur plus de 25 hectares est proposé sur le site internet de Sotheby's à 1,9 million de dollars (1,7 million d'euros). Moins de 7 euros le mètre carré, une aubaine. Seulement, les futurs propriétaires devront réaliser d'importants travaux pour rénover les quelque 133 bâtiments qui font partie du lot.

"La Mecque des cérémonies de mariage"

Estimez votre bien
Estimez votre bien

Type de bien :

Johnsonville s'est construit autour de l'industrie de la corde et de la ficelle, dont le dynamisme avait permis une forte croissance démographique. Mais dès la fin du XIXe siècle et jusqu'au milieu du XXe, la concurrence de la production étrangère a peu à peu ruiné les entreprises locales. Et au début des années 1970, la foudre s'est abattue sur le moulin, signant "l'arrêt de mort de la ville", raconte un agent immobilier de Sotheby's cité par Business Insider.

Au début des années 1960, le millionnaire Raymond Schmitt qui fait fortune dans l'aéronautique rachète l'ensemble du site, parcelle après parcelle. Il fait même démonter, selon le journal suisse Bilan, des bâtiments issus d'autres villages et états américains comme une propriété de style victorien avec étables et haras, ou encore une chapelle très prisée par les futurs mariés. C'est alors que Johnsonville devient "la Mecque des cérémonies de mariage". Le reste du village est transformé en parc d'attractions, attirant de nombreux touristes.

Mais dès 1994, un désaccord entre Schmitt et les autorités locales sur la destination officielle des lieux et l'aménagement du site mène à la fermeture du parc. Quatre ans plus tard, la mort de Raymond Schmitt conduit ses héritiers à mettre Johnsonville en vente, d'abord le mobilier et les équipements, puis certaines propriétés. Ils en demandent à l'époque 3 millions de dollars.

800.000 dollars aux enchères

En 2001, un groupe hôtelier du Connecticut, Meyer Jabara, accepte de mettre 2,5 millions de dollars sur la table pour faire du village une communauté pour seniors, avant que la crise économique de 2008 ne lui coupe l'herbe sous le pied.

Meyer Jabara abandonne finalement ses plans et propose Johnsonville aux enchères en 2014. Mise à prix: à 800.000 dollars. Un acheteur fait une offre à 1,9 million de dollars, avant de se rétracter. L'opérateur décide finalement de remettre en vente son bien sur le circuit "classique".

Mais pour réussir à rendre Johnsonville de nouveau attractive, les futurs propriétaires devront donc débourser 1,7 million d'euros, sans compter les travaux qui peuvent vite faire gonfler la facture. Car si la vidéo réalisée dans le cadre de la vente aux enchères met en scène un charmant village, la réalité est tout autre...

Retrouvez les prix au m² ville par ville, partout en France

Julien Mouret - ©2017 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


    En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
    Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...