Paris 13
LaVieImmo.com
DiversDiversjeudi 9 décembre 2010 à 10h19

Un projet immobilier de la Chancellerie bloqué par les députés


Le ministère de la Justice à Paris
Le ministère de la Justice à Paris
Le ministère de la Justice à Paris (©dr)

Mercredi 8 décembre, les députés se sont opposés à la réalisation d’un projet immobilier du ministère de la Justice. Ils ont adopté à l’unanimité un amendement au collectif budgétaire bloquant cette réalisation, révèlent Les Echos.

(LaVieImmo.com) - Ce projet immobilier avait pour but de regrouper toutes les administrations centrales du ministère de la Justice « au sein d'un seul et même immeuble, situé porte d'Issy à Paris, et qui ferait l'objet d'une location » nous apprend le quotidien. Ce programme devait, pour le ministère, passer sans problème, et avait même « fait l'objet d'un décret d'avance (232 millions d'euros) ». Pourtant, comme le dévoilent Les Echos, la commission des Finances avait donné un avis défavorable. Celui-ci a donc été suivi par les députés, mercredi.

Une «  aberration financière et sociale »

Une proposition qui a choqué les députés, qui l’ont rejeté à l’unanimité. C'est une «  aberration financière et sociale », a déclaré le président du conseil de l'immobilier de l'Etat, Yves Deniaud (UMP), cité par Les Echos. En effet, ce projet a un coût élevé à cause de son emplacement. Or, une autre idée avait été proposée, coûtant 40 % moins cher mais se situant dans un quartier moins prestigieux de l'est parisien, porte de Bagnolet. « Ce n'est pas à un quarteron de hauts magistrats de s'opposer à l'intérêt collectif », s'est exclamé Yves Deniaud. « Les députés ont donc réduit hier les crédits du ministère de 72 millions d'euros ». Celui-ci devra donc s'installer porte de Bagnolet. « Le Sénat devrait suivre, ce qui mettra le ministère au pied du mur » conclut le quotidien.

Nastasia Desanti - ©2017 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)