Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?
Niort
LaVieImmo.com

jeudi 16 septembre 2010 à 08h56
Zoom des villes

"Un marché inexistant pour les biens de 120 à 200 000 euros"

Le centre-ville de NiortLe centre-ville de Niort (©dr)

Le marché immobilier reprend des couleurs à Niort. Après une année 2009 catastrophique, le début 2010 a été plus prospère, malgré l’accalmie de rigueur enregistrée durant l’été.

(BFM Immo) - Si la location repart à la hausse, le marché de la vente se relève plus péniblement de la crise, qui a entraîné une baisse des prix quasi générale sur le marché niortais. Le marché n’en est que plus timoré, mais se redresse, grâce à l’arrivée des primo-accédants. « L’effet PTZ [prêt à taux zéro, NDLR] se fait particulièrement sentir, et on voit plus de clients en ce moment », témoigne Kévin Denizeau, responsable au sein de l’agence Century 21 Sèvre.

une absence de marché «  intermédiaire »

« On trouve de nombreux biens jusqu’à 120 000 euros et au-delà de 200 000 euros », indique un responsable d’agence du réseau Guy Hoquet. « Le marché des T2 et T3 est la cible des primo-accédants, portés par des taux d’intérêt à 3,20 %. Ce type d’acquéreurs représente 80 % du chiffre d’affaires de l’agence », poursuit-il. Au-delà de 200 000 euros, les biens partent également facilement, grâce à un niveau d’investisseurs qui ne faiblit pas. Mais les professionnels notent toutefois une pénurie de demande et d’offre pour les biens situés entre cette fourchette de prix. Les biens restent en agence plus longtemps, avec en moyenne un délai de transaction plutôt long, qui peut aller d’un à trois mois.

Des maisons en ville à partir de 100 000 euros

Les prix oscillent entre 1 200 et 1 500 euros du mètre carré dans Niort. « Pour une maison en centre-ville de 100 mètres carrés, il faudra compter 161 000 euros », note Kévin Denizeau. Dans l’ensemble, on peut trouver des maisons de 80 ou 100 mètres carrés à des prix abordables, entre 100 000 et 150 000 euros. Celles-ci « se vendent bien, à condition de comporter un garage si elles sont situées en centre-ville », selon le réseau Guy Hoquet. Le luxe n’est pas en reste. La région comporte de nombreuses maisons de maître, de grandes fermes datant du seizième siècle, et même la perle locale : les anciens moulins en bord de Sèvre. Prohibitifs pour les petits budgets, leurs prix avoisinent les 500 000 euros, mais trouvent tout de même facilement acquéreur.

« Il n’y a pas de quartier particulièrement peu apprécié »

Si le centre ville demeure une valeur sûre, « le quartier de Saint-Pezenne est très demandé », pour M. Denizeau. Pour Louis-Gaby Gibert, responsable à l’agence Sainte-Marthe, qui vient de signer une transaction dans le quartier Saint-Florent, « il n’y a pas de quartier particulièrement peu apprécié, on peut trouver du pire comme du meilleur partout ». Le quai Métayer, idéalement situé, en bord de Sèvres, ne connaît pas la décote non plus. Et enfin, plus abordable mais non moins bien situé, à proximité du centre-ville, le quartier Chabaudy peut s’ajouter à une longue liste de lieux où règne une atmosphère de vie agréable.

Lire la suite
Interview

"Après un été en pente douce, le marché niortais repart"

Louis-Gaby GibertLouis-Gaby Gibert, responsable de l’agence Sainte-Marthe, à Niort, analyse pour LaVieImmo.com l'état du marché immobilier à Niort, qui « redémarre après un été plutôt calme ».

Quel est l’état des lieux de l’immobilier niortais en ce moment ? Louis-Gaby Gibert : Le premier semestre s’est plutôt bien passé, dans l’ensemble. Après la pause observée cet été, on peut dire que l’immobilier repart. Mais le marché se relève doucement de la ...

Lire la suite
Tout savoir

Acheter un moulin en région de Niort

Un moulin à eauDans la typologie des biens de luxe figurent les incontournables chateaux, manoirs, villas ou même maisons troglodytes. Mais on connaît moins les transactions dont sont sujets les moulins à eau, qui se vendent à prix d’or dans le département des Deux-Sèvres.

Ici, point de moulins à vent, mais des moulins à eau, ces édifices un peu moins connus qui utilisent la force hydraulique pour en tirer de l’énergie mécanique. Présents tout le long de la Sèvre, ils figurent parfois dans les mises en vente affichées dans les agences immobilières du ...

Lire la suite