Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?
Orléans
LaVieImmo.com
Prix immobilierPrix immobiliervendredi 14 mai 2021 à 14h06

La hausse des prix immobiliers s'accélère dans plusieurs grandes villes


Vue de Limoges
Vue de Limoges
Vue de Limoges (©Fonquebure - Wikipédia)

Selon le baromètre SeLoger, le prix au mètre carré progresse en moyenne de 5,8% sur un an en France. Et dans certaines villes, le marché s'emballe. A Limoges, par exemple, les prix des logements augmentent trois fois plus vite qu'en 2020.

(BFM Immo) - La crise liée au Covid ne fait pas baisser les prix de l'immobilier. Dans son dernier baromètre, SeLoger constate en effet que le prix de l'immobilier ancien progresse en moyenne de 5,8% sur un an en avril en France, à 3.655 euros du mètre carré (prix signés). Michel Mouillart, porte-parole du baromètre, précise: "La hausse des prix des logements anciens se poursuit, sans ralentir. Avec le rebond de la demande constaté dès la fin du mois de février, les signes d’affaiblissement de leur progression, qui s’étaient manifestés avec le deuxième confinement, se sont estompés".

>> Partenariat BFM Immo : Trouvez le meilleur taux pour votre crédit immobilier avec notre comparateur gratuit

Avec déjà 3 confinements, les Français, sans surprise, se ruent sur les maisons. L'offre se raréfie. Sur les trois derniers mois, les prix des maisons (3.331 €/m²) accusent ainsi 4,8% de hausse et sur l’année, ils augmentent de 6,1%. Du côté des appartements, la tendance est, elle aussi, haussière - quoique moins prononcée - avec des prix de vente signés (3.966 €/m²) qui augmentent de 1,7% sur 3 mois et de 5,6% sur l’année.

Hausse de 17% à Metz

Et dans certaines grandes villes, la hausse s'accélère. "En cause, une forte demande qui fait face à une offre anémiée et fait craindre aux propriétaires de peiner à acheter un logement une fois qu’ils auront vendu le leur. Le hic, c’est qu’en ajournant leurs projets de vente, ces propriétaires contribuent à entretenir (et même à aggraver !) la pénurie qui frappe le marché de l’immobilier en France", précise SeLoger. Ainsi, dans 75% des villes de plus de 100.000 habitants, la hausse des prix des appartements anciens reste au moins égale à 5% sur un an (61% des villes de plus de 50.000 habitants) : elle est même d’au moins 10% dans 28% des grandes villes.

L'évolution est la plus notable à Angers (3.020 €/ m² soit un bond de 16,2% sur 1 an) et à Metz (2.558 €/ m² soit une augmentation de 17,2 %) où les hausses dépassent maintenant 16 % sur un an. À Limoges, les prix des logements augmentent trois fois plus vite qu’en 2020. À Orléans, le prix de l’immobilier progresse deux fois plus rapidement qu’en 2020. Le prix au m² à Mulhouse accuse 12,1 % de hausse sur 1 an. A Lille, le prix des appartements a progressé de 6,7% sur un an et celui des maisons de 6,2%. A Lyon, le prix des appartements a avancé de 5,4% sur un an et celui des maisons de 12,2%.

Diane Lacaze - ©2021 BFM Immo

Estimation de bien

Estimation de bien


Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)