Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?
Montreuil
LaVieImmo.com
Prix immobilierPrix immobilierjeudi 10 septembre 2020 à 15h51

Ces villes d'Ile-de-France où les prix immobiliers s'envolent encore plus vite qu'à Paris


Les prix ont progressé en Ile-de-France
Les prix ont progressé en Ile-de-France
Les prix ont progressé en Ile-de-France (©Pexels - Pixabay)

Sur un an, les prix de l'immobilier ancien ont progressé de 8% à Paris au deuxième trimestre. Mais dans certaines villes de banlieue, l'évolution est à deux chiffres.

(BFM Immo) - L'augmentation des prix s'est renforcée au deuxième trimestre en Ile-de-France. Ainsi, les tarifs des appartements se sont envolés de 7,4% en petite couronne et de 5,3% en grande couronne, selon les chiffres publiés jeudi par les notaires. Les maisons, qui depuis près de 5 ans connaissent des évolutions de prix plus modérées que les appartements, voient leur prix augmenter de 5,4% en un an en petite couronne et de près de 5% en grande couronne.

Si à Paris, la hausse des prix est impressionnante (+8% sur un an à 10.690 euros du mètre carré), certaines villes d'Ile-de-France enregistrent carrément des progressions de prix à deux chiffres par rapport au deuxième trimestre 2019. En grande couronne, dans le Val-d'Oise, c'est à Saint-Leu-la-Forêt que les prix se sont le plus envolés: +30,3% à 3.540 euros du mètre carré. La ville de Seine-et-Marne qui enregistre la plus forte progression est Savigny-le-Temps avec une augmentation du tarif du mètre carré de 13,5% à 2.450 euros. Dans l'Essonne, c'est Crosne (+9,7% à 2.700 euros). Dans les Yvelines, il s'agit de Vélizy-Villacoublay (+9,6% à 4.130 euros).

Les prix bondissent de 20% en un an à Montreuil

En petite couronne, les hausses sont également impressionnantes. Ainsi, en Seine-Saint-Denis, les prix à Montreuil se sont envolés de 20,8% sur un an pour atteindre 6.390 euros du m2. La commune est suivie par Bagnolet (+19,5% à 5.060 euros), Saint-Denis (+15,1% à 3.940 euros) et Villepinte (+14,4% à 2.610 euros). Dans le Val-de-Marne, la plus forte progression a été enregistrée à Fontenay-sous-Bois (+16,6% à 5.970 euros). Et dans les Hauts-de-Seine, c'est à Bourg-la-Reine (+13,4% à 6.050 euros).

>> Trouvez avec notre simulateur gratuit le meilleur taux pour votre crédit immobilier

En s'intéressant aux villes limitrophes de Paris, on se rend compte que seulement 10 villes (sur 29) ont connu des hausses moins fortes que dans la capitale, les autres dépassent donc les 8% de progression. Dans le détail, dans les Hauts-de-Seine, à Montrouge, les prix ont progressé de 8,4% à 7.780 euros, à Malakoff de 11,4% à 6.950 euros, à Vanves de 4,9% à 6.620 euros, à Issy-les-Moulineaux de 8,9% à 7.770 euros, à Boulogne-Billancourt de 5,8% à 8.850 euros, à Saint-Cloud de 8,1% à 6.790 euros, à Suresnes de 11,8% à 7.000 euros, à Puteaux de 6,9% à 7.160 euros, à Neuilly-sur-Seine de 9% à 10.870 euros, à Levallois-Perret de 7,4% à 9.660 euros et à Clichy de 10,4% à 7.020 euros.

En Seine-Saint-Denis, à Saint-Ouen-sur-Seine, les prix ont augmenté de 9,7% à 6.370 euros, à Saint-Denis de 15,1% à 3.940 euros, à Aubervilliers de 6,2% à 3.600 euros, à Pantin de 11,1% à 5.800 euros, au Près-Saint-Gervais de 14% à 6.460 euros, aux Lilas de 3,7% à 6.330 euros, à Bagnolet de 19,5% à 5.060 euros et à Montreuil de 20,8% à 6.390 euros.

Vers une accélération des prix en petite et grande couronne

Dans le Val-de-Marne, à Saint-Mandé, les prix ont pris 10,6% à 8.850 euros, à Vincennes 8,2% à 9.030 euros, à Fontenay-sous-Bois 16,6% à 5.970 euros, à Nogent-sur-Marne 5,3% à 5.830 euros, à Joinville-le-Pont 9% à 5.720 euros, à Saint-Maurice 6,9% à 5.960 euros, à Charenton-le-Pont 7,6% à 7.860 euros, à Ivry-sur-Seine 3,6% à 4.880 euros, au Kremlin-Bicêtre 11,3% à 6.040 euros et à Gentilly 9,3% à 6.260 euros.

Les indicateurs avancés sur les avant-contrats des notaires du Grand Paris, majoritairement signés après le confinement (de mai à juillet 2020) anticipent une poursuite globale, voire une accentuation des tendances haussières d’ici octobre. Certes, la hausse annuelle des prix devrait ralentir un peu dans Paris. "On attend une hausse annuelle de 6,6% (en octobre, NDLR), ce qui fixerait le prix au m² à 10.860 €. Mais, l’augmentation des prix s’accentuerait pour les appartements comme les maisons en petite couronne et pourrait avoisiner 9%. Enfin, la grande couronne connaîtrait désormais des hausses proches voire supérieures à de celles de la capitale (6,1% pour les appartements et surtout 7,6% pour les maisons)", anticipent les notaires.

Diane Lacaze - ©2020 BFM Immo

Estimation de bien

Estimation de bien


Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)