Paris
LaVieImmo.com
Prix immobilierPrix immobiliermardi 11 septembre 2018 à 11h36

Dans la moitié des arrondissements de Paris, les prix dépassent 10.000 euros par m2


Le prix immobilier dépasse les 10 000 € dans près de 50 % des arrondissements.
Le prix immobilier dépasse les 10 000 € dans près de 50 % des arrondissements.
Le prix immobilier dépasse les 10 000 € dans près de 50 % des arrondissements. (©Boyan Topaloff - AFP)

Dans la capitale, les prix immobiliers ont progressé de 7,3% sur un an. Le prix moyen au mètre carré a donc atteint 9.877 euros et dans 9 arrondissements sur les 20 que composent Paris, il a dépassé les 10.000 euros.

(LaVieImmo.com) - les prix immobiliers continuent de grimper à Paris. Si le tarif moyen du mètre carré n'atteint en moyenne "que" 9.877 euros en août dans la capitale selon les chiffre du baromètre LPI - SeLoger publié début septembre, dans la moitié des arrondissements (9 exactement sur les 20), il a franchi la barre symbolique des 10.000 euros.

Dans les VIIème et VIème arrondissements, il dépasse même les 13.000 euros avec respectivement 13.658 euros et 13.098 euros. À la troisième marche du podium se trouve le IVème arrondissement avec des prix à 12.819 euros du mètre carré. Dans le XVIème arrondissement, le prix au mètre carré est à 11.408 euros et dans le Vème à 11.273 euros. Dépassent également la barre des 10.000 euros du mètre carré, les IIème (10.306 euros), IIIème (10.782 euros), VIIIème (10.980 euros) et IXème (10.030 euros) arrondissements.

Des négociations difficiles

Globalement, tous les arrondissements parisiens affichent une hausse des prix. En moyenne, ils ont progressé en août de 7,3% sur un an. Dans quatre arrondissements, la progression dépasse même les 10%. Il s’agit des IVème (+ 10,7%), VIIème (+ 11,9%), XVIème (+ 10,2%) et XVIIIème (+ 10,2%) arrondissements. Dans les IXème et XIème arrondissements, la hausse annuelle se chiffre respectivement à 9,5 % et 9,2 %.

Dans son étude, SeLoger précise que face à ce marché hyper-tendu, la négociation est évidemment particulièrement difficile. "Les vendeurs ont la main et les biens partent le plus souvent au prix", analyse les auteurs de l'étude. Avant d'ajouter : "dans la capitale, la marge de négociation la plus fréquemment observée pour l’achat d’un appartement dans l’ancien se limite à 2,8 % du prix indiqué dans l’annonce".

Diane Lacaze - ©2018 LaVieImmo

Estimation de bien

Estimation de bien
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)