Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?
Marseille 13
LaVieImmo.com

jeudi 13 février 2014 à 10h01
Zoom des villes

Marseille : Des prix orientés à la baisse dans le 13e

Czrtographie du 13e arrondissement de MarseilleCzrtographie du 13e arrondissement de Marseille (©MarseilleArrondissements)

Les prix ne sont pas homogène dans le 13e, où le marché n'est plus aussi dynamique qu'il y a quelques années.

(BFM Immo) - L’arrondissement le plus peuplé de Marseille affichait 2 270€/m² en octobre 2013, des prix en baisse de 1,67 % sur un an selon les Notaires de France. Un niveau de prix assez proche de la moyenne dans la cité phocéenne, qui était de 2 398€ à cette date.

Pour autant, le 13e est loin d’être homogène : « Selon leur situation géographique, les appartements se négocient dans une fourchette de 1 500 à 2 000 €/m², parfois moins cher dans les quartiers les plus modestes, comme celui de La Rose, mais parfois beaucoup plus, comme à Château-Gombert, au pied du massif de l'Étoile », explique Gilles Hubert, directeur d’Era Bastide, une agence de l’arrondissement.

A la vente, le marché est en proie à l'attentisme. « Les transactions se nouent un peu plus difficilement qu’il y a quatre ou cinq ans », explique le professionnel. En cause, l’inertie de nombreux vendeurs qui rechignent à ajuster leurs prix, tandis que les acheteurs campent sur leurs positions. Quitte à ne pas conclure la vente, opine un autre agent immobilier du secteur. Les biens surévalués peuvent ainsi rester sur le carreau « plusieurs mois », ajoute M. Hubert.

Quelques transactions récentes réalisées par Era :

  • - Villa récente de 115 m² dans un lotissement fermé du quartier des Olives, sur une parcelle de 450m² pouvant accueillir une piscine et dotée d’un garage, vendue 400 000 €
  • - T5 de 94 m² dans une résidence années 1970, avec balcon, vendu 176 000 €
  • - Pavillon de 98 m² dans une résidence du quartier des Olives, sur un terrain de 290 m², vendue 320 000 €

Lire la suite
Interview

"Les transactions traînent en longueur si les vendeurs visent trop haut"

Gilles Hubert, directeur de l'agence ERA du 13e arrondissemet de MarseilleTrois questions à Gilles Hubert, directeur de l’agence ERA Bastide, dans le 13e arrondissement de Marseille.

Comment se porte l’immobilier dans le 13e arrondissement ? Gilles Hubert : Même si le marché reste actif, les transactions se nouent un peu plus difficilement qu’il y a quatre ou cinq ans. On compte aujourd’hui moins d’acquéreurs potentiels que de biens à vendre, et les délais de vente peuvent s’allonger si les propriétaires ne se montrent pas raisonnables. Un bien surévalué peut rester plusieurs mois sur le marché. Certains types de b ...

Lire la suite
Tout savoir

Le 13e arrondissement de Marseille boudé par les non-Marseillais ?

Château GombertLes nouveaux venus privilégient généralement les arrondissements plus centraux.

Le 13e, un arrondissement qui n’attire que les Marseillais ? Sans se montrer aussi catégorique, Gilles Hubert, directeur de l’agence ERA Bastide, indique être « généralement assez peu sollicités par des clients qui viennent de l’extérieur de la ville ». Qu’ils soient Français ou étrangers, les nouveaux venus vont plus spontanément se diriger vers les arrondissements centraux de la ville, « le 8e et le 6e en priorité, le 7e éventuellement », ind ...

Lire la suite