Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?
Morzine
LaVieImmo.com
Prix immobilierPrix immobilierjeudi 5 janvier 2012 à 08h57

De l'immobilier à tous les prix à Morzine


Morzine, une station réputée aux prix de l'immobilier élevés
Morzine, une station réputée aux prix de l'immobilier élevés
Morzine, une station réputée aux prix de l'immobilier élevés (©Flickr)

Zoom sur l’immobilier de Morzine, station de sports d’hiver reconnue, au cœur du domaine des Portes du Soleil, juchée à 1 000 mètres d’altitude. Une petite commune où les prix sont élevés, et les biens particulièrement prisés de la clientèle étrangère...

(BFM Immo) - Idéale pour une résidence secondaire dans un domaine skiable, Morzine, frontalière du comté Suisse du Valais, n’est pas pour autant un village « abordable ». Alors que les données publiées par les Notaires des France mentionnent des prix moyens de 4 322 euros par mètre carré dans l’agglomération, les particuliers qui sont intéressés par des biens au pied des pistes doivent plutôt compter entre 5 000 et 6 000 euros le mètre carré. « Les résidences les plus recherchées sont proche centre, proche piste », explique Sébastien Michaud, gérant de l’agence Morzine immobilier.

« Jusqu’à 7 00€/m² »

Selon Virginie Kraft, gérante de Lacoutete immobilier, les prix peuvent même monter, pour les biens offrant les plus belles prestations, « jusqu’à 7 000 euros par mètre carré ». Ainsi, dans un programme neuf, un appartement de 90 m² sur les pistes, avec garage, a été vendu 580 000 euros par Morzine immobilier. A l’agence Lacoutete, on explique par ailleurs avoir signé la vente d’un bien de 75 mètres carrés, « offrant de belles prestations », pour 525 000 euros. Soit respectivement 6 400 euros et 7 000 euros le mètre carré. Mais on peut aussi trouver dans la petite bourgade des biens de surface - et de prix - plus modestes, comme ce 30 m² plein centre, vendu récemment 210 000 euros par Lacoutete.

60 % de Britanniques

Le marché morzinois attire particulièrement les acquéreurs étrangers. « La clientèle britannique représente 60 % de la clientèle », estime Sébastien Michaud. L’emplacement fait sa loi, et tous types de biens peuvent trouver preneur. Bien que la station reste à taille très « familiale » selon Virginie Kraft, ce qui fait que la professionnelle observe un attrait tout particulier pour les « gros chalets ». ici, point de panne de ventes. Seul bémol, on estime chez Lacoutete immobilier que « la zone de Nyon, bien qu’au pied des pistes, est loin des commerces donc les biens y partent un peu plus difficilement ».

Léo Monégier - ©2021 BFM Immo

Estimation de bien

Estimation de bien
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 05/01/2012 à 10:17 par Geocommente

    Et si près de Genève et de son aéroport en liaison directe multiquotidienne avec Londres...
    Et un domaine skiable bien plus intéressant que la pédante Megève !